PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Eric et François -3

6/ Journée tranquille et découvertes

La nuit à été calme et reposante, je me réveille avec François qui est collé contre moi, sa tête posé sur mon torse et je constate que nous avons viré le drap dans la nuit tellement il a fait chaud. Nous sommes nu tous les deux, et je constate qu?il bande dans son sommeil mais je décide le lui laisser un peu de repos, la nuit passée nous a épuisé tous les deux et je veux qu?il reprenne des forces, qu?on puisse recommencer aujourd?hui !
Je ferme les yeux et essaye de me rendormir, mais maintenant que je suis réveillé impossible de ne pas me lever. Je sors délicatement du lit pour ne pas réveiller François et arrivé dans la cuisine je fais couler mon premier café et j?en profite pour appeler mon mec et lui raconter en détail la soirée de la veille. Au son de sa voix j?entends bien que ce que je lui dit l?excite, et il me le prouve en m?envoyant une photo de sa queue bandée avec la consigne ?de la montrer à François pour lui mettre l?eau à la bouche?. Parlant de notre petit jeune, il dort comme une marmotte, je me dis que je vais prendre une douche vite fait et que je le réveillerai après, pour qu?on profite quand même de la journée

Je me glisse dans notre couche à l?italienne et commence à faire couler l?eau chaude pour me délasser tranquillement. Par habitude je ne ferme jamais entièrement la porte de la salle de bain, aussi je n?ai pas entendu François entrer dans la pièce et je me rends compte de sa présence uniquement quand il se colle dans mon dos et que je sens sa queue dure se poser contre mes fesses et ses mains se poser sur mes hanches alors qu?il me dépose un petit bisou sur la joue
Sentir son corps excité contre moi me fait bander instantanément, et entre la photo de mon mec tout à l?heure et la situation présente, je suis de nouveau chaud comme la braise. Je me retourne face à lui et pose un petit bisou sur ses lèvres

Moi : Tu as passé une bonne nuit ? Tu as réussi à te reposer ?

Lui : J?ai dormi comme un bébé, c?est agréable de dormir avec quelqu?un
mais nu comme ça, j?ai eu des rêves érotiques toute la nuit !

Moi : Ah c?est surement pour ça que tu bandais ce matin quand je me suis réveillé, ça devait être sympa ton rêve vu l?effet que ça avait sur toi

François rougis et ne dit plus rien. Il se contente de me pousser un peu plus sous le jet d?eau et de se coller à moi, une main sur ma queue à me branler et l?autre sur ma fesse pour me tenir collé contre lui. Il entre-ouvre les lèvres, et me regarde, attendant certainement que j?aille l?embrasser, mais non, s?il veut quelque chose, qu?il en prenne l?initiative. Après un petit moment d?hésitation il se décide à prendre les choses en main et m?embrasse comme si c?était la dernière fois. Son baiser est plein de passion et sa main se resserre sur ma queue alors que les mouvement de va et vient se font plus amples et plus réguliers. Je sens sa queue bandée contre ma cuisse, mais quand j?essaye de l?attraper François se décolle de moi et me fait non de la tête. Et dans un mouvement il se met à genoux devant moi, me regarde dans les yeux, et enfile une bonne longueur de ma verge au chaud dans sa bouche. Dans un soupire je l?invite à continuer, et il me suce comme si ça vie en dépendait, il a bien retenu ce que je lui ai montré la veille et je sens qu?il prend vraiment plaisir à ce qu?il fait. Ca fait dix bonnes minutes que François me suce divinement, à genoux dans la douche avec de la bave qui coule du coin de ses lèvres, il fait tourner sa langue autour de mon gland en même temps que les va et vient de ses lèvres serrées sur ma queue, je suis au bord de l?extase. Pour éviter de remplir la bouche de François de mon sperme je lui indique doucement que je vais jouir et essaye de me retirer de ses lèvres : François n?est pas d?accord, et il accentue les succions et les mouvements en faisant pression sur mes fesses pour que je garde ma queue dans sa bouche jusqu?à exploser en plusieurs jets qui viennent lui tapisser la gorge. François essaye de tout avaler, mais le surplus sort de ses lèvres et coule le long de mon membre et de mes couilles, que François se précipite de lécher aussitôt la bouche vidée de mon jus. Eh bien, pour un petit mec timide et sage au premier abord, il me surprend de plus en plus !

Je le relève et vais l?embrasser, nos langues jouant avec le reste de sperme qu?il a dans sa bouche et je lui murmure un merci au creux de l?oreille. Nous nous savonnons mutuellement, mes doigts caressant ses fesses ou ses tétons qui réagissent à chaque passage, mais François à l?air perdu dans ses pensées. En sortant de la douche j?enfile un boxer et vais faire couler deux cafés pour qu?on puisse prendre notre petit déjeuner, le temps que François s?habille et me rejoigne. Quand j?entends des bruits de pas je me retourne et trouve François tout habillé, sa veste sur le bras, il vient me faire un bisou au coin des lèvres, murmure un merci et de dirige vers la porte de l?appartement.
Je le suis sans comprendre, et c?est quand il ouvre la porte avec son air triste que je le retiens et referme la porte avant qu?il n?ai pu sortir. Je le prends par la main et le fais s'asseoir sur un tabouret du bar, il a gardé sa veste avec lui et ne me regarde pas dans les yeux

Moi : Tu vas m?expliquer ce qui se passe ?

Lui : Tu as eu ce que tu voulais non ? De toute façon maintenant j?ai juste à partir, j?ai rien à attendre après cette soirée, c?était bien mais on va en rester là non ? Et puis tes plans cul je suis sûr que tu les laisses pas dormir avec toi d?habitude, je dois déjà être content d?avoir eu ce privilège !

Moi : Tu vas te calmer et arrêter de me faire une scène, ok ? Tu crois que j?aurai pris ma journée si j?avais voulu te mettre à la porte dès qu?on avait fini de s?amuser ? Tu penses vraiment que je te vois juste comme un plan sexe et que j?en ai rien à faire de toi ?

Lui : Je sais pas ce que je dois penser
Pour la première fois je suis bien avec quelqu?un et je peux pas espérer quoi que ce soit

Moi : On peut déjà se dire qu?on est ami, ça serait un début. Moi c?est ce que je peux t?offrir de mieux, mon amitié et de temps en temps un peu de bon temps si c?est ce que tu veux aussi. Parce que oui je t?apprécie et oui, c?est top les moments comme hier soir ou ce matin, tu es un bon partenaire même si tu as encore des choses à apprendre

François se détend un peu. Je pose une tasse de café sur le bar devant lui et on commence à grignoter notre petit déjeuner. Je sens qu?il y a encore des choses qu?il voudrait me dire, mais pour l?instant je le laisse tranquille. Une fois le repas fini, je m?installe sur la terrasse et l?invite à me rejoindre pour profiter du soleil. François pose ses affaires sur le canapé et vient me rejoindre, tout habillé et encore les chaussures aux pieds, mais je ne dis rien et j?attends qu?il prenne enfin la parole. Les minutes passent dans le silence, François fixe ses doigts, et se décide finalement à parler

Lui : Tu comprends vraiment pas pourquoi je voulais partir ?

Moi : Non je suis perdu là, je comprends pas ta réaction

Lui : Quand tu me racontais tes histoires avec ton mec, j?ai bien compris que c?était juste pour vous amuser, que j?avais rien à attendre de plus. Une fois le bon temps passer, chacun vit sa vie, votre plan a juste à retourner à sa vie d?avant, vous ça vous impacte pas. Moi je suis dans le même cas non ? Juste  un bon moment qui maintenant qu?il est passé doit finir, on passe à autre chose, toi tu vis ta vie avec ton copain et moi je me contente des souvenirs en attendant de trouver autre chose

Moi : Tu penses vraiment que c?est seulement comme ça qu?on fonctionne ? Qu?on utilise les mecs comme des mouchoirs et qu?après on les jette ? Si on est sur un fonctionnement comme tu dis avec la plupart des mecs, c?est simplement parce que c?est ce qu?on cherche des deux côtés, juste un bon moment. Je pensais que tu aurais compris que je te mets pas dans cette catégorie là, que j?ai pas envie de t?utiliser comme tu dis. J?ai vraiment envie qu?on apprenne à se connnaitre, qu?on devienne plus que des connaissances. Et que tu rencontres mon copain aussi, je lui ai déjà souvent parlé de toi et il a hâte de te rencontrer

Lui : Tu as parlé de moi à ton copain ? Qu?est ce que tu lui a raconté, y?a rien à dire à propos de moi

Moi : Je lui ai tout raconté, depuis la première fois que je t?ai vu avec tes parents devant le restaurant jusqu?à notre soirée hier

François est rouge d?embarras, il ne sais plus quoi dire et me fixe la bouche légèrement entre-ouverte. Il a un air de chien battu, et je dois me retenir de ne pas rigoler. Il fini par se lever d?un bond et court jusqu?aux toilettes où je l?entends verrouiller la porte derrière lui. Je m?installe dans le salon sur le canapé, j?ai rangé ses affaires et je l?attends pour qu?on continue notre discussion : j?ai l?impression qu?il a du mal à faire le lien entre ce qu?il avait pensé de son côté et ce que je lui dit qui semble en opposition avec ses pensées
Il fini par sortir et me rejoins sur le canapé mais reste à a l?écart. Je lui explique qu?avec mon mec on se dit tout, on ne se cache rien. Au fur et à mesure de la conversation je me rapproche doucement de François, il ne bouge pas et me laisse faire jusqu?à ce que nos jambes se touchent. J?arrête de parler, je ne peux pas expliquer plus clairement comment fonctionne mon couple, s?il n?est pas capable de comprendre maintenant, je ne vois pas ce que je pourrai ajouter d?autre. Je pose ma main sur le genou de François, il a les larmes aux yeux et je l?attire contre moi le temps qu?il se calme

Je suis encore en boxer et l?effet que me provoque le contact de son corps même avec les vêtements m?excite, c?est donc en rigolant que François me fait remarquer que je commence vraiment à être à l?étroit dans mon calbut. Vu que l?orage est passé, j?en profite pour attraper mon téléphone et faire une photo de nous deux à envoyer à mon mec. On s?y prend à plusieurs reprise, François a du mal à sourire mais après une dizaine de tentative il se déride et la photo est vraiment réussie. Vu que je suis sur la conversation avec mon copain, François remarque un bout de photo, c?est celle que j?ai reçu ce matin, j?en profite pour la montrer à François qui me fait de grands yeux devant les dimensions généreuses du sexe de mon homme. Je ne peux m?empêcher d?exploser de rire devant sa bouille, il y a autant de surprise que d?envie dans ses yeux mais la bosse dans son jean me fait penser qu?il est plus sur l?envie que la surprise

Je garde François dans mes bras, il m?avoue qu?il se trouve chanceux que je l?ai pas mis à la porte la veille après qu?on ait fini de baiser. J?ai bien l?intention de le garder près de moi celui la, surtout que je suis convaincu qu?il fera un très bon amant une fois toutes les expériences faites
On reste comme ça jusqu?à 14h et on se mets en route pour aller manger quelque chose en ville. On prends la voiture pour gagner du temps. Le repas et l?après midi à profiter du bord de mer nous font du bien et on finit par un dernier restaurant léger sur les coups de 19h
De retour à la maison vers 21h, François se déshabille à peine la porte fermée et se jette sur moi, me déshabille en moins d?une minute et me pousse dans le canapé avant de s'asseoir sur moi. Ma queue est bien calée entre ses fesses et je sens sa queue bandée contre mon ventre alors qu?il m?embrasse à pleine bouche

Lui : J?ai envie d?essayer quelque chose de nouveau. Je veux réussir à te faire une gorge profonde, au moins une fois!

Il a un regard lubrique et il retourne m?embrasser alors que ses doigts jouent avec mes tétons qui se dressent en un instant. Il joue avec moi, pose ma queue sur son trou et pousse doucement mais juste pour me chauffer sans me laisser de marge de manoeuvre. Je le soulève dans mes bras et le dépose sans ménagement jusqu?à la chambre, sur le lit on aura plus de place! Je m?amuse avec ses tétons et mes mains parcourent son corps, s?arrêtant sur sa belle queue qui pulse dans ma main. Il mouille et je quitte ses tétons pour aller passer un coup de langue sur son gland avant de rentrer le reste de sa queue dans ma bouche. François ne reste pas sans rien faire et me positionne pour un bon 69. J?arrête de le sucer quand il commence ses caresses buccales et je constate avec plaisir que ma queue rentre déjà un peu plus loin quand il me suce. Après quelques minutes je le fais arrêter et le positionne différemment sur le lit : le dos sur le lit, avec la tête qui pend dans le vide. Je vais l?embrasser et lui murmure à l?oreille

Moi : Tu me fais confiance ? Si tu sens que ça ne va pas, tape moi sur la cuisse, d?accord ?

François secoue doucement la tête et je me replace en position de 69 une petite minute, qu?il se détende avec mes caresses. J?abandonne sa queue pour me redresser et bien me placer au niveau de sa bouche. Je prends les choses en main, ma queue fait des allé retour dans sa bouche à un rythme lent et soutenu. Je pousse un peu plus à chaque fois, que c?est bon de lui baiser la bouche ! Après plusieurs minutes je fais une pause, je sors ma queue et laisse François reprendre son souffle. C?est lui qui dirige ma queue vers sa bouche grande ouverte quand il est prêt et je décide d?augmenter la cadence, étant plus énergique, je vois de longs filets de bave qui commencent à couler des coins de sa bouche. François a commencé à se branler, ses mouvements de poignets vont au rythme de mes coups de reins, aussi je décide de ralentir, le but n?est pas de le faire jouir maintenant, pas comme ça. Je vois que François apprécie la tournure qu?ont pris les choses, je décide donc de rentrer dans le vif du sujet : j?ai bien l?intention de rentrer mes 18cm dans sa bouche gourmande! Je ressors ma queue et François garde la bouche grande ouverte dans l?attente que je retourne au chaud entre ses lèvres. Je rentre doucement dans sa bouche, et arrivée au moment où ça bloque, je pousse doucement davantage. Avec ma main je positionne bien la tête de François pour faciliter le passage et finalement ma queue finie toute entière au chaud dans sa gorge. Je reste une petite seconde sans bouger puis je me retire complètement avant de recommencer plusieurs fois. Au bout de la cinquième fois ma queue ressort couverte de bave et François a le sourire aux lèvres. J?essaye une fois de plus mais il me tape sur la cuisse et je comprends qu?il est arrivé à sa limite. Je vois sa queue bandée à fond couverte de mouille et je me jette dessus, alors que François appuie sa main sur ma fesse pour m?imprimer un mouvement de va et vient dans sa bouche. Nous sommes dans un 69 endiablé et je jouis le premier dans la bouche de François qui avale chaque jet de sperme que je lui envoie. Une fois l?orgasme passé, je tire François complètement sur le lit et vais l?embrasser avant de retourner le sucer. Je profite de lubrifier un doigt avec un peu de salive et je le rentre sans trop de résistance dans son cul chaud, François a le cul détendu et j?aurai adoré pouvoir le prendre un peu vu son état, mais je vais rester sur quelque chose de plus simple pour ce soir. Mon doigt bouge dans son intimité jusqu?à se poser sur sa prostate qui est déjà gonflée. Je reprends ma fellation alors que je caresse sa prostate, François soupir de bonheur et pose sa main sur ma tête pour imprimer un rythme qui lui convient. Plus j?accélère plus je le sens au bord de la jouissance et dans un dernier coup de main il m?empale sur toute sa queue alors que j?appuie une longue pression sur sa prostate prête à exploser et il se déverse au fond de ma gorge d?une quantité de sperme qui n?en finit pas. Quand enfin le flux est tari, je vais l?embrasser et il se colle contre moi. Il conclu notre retour de soirée par un simple ?Je n?aurai jamais cru qu?il était aussi bon de sucer un mec, surtout quand on se fait démonter la bouche comme tu m?as fait? Tout en poésie, il va vraiment plaire à mon mec !

Il est 23h quand François me dit qu?il doit rentrer, il doit aller travailler cette nuit sur le bateau et ses parents le prendraient très mal s?il leur faisait à nouveau faux bond. Je l?entraine sous la douche une dernière fois pour éviter qu?il sente le sexe à deux kilomètres à la ronde et j?en profite pour l?exciter encore mais nous restons sages cette fois ci. J?ai du mal à le laisser partir et sur le pas de la porte, je le retiens pour l?embrasser un dernière fois. Il a enfin compris qu?il n?était pas quelqu?un de jetable et que j?aimerai beaucoup le revoir. Au moins ça m?occupera en l?absence de mon mec. Tiens d?ailleurs il est temps que je l?appelle pour tout lui raconter

Voila pour un nouveau chapitre, la suite très bientôt!
Et merci à tous pour vos mails, ça motive à écrire plus vite^^

Eric

eric.et.theo34@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Eric et François

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

16 juillet 2019

Nouvelles (21)

Au sauna avec Nicolas Julienbogoss
Accompagnateur Martin Tche
Comment je me suis fait violer le cul chuuuut17
Un dimanche Martin Tche
Le masseur turc Martin Tche
Ma première hospitalisation Martin Tche
Mon pote Brice Thomas
Amir Thomas
Gabriel Renart
Sur la route de Bruxelles Omar-lille
5 garçons de terminale Frank
Olivier Lycrahot
Rapport de force -01 Lucif
Rapport de force -02 Lucif
Kiff Seithan
Exhibition et domination Pol
Un job d’été prometteur Tomtom69000
Virée au bar Lifeisdream
Medhi, un Maitre marocain Lope75
Chambre d’hôtel Frank
Chambre d’hôtel -02 Frank

La suite (12)

Le patient -06 d.kine.75
Un amour inaccessible -04 Miangemidemon
Le chef de chantier -06 Romain
Le chef de chantier -Fin Romain
Passion en toutes lettres 07 Cyrillo
Passion en toutes lettres 08 Romain
Passion en toutes lettres 09 Cyrillo
Passion en toutes lettres 10 Romain
Passion en toutes lettres -11 Cyrillo
Passion en toutes lettres -12 Romain
Les potes de mon grand-frère 4-2 Marc 67
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

Juillet 2019

Nouvelles

Passion en toutes lettres 01 Cyrillo
Passion en toutes lettres 02 Romain
Passion en toutes lettres 03 Cyrillo
Passion en toutes lettres 04 Romain
Passion en toutes lettres 05 Cyrillo
Passion en toutes lettres 06 Romain
Dans les airs ! Peter pan
Mon collègue Farid Hugo
Le grand frère de mon pote Julian
Éveilleur Alex
Éveilleur -02 Alex
2 ouvriers au supermarché Thomasqueutard
Soirée chez mon meilleur ami Arnaud

La suite

Le chef de chantier -05 Romain
Découverte de mon côté gay Alb29
Un amour inaccessible Miangemidemon
Les bains d’Odessa -02 Loic.1972
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)