PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Famille recomposée - 41

Gabin et Daniel étaient en train de discuter de l'appétit de foutre de Miky en se caressant le paquet quand la voix de Jaco retentit depuis l'étage : « hé ! y a du taf ici, montez ! ». Ils n'attendirent pas une seconde de plus, et dès le tournant de l'escalier ils reconnurent le claquement de peau et les couinements caractéristiques d'une bonne saillie.
Ce qu'ils virent dans l'embrasure de la porte de la chambre des jumeaux le leur confirma : les deux colosses de dos, à poil, debout, étaient en train de limer en levrette et à bonne allure vu les mouvements des fesses les deux jeunes affamés. Ils virèrent leur slip, contournèrent le lit et virent en effet Tommy et Miky secoués comme des pruniers, les yeux plissés de plaisir, ramonés par Toni, qui avait bien sûr inauguré le cul de son apprenti, et Jaco. Ni une ni deux, Gabin et Daniel montèrent à genoux sur le lit et donnèrent leur bite à bouffer aux deux enculés ; Gabin choisit celui de son papa, qu'il ne quitta pas des yeux, le regardant à l'œuvre, et le père n'était pas peu fier de montrer à son fils comment il défonçait un cul. Pendant une heure les quatre actifs se tournèrent les deux passifs : ceux-ci d'abord pivotèrent pour sucer la bite qui les enculait et se faire remplir par l'autre, pour la plus grande joie de Daniel qui après avoir fourré deux fois la bouche de Miky n'en pouvait plus d'attendre de lui remplir le cul. Selon son expression courante, ses « pruneaux allaient péter » ; il eut beau faire des efforts pour retenir son orgasme, quand il vit Gabin monter Tommy et rouler une pelle à son père qui lui disait, tout en dévorant ses lèvres : « vas-y, baise-le bien, montre-moi tes coups de bite ! », il déchargea en gueulant dans le cul de Miky.
Il y eut alors une autre permutation des passifs : Tommy vint sucer la bite grasse de Daniel et se faire fourrer par Jaco. Mais Toni proposa à Daniel de se faire bouffer le cul par un pro et dit à Jaco de retourner Tommy sur le dos ; tout alla très vite pour ce trio alors, puisque Jaco juta à la vision de ce bouffeur de trou, Tommy gicla en sentant le jus de Jaco le remplir. Père et fils, qui se faisaient le cul et la bouche de Miky le remplirent en même temps, car Miky se mit à trembler et jouir du cul et Gabin lâcha à son père : « ça vient p'pa ! », alors Toni dévora les lèvres de son fils et ils déchargèrent tout en avalant leurs grognements de plaisir. Habitué à nettoyer la bite qui l'avait pistonné, Miky se retourna pour gober celle de Toni ; c'est alors que Jaco vint présenter aussi la sienne, et, pour le plus grand plaisir des spectateurs, Tommy vint lécher le petit cul encore tout ouvert et laper les dégoulinures de jus de Toni. Alors que Daniel jurait comme jamais en voyant, Jaco dit à son frère que décidément ce ptit jeune ne voulait pas perdre une goutte de sa sauce. Gabin, lui, hypnotisé, imaginait déjà des baises futures, et se demandait si le plug de Miky allait servir longtemps… Avant que les mâles ne descendent, naturellement Miky rendit la pareille à son nouvel ami, et Jaco observa que c'était déjà dans ce 69 qu'il les avait trouvés dans la salle de bain. Ce qu'ils ne virent pas une fois partis, c'est que les jeunes s'offrirent un plaisir supplémentaire : Tommy s'imaginait limer ce trou accueillant et ne débandait pas ; Miky s'enfonça cette bite raide dans la bouche et fit comprendre à Tommy qu'il voulait se faire baiser la bouche ; aussi Tommy se plaça-t-il au-dessus et tout en suçant la bite de Miky, lui fourrait la gorge. Au bout de 5mn, chacun déchargeait dans le gosier de l'autre, et c'est là qu'ils se sentirent enfin apaisés, et affamés de vraie nourriture. Ils descendirent après un rapide passage à la douche.
Autant dire que le repas fut un vrai bonheur : tout le monde mourait de faim, tout le monde était devenu intime ; on s'envoyait quelques vannes, on se disait tout ; jamais Toni et Gabin n'avaient connu cette complicité tendre entre eux, et Jaco voyait cela ravi. Le deuxième « dessert » consista pour les deux passifs à bouffer les quatre culs dans le canapé, puis les mâles les installèrent à quatre pattes, et une seconde tournante s'improvisa. C'est Gabin qui eut l'idée finale : les deux jeunes furent redescendus sur le tapis face au feu, et collés l'un à l'autre ils s'embrassaient tout en se doigtant les trous hyper ouverts ; les mâles les arrosèrent de sperme et les regardèrent se repasser les glands qu'ils nettoyaient et se lécher leur visage enfoutré.
-       Vous êtes vraiment deux belles salopes, commenta Jaco alors qu'ils ne se lâchaient plus la langue.
-       Je crois qu'on va bien se faire plaisir, continua Toni.
-       Comme si ça baisait pas à tout va dans c'te baraque ! lança Daniel mort de rire… Oh ! merde ! quelle heure il est ?!
Et c'est ainsi que Daniel sonna la fin des plaisirs : il lui fallait rentrer voir la baronne ; il remerciait tout le monde pour cette putain de bonne soirée, donna rendez-vous à Miky pour la purge du vendredi ; de toute façon il repasserait le week-end pour aider à finir la salle de bain.
Les ptits jeunes voulurent dormir ensemble pour débriefer, et puis on en tenait pas à 4 dans le grand lit : ils s'installèrent donc dans l'ancienne chambre de Toni. Ils parlèrent longtemps : Tommy disait tout le plaisir qu'il avait ressenti ce soir, et comme il se sentait libre et léger ; Miky lui disait toute l'émotion que lui avait donnée son histoire, et comme il voulait le rendre heureux. Une sorte de pacte confus se tissait, de confiance, de dévouement aux plaisirs de leurs mâles, et à eux deux même. Ils finirent pas s'embrasser de nouveau, et leurs doigts retrouvèrent leurs trous. Ils s'excitaient en se lançant des petits doux et amusés : « salope, nympho », et Tommy finit par avouer qu'il avait envie de le prendre. Miky s'en étonna, mais Tommy avait bien 10% de pulsions d'actif. Miky s'offrit radieux en missionnaire, et Tommy le baisa comme un chef tout en le branlant et en l'embrassant. Miky s'arrosa le torse de jus et Tommy lui remplit le cul ; après quoi ils s'endormirent comme des souches dans les bras l'un de l'autre.

Le réveil fut difficile : Tommy n'avait dormi que trois heures. Quand Toni entra pour le réveiller, il sentit l'odeur de la baise et hallucina un peu qu'ils aient continué les plaisirs malgré les deux tournantes. Les deux jeunes étaient adorables à regarder, mais il réveilla doucement son stagiaire et lui dit de descendre. Il informa ensuite son frère, en bas qui préparait le café, qu'ils s'étaient fait du bien dans la nuit, et ils en rigolèrent bien. Tommy apprit en descendant en quoi consistait le pré-petit-déj, puisqu'en le voyant apparaître, les jumeaux dégainèrent leur gaules matinales et Tommy s'agenouilla pour les pomper jusqu'au jus. Quelle chance avait Miky de commencer sa journée comme ça, se disait-il après sa deuxième ration de « lait de couilles ». Quand les jumeaux montèrent se laver, il resta pensif tout en mangeant. Il bandait fort, non seulement d'avoir purgé ces deux bites, mais de se rappeler la soirée, et sa rondelle lui faisait bien sentir que quatre bites l'avaient visité deux fois. Il se branla tranquillement et sans perdre ses habitudes, dégusta son sperme sur ses doigts. Puis ce fut à son tour d'aller à la douche, et il se lava consciencieusement, en se disant qu'il pourrait bien se faire fourrer par Toni à la pause du midi ; il fallait qu'il profite encore de cette journée avant de retrouver sa famille de merde le soir… et il déprima soudainement.
Miky avait fini par être réveillé par le remue-ménage à la salle de bain. Il se leva et croisa Jaco habillé qui lui fit un bisou en lui disant à tout à l'heure. Puis il alla réveiller Gabin par une bonne pipe, mais, fatigué, après avoir bien sucé, il bascula sur le côté et invita Gabin à faire de même : celui-ci comprit et lui lima la bouche jusqu'à se vider de bonheur. Et Miky s'endormit, une première fois, se réveillant tout à coup pour prévenir Jérém et Pedro qu'il n'irait pas à la fac. Quand il se réveilla enfin il était 11h passées.
Tout le monde avait bandé toute la matinée : Gabin en racontant à Seb, qui avait la trique du coup, Jaco et Daniel qui s'envoyaient des oeillades entendues, Tommy et Toni qui ne se quittaient plus des yeux. Gabin n'avait qu'une hâte, recommencer ces partouzes avec son père, mais Seb le calma d'un coup en lui rappelant un championnat de basket qui avait lieu le weekend à 300 bornes et où ils devaient aller. Il essaya de le consoler en évoquant la partouze au jus qui attendait Miky bientôt. Mais Gabin fit quand même la gueule. Ce n'est qu'à la cantine, où Seb lui demanda tous les détails de la soirée, qu'il retrouva le sourire et une érection monumentale. Les deux potes ne purent faire autrement que d'aller se branler tous les deux aux toilettes, histoire de se concentrer sur le DS de l'après-midi. Leurs deux belles bites balancèrent dans la cuvette une telle quantité de sperme qu'ils se félicitèrent en rigolant l'un l'autre. Ils déconnèrent à vouloir faire bouffer à l'autre les doigts couverts de jus, jusqu'à ce que du bruit dans les chiottes les ramène au silence et à la discrétion.
Sur la route du resto ouvrier, Toni et Tommy s'étaient tellement embrassés et paluchés qu'ils crevaient d'envie de baiser. Ils foncèrent aux toilettes. Toni avait déjà le gland trempé et la bite en acier. Tommy baissa ses fringues et se pencha en avant, écartant ses fesses au max : il sentit bien passer le gourdin après la soirée de la veille ! Toni lui administra une sodo bien énergique, rapide et efficace, se délectant de ce petit cul viril et musclé, de ce jeune mec qu'il tenait bien aux hanches, déjà accro à sa bite. Jaco lui avait dit au lit : c'était là un champion aussi salope que Miky et aussi adorable, et ils allaient devoir assurer pour les satisfaire ! Tommy se branlait au-dessus de la cuvette, au paradis des passifs sentant l'énorme gland lui ramoner le conduit, il soufflait mais couinait le moins possible. Il gicla abondamment et Toni le releva alors pour le plaquer contre son torse : sa bite était bien au fond, le jeune sur la pointe des pieds, et il laissa les contractions de la rondelle lui traire la queue à merveille ; tout en suçant la langue de son apprenti il déchargea sa semence à jets puissants. Celle-ci finit par se perdre malheureusement, quand Tommy s'assit sur la cuvette pour nettoyer la bite de son homme et se lécher les doigts : les ploc ploc en dirent long sur la quantité… Aux anges, Toni lisait sur le visage de Tommy, la bouche pleine de sa poutre, la même félicité et la même soumission au sexe d'un homme que chez Miky, cela ne faisait plus aucun doute, et il se disait que sa place devrait être aux côtés de Miky justement. Quand les 22/7 purent enfin être rengainés dans le slip, les deux amants sortirent un peu rouges des toilettes, ce qui n'échappa pas au collègue que Toni avait vu la veille ; il eut un regard entendu et cette fois Toni lui fit un clin d'œil complice aussi. Alors qu'ils avaient fini de dévorer leur repas, les deux virent se pointer le fameux collègue, type ours de l'âge de Daniel. Debout près des banquettes, il avait l'entrejambe à 30cm de Tommy qui, dès qu'il en vit l'ampleur et le gonflement, eut bien du mal à la quitter des yeux.

mike

cherchebiberon64@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Famille recomposée - L'ami Mathieu - Correspondances
Défouloir pour homme marié - La communauté - À la fac - Blanche fesse - Abdel - Boucheafion - Pine d'âne - Petit gorêts

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/02 : 16 Nouvelles

La sorcière aux dents vertes Jako
Weekend d'intégration Grossteub96
Mâle alpha Chopassif
Dressage d’une lope Olive
Il y a 4 ans Nico76500
Une pute dans une cité de rebeu Nico76500
Les Garçons... P'titGayPassif
De nouveaux amis... Raphaël
Les bains Lille Passif-lille
Vendredi voiture Ya-se
Enfermé 30 Heures... James
Mon collègue hétéro Elliot
Vendredi trop arrosé Hombre50
Fantasme d’un couple Couplehom
Fantasme d’un couple -02 Couplehom
Le faux patient D.kine.75

La suite... 13 épisodes

Début avec mon maître -05 Jd18
Chaudes vacances -03 Petit cul 57
Mon pote, l'intello -2 Étalon
Stage BTS à la ferme -07 Stéphane
Théo et mon père -02 Stephane276
Domination par Stéphane -67 Pattlg
Domination par Stéphane -68 Pattlg
Domination par Stéphane -69 Pattlg
Domination par Stéphane -70 Pattlg
Domination par Stéphane -71 Pattlg
Domination par Stéphane -72 Pattlg
Domination par Stéphane -73 Pattlg
Domination par Stéphane -74 Pattlg

Février 2019

Nouvelles

Rendez-vous particulier Pititgayy
Plan snap Noprise2tete
Plan snap -02 Noprise2tete
Piste de danse jouissive Sasha
Fellation improvisée Lemarnais
Visite médicale Tanatos
Un mec grindr, ou plus Gayboyquebec
Mon modèle Houne66
Voisin antillais Hairylegs94
Surprise Virilsalope
Éric Clemsex
Mon meilleur ami et moi Le-sanguin
Grand romantique Celestin
Premier plan à 3 Matt
Sodomie improvisée Lemarnais
Recherche du Travail Jeanmarc
Une détente bien méritée Stéphane
Voyage en train Pierrot
Ma première fois avec un homme Fred 02600
Défoncé par 2 beurs Adonf
La queue de Rachid Chopassif
À la terrasse d’un café Houne66
Folle soirée au sauna Maasquelour
Stage BTS à la ferme Stephane

La suite...

Soumission & Domination -520 Jardinier
Soumission & Domination -521 Jardinier
Début avec mon maître -04 Jd18
Ma vie de lope exhib -06 Lopexhib
Frenchies -05 Pititgayy
Frenchies -06 Pititgayy
Stage BTS à la ferme -02 Stephane
Stage BTS à la ferme -03 Stephane
Stage BTS à la ferme -04 Stéphane
Stage BTS à la ferme -05 Stéphane
Stage BTS à la ferme -06 Stéphane
Chaude soirée -04 Red
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)