PAUSE

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Famille recomposée - 11

Gabin arriva à la demie alors que Miky à la table du salon rangeait ses cours pour la semaine. Gabin vint vers lui, déjà en train d'ouvrir son froc et disant : « y a un truc que j'ai toujours voulu faire… ». Miky avait déjà tourné sa chaise vers lui, qui se planta devant, et sortit sa bite mi molle de son boxer. « … rentrer, mettre ma teub à l'air et me faire pomper direct. » Miky avait déjà gobé la moitié de la queue qui durcit dans sa bouche vite fait. « Ben oui, t'avais faim… allez suce, régale-toi… elle sent pas là, je me suis rincé au bahut avant de rentrer… hmmm, ah ! putain que c'est bon…. pasque j'avais quand même mouillé à mort toute ….aaaahhh, ouais, putain ! vas-y ! ». Il finit par se taire et profiter du spectacle de cette bouche affamée et experte et des sensations folles qu'il ressentait. Miky baissa davantage son boxer, s'occupa de ses couilles tout en lui caressant le cul. « Ouaiiis, lèche-moi les boules, ton goûter est en train de chauffer… ». Une fois les couilles trempées, Miky fit virevolter sa langue tout le long des 22cm, et enfourna la bite en entier, pressant les fesses de Gabin, qui poussant un gémissement de bonheur, lui saisit la tête et lui lima la gorge un bon moment, en jurant, en gueulant et soufflant. Le sentant venir, Miky ressortit à mi-bite et branla tout en pompant, et ne quittant pas Gabin des yeux. Celui-ci s'échauffait rudement, promettait à bouffer, et fut presque plié en deux par l'orgasme, en dégorgeant par flots sur la langue qui lapait comme une folle au méat. Gabin enchaînait les « aaaaaaaah, putain ! » en se vidant, et Miky les petits couinements gourmands en savourant cette bonne saucée. Miky libéra la queue de sa bouche et tint fermement Gabin aux hanches en le couvrant de petits bisous sur le bas du ventre et le haut des cuisses, tandis que Gabin se remettait. Puis il remballa la délicieuse saucisse, dit à Miky qu'il avait fait l'effort de pas se branler le midi exprès et qu'il venait donc de se manger 8h de recharge. Miky remercia avec un grand sourire. Gabin n'avait même pas quitté son sac à dos. Les deux garçons s'installèrent à la cuisine, et prirent un vrai goûter. Une fois que Gabin eut répété que c'était le pied de bien se vider les couilles en rentrant du bahut, ils parlèrent de la journée, et c'est là que Gabin avoua un 4 en anglais. Miky éclata de rire :
-       Ah oui, ça tu me le dis après la pipe !
-       Ben quoi, j'y pense que maintenant, dit Gabin, riant lui aussi.
-       Sérieux Gabin, t'exagères, y a rien de difficile.
-       Ben ouais mais la semaine dernière en plus de mes problèmes de concentration, y avait les préparatifs pour déménager, tout ça…
Miky n'insista pas et proposa son aide : ils feraient de l'anglais à deux ce soir. Gabin monta, et Miky commença à préparer des légumes pour le repas

Jaco rentra à 19h15, et dès qu'ils se furent roulé une pelle, Miky se jeta sur sa braguette et le pompa avidement à genoux, et il venait de lui vider les couilles quand Toni rentra à son tour. Miky avait tiré les dernières gouttes et le regarda avec un sourire. « Un deuxième service ? » proposa Toni interrogateur, déjà la main sur l'entrejambe. « Viens frangin », ajouta Jaco s'écartant légèrement, et Miky prit aussitôt en bouche la queue gonflée par le spectacle. Il caressa les boucles de Miky tout en se laissant purger, tandis que Jaco, la bite rhabillée, offrait une bière à son frère, qu'ils burent le temps de la pipe.
-       C'est pas le pied, ça ?
-       Ah si, je crois bien ! confirma Toni, la bière à la main, l'autre main sur la hanche.
-       Et chacun sa bouteille ! s'amusa Jaco.
-       Mais celle-là est en train de bouillir… Faut dire que… ouhhhhhh, putain, le gourmand !
Miky venait de s'enfoncer la bite de Toni et branlait son gland avec ses amygdales. Jaco regardait avec fierté, tendresse, amour, son bébé gourmand s'appliquer sur le pieu de son frère adoré, qui avait maintenant la tête renversée en arrière et les yeux fermés. « Lâche tout, Toni, il en veut ! ». De toute façon, il n'aurait pas pu se retenir bien longtemps, et se mit à jouir en grognant pour ne pas gueuler. Jaco fléchit les genoux et regarda les joues de Miky se creuser, la moitié de la bite visible pulser et gonfler, et la pomme d'Adam de Miky monter et descendre : ça y est, c'était la bonne perfusion, qui dura un moment, et le suceur comme le sucé gémissait de plaisir. Quand Miky se redressa, Toni remballa sa bite à peine moins dure, et Jaco embrassa son ptit, notant qu'il sentait le sperme familial. Eclats de rire partagés, puis Jaco proposa à Miky de s'occuper un peu de lui, tâtant dans son paquet une sacrée érection. Il emmena Miky aux toilettes, pendant que Toni finissait sa bière tranquille. Il se colla dans le dos de Miky et commença à le branler d'une main et à titiller son téton de l'autre, comme d'habitude. Mais Jaco aussi bandait dur : le spectacle avait vite ranimé sa queue. Il la sortit et souleva Miky, qui la sentit entre ses fesses. « J'te la mets un petit peu avant ce soir… » Miky gémissait, se cambra légèrement et le gland appuya sur son trou ; Jaco rajouta un peu de salive et le gland entra. Jaco lui mit la main sur la bouche tout le temps de l'invasion, et quand il fut bien enfoncé, il donna de légers coups de reins tout en reprenant branle et caresse du téton. Miky décolla aussitôt ; ses pieds touchaient à peine par terre. Il ne se retint pas et balança sous l'action de la grosse paluche velue, plusieurs jets libérateurs dans la cuvette. Jaco le maintint d'un bras sur sa poitrine, car Miky se  serait complètement affaissé avec sa bite dans le cul. Puis il la ressortit, donna ses doigts à lécher à son amant, qui s'essuya le gland en même temps. Puis Miky s'agenouilla pour téter le gros gland rose et luisant de son mâle, sentant le vide dans son cul qui réclamait. Jaco le calma en lui promettant que ce soir il la lui remettrait et Toni aussi. Ils retournèrent dans la cuisine et Toni éclata de rire en voyant l'énorme boudin en diagonale dans le jean de son frère. Il avait mis la table, et les deux frères montèrent se doucher. Ils étaient sur un petit nuage, surtout Toni qui découvrait une nouvelle vie ; et Miky aussi, le ventre plein et les couilles légères et la rondelle ouverte.
Gabin n'avait rien entendu de tout cela, le casque sur les oreilles en train de tchatter. Mais il entendit la douche, remarqua qu'il avait déjà étalé ses affaires en désordre, les rangea, et descendit. Miky était à la cuisine, il lui fila un coup de main, demanda confirmation qu'ils feraient de l'anglais après manger, et des travaux pratiques... Ils se mirent devant la télé avec un coca et les deux mâles descendirent, changés en mode cool. Toni félicita son fils pour sa chambre bien ordonnée, et celui-ci ajouta qu'il allait bosser l'anglais avec Miky. Etonnement et encouragements du père, et le repas se passa très bien. Gabin annonça qu'il partait se doucher, ce qui fit presque tomber Toni de sa chaise. Les frangins firent la vaisselle, Miky prépara ses affaires pour la fac, puis il trouva un match de foot et appela ses mâles. Ceux-ci s'installèrent et il partit rejoindre Gabin. Il le trouva assis au bureau, à poil, et déjà la bite raide !
-       Donc si j'ai bien compris, je te suce pour que tu puisses être bien concentré après ?
-       Yep ! dit Gabin tout content et agitant sa grosse queue contre son nombril.
Il tourna sa chaise et Miky se mit à genoux entre les longues jambes sportives, pour tailler sa septième pipe de la journée ! Il n'en revenait pas lui-même. Gabin se fit sucer comme un pacha, les mains derrière la nuque, goûtant le spectacle et la chaleur de la bouche de suceuse. Quand il se sentit venir il demanda à Miky d'ouvrir la bouche : il voulait voir. Crispé de partout il juta en beuglant (discret ! se dit Miky), tenant bien sa queue pour poser le gland sur la langue tirée de Miky : cinq, six bons gros jets disparurent dans la bouche grande ouverte. « Avale pas ! souffla Gabin ivre de plaisir, montre ! ». Il se pencha et vit la petite mare blanchâtre. « Vas-y ». En deux déglutitions bruyantes, il vit tout disparaître et rendit son gland à Miky qui lui tira les dernières gouttes. « Hmmmm ! c'est le bonheur ! ». Miky était ravi lui aussi, mais se reprit et lança la séance de travail. Ils regardèrent la copie, Miky identifia les lacunes, et fixa un programme. Gabin travailla de bon cœur ; Miky le regardait et le trouvait vraiment très beau, attendrissant. Il le laissa travailler, lui promettant de repasser vérifier, avec une surprise à la clef. Il redescendit auprès de ses mâles qui regardaient le match. Naturellement il alla se lover dans les bras puissants de Jaco, et resta tranquille jusqu'à la mi-temps qui n'allait plus tarder. Quand elle arriva, Toni proposa une bière. A son retour, il trouva Miky embrassa à pleine bouche son homme, et frottant en gémissant ses fesses sur son entrejambe ; Jaco avait d'ailleurs déjà les mains dans le petit slip : Miky avait déjà quitté son tee-shirt et son jean. Toni resta quelques secondes comme un con les bières à la main, admirant le baiser animal et les ondulations de bassin de Miky. Jaco dégagea l'étreinte, le temps de dire à son frère de s'asseoir à côté d'eux et de baisser son short d'où jaillit son gourdin parfaitement développé. Il débarrassa Miky de son slip : il bandait fort ! Il amena le bassin de son jeune amant vers sa bouche et le suça, au grand étonnement de son frère qui finissait de se mettre à poil, la bite en feu également.

mike

cherchebiberon64@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Famille recomposée - L'ami Mathieu - Correspondances
Défouloir pour homme marié - La communauté - À la fac - Blanche fesse - Abdel - Boucheafion - Pine d'âne - Petit gorêts

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

22 aout 2019

Nouvelles (20)

Douche salle de sport Noprise2tete
Sexe à l'armée -01 Martin
Sexe à l'armée -02 Martin
Sexe à l'armée -03 Martin
Sexe à l'armée -04 Martin
Sexe à l'armée -05 Martin
Sexe à l'armée -06 Martin
Sexe à l'armée -07 Martin
Sexe à l'armée -08 Martin
Excitantes retrouvailles Max
Aller en club tout seul Jh30du11
Un boss plus que pervers Private78
Le vigneron Romain
Fratrie « de Wintzt » Calinchaud
Mon voisin hétéro ? Étalon
Un magnifique voyage Passifsensuel
10 ans en arrière Bad boy
Weekend dans le sud Chopassif
La Première Fois de Mon Pote Molgax
Capotes et jus Barn

Aout 2019

Nouvelle

Abdou Romain
L’école de danse Noah93
Hétéro, juste ce qu'il faut Hugo
What a TØS Sexaddict49
Première hard Tours37
Plan à 3 en extérieur Sylou69
Fouille révélatrice à l’aéroport KarlJ
La piscine Quentin94
Un sauna de verre Glaudoun
Défonce au camping Heysi37
Pauvre Cyrillo Romain
Mes dépucelages -01 XXL
Mes dépucelages -02 XXL
Le fils du shérif -01 Matt
Le fils du shérif -02 Matt
Le fils du shérif -03 Matt
Faire durer le plaisir Frank
Faire durer le plaisir -02 Frank
M Renart
M -02 Renart
Amoureux de Dimitri Chopassif
Prof de sport Victobg
Lost in Cocktown Pititgayy
Il m’offre son c... Seithan
Jardinier bien bâti Virilbgmuscle06
Mes années de fac Louisallenk
Toilettes publiques Hugo
Anniversaire de mon beauf Linox
La Cage d’escalier Éric
Révélation au club de natation WhiteKnight
Mehdi, le livreur de pizza Pol
Les vices de l’internat Lloh
Le volleyeur et le rugbyman Dolto
Chienne à rebeu Larbin
Nils -01 Renart

La suite

Passion en toutes lettres -17 Romain
Passion en toutes lettres -18 Cyrillo
Passion en toutes lettres -19 Romain
Passion en toutes lettres -20 Cyrillo
Passion en toutes lettres -21 Romain
Passion en toutes lettres -22 Romain
Passion en toutes lettres -23 Cyrillo
Passion en toutes lettres -24 Romain
La grosse bite de mon beauf -08 Ghost writer
Un étudiant appliqué -07 Amical72
Un étudiant appliqué -08 Amical72
Un étudiant appliqué -09 Amical72
Un étudiant appliqué -10 Amical72
Un étudiant appliqué -11 Amical72
Amour inaccessible -05 Miangemidemon
Nils -02 Renart
Mariage pour tous -13 Yan
Mariage pour tous -14 Yan
Le cul -02 chuuuut17
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider
(Simple et anonyme)
Ne donne pas accès aux pages "avant-première"