PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Baisé par le technicien

Je m'appelle Olivier j'ai 35 ans, brun cheveux courts, plutôt mignon, des lèvres qui en font rêver plus d'un. Passif. Je bosse aux services généraux de ma boîte et m'occupe de gérer l'ensemble des salles de réunions et de conférences du lieux. Dès qu'une salle a un problème technique, j'appelle le service technique pour qu'ils envois un technicien.
Ils sont tous bien gaulés et font rêver mais sont tous hétéros et surtout au boulot, bah c'est le boulot, je ne dois rien montrer.Pour le mois de Juillet ils ont pris des "extras" pour remplacer les techniciens en vacances.

Il y en a deux de très bien, un jeune rebeu de 26 ans bien bâti, et un blond très trapu avec un regard de tueur.

Lorsqu'il y a eu un souci, un vidéoprojecteur en rade sur une des salles, je l'appelle, il vient et me dit qu'il ne connait pas les lieux, si je peux le guider.

Nous allons dans la salle en question, je lui montre, il fait le changement et revient me voir pour savoir si je peux lui faire visiter les lieux. Je lui montre les différentes salles, leurs particularités "techniques". Il s'en va.

Comme "inactivité" depuis les vacances, je regarde des films dans mon bureau. Il passe me voir pour un autre souci technique, mais effectivement il n'est pas débordé non plus. Trop content de voir un film il s'assied à côté de moi pour mater l'écran d'ordi. On regarde un vieux film "backdraft", où il y a une scène d'amour avec un des frères Baldwin sur le toit d'un camion de pompier", il est assis à côté de moi les jambes écartées, en T-shirt blanc qui font transparaitre un torse très musclé et un ventre plat. Il a des bras musclés et des poignets épais. Il regarde et au moment de la scène, il passe sa main sur son entrejambe. Je n'ose pas regardé en détail, si son paquet est gonflé, mais un coup d'œil rapide. Là son regard croise le mien et il me fait un clin d'œil.
Là dessus on se quitte.
Le lendemain, une des salle a un problème de prise, je l'appelle, je l'emmène dans la salle, il discute et me rappelle hier "le film c'était bien, la scène sur le camion, torride ?", euh je ne sais pas trop quoi répondre je botte en touche "euh oui sans doute", il enchaine "tu sais je n'ai pas de copine depuis 6 mois, ça m'a bien chauffé", silence de ma part.
Lui : "j'ai bien vu où tu me regardais, ça t'a fait chaud aussi ?"
Moi :"je e vois pas ce que tu veux dire?"
Lui : "bah, je suis sur que t'es pédé, moi ça ne me dérange pas, je suis dis, que comme je n'ai pas de copine, j'aimerai bien, ... quelqu'un qui sait s'y prendre ... tu vois ce que je veux dire ?"

Moi "euh, bah euh, ... non je ne vois pas trop" Je commençais à être rouge tomate, mais je ne pouvais pas m'empêcher de le regarder sur son escabeau le T-shirt relevé qui dévoilait son ventre et ses poils et ses bras musclés tendus vers le plafond.
Lui : "bah en gros est-ce que ça te dirait de me sucer de temps en temps quand j'ai les couilles trop pleines"

Moi : je ne savais pas quoi dire, j'en avais envie, mais au boulot et comme ça, ..., je bafouille, il descend de l'escabeau se plante devant moi, saisi ma main et la pose sur son paquet, très "rempli", et là ça m'a échappé "si t'en as envie, moi aussi".
On fini dans la salle (professionnalisme quand tu nous tient), et on se dirige vers le local technique.

Une fois la porte fermée, il me pousse contre le mur et me met une main ferme sur la tête en poussant vers le bas.
Je descend devant son pantalon, je descend la braguette déjà bien gonflé et relève ma tête vers son visage voir s'il est satisfait, il me regarde avec des yeux coquins et vicieux. Je malaxe sa queue à travers son boxer et la sort.
Une belle bite très épaisse et veineuse. J'adore, je commence à titiller du bout de la langue son gros gland et il me met la main derrière la nuque pour attirer ma tête. J'ai bien compris il veut une pie fond de gorge.

Je vais trinquer parce qu'elle est épaisse mais mon dieux j'en ai envie, derrière il y a des couilles gonflées à bloc. J'adore sucer et surtout j'adore avaler, là ça va être un festin.
Je commence à engloutir son gland et déroule tout le long de sa tige en frottant ma langue dessus. Je commence mes va et vient, il continue de me fixer avec ce même regard et là il me sort "ça promet, on va passer aux choses plus sérieuses".
Il me tient la tête et commence son va et vient, c'est dur au début de ne pas avoir de rejet, mais sentir qu'on est "empalé" par la bouche, c'est trop bon, je bande dur.
Je sens son gland toucher ma glotte et ses veines coulisser le long de mes lèvres c'est trop bon. Il me lime comme ça pendant 15 minutes. Là il enlève sa queue me regarde et me la remet aussi profond, il l'enlève à nouveau et répète ce mouvement pendant deux minutes. Il me demande "tu as envie d'avaler mon sperme ?", je lui dit que oui, il sourit et me dit "merci".

Là il me plaque la tête contre le mur et s'enfonce littéralement dans ma bouche, il fait quelques à-coups et je reçoit d'un seul coup 6 grosses giclées chaudes. J'avale, il se retire et me redis "merci".

On ressort de la salle je suis encore dans tous mes états parce qu'au final c'était un peu court.

Le lendemain, il finit vers 17h00, il arrive dans mon bureau à 16h00 et me dit, "j'ai encore envie", on remet ça et là il recommence mais plus hard, il me tient fermement la tête et donne de grand à-coups et pendant une demi-heure puis explose dans ma bouche. Il me préviens que c'est trop bien et qu'il fera comme ça jusqu'à ce qu'il est moins de poids dans les couilles.

Le lendemain j'attends 16h00 avec impatience et là son collègue blond entre et me dit "il paraît qu'on s'amuse bien avec toi à cette heure ?" je ne sais pas quoi répondre, il enchaine" bah si tu ne veux pas que ça se sache, je veux la même tous les jours, mais en prime tu vas te mettre à 4 pattes et tu vas prendre cher sans rien dire".

Mais ceci est une autre histoire

sly92

sylvaingrosbois@hotmail.com

Autres histoires de l'auteur : Mon beau mec en costard - Baisé par le technicien - Juste une bouche - Hétéro curieux - Foutre d'un bon hétéro

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)