NEWS :
10+11 Avril

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

173 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Ibra et Denis

Je m’appelle Ibra, prénom emprunt. J’ai 24 ans, d'origine sub-saharienne et fils de haut dignitaire. Mon père m’a envoyé en France pour faire mes études. Je suis métis 1m80 pour 75kg peu musclé, je ne pratique que la nage. Je suis très bien fourni par la nature 24 cm large au point que ma copine crie à chaque fois que je lui fait l’amour car je lui fait mal en la pénétrant aussi bien devant que derrière. Comme je suis fils de haut dignitaire bien entendu, j’ai une voiture avec chauffeur et un garde du corps. De plus, mes relations autre que mes obligations sont très surveiller. Je ne peux pas faire du tout ce que je veux sauf le jeudi ou je me rends seul à pied jusqu'à un petit resto où j'ai mes habitudes. Une soirée sans avoir quelqu’un en permanence derrière soi ça fait du bien.

Ce soir-là après mon repas, rien ne s’est passé comme prévu. Je suis sorti du restaurant en direction de la maison que mon père loue pour moi et le personnel qui travaille aussi. Sur le chemin, un mec m’accoste pour me demander son chemin. Sur le temps que je lui explique deux autres mec m’attrappe me foute un sac en toile de jute sur la tête et ensuite le trou noir. Je me suis réveillé sur un lit à poil avec un mal de crâne, pieds et mains liés et bâillonné.

Un mec est venu.

Le mec : Bon écoute, soit sage. Ton père va nous verser une rançon et tu retrouvera ta liberté. Tu es avec nous pour un petit moment. Ma copine va venir te faire boire un peu d’eau, je vais te retirer le bâillon, si tu gueule je te fou un baigne. Compris !

J’ai fait oui de la tête. Sa copine est venu et ma fait boire, une fois de plus après le trou noir.

Lorsque j’ai repris connaissance, j’étais attaché à une croix, bras et jambes écartés le visage face au mur. J’ai senti une main me caresser le dos et les fesses.

Moi : Mais qu’est-ce que ….

Le mec : Ta gueule! J’ai ordre d’élargir ton cul au futur gros calibre que tu vas devoir encaisser!

J’ai essayé de me débattre. Mais j’ai pris une gifle sur la tête et un coup de fouet dans le dos.

Le mec : Tu peux essayer mais je te déconseille de me faire chier.

Moi : Mais je ne suis pas PD …. Arrête, mon père me vengera.

Le mec : Ah oui, et tu crois que dans ton pays savoir que tu es devenu une pédale ne vas pas faire jaser. Je serais toi, je réfléchirais aux conséquences si ça venait à se savoir.

Moi : Non tout mais pas ça, mon père en mourrait.

Le mec : Alors laisse toi faire. Je vais commencer par nettoyer ce cul, ensuite te raser. Si tu te laisses faire pas de problème, sinon mes copains et moi on te corrigera.

Il ne m’a pas laissé le temps de répondre qu’il me rentrait un petit tuyau dans le cul sans ménagement. J’en ai poussé un cri de surprise mais aussi de douleur. J’ai senti de l’eau tiède me remplir le cul. Ça m'a fait mal au bout de trente secondes. Il a retiré le tuyau.

Le mec : Pousse comme si tu voulais chier !

Je me suis exécuté, il à recommencer trois fois. Il y avait une bassine juste en dessous de mon cul pour récupérer l’eau plus le reste. Ensuite il m’a fait une injection dans le bras et trois minutes après de nouveau plus rien. Je me suis réveillé couché sur le ventre dans un lit, mains et pieds liés au quatre coins et des coussins en dessous de mon bassin pour avoir le cul à l’air. Un autre mec est entré dans la pièce.

L’autre mec : Ahhh comme je les aime, imberbe, le cul relever, vierge et bien serrer. Il est propre ?

Le mec : Oui et graisser. Près à être éduqué en bonne pute qu’il va devenir pour son maître. Il est impatient.

L’autre mec : Il le récupérera quand nous aurons reçu le pognon de son père. Il suce ?

Le mec : Non pas encore eu le temps de lui apprendre. Te laisse lui apprendre. Son père a déjà l’argent, nous avons fixé un rendez-vous avec son garde du corps demain soir. Nous ferons l’échange.

L’autre mec : Bon alors pas de temps à perdre, laisse nous !

Le mec est sorti, j’ai pris peur quand l’autre est monté sur le lit. Je l’ai senti écarter mes fesses, et j’ai senti son gland sur mon anus.

Moi : Non s’il vous plait, pas ça. AHHHH

L’autre mec: Ta gueule et encaisse !

Moi : Non c’est trop gros AHHH

Je me suis mis à pleurer, je crevais de mal mais il ne s’est pas arrêté pour autant.

L’autre mec : Détend toi, plus tu te crispes, plus tu auras mal.

Il m’a baisé pendant 25 minutes sous mes râles, je pleurais toujours. Il s’est planté en moi pour me doser le cul de plusieurs jets. Il s’est retiré et est venu me présenter sa queue au visage.

L’autre mec : Nettoie ma queue et si tu me mord, je te tue !

Je me suis exécutée. Peut après s'être retiré, j’ai entendu un “ au suivant mais avec capote vous autres, seul moi et son futur maître peuvent la prendre sans”. La prendre, il me prend pour une femme ma parole. Deux autres mecs me sont passés dessus, ensuite, je ne me souvient plus de rien. Le lendemain sûrement, car je suis désorienté, l’autre mec est venu. J’étais de nouveau attaché dans le lit mais assis contre la paroi contre le mur. Les mains attachées. Il est monté sur le lit, il bandait. Il m’a présenté sa queue.

L'autre mec : Suce ! Il faut que tu apprennes, on n’a pas beaucoup de temps.

Il ne m’a pas laissé répondre que j’avais sa queue bien au fond de ma bouche. Il m’a limer pendant vingt minutes alternant les fonds de gorges. J’en n'avais pas le choix, j’avais des hauts de cœur et des envies de vomir par moment mais cela ne l’a pas arrêté. J’ai baver sur sa queue. A la fin je l’ai sentit se crisper, se planter au fond de ma gorge en me tenant la tête. Il à juter bien au fond de ma gorge, de puissant jets avec un.

L’autre mec : Avale ! une pute avale toujours son déjeuner crémeux !

Et ensuite

L’autre mec : Nettoie ma queue !

Je n’ai pas eu le choix que de le faire. Une fois qu’il a bien débander. Il m'a détaché.

L’autre mec : Bon va prendre une douche, je te surveille et fais toi un lavement ou si tu veux on peut te le faire comme hier !

Il m'a montré la douche, celle-ci était munie d’un petit tuyau avec une espèce de douche intime. Il m’a regardé me laver. Une fois sec, il m’a filé mes vêtements. Il m’a fait une piqûre avant que je ne m’habille et de nouveau plus rien. Je me suis réveillé dans mon lit complètement à poil. Il était dimanche matin 8h30. J’avais un mal de crâne pas possible. Le dimanche mise à part mon garde du corps, il n’y a pas de personnel. Je suis descendu avec juste un caleçon dans la cuisine pour prendre un jus d’orange et me faire un café. J’ai entendu Denis mon garde du corps entrer dans la cuisine mais sachant que c’était lui. Je ne me suis pas retourné dans un premier temps. Il a descendu mon caleçon, écarté les jambes et me plier sur le plan de travail et avant que je n’ai eu le temps de réagir il se plantait en moi. J’ai hurlé de douleur.

Denis : Ta gueule salope, ton cul est maintenant à moi. Ça fait un an que j’attendais ce moment. Ils t’on bien ouvert comme demander.

Moi : Tu me fais mal, tu me déchires, stop !

Denis : Encaisse ! Tu n’as plus d’ordre à me donner ! Je vais faire de toi ma petite femme et tu vas apprendre à aimer que je te baise.

Je me suis remis à pleurer mais je me suis laissé faire. Il m’a jouis dans le cul en hurlant.

Denis : Putain sa fait du bien de ce les vidés.

Il m’a retourné et m’a foutu à genoux devant lui.

Denis : Nettoie ma grosse bite !

Il débande mais doit faire un bon 26 cm et aussi large que moi. Je lui ai nettoyé sa queue. Il s’est réajusté avant de me relever de force et de me plier à nouveau sur le plan de travail. Il m’a enfilé un plug de bonne taille sans ménagement.

Denis : Tu gardes ça jusqu’au soir ! Tu auras moins mal quand je te ferais l’amour ce soir et je te ferais jouir comme jamais. Dorénavant, je te baiserai tous les jours ! Tu largueras ta copine ! En dehors du personnel, tu es ma femme ! En dehors de tes obligations, tu seras ma soumise. Tu téléphonera à ton père pour dire que tout à été arrangé et que dorénavant, tu ne te déplaceras plus sans moi ! Je suis ton homme maintenant ! COMPRIS !

Moi : Oui Denis

Je me suis mis de nouveau à pleurer et j’ai craqué mentalement. Il m’a pris dans ses bras.

Denis : Va y pleure un bon coup, ça te fera du bien.

Il m’a gardé dans ses bras jusqu'à ce que je me calme. Il a essuyé mes larmes. Il est plus grand que moi de vingt centimètres au moins et tout en muscle lui. Il m’a embrassé en me regardant dans les yeux.

Denis : Voilà c'est fini. Soit à moi et je te rendrais heureuse. Bois un café et va te laver. Ensuite on ira faire un tour dehors, ça te fera du bien. Nous sommes allés nous promener dans le quartier du marais, comme par hasard. Comme nous sommes en début de soldes, toutes les boutiques sont ouvertes ce dimanche. Évidemment, il a voulu que je m'achète des sous-vêtements pour mettre comme il l’a dit mon beau petit cul en valeur pour lui. Des vêtement sexy aussi et faisant gay aussi. Cher IEM, il a acheté des accessoires cuirs et autres. Nous avions des sacs dans chaque main tous les deux mais c'est moi qui ai tout payé avec ma carte de crédit qui est bien plus qu’approvisionner par mon père. Un peu pretty woman mais à l’envers. Une fois de retour chez moi, nous avons rangé tous les achats dans mon dressing et les jouets et accessoires dans une armoire qui ferme à clef. Il nous à commander un repas traiteur. Nous avons mangé ensemble avec un bon verre de vin. Ici, je peux, dans mon pays c’est interdit. Nous nous sommes mis dans mon divan mais j’ai commencé à fatiguer. Faut dire que les différentes piqûres ont laissé des traces dans mon organisme. Denis m’a porté dans mon lit. Il a commencé par m’embrasser avant de me laver la bouche. Je ne sais pas pourquoi, je me suis laissé faire. J’ai commencé à bander aussi. Lui aussi d’ailleurs. Il à jouer avec mes tétons comme si il pelottait une femme. C’était divin, j’en ai gémis, moi l’hétéro de base suis entrain de tomber peu à peu dans le domaine du bi et gay. A un moment il m’a branlé un peu avant de me faire me pencher pour le sucer. Il a joué sur ce temps avec le plug avant de le retirer en douceur. J’en ai gémi un peu de douleur mais sans plus. Quand il a voulu me pénétrer ça à été sur le côté dos à lui. Il a été d’une douceur à la pénétration que je me suis détendu. J’en ai gémis aussi. Il m’a fait l’amour, ses mains alternant entre mes tétons et ma queue, il m’embrassait l'oreille ou le coup. J’étais en extase…

Denis : Ta chatte est très bonne ma petite femme, tu aime ma queue dedans, dit moi que tu l’aime.

Moi : Oui, fait comme ça, j’aime mais je vais jouir.

Denis : Retiens toi, tu jouira quand je te le dirai. Tu la sens bien ma grosse queue ?

Moi : Oui mhhhhh, je n’aurais jamais cru pouvoir prendre aussi gros, ni que je me ferais baisé un jour.

Denis : Je vais te féconder et t’engrosser…. Arh ……

Il venait de jouir. Il m’a encore bourriner la chatte un instant.

Denis : Je bande encore, je vais t’en remettre une couche, tu le mérites.

Moi : Tout ce que tu veux, baise moi c’est trop bon comme ça.

Il m’a alors retourné sur le dos et relevé les jambes. Il s’est planté en moi et m’a de nouveau bien baiser avec puissance.

Denis : Prends bien ma queue dans ta chatte salope !

Moi : Va y baiser moi fort, ma chatte est à toi…. AHH

Je venais de me jouir dessus et mes spasmes anaux ont eux raison de lui, il m’a jouit une fois de plus dedans. Une fois que nous avons repris nos esprits, nous avons pris une douche ensemble, il m’a lavé et cela à été divin. Nous avons été nous coucher pour dormir ensemble mais en fin de nuit, il est retourné dans sa chambre, car le personnel allait arriver. Le lendemain nous avons fait comme si de rien n’était. Depuis, il me baise ou me fait l’amour tous les jours ou presque, j’ai viré ma copine pour lui, au fur et à mesure maintenant j’éprouve de l’amour pour lui et c’est réciproque. Il a toujours une petite attention pour moi et moi je lui suis soumise. Je vais chez l'esthéticien deux fois par mois pour être complètement imberbe pour lui et je me plais à acheter des fringues sexy pour lui. Lorsque je suis rentré au pays pour quelques jours de vacances mon père n’a rien vu mais ma mère si. Je lui ai tout avoué pour Denis et moi et elle qui est très ouverte d’esprit à accepter sans le moindre problème la situation. Elle se charge de faire comprendre à mon père mais il ne faut en aucun cas que cela se sache au pays, ou il perdrait tout. Maintenant, je travaille pour l’ambassade de mon pays en France comme attaché, nous avons changé le personnel de maison et le nouveaux à dû signer une charte de confidentialité, Denis et moi dormons maintenant ensemble toutes les nuits. Il m’a offert une bague et il porte la même.

Fin

Ptlapin

pascal_dinsart@yahoo.fr

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 5 Avril | 51 pages

Les nouvelles | 10 Pages

Ça avance Alexgreen
Crier de plaisir P'tit Biscuit
À mon taff Passif17
1 garçon de 20 ans Grossebite
Le gendarme et mon cul Lepassif
Une belle première fois Dave069
Gros cul pour rebeus Meetmemz
L’ensemenceur Meetmemz
Week-end surprise Franck
Mon meilleur souvenir Wqt

Les séries : 41 pages

Les soirées de Mr le Comte | 9 | +2 Fabrice
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
Bande de potes | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Entre frères rebeus | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Les jumeaux et leur père | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15

Cours de soutien | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 173 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mars 2024 : 3 601 584 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : dimanche 12 mars 2023 à 17:21 .

Retourner en haut