PAUSE

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Mon désir

Cela fait plusieurs année que je lis les différents récits sous divers site, cela m'a procuré beaucoup de plaisir et également d'émoi...

Je suis un homme de 34 ans (en couple avec enfant) habitant la région brestoise peu expérimenté avec la gente masculine (j'ai seulement sucé un mec une fois et pas jusqu'au bout (je l'ai laissé en plan)), Je suis quelqu'un qui lutte contre ses pulsions d'hommes depuis très longtemps je dirais que cela a commencé quand j'avais 20 ans, j'ai toujours lutté contre ne voulant pas etre une lopette mais il est impossible de laisser de coté le désir du chibre (il a un tel pouvoir pour moi il est celui qui procure/donne le plaisir, il est telle une sucette, un piston,un désir, un besoin...) bref je voulais vous donner du plaisir en écrivant mon fantasme qui je l'espère pourra se réaliser un jour...

J'arrive chez toi tout tremblant, mes jambes peinent a me porter je sais que je vais franchir une barrière invisible mais bien réel, ma vie ne sera jamais plus comme avant, franchir ce cap est le moment le plus important de ma vie celui qui va me révéler quel genre d'homme que je suis... les masques tombent je ne me suis jamais senti aussi vulnérable,à fleur de peau est ce là l'expression de mon "coté féminin"

nos différents échange sur le net m'avait suffisamment mis en confiance je leva le poing en direction de ta porte puis toqua 3 coups bref.... l'attente avant l'ouverture de ta porte fut interminable j'eu le temps de me convaincre 5 fois de partir mais 5 fois le désir de rester l'emporta

tu m'ouvris tu étais peu vétu mais tu correspondais aux différentes photos que tu m'avais envoyé, on se fit la bise, tu m'invitas à rentrer dans ton domicile, à peine franchit le pas de ta porte tu me mis la main aux fesses on avait l'impression que tu voulais t'approprier le terrain tu m'accompagna jusqu'au fauteuil de là tu me proposa une boisson chose que j'accepta immédiatement, c'est pendant que nous sirotions nos verres que tu pris les choses en main tu caressais mon sexe a travers mon pantalon tu remarquas rapidement a quel point il était excité, tu m'ouvris la braguette fut quelque mouvement masturbatoire sur mon chibre tu as vu a quel point j'étais réceptif, l'éjaculation serait un échapattoire pour moi il me permettrais de "retrouver mes esprits" et de fuir a toutes enjambées, mais tu avait juste augmenter la chaleur entre nous,tu te laissa tomber sur ton fauteuil tu me regardas :

- a ton tour maintenant

je me redressa m'agenouilla devant toi MON homme mon premier, je descendis ton caleçon je me retrouvai devant un sexe que j'avais désiré, enviez espérer il n'était pas trés vigoureux mais suffisamment présent pour que je le remarque...
je me jetta sur ton cou l'embrassant decscendant doucement sur tes pectoraux, m'attardants sur tes seins, continua a te lécher la taille je descendis ainsi jusqu'a ton chibre qui était lui aussi devenu tout exité et pronant sa puissance a qui le regardait, je ne put me retenir et je l'avalais completement tantot le gobant,tantôt l'embrassant tel un jeune amoureux transi, je m'appliquait du mieux que je pouvais tu semblait apprécier vu les spasmes de ton sexe que je sentais à l'intérieur de la bouche, tu me laissé profité longtemps de cet instant, puis tout a coup tu te redressa tu étais maintenant debout devant moi qui était resté sur mes genoux, tu me pris la tête avec tes deux mains et tu commençais à me limer l'intérieur de la bouche, je faisais une gorge profonde malgré moi, les larmes perlés sur mon visage mais te voir prendre plaisir en me labourant la bouche m'exitait encore plus...

Mais tu n'en avait pas encore fini avec moi, tu t'arrèta net, me dis de me désabiller et de te suivre, tu me pris par la main et m'emmena jusqu'a ta chambre, arrivé dans celle ci tu me pris par la taille, et tu vins te coller à moi je pouvais sentir ta puissance masculine au creux de mes globes... tu te frottais a mes fesses, d'une de tes mains tu commençais à faire des mouvements de va et viens sur mon sexe... mon désir était totale,mon envie était de te donner du plaisir mon but que tu prennes ton pied...

tu me retourna, nous étions maintenant fasse contre face, tu me jetta sur ton lit puis sur mon sexe, tu commença une trés lente fellation tout en commençant une douce lubification de mon sphincter avec tes doigts, tout ceci est nouveau pour moi je croule sous le plaisir, le plaisir de se faire toucher l'anus par une personne étrangère me transcende complètement, je me trémousse et commence à lacher des petits cris de plaisir, tu revins a hauteur de mon visage, me redressa les jambes et les mis sur tes épaules (missionnaire), déchira un préso et te l'enfila, d'une te tes mains tu guidais ton pénis de l'autre tu me frottais le gland, tu rentras centimètres après centimètres, ce n'est que lorsque je sentis tes poils sur mes fesses que j'ai compris que je t'appartenais pour ce coup là, la culpabilité d'étre devenu un enculé semblait vouloir me ratraper mais le début des mouvements de va et viens de ton phallus en moi chassa tout sentiments négatifs, a chaque mouvement tu me faisait couiner, sentir les veines de ton penis titiller l'entrée de mon sillon me font gémir, avoir l'impréssion d'etre rempli par ce membre animé me fait me pincer les lèvres, sentir mon étalon transpirer de désir pour moi m'exite énormément...

tu décidais de te retirer et de t'allonger sur le dos, tu me fit comprendre de venir m'assoir sur toi, je me mis a califourchon, saisi ton chibre gluant entre le préservatif, la bave et le gel et je le guidait vers mon trou, l'entrée fut facile, la sensation différentes du à l'angle de pénétration, mon amant voulais me masturber pendant que je faisait du rodéo sur lui mais mon sexe avait petite mine, il était juste remplit de précum que mon amant nous fit partager en amenant avec ses doigts a nos bouches le fameux nectar...

Puis ce fut l'apothéose, une fois de plus mon amant me fit changer de position, je du me mettre en levrette, tu me força a bien faire rentrer les reins afin de faire ressortir au maximum mon cul, tu me cracha sur la rondelle puis me massa avec ton pouce et ta salive mon trou, puis tu m'empalla d'un coup jusqu'a la garde avec ton manche, tu ressortit et recommença la chose plusieurs fois, la sensation de vide et de remplissage, ne faisait qu'augmenter la chaleur en moi, puis vint un pillonage régulier, trés actif, tantot des pénétrations profonde mais lente tantôt de cours va et viens mais à un rythme éffréné...

qu'avais je fais... on s'en fout... je jouis alors que personne ne me touche la bite, j'ai là tête dans les draps et je pousse un rale interminable, le sperme n'en finit plus de couler, je ne sais plus ou j'en suis c'est tellement bon mon amant se retira, me donna une féssée afin de me faire sortir de mes pensées aux septième ciel, il enleva le préservatif, le message était claire je le repris en bouche plus dévoué que jamais près a donner du plaisir à l'homme propriétaire de cette matraque je te suça jusqu'a ton éjaculation,je sentit un jet chaud au fond de la gorge, ressortit le pénis de ma bouche puis commença à le masturber vigoureusement tout tes autres jets, finirent sur mon visage, torse... signe que sur ce coup là j'étais ta pute

Merci de m'avoir lu jusqu'au bout,j'espère que les fautes ne seront pas trop rebutante pour vous, ainsi que l'usage des temps....

c'était mon plus grand fantasme (actuellement fictif), et mon premier récit.

Bifinistère

bombamec@gmr.fr

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

Septembre 2019

Repos

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

Nouvelles (20)

Dépucelé par mon cousin Mecbi
Le pote de mon frère Jvicks
Plan au sauna Bonboul33
Du fantasme à la réalité Loic1972
Les oreilles d’Armand Romain
Gourmand Médi
Un domi humilé par son bâtard Franck de Nice
le prof et Karim -01 Gilou 44
Aurélie Yanno
7 mois d’abstinence James
Déjeuner torride Chopassif
Jack Yanno
Jeremy et Yohan Soroco63
Plans totalement anonymes Eric84
Premier plan hard Tardif
Après-midi au Suncity Hidalgowien
Dans l’intimité du Valo sauna Oakspirit
La Fratrie JulesP
Alexis Romain
Chroniques d’été -01 Caramel

La suite (7)

Première hard -02 Tours37
Mes dépucelages -03 XXL
Mes dépucelages -04 XXL
Mes dépucelages -05 XXL
Les potes de mon grand-frère 4-4 Marc 67
Un amour inaccessible -06 MiangeMidemon
Un Maitre marocain -02 Lope75
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider
(Simple et anonyme)
Ne donne pas accès aux pages "avant-première"