NEWS :
12 Juin

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

145 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisode | Épisode précédent

Un bi dominateur

Chapitre 3

Moi Thomas, 25 ans, 1m98, sportif brun, 22cm*6 qui excite autant les nanas que les mecs

Depuis maintenant plusieurs mois, pour gagner plus de tune, j’ai un deuxième boulot : la drogue ! Ou plutôt gérer la drogue. Je ne vends rien mais je « tiens les comptes », je vérifie que tout le monde fait son taff et que l’argent arrive bien où il faut : au chef et aussi dans ma poche.

Des mauvais payeurs, il y en a un paquet. Et quand ça dure trop longtemps, faut savoir être ferme et récupérer sa tune.

Et aujourd’hui justement, il y en a un qui se souviendra bien qu’il faut pas me faire chier !

Pour vous expliquer la situation, le plus simple c’est de vous partager les messages entre moi et le mauvais payeur :

« T’as 2 cames pas payé toi. Je sais pas qui te fait crédit mais avec moi c’est fini. T’as les 500 boules j’espère »

« Hey, désolé je sais j’ai merdé mais je n’ai pas les 500€ pour l’instant »

« Nique ouai, t’as intérêt à les avoir quand je te verrai »

« Laisse moi le temps de ramasser l’argent stp »

« Mec t’aurais dû payer il y a 2 semaines, c’est pas normal qu’on t’ai laissé du temps, t’as cru j’étais EMAUS ? »

« Je sais mais la sérieusement je suis fauché. Laisse moi encore une semaine »

« Va te faire foutre, tu devrais déjà payer plus pour le retard enculé »

« Tu vas rien me faire de toute façon, tu sais pas ou j’habite alors attend une semaine »

« Il me faudra pas longtemps pour le savoir, et si je passe à domicile tu vas raquer connard. Un bourge comme toi t’as forcément de quoi payer »

« C’est une menace ? »

« C’est bien connard tu piges vite. T’as 15 min pour ramener le flouze à l’endroit de d’habitude sinon je m’occupe de venir le chercher moi-même le fric »

« Mais je t’ai dit que je l’ai pas le fric, tu l’aura dans une semaine »

« Il te reste 14min, soit pas en retard sinon tu vas morfler »

« Va y tu comprend pas Je vais morfler de rien du tout »

« T’es pas le premier à faire le mec mais je vais t’éclater. Fais pas le con ou tu vas prendre cher »

« A plus »

« TU VEUX JOUER AU CON !!!??? ON VA VOIR CA !! »

Et c’est ainsi que je me retrouve devant l’appart de cet enculé, prêt à venir récupérer par la force ce qu’il me doit. Car oui, ente dealer, on sait où habite tous nos clients. Et c’est tellement facile de leur piquer leurs clés quand ils ne savent pas les planquer autrement que sous leurs boîtes aux lettres !

Je ne viens pas seul mais avec 2 autres potes dealers (Amine et James), au cas où le con aurait décider d’appeler ces potes pour se protéger. Mais je les aient déjà prévenus : « celui-là ça va être vite réglé ». J’ai vu sa gueule, un jeune mec de mon âge, rebeu style bourge, barbe bien taillée. Pas le genre de mec à aimer les conflits, ni à se battre. Quelques insultes, 2-3 baffes si nécessaire et il me suppliera de pas le tuer ce connard. On a garé la caisse juste devant sa baraque pour ne pas le louper et avons passé le temps en matant les photos de la dernière pute que James a baisé. Il est tellement nul pour prendre des photos que je suis même pas foutu de vous dire si c’était un mec ou une nana.

Car oui, on est tous les 3 bi, TBM dans le froc et domi avec les salopes. Ça nous arrive de nous les partager ou d’en baiser certaines tous ensemble. Je me rappelle justement d’une pute (nana) qu’on avait baisé tout les 3, mais je vous raconterais ça une prochaine fois

On n’a pas attendu très longtemps avant de voir la gueule de notre victime passer dans la rue et arriver devant sa baraque. Et là j’ai eu l’impression qu’on ressemblait à 3 chiens de garde qui gardent une maison tellement on le fixait du regard.

Moi : « C’est bien lui ***** ? »

James : « Ouai »

Amine : « Fais voir… un arabe bourge, putain il doit en sucer de la queue lui »

Moi : « C’est clair, mais pour le moment je viens chercher le fric. On verra après si on peut le faire tapiner ahah »

On rigole tous les trois à s’imaginer encore de soumettre un mec à nos grosses queues. On est vraiment insatiables !

Moi : « Bon maintenant qu’il est chez lui, c’est simple. Je vais m’occuper de chercher le fric, vous restez ici. Je vous envoie un message si y a une couille »

James : « Va y t’inquiète, on a prévu de quoi s’occuper » en faisant un clin d’œil à Amine

Amine : « Ouai, une bonne occupation, dommage que tu ne restes pas ahah »

Moi : « Qu’est ce que vous avez encore eu comme idée de merde ? »

James : « Tu reconnaît pas la rue ? L’immeuble juste au coin là, ça te rappelle rien ? »

Il me faut quelques secondes pour comprendre de quoi il parle, mais je me rappelle que c’est ici que vis maintenant une lope régulière que j’ai baisé avec James. On lui avait fait une double péné qu’on avait envoyé en vidéo à Amine. Il était vert de ne pas avoir pu profiter de cette lope avec nous.

Il faut dire que cette lope a tout pour plaire à n’importe qui : minet, 20 ans, bubble butt, accro à la bite, soumise no limit : le bonheur des actifs domi comme nous. Son seul but dans la vie c’était de se faire déboiter par les plus grosses bites de mecs, et elle n’a pas été déçue quand elle nous a vu arriver avec James. A partir de là, c’est devenu notre chienne exclusive. Pas question qu’elle baise avec d’autres mecs ! J’ai même posté les vidéos de la double péné sur Pornhub, ça nous excite de savoir que des millions de gens vont se branler en nous voyant déboiter des minets salopes.

Je voyais régulièrement cette lope chez moi quand j’avais personne pour me vider les couilles, mais Amine n’avait pas encore eu la chance de gouter à son cul.

Moi : « Putain les gars sérieux, vous êtes sensé surveiller au cas ou il m’arrive une merde !

Amine : « Qu’est que tu veux qu’il t’arrive ? Tu l’as dit toi-même, ça va être easy ! C’est chiant de rester là à rien foutre, autant que notre foutre profite à une pute ! Va fire ton taff pendant qu’on en profite un peu tous les 2 ! »

Moi : « Vous faites chier ! Je passe faire mon taff et je vous rejoins, elle va kiffer de voir débarquer une 3ème queue !»

Nous sortons de la caisse et nous dirigeons vers nos objectifs respectifs : moi vers la maison, James et Amine vers l’immeuble ; non sans avoir, tous les 3, les pantalons tendus de nos grosses bites bien bandées. Il faut que j’arrête de penser à cette lope et que je fasse mon taff moi. Après avoir récupéré les clés sous les boîtes aux lettres (trop facile je vous dis), je passe la première porte de l’immeuble. D’après James, ma victime habite au rez de chaussée. Heureusement, il n’y a que 2 portes au rez de chaussée. Je tente ma chance en essayant la clé sur la première porte et… ça fonctionne ! Je tourne doucement la clé pour faire le moins de bruit et me glisse dans l’appart.

L’appartement est assez sombre, il ne doit pas y avoir beaucoup de fenêtre. Je traverse doucement l’entrée et j’entends des bruits de pas devant moi. Il va falloir maintenant lui montrer que je ne plaisante pas avec les mauvais payeurs !

Je passe ma tête par la porte pour voir un salon très simple : une table-basse, un canapé, quelques étagères remplis de DVD et de pleins d’objets dont certains semble assez précieux. Clairement, il s’est foutu de ma gueule, il va prendre cher.

Je vois soudainement ma victime passer devant l’entrée, torse nu, et sursauter en me voyant.

Lui : « Putain t’es qui toi ?! »

Moi : « Alors connard, je t’ai prévenu de pas jouer au con avec moi ! Maintenant tu me sors les 500 balles ou je m’en occupe moi-même »

Son visage blêmis soudainement. Il réalise maintenant qu’il est dans la merde

Lui : « Ecoute je t’ai dit je n’ai pas les 500 balles là, laisse moi un peu de temps steuplé » tout tremblant

Moi : « T’as toujours rien compris toi ! »

Je lui met une gifle sur la joue droite, ferme et forte pour qu’il comprenne. Il lâche un petit cri, le même que lorsque je baffe les putes que je déboite. Et merde, ça me fait bander… Une deuxième baffe, le même cri.

Lui : « Arrête steuplé, je te jure j’ai rien ! »

Moi, en lui montrant l’étagère : « Et ça c’est quoi ? Tu me fais croire que tu vis avec les allocs, avec ton costard qui te moule comme une pute !? »

Car oui, j’ai bien remarqué comment son costard était terriblement moulant. Et surtout comment son cul était bien moulé dans ce pantalon. On a tous nos fantasmes, mais moi un cul moulé dans un pantalon de costard, c’est un kiff. Ma bite ne veut vraiment pas débander devant ce spectacle, mais merde j’ai mon boulot à faire.

Ma victime commence à avoir les larmes aux yeux, il est terrorisé. Maintenant, il va être coopératif

Moi : « Je vais pisser, t’as 2 min pour me trouver 500 balles là-dedans »

Lui : « Mais… »

Une 3ème baffe le propulse par terre

Moi : « CHERCHE ET TROUVE ! »

J’ai repéré les toilettes dans l’entrée en arrivant. Je laisse la porte ouverte pour surveiller que ce mec essaye vraiment de réunir mon argent. Il s’active dans tous les sens, je le vois prendre des objets, hésiter, changer, chercher…

Pendant ce temps, je libère ma queue totalement bandée de mon pantalon, non sans mal. Je n’aurais pas dû mettre un jean aujourd’hui, si j’avais su… Après m’être vidé la vessie et avoir débandé, c’est le moment d’y retourner.

Je m’approche de lui, cherchant désespérément de quoi me payer

Moi : « Alors connard, j’ai autre chose à foute, elle est ou ma tune ?! »

Lui, apeuré : « Je sais pas quoi te donner, steuplé attend un peu… »

Moi : « TA GUEULE ! »

Il sert à rien, va falloir que je m’en occupe moi-même. Direct je remarque son PC portable ouvert sur une commode

Moi : « Voilà, parfait, ordi portable pas mal. Il y en a pour 250 balles, il manque encore la moitié »

Lui : « Attend, ok si tu veux je te laisse le PC mais laisse-moi finir un truc dessus steuplé »

En agrippant le PC, mon pouce appuie sur la barre espace et on entend un grand râle d’homme. Mais pas n’importe quel râle… c’est le râle d’un homme qui baise ça !

Lui : « Attend donne steuplé »

Une baffe dans la gueule et il retombe par terre

Je retourne le PC, et là je comprends pourquoi il était torse nu : ce connard matait un porno ! Je suis arriver avant qu’il sorte sa teub pour se branler devant un porno !

Moi : « Grosse pute, t’allais mater un porno tranquille alors que je t’ai prévenu que j’allais t’éclater la gueule de ne pas rendre ma tune ?! Mais tu mérites des baffes toi ! »

Forcément, quand il y a un porno qui tourne, on est obligé de mater. Et je me rends compte de 2 choses : déjà c’est un porno gay, mais en plus je connais cette vidéo… On y voit un cul de minet se faire écarter par 2 grosses bites en double péné. Le minet gueule de plaisir, gueule qu’il est une grosse chienne et qu’il adore se faire déboiter par de vrais hommes. Je bande direct et très dur.

Moi : « Mais en plus c’est un porno gay, tu suces des bites grosse lope !? »

Lui, géné : « Euh oui je suis gay mais je voulais juste me détendre… »

Moi : « T’as pas choisi de la merde salope ahah je connais cette vidéo »

Lui : « Hein ? »

Moi : « Ouai connasse parce que le mec que tu vois là, qui déboite ce cul de salope là, c’est moi ! »

Lui, choqué : « Quoi ?! »

Moi : « Ouai connasse, c’est une lope que je baise avec un de mes potes, une vrai lope accro à la teube. Et il faut croire que toi aussi t’as envie de te faire émancher »

Lui : « c’est pas ce que …»

Une autre baffe le fait taire instantanément. A ce moment-là, je remarque à quel point ma queue est dure et a quel point j’ai envie de me vider. Ce petit rebeu est clairement mon type avec son look de minet BCBG et ces gémissements de pute. Maintenant que je sais qu’il suce des queues, plus rien ne me retient d’ajouter une nouvelle lope à ma liste d’enculé.

Je le chope par l’arrière de la gorge et plaque son visage contre mon pantalon déformé par ma queue

Moi : « Sens bien cette queue-là ! »

Il se débat mais ça se sent qu’il n’y met pas beaucoup de volonté. C’est comme ça avec les lopes : ça fait genre au début, mais dès que ça sent l’odeur d’une bite, le naturel reprend le dessus. Il prend de grande inspiration pour sentir l’odeur de ma queue serrée dans mon jeans et je sens qu’il ouvre la bouche et qu’il commence à lécher mon froc.

La vidéo continue et ma lope régulière continue toujours de gueuler son plaisir sous mes coups de butoir et ceux de James. Son cul ouvert par une queue de 22cm*6 et une de 20cm*5 se déforme à chaque coup de queue qui s’enfonce et ressort aussi vite.

Moi : « Assez maté ma teub sur Pornhub salope, c’est à ton tour de la voir en vrai ! »

D’une main, je vire ma ceinture, déboutonne mon pantalon et ma queue se plaque en entier sur le visage de mon petit rebeu. Le sursaut de ma queue contre sa gueule l’a fait sursauter. Soit il n’est pas habitué aux gros calibres celui-là, soit il n’en a pas vu des aussi gros. Ma queue dans mon caleçon recouvre la longueur de son visage, masquant son profil droit. Je ne vois que la partie gauche de son visage, à la fois terrifié et impressionné par cette queue. J’adore voir son visage effrayé par ce qui l’attend ensuite. C’est une fois que j’ai baissé violement mon caleçon que ma teub se pose violement, comme un poids, sur son visage. Il émet un petit gémissement de surprise, la bouche ouverte à hauteur de mes couilles.

Moi : « Lèche salope »

Il lui faut quelques secondes pour comprendre qu’il n’a pas d’autres choix que de faire ce que je lui dis. Il commence doucement par passer sa langue au niveau de mes couilles, sans trop bougé, peut être trop effrayé encore. Après quelques secondes de léchouille commence enfin une lèche digne d’une chienne, sur tout le long de ma queue, passant par mes couilles et remontant jusqu’à mon gros gland. Il est vraiment très craquant avec son regard soumis de salope effrayé. Son traitement est accompagné des râles de James sur la vidéo, qui est maintenant seul dans le cul de la chienne, tandis que je me suis relevé pour lui violer la bouche.

C’est le moment parfait ou j’attrape cette chienne de rebeu et que je lui enfonce la moitié de ma teub dans la gueule. Il ne s’attendait pas à ça car il recrache aussitôt ma teub en toussant. Mais je m’en fout, je lui remet direct et entreprend de puissant va et viens pour bien lui faire comprendre sa place de chienne. Elle a bien du mal à encaisser cette chienne mais en même temps, il y a très peu de chienne qui encaisse 22cm de queue en gorge profonde. Mais quel bonheur quand ça arrive !

Elle salive beaucoup sur ma queue, je glisse facilement la moitié de ma queue dans sa gorge mais ça coince pas mal. Je vais me contenter de lui baiser la gorge avec ce qui passe. Elle essaye de se plaindre dans les rares moment ou je la laisse respirer, mais je lui fais comprendre que je m’en branle. Comment ? En lui remettant aussi sec ma queue au fond de la gorge !

Moi : « Alors salope, ça te plaît la grosse queue de mâle ? ça te plait de sucer la queue sur laquelle t’allais te branler ? Regarde-moi salope !»

Lui : « Hmhmhmmh keuf»

La salive de ma lope coule le long de ma queue. Je vois ces yeux me regarder, plein de larmes, me suppliant d’arrêter. Dommage pour lui, ça me fait bander encore plus fort.

Je décide de me poser sur le canapé et l’oblige à me sucer en mode pacha. Après quelques réticences, vite disparu par une baffe magistrale de ma part, je suis maintenant assis tranquillement dans son canapé pendant qu’il me suce à fond. En même temps, ces 2 mains s’activent sur ma queue, me branle ma queue et mes couilles couvert de sa salive. J’en profite de temps en temps pour lui bloquer la tête et lui baiser violement sa gueule de pute. Puis je sors ma queue et le bifle violement pour répartir sa salive sur sa petite gueule. Le voir souillé par ma queue et sa salive me fait tellement bander fort.

Après 15min de ce traitement, je me dis qu’il faut passer au stade supérieur. J’avais déjà observé son petit cul moulé en arrivant, il est temps de voir si celui-ci en vaut la peine.

Je sors ma queue de sa bouche, lui chope la gorge et le plaque contre le canapé. Son cul est désormais bien bombé et je remarque un caleçon blanc dépassé du pantalon. Je lui met une fessée qui fait entendre un grand « clac », signifiant un cul bien ferme, mes préférés. Surpris, il gémit de douleur.

Moi : « Putain, mais t’as vraiment un cul de pute toi ! »

Lui : « Non arrête steuplé »

Je tire violement son pantalon et je remarque que je me suis trompé : c’était pas un caleçon mais un jockstrap blanc, qui entoure un fessier parfait. 2 gros lobes bien ferme avec un petit trou qui semble bien serré.

Moi : « Hmmm mais quel cul ! », accompagné d’une bonne claque sur la fesse

Lui, me supplie : « steuplé arrête… »

Une autre bonne claque sur l’autre fesse, j’insère ensuite 2 doigts lubrifiés par la salive de cette pute direct dans sa chatte

Lui « Aahhhhh, arrête ça fait mal !! »

J’en ai marre de cette pleureuse, je sors mes doigts, lui chope la tête et lui met une autre claque.

Moi : « Ta gueule sale pute ! T’as joué au con maintenant t’assume ! Et essaye pas de te barrer, j’ai 2 potes en face de chez toi, je peux les appeler pour qu’on t’éclate tous les trois ! »

Cette dernière phrase le fait clairement flipper, et même s’il craint déjà ma queue, il a peur de subir encore plus. Je crois qu’il a définitivement compris cette fois. Je remets mes 2 doigts dans son fondement, je le sens gémir de douleur mais je m’en branle. Ce cul est parfait, je vais le déboiter.

Pendant qu’il encaisse mes doigts qui vont et viennent dans son trou bien élastique, je me lève et me positionne derrière lui, ma queue à auteur de son trou élargie mes doigts. Je le vois palpiter autour de mes doigts, il y a même de la mouille qui en sort. Une vraie chatte de meuf !

Je sors mes doigts de son trou et y enfonce direct ma queue. Doucement bien sûr, impossible pour les lopes de la prendre en entier d’un coup, même les plus expérimentées, mais directement. Cette chienne hurle de douleur et de plaisir aussi, je le sais.

Lui : « Oh putain arrête arrête c’est trop gros ça ne peut pas passer !!»

Je bâillonne ma nouvelle salope avec ma main et poursuit l’exploration de son fondement.

Moi : « Assume salope, je m’arrêterais que lorsque je verrai ma queue en entier dans ton cul ! »

Je continue de m’enfoncer, je sens ma salope trembler et gémir dans ma main. Je sens ses parois anales s’élargir par le passage de ma queue centimètre par centimètre. Il est tellement serré ! J’en profite pour lui mettre 4 doigts dans la bouche pour la faire taire, quand enfin je sens mes hanches se coller à son cul.

Moi : « Voilà grosse chienne t’as en toi la queue dont tu rêvais, tu dois être bien heureuse pas vrai connasse ? »

Il n’arrive pas à me répondre. Bâillonné par main, le cul rempli par ma queue, les yeux effrayés et révulsés de plaisir.

Je ressors la moitié de ma queue de son trou, pour m’y renfoncer violement. Il sursaute et hurle dans main.

Moi : « Voilà, maintenant ta chatte est formatée à ma queue, je vais pouvoir te baiser comme une trainée ! »

J’enlève ma main de sa bouche, lui attrape les hanches et commence à me défouler violement dans son cul. Je fais ressortir ma queue presque en entier pour y replonger dedans jusqu’au fond, jusqu’à ce que mes couilles tapent contre son cul en levrette. Son cul ferme bien bombé est un bonheur, le meilleur auquel j’ai gouté ! Il gueule de plaisir mais finalement arrive assez bien à encaisser mes coups de queue. La mouille que produit son cul pendant mes coups de butoir y est certainement pour beaucoup. Je me défoule, le traite de sac à foutre, de pute à jus pendant qu’il hurle de douleur et de plaisir.

Après 10 min de baise sportive, je change de position, lui attrape la gorge et le fait basculer sur le canapé. Je m’allonge sur le canapé et le force à s’empaler sur ma queue. Il arrive difficilement à la faire rentrer mais un bon coup de hanche de ma part fait coulisser ma queue directe en entier dans son cul. Il commence à bien encaisser car seul un gémissement est sorti de sa bouche. Je recommence à faire des va et viens violents, la main plaquée contre sa gorge. Il fait des petits gémissements de pute « Hmm ah ah ah ! » au rythme de ma queue dans son trou. Voir ma grosse bite rentrer dans son cul de fait un bien tellement dingue !

Mais je veux encore plus soumettre cette pute… je veux lui faire comprendre à quel point il est maintenant une lope, rien qu’une lope.

Alors je le plaque debout contre le mur de son salon, y rentre ma queue direct et fais claquer mes couilles aussi fort que possible contre son cul.

Moi : « T’as compris ta place sale lope !? »

Lui : « Hmm c’est trop bon ! »

Plus aucune douleur, elle est maintenant complètement folle de ma teub cette chienne !

Moi, accélérant mes coups de queues : « T’as un cul de lope affamé, je vais te faire tourner grosse pute ! »

Lui : « Hmmhm j’adore ! »

Tellement je m’énerve contre sa chatte, je mets à transpirer à grosses gouttes. Son trou si serré au départ est maintenant bien élargi, parfait pour accueillir ma queue, ou plusieurs gros calibres.

Je plaque ma lope contre moi sans sortir ma queue de son cul et la force à m’indiquer ou est sa chambre. Celle-ci est juste accolée au salon. J’y déplace ma lope jusque dans son lit sans sortir ma queue de son cul, j’y suis trop bien dedans.

Arrivé dans sa chambre, je le pousse sur le lit. Il tombe sur le dos, je lui relève les jambes et enfonce direct ma queue dans le trou béant que j’ai créé. J’entreprend des va et viens puissants pour finir de déboiter ce cul.

Moi : « ça te plait les gros calibres sac à foutre ? Tu kiffes ma grosse bite hein, ça te change de tous ces batards avec leurs petites queues »

Il ne répond pas mais juste gueule son plaisir de se faire émanche comme ça

Je lui met une baffe et le force à me répondre

Lui : « Oui, ta queue est trop bonne, t’es trop bon continue steuplé continue »

Moi : « Grosse pute !! »

Rarement je me suis défoulé comme ça dans une pute. J’étais un vrai animal, je ne pensais qu’à exploser son cul, l’élargir aussi fort que possible. Je voyais son visage déformé par le plaisir et la douleur que lui procure ma teub.

Moi : « Putain je vais venir je vais te souiller grosse salope ! Je vais te marquer salope, tu vas m’appartenir »

Lui : « Oui féconde moi je suis ta pute ! »

Elle a fini par comprendre sa place cette lope !

Je me retire direct, à son grand étonnement, lui chope le visage et branle dessus violement. Quand je marque mes putes, c’est toujours sur la gueule !

Moi : « Ouvre ta gueule connasse ça viens ! »

Après seulement 3 coups de mains, je me met à gueuler mon plaisir ! Ma queue expulse de gros jet de jus bien crémeux sur la gueule de cette pute de minet. C’est au total une dizaine de jet qui s’écrase lourdement sur tout le visage de cette lope, déjà souillé par une intense session de suce. Plusieurs jets s’écrasent sur son menton et son visage, quelques-uns directement sur sa langue. Le spectacle est magnifique à voir. Cette lope souillée est littéralement en train de jouir de bonheur avec mon jus sur son visage.

Je le force à me nettoyer la queue, ce qu’elle fait avec plaisir. Puis épuisée, elle reste allongée sur son lit pour se reposer de cette séance de baise dont elle se souviendra bien longtemps. Je la félicite d’un bon « Bonne pute ! » tandis que je me refroque.

Moi : « Je vais prendre le PC pour l’instant, ton cul aura payé les intérêts. T’as une semaine pour ramener les 250€ sinon je te ferais pire. Dans tout les cas, maintenant t’es ma pute. Si je veux me vider, t’as intérêt à être là sinon tu vas prendre cher »

Cette pute ne dit rien, elle est encore en train de réaliser ce qui viens de se passer. Je m’en branle, je me casse de chez elle, en sachant que je vais bientôt y revenir.

En retournant à la voiture, je remarque Amine et James qui remonte la rue, un grand sourire sur le visage.

James : « Mec, t’en a mis du temps. Si j’avais su, j’aurais pris mon temps avec notre lope, elle était tellement en manque de bite on a commencé direct en double péné. Amine était tellement impressionné il était tout timide ahah »

Amine : « Va te faire foutre James, mais ouai elle est encore plus salope que ce que vous m’avez dit. Elle a tellement bien encaissé nos bites dans le cul, putain j’y retournerai bien là »

James : « Pourquoi pas, maintenant que Thomas a fini son boulot, on a qu’à retourné la déboiter tous les 3. Mais t’arrivera pas à rebander Amine ahah. Mais raconte-toi, t’as récupéré la tune c’est bon ? 2-3 baffes ça a suffi »

Moi : « Il m’a fallu un peu plus que 2-3 baffes mais en tout cas j’ai déjà récupéré une partie du montant (en leur montrant le PC) et sûrement bien plus (clin d’œil) »

James : « T’as pas tout récupéré encore sérieux? »

Moi : « Les gars, j’ai récupéré ce que je pense sera notre nouvelle salope N°1 ».

Frenchyy

freshmint2327@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Un bi dominateur

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 2 Juin | 117 pages

Les nouvelles | 15 Pages

Gavé au zob Fabrice
Cruising mai 2024 Zebulxxx
Mes débuts Yhan13
Au feu rouge Sexysilver
Cocu Dej407
Le livreur L3vicura
Association Verdunois
Moi Hamiasamira Hamiasamira
Il maestro Fabiodimelano
Brigade de nuit Ceven-X
Pause déjeuner Beardy
Imprévu Petitloupcool
La punition Hagahuk
Le branleur de l'étang Fabrice
Les pieds... Zack

Les séries : 102 pages

Un Cul jouissif | 24 | +1 Cul jouissif
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19 | 20
21 | 22 l 23 | 24
Bénévolat en Australie | 6 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Dans ma librairie | 8 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Stagiaire | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15
Abandon total | 3 | +2 Balthazar
1 | 2 | 3
Au parloir | 2 | +1 Passif17
1 | 2
Les soirées de Mr le Comte 2 | 6 | +1 Fabrice
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Entre vrais mecs | 12 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
1112
Mon couple en main | 5 | +5 Jolecocu
1 | 23 | 45
Vengeance sur Hétéro | 18 | +1 Miangemidemon
1 2 3 4 5
6 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18
Panne de voiture | 3 | +1 Boydu69
1 l 2 | 3

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 145 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mai 2024 : 3 858 045 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mardi 18 avril 2023 à 10:58 .

Retourner en haut