PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Mon beauf sans prévenir

Cette histoire s'est passée il y'a 2 semaines et j'ai du mal à passer au dessus, j'y repense tous les jours ça m'obsède

Ça fait plus de 3 ans que je suis en couple avec mon copain et je connais son frère jumeau depuis longtemps maintenant. Je l'ai toujours trouvé craquant, il est pas super beau mais très charmant, toujours souriant avec un regard malicieux et de beaux yeux clairs hypnotisants. Il a pris du ventre ces derniers mois depuis qu'il est avec sa copine, ça renforce son côté viril je trouve.

On se chamaille souvent, j'aime bien parce qu'il est super à l'aise avec les homos et il me taquine je sens presque un jeu de séduction mais ça reste gentil.

Il a tendance à me mater sans aucune gène, j'ai commencé à ressentir du désir le jour où il m'a taté les pectoraux sans prévenir devant ses potes et sa copine : "mais t'as de bons pecs en fait, tu fais du sport ?" un frisson me parcours. Je rigole fort pour cacher ma gêne et sa copine lui retire la main dont je commençais à peine à sentir la chaleur à travers le tissu :

Sa copine :"ça va tu te calmes Axel" "
Lui : c'est bon bébé j'ai l'droit de toucher"

La 2e fois où c'était ambigu, on était en soirée un peu arrosés. Je dansais pendant et lui était assis me regardant depuis plusieurs minutes, faisant des blagues par-ci par là pour me chercher. Je m'suis approché de lui, plaçant mes jambes par dessus les siennes, de part et d'autre de ses hanches et j'ai continué à danser pour le gêner un maximum. Il a totalement joué le jeu, a écarté les jambes, s'est enfoncé dans son siège comme pour prendre du recul pour mieux mater une strip teaseuse. tout le monde autour de nous s'est mis à rire en voyant la scène. Au milieu de tous ces encouragements j'ai commencé à me baisser, étant de dos mes fesses se sont rapprochées de sa braguette. Axel a mimé les gestes d'un mac balançant des billets sur une pin-up. Sous la pluie d'acclamations il s'est senti pousser des ailes et me pris par les hanches en mimant des allers-retours avec son bassin qui venant cogner l'intérieur de mes cuisses. A ce contact j'ai à nouveau senti des tremblements de désir. Puis j'ai mis fin à ce spectacle en me relevant, les gens ont repris leurs danses et autres discussions. Au moment où je passais ma jambe par dessus lui pour m'en aller, j'ai senti quelque chose de chaud se glisser sous mon t-shirt. C'était la main d'axel qui me faisait cette caresse discrète, pendant qu'il se relevait aussi. Au passage il a même pincé très légèrement certains poils de mon bas ventre entre son pouce et son index, ce qui m'a valu un nouveau frisson.

Inutile de vous dire que j'explosais d'envie de lui sauter dessus. Je lui ai lancé un regard auquel il a répondu par un sourire complice et tendre à la fois, que je ne savais pas interpréter.

il y'a un mois maintenant, mon copain m'apprend que son frère et sa copine vont déménager au Mans, mais pendant quelques mois Axel continuera de travailler sur paris, il devra faire les allers retours tous les jours. Mon copain me demande alors si ça ne me dérangerait pas que l'on héberge Axel un jour par semaine pour lui éviter de faire tant d'allers retour. Ce à quoi je réponds tout à fait positivement tout en me posant dix mille questions. j'ai peur d'alimenter à nouveau mes fantasmes en cohabitant avec lui.

Le premier jour arrive, Axel et mon copain sont déjà là et la soirée se passe très naturellement, je me dis "ouf, finalement ça peut bien se passer ". Au moment d'aller nous coucher on se met d'accord sur les formalités, Axel dort dans le salon. Pour le réveil mon copain se lève toujours très tôt donc Axel et moi nous réveillerons plus tard et je devrais m'occuper du petit déjeuner. je vais à la salle de bain me brosser les dents, Axel entre à son tour, je finis mes affaires au plus vite pour ne pas le déranger, au moment où je quitte la pièce j'entends un bruit de frottement qui me signale qu'il est en train d'enlever son t-shirt. "Ouf, heureusement je n'ai pas eu le temps de voir, je dormirai tranquille cette nuit" me dis-je. Puis j'entends qu'il enlève le bas et là je grince des dents en me disant "putain il dort à poil j'en étais sûr"

Le lendemain matin, j'entends la porte claquer, mon copain est parti. Me voilà seul dans cet appartement avec mon beau frère à poil dans la pièce d'à côté. "allez, si j'arrive à passer cette épreuve ça sera plus facile les prochaines fois" me dis-je en me levant.

Cette fois c'est moi qui tombe sur Axel dans la salle de bain. "hey, bien dormi" me dit-il en caleçon (ouf), se brossant les dents énergiquement. Je n'peux plus faire semblant d'être pressé comme hier soir. Je suis contraint de me brosser les dents à quelques centimètres de lui, la salle de bain étant toute petite. Etant moi même en caleçon, je sens la chaleur de son corps durant tout le brossage qui me parait une éternité. Je vois qu'il regarde mon corps, puis il tate mon pec gauche avec sa seule main de libre avant de faire le signe du pouce en l'air comme pour dire "t'es bien foutu mec". Je rougis en esquissant un sourire rempli de dentifrice. Et je lui tâte le ventre en retour, tout en imitant son geste comme pour lui dire "toi c'est ton ventre qui commence à prendre du volume". Il éclate de rire et me tapant l'épaule en guise de "batard va"

 Il termine puis je passe devant lui pour me baisser et cracher dans le lavabot. Lui se positionne pile derrière mo, face au miroir pour se remettre les cheuveux en place tout en sifflottant. au moment de me baisser je sens son bas ventre heurter mes fesses. A travers son caleçon je sens même son penis au repos. Me voilà tout ému, en me relevant je le regarde à travers le miroir il me fait un sourire et rigole.

Lui : désolé c'est pas pratique à 2 ici, j'me barre

Je ris, puis me rebaisse pour me rincer la bouche. Mes fesses entre à nouveau en contact avec sa verge large et molle. Je l'entends éclater de rire

Moi : haha sale pervers
Axel : j'peux pas reculer plus, j'suis collé contre l'mur

Au lieu de partir il reste là, en se recoiffant. j'effleure son torse avec mon bras pour attraper une serviette,

Moi: j'prends la douche en premier
Axel: ok

Il ne bouge toujours pas. Je me dis qu'on est entre hommes, pas de honte à voir notre nudité. Je baisse mon caleçon et je perçois immédiatement son regard vers mon cul. C'est comme s'il était resté dans la sale de bain juste pour ça.

Moi: j't'ai grillé
Lui: haha y'a pas d'mal à mater
Moi: t'as déjà été attiré par des mecs ?
Lui: non mais ça m'intrigue de voir quel genre de mec plait à mon frère
Moi: vu comme ça
Lui: franchement il a géré le frangin il se tape un mec sportif et tout, j'suis fier de lui. Et j'vois qu't'en as une grosse aussi, c'est pas juste
Moi: pourquoi t'en as une petite ?
Lui: haha non j'suis jaloux de ton corps, pas de ta queue
Moi: genre il se la pète
Lui : tu m'crois pas ?

Il baisse son caleçon et me voilà parti sur une autre planète. Sa queue est bien épaisse, veineuse, même au repos. Je fais mine de ne pas être impressionné

Moi : mouais, on est à peu près pareil
Lui: t'es pas sérieux la mienne est plus grosse et plus longue
Moi: nan regarde

Je redresse ma bite demi-molle pour la comparer. Il fait de même. Il se rapproche en suite pour les mettre côte à côte. Nos têtes se touchent. Je colle ma queue contre la sienne, il ne dit rien. Il prend nos 2 bites en main pour les mettre à la même hauteur, je lêve la tête pour guetter ses pensées, il garde la tête baissée. Il passe une main sur mes hanches et commence à faire des va et viens avec nos sexes. Je soupire. Nos 2 sexes augmentent de volume. Je cherche son regard, il continue de fixer vers le bas, nos tiges en train de gonfler à bloc.

Il m'attire vers lui avec sa main dans mon dos, puis commence à nous branler tout en frottant nos corps. Je sens sa main descendre et tâter avec insistance l'une de mes fesses. Je me serre encore plus à lui tout en cambrant pour lui montrer que j'approuve totalement ce geste. Il se fraie un chemin dans ma raie et appuie le majeur à l'entrée de mon trou. Je cambre de plus belle. Il rentre son doigt. Son autre main s'empare de ma nuque et il m'embrasse l'intérieur du cou comme s'il avait toujours su comment me mettre dans un état second.

Il ajoute un doigt, puis un troisième en accélérant les va et vients. Me voilà complètement doigté et offert à mon beau frère, sans aucune résistance. Il me retourne, et appuie son membre contre ma raie.

Lui: une bonne chienne ça

Je m'abandonne totalement à cette idée. On a plus affaire au même sexe que tout à l'heure. Celui que je sens contre mon trou me semble avoir doublé de volume et devenu solide comme de la roche. Je prends appuie sur le lavabot en soupirant de plaisir au contact de sa verge chaude. Il presse son gland à l'entrée de mon trou.

Moi: attend ça va pas rentrer comme ça j'vais chercher une capote
Lui: mais si tkt

Je l'entends se reculer, cracher dans sa main puis je sens la fraicheur de sa salive sur mon anus qu'il lubrifie avec ses doigts.

Moi: t'es fou on va pas le faire sans capote
Lui: j'allais pas rentrer en entier tkt j'reste juste à l'entrée
Moi: nan stp

Il appuie à nouveau son gland tout brulant contre mon anus tout frais, j'ai de plus en plus de mal à lui résister. J'essaye de m'éloigner mais il me ramène vers lui d'une pression brusque de ses mains sur mes hanches.

Lui: arrête tes manières, si tu voulais vraiment la capote tu cambrerais pas comme une salope

Sans me laisser le choix, je sens son gland rentrer doucement. Je suis en transe

Moi: hmmm ok... juste... le gland alors
Lui: t'aimes ça ?
Moi: hmmmm

Il retire puis rerentre son gland, je cambre encore plus. il pousse encore un peu, je n'sais plus où on en est mais je sais que j'ai jamais été autant excité. Il s'arrête un peu, se penche pour lecher mon dos, je soupire et je sens une nouvelle pression, je me retourne et il me prend les pecs avec ses mains tout en continuant à m'embrasser le dos pour que je ne puisse lui resister. Je sens à nouveau des va et viens, toujours plus profonds. Puis son ventre vient toucher mon dos, il s'arrête, tout son corps est contre le mien

Lui: putain la salope, t'as tout pris

Tout en me prenant les hanches il accélère le mouvement, je sens les frottements de son pieu qui vient taper tout au fond de mon cul jusqu'à atteindre la prostate.

Il ne ménage plus ses gestes, je suis sont trou.

Lui: aaaaannh trop bon putain

Je ne sens plus mon trou, c'est comme si son pieu faisait partie de moi je n'veux plus jamais qu'il en sorte.

Moi: hmmmm
Lui: hmmmm ça vient

Il accélère encore plus, je serre les sphincters pour lui décupler les sensations en espérant ça lui donne envie de me repilonner comme ça toutes les semaines

Lui: aaaanh c'est trop bon où t'as appris à faire ça

Il me bourrine, l'étagère du lavabot tremble, je continue de serrer mes sphincters par à-coups tout en faisant des va et viens avec mon bassin. Il se fige

Lui: oooooh putaiiiiiiiiin c'est bon tiens prends ça !!!!!!

Tout l'immeuble doit entendre son rugissement d'ours. Je sens un flot de sperme envahir mes paroies, pendant qu'il continue de me serrer hyper fort jusqu'à presque m'étouffer. je continue de m'empaler sur cette queue en espérant qu'elle ne quitte plus jamais mon trou. Je sens le sperme déborder le long de ma raie.

Lui: ooooooh c'est trop bon

Ses jets continuent de me remplir pendant qu'il me serre et me donne les derniers coups de reins.

Il ressort, m'embrasse une dernière fois le cou. Puis nous prenons la douche ensemble. En sortant de la douche il me demande de garder le secret sur ce qu'il s'est passé puis nos chemins se séparent pour aller au travail.

ça fait maintenant 2 semaines que ça s'est passé. Bizarrement il n'est pas revenu cette semaine, mais il est sensé revenir la semaine prochaine. Je n'sais pas du tout comment gérer la situation mais j'suis content d'avoir vécu un moment aussi intense

Lito

Lito.kander@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Mon beauf sans prévenir

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

21 mai 2019

Nouvelles (15)

Découverte Femelle
Une bonne salope sur un parking Chubbyslut
Complainte du garçon... Jako
Mon coloc me trouble -01 Svven
Mon coloc me trouble -02 Svven
Mon coloc me trouble -03 Svven
Mon coloc me trouble -04 Svven
Dépucelage à la plage Femelle
Découverte de nouveaux plaisirs Paupours
Louvain-La-Neuve sur un parking Nico
Sauna, mon premier dominant Femelle
Mes rêves J.S.
Domination à la forge Theo49
L’ange pervers Frank
L’ange pervers -02 Frank

La suite (8)

L'éveil du Renart -07 Renart
L'éveil du Renart -Fin Renart
Valentin et Simon -02 Aeshenn
Kader -16 Cédric T
Colocation -09 Emerick
Colocation -10 Emerick
Stage BTS à la ferme -13 Stéphane
Les potes de mon grand-frère 4/2 Marc 67

Mai 2019

Nouvelles

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket
Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier
Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)