PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

De timide à lope soumise -04

~Rappel, cette histoire est le fruit de mon imagination et de mes propres fantasme, toute ressemblance avec des faits de la réalité ou des personnes est fortuite~

Il doit être 11h, je suis couché sur le tapis au pied du lit, nu. Le tablier est posé à côté de la commode, je peut l'atteindre, mais il ne m'a pas dit de le porter, alors je reste dans ma simple tenue. La laisse était assez longue pour que j'aille jusqu'à la douche et les WC. C'est plus une longe pour cheval qu'une laisse, mais pourtant je suis bien une chienne, voulant se faire défoncer par une queue taille de celle d'un cheval ! Je ne l'entends plus. Avant de partir de la chambre, il avait pris ses affaires, alors peut être est il parti. Je commença à marcher, toujours à quatre pattes, tel un chien, et je me diriga vers les toilettes, fit mon affaire puis je me dirige vers la douche. Je mis le pommeau de douche, moderne donc longue et cylindrique, dans mon trou, pour me faire un lavage. Depuis hier je n'étais pas aller au toilette, et ce n'est pas avec tous ce qui m'attend qu'il faut que j'ai le trou sale. Une fois lavé, ce qui m'a pris bien 20-30 minutes, je reparti me couché, à ma place. J'attends qu'il arrive, mais il semblait réellement parti. D'être dans cette position et cette tenue m'exicte au plus au point, et tel une bonne femelle en chaleur, je commença à me doigter. J'allais de plus en plus fort, et comme d'habitude, mes 5 doigts glissait entre mes lobes. Et puis à la grande surprise, je réussi ce que je voulais faire depuis plusieurs mois, me rentrer totalement la main dans le cul! Ça fait drôle, mais c'est tellement plaisant, puissant, que j'éjacula sans me toucher. Je me fista alors le trou pendant plusieurs minutes, puis je suis aller jusqu'au lavabo pour me laver les mains. Au moment où je me recouche, j'entendis la porte d'entrée, puis des pas dans les escaliers.

"Alors ma pute, sa se passe bien, tu aimes bien ta nouvelle place?

- Oui maître, c'est la meilleure que j'ai jamais eu! Je suis ici dans le seul but de vous faire plaisir, et je me plairais au moindre de vos désirs.

- c'est bien, tu apprends vite femelle" Il alla chercher le tablier et me le donna en me disant de tendre le cul avec. Il pris un gode, plus gros que celui qu'il m'avait mis avant, et me le fourra dans le trou. Il a dû comprendre que je m'étais doigté, car le gode glissait tout seul. Ce que je n'avais pas vu sur le coup, c'est qu'il a sorti son portable et m'a pris en photos sous toutes les coutures, avec le gode dans le cul ainsi que un autre dans la bouche, toujours attaché avec mon collier et ma laisse, en tablier au pied du lit.

Une fois fini de me prendre en photo, il déboutonna son pantalon et sorti sa queue, puis il s'assoit sur le lit. Je pensais que enfin, j'allais pouvoir sucer cette bite si belle, mais mon maître avait une autre idée pour moi.

"Allez, je veux que tu m'enlève mes chaussettes avec la bouche puis que tu me nettoie mes pieds avec ta langue, je suis aller courrir tout à l'heure et je ne me suis pas laver les pieds après

- d'accord maître, avec plaisir" Il me donna une baffe énorme, car j'avais parlé sans son autorisation au lieu de faire mon travail. Je commença à lui enlever ses chaussettes tant bien que mal, elles sentaient la transpiration à pleins nez, mais sa m'exictait. Je lui suce chaque doigts de pieds un par un, en m'appliquant de n'oubliez aucune parties, d'aller dans chaque entre doigts. Bien que ses pieds sentais la transpiration, ils n'étaient pas sale pour autant. Cette situation m'excitait vraiment, et pendant tout le long je bandais. En bonne chienne que je suis, j'ai adoré léché ses pieds, à 4 pattes la croupe tendu vers le haut à fond. À un moment, il m'arrêta, écarta ses jambes et m'ordonna d'avancer. Il avait pris un fouet. Je pensais que j'allais pouvoir gouté à sa queue, mais il m'arrêta, la bouche ouverte, à 2cm de son gland. Il se mit à me fouetter.

"-Allez ma pute, supplie moi de te fouetter jusqu'au sang pour que tu puisses gouté à ma queue

-S'il vous plaît maître, je suis votre chienne, votre salope, votre garage à bite personnel. Fouettez moi s'il vous plaît mon maître, je ne mérite que sa pour avoir le privilège de goûter à votre si belle queue" je continuais à le supplier, autant par la parole que par les gestes corporelle, me cambrant, le suppliant du regard et en poussant de cries de femmes en chaleur, tirant la langue de désir. Il me fouetta, très fort, j'avais des marques partout, mais j'aimais sa. Au bout d'un moment, il s'arrêta et se leva du lit. Il me cracha dessus et alla chercher un petit sac qu'il avait posé sur la commode. Il en sorti une cage de chasteté, et il viens me l'a poser.

" Maintenant que tu es sous mon contrôle, tu n'as plus besoin de ta bite, une femelle dans ton genre a une chatte et non une bite. Les seules parties du corps qui vont m'intéresser seront ton cul et ta bouche ma salope!

- Bien maître, je suis à votre entière disposition, c'est vous qui me commander. Je n'ai pas de bite mais une bonne chatte à bite" Comme pour me remercier de ce que j'avais dit, il m'autorisa enfin à prendre en bouche sa queue. Il viens devant moi et plaça sa queue devant ma bouche. C'était ma première fellation. Au début, je suce son gland, et malaxe ses boules. Puis je pris de l'assurance,et alla de plus en plus vite, lui faisant de plus en plus de bien. Il me laissait faire, en tout cas au début, ce il mis ses mains derrière ma tête et commença à me rentrer sa bite dans la bouche. Elle était tellement grosse que je ne savais pas comment j'avais pu ouvrir aussi grand la bouche. Il allait doucement m'enfoncer son pieux dans ma gorge. Puis il força, d'un coup, je n'ai jamais eu aussi mal. Il se retire de suite, j'eu un haut le coeur. Puis il la rerentre, plus vite, commence à faire des allers retours. Je ne pouvais suivre pour une première fois, et je laissais mon maître faire. Il commença à vouloir faire des gorges profonde, ce que j'encaissais très bien. Il me baissa la bouche comme si c'était une chatte, me laissant presque pas de temps pour reprendre mon souffle. Je voulu bander mais sa me faisait trop mal avec la cage de chasteté. Il criait dans toute la pièce, des cries roque et viril. Puis il viens se bloqué en moi, et me cracha 8 gros jets de sperme au fond de la gorge. Il se retira et je suce sa bite pour la nettoyer. Il me félicite et me dit que je devais être né pour sa car pour une première, je n'avais eu aucun mal à la prendre en gorge profonde.

Puis je n'avais pas vu, mais il avait filmé toute la scène avec son téléphone posé sur une chaise. Il me montra la vidéo en rigolant, et je fut surpris lorsque je voyais à quelle point la bite de mon maître de voyais lorsqu'elle passait de ma gorge. Il parti en rigolant, et j'ai vu qu'il a envoyé la vidéo à quelqu'un, mais à qui?

Je ne le savais pas, mais sa n'allais pas tarder. Il me laissa au pied du lit, attaché, jusqu'à ce qu'il revienne.

Kevbi

Kevbi.lo0@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : De timide à lope soumise

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

18/04 : 15 Nouvelles

Sauna de Sochaux Chatenois25
Une soirée partie en couille 17cmglandcompris
Un charme fou Ghost writer
Rasage coquin Jako
Plan anonyme -01 Rsexenc
Plan anonyme -02 Rsexenc
Surprise à la fac Aymeric
Militaire-Motard Militaire
Plan avec une racaille Passif-lille
Dans le vestiaire Pakito31
Voisin Marlon
L'éveil du Renart Renart
Séance sportive Pititgayy
Un Affectueux Collègue Jako
Tout a basculé à 19 ans ThomasLePassif

La suite... (7)

Mariage pour tous -09 Yan
Frenchies -11 Pititgayy
Mathieu -03 Jeanmarc
Chambres à louer -15 Jeanmarc
Kader -12 Cédric T
Kader -13 Cédric T
Dans les geoles d'Armid -03 Iwan

Avril 2014

Nouvelles

Que de changements -01 Evanaddison
Que de changements -02 Evanaddison
Que de changements -03 Evanaddison
Que de changements -04 Evanaddison
Soirée torride Caramel
À la fin de l’été Bookman
Victor Victorbg
Une aire d’autoroute. Ginger
Marché D’Amiens Nord Legarsdu80
Mon petit frère Pédale69
Un Chinois très chaud... Mat44
Thibault Theo5852
Masseur Bastien
Le Club Ganymède Jako
Soumis au livreur wantmonster86

La suite...

Que de changements -05 Evanaddison
Que de changements -06 Evanaddison
Que de changements -07 Evanaddison
5ème jour Curiosity
Frenchies -10 Pititgayy
Mathieu -02 Jeanmarc
Soumission & Domination -524 Jardinier
Souvenir d’internat -03 Benvart
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)