PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Andrew

J’avais rencontré Andrew via Scruff ou Hornet, les deux applis que j’utilise. Je ne sais plus.
Moi la trentaine, lui vingt années de plus, cependant sa photo de profil et sa description m’ont poussé à le contacter. De fil en aiguille, on a convenu d’un rendez-vous chez lui.

Il habitait un charmant studio près de Bastille. Quand j’ai pénétré dans son appartement, il se tenait juste devant moi. Plus petit que moi, comme je le pensais, mais encore mieux que sur sa photo. Yeux bleus, cheveux gris, barbe de trois jours, il dégageait beaucoup de charme. On a échangé quelques banalités, et son accent anglais ne le rendait que plus charmant.

La conversation n’a pas duré très longtemps : on s’est rapidement jeté l’un sur l’autre pour s’embrasser, s’étreindre, lécher la peau de l’autre. Très vite, on s’est retrouvé en sous-vêtements. Son corps me plaisait. Tout en l’embrassant, j’ai commencé à jouer avec ses tétons pour voir sa réaction. Cela lui plaisait, aussi je me suis mis à les mordiller en alternant. Pendant ce temps, je lui malaxais les fesses d’une main, le sexe de l’autre. Sa réponse a été de m’embrasser de plus en plus fougueusement, à pleine bouche, en poussant de petits cris.

On était chaud là, toujours à l’entrée de son appart, en boxer. J’ai commencé à poser ma langue sur sa queue à travers son boxer justement. Il eut pour réponse de l’enlever, et moi, d’avaler son engin. Cela lui a provoqué beaucoup de plaisir, et à moi aussi : j’avais envie de sucer et d’avoir un homme en bouche, de sentir la chaleur d’un membre viril sur ma langue. Il me disait que c’était bon, qu’il fallait que je continue.
Mais d’un autre côté, il voulait lui aussi jouer avec ma queue. Il me rendit alors la pareille, en pinçant mes tétons en même temps qu’il s’appliquait à me sucer délicatement. Ce mec s’y prenait très bien, et je lui fis comprendre. Il s’appliquait à m’absorber jusqu’à la base, et par moment j’avais envie de lui dire « Stop, c’est trop », tellement je prenais mon pied.
On commençait à faire des bruits de plaisir, mais on s’en foutait.

On a enchainé sur un 69 très appliqué. Mais comme je suis incorrigible, j’ai ensuite commencé à lui lécher les couilles. Des couilles poilues, tout comme le reste de son corps, comme j’aime. À partir de là, son cul n’était pas loin. Et moi, j’adore glisser ma langue entre les fesses d’un homme.
Il continuait de me sucer et je lui bouffais le cul. D’abord lentement, puis de plus en plus profondément, de plus en plus vite, en y mettant plus de force, et j’en arrivais presque à le pénétrer de ma langue. Il avait du mal à continuer sa pipe, car le plaisir était visiblement trop important. J’arrêtais un peu pour le sucer à nouveau.
Il avait visiblement quelque chose en tête, puisqu’il commençait à me titiller le cul délicatement de ses doigts experts. Je me laissais faire, car, plutôt actif en ce moment, l’idée qu’il me baise… Oui j’avais envie qu’il me baise.

Après quelques minutes, je me suis mis sur le dos, et je sentis progressivement sa queue me pénétrer. Je sentais le contact de la capote et le lubrifiant, mais surtout, la chaleur de ce membre, qui prenait peu à peu possession de mon corps.
Que soit actif ou passif, pendant la pénétration, j’aime les positions qui permettent de se voir, de s’embrasser. Ce mec dégageait un charme fou, à ne rien à envier à un mec de mon âge, et chaque coup de butoir était un délice. Je sentais le plaisir dans son regard, j’avais devant moi la vue de sa gueule d’ange et de son torse un peu velu.

Les cinq dernières minutes de ce traitement ont été particulièrement chaudes : il m’a littéralement pilonné. Pas comme le font certains mecs qui veulent se vider les couilles non. Il m’a pilonné avec tendresse, en m’embrassant et en me caressant. On a baisé sans retenue, faisant fi des voisins.
Il a tout lâché dans la capote. Une partie de moi aurait souhaité qu’il déverse son sperme dans mon cul.
Je n’avais pas encore joui, mais comme il m’avait quelque peu démonté et que j’avais mal un peu partout, je me suis tranquillement branlé à ses côtés.
On a ensuite discuté un peu, et j’ai appris qu’il était architecte. On a convenu de se revoir, mais, malheureusement, ça ne s’est pas fait.

Aeshenn

aeshenn@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Mec cagoulé - Ma langue dans le cul de D - Andrew

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

20 juin 2019

Nouvelles (11)

Baisé par mon chef Rachid
Abstinence et excitation Kasso
Les petits Voyeurs Jeanmarc
Romance à l’hôtel Femelle
Job d’été à l’hôtel Femelle
Soumis à un vampire Virgo1999
Dans les dunes à Labenne Raphael75010
Mon professeur Charles
Consultation Nathan0
Une sécance de sport Damien
Sur la plage et à la cave Kasso

La suite (1)

Soumission & Domination -533 Jardinier

Juin 2019

Nouvelles

Trio fist Tétonmaso
Trianon Jako
Nynpho avec mon voisin Nymph
L’Homme est vulnérable Rogue
Ancien camarade sur Grindr Louisallenk
Mon voisin black Gregmrs
Découverte de mon côté gay Alb29
Petite salope -01 Lopamecsxl
Petite salope -02 Lopamecsxl
Petite salope -03 Lopamecsxl
Petite salope -04 Lopamecsxl
Vive l’armée ! Pititgayy
Comment j’ai dépucelé Hotcalvin
Le patron du centre médical À 19
Leçon particulière Frank
Le porte à porte Jeanmarc
Ballade en VTT Femelle
Mon pote Nathan0
Une nuit en Tunisie Fisturo
Histoire de Hammam Dd38
Vengeance Femelle
Jonathan Théo

La suite

Leçon particulière -02 Frank
Les sket -03 Kifflesket
Mon demi-frère hétéro -06 Oldyano
Le copain de ma fille -02 Jeanmarc
Moment de détente -03 Amical72
Moment de détente -04 Amical72
En «beurette» -02 Hamiasamira
Mes potes du lycée -02 JuSP7766
Soumission & Domination -531 Jardinier
Soumission & Domination -532 Jardinier
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)