NEWS :
13 Juin

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

103 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Mes aventures jamais totalement arrivées

J'aime les mecs.

Je suis en couple, mais j'aime les mecs.

Je suis même marié, mais j'aime beaucoup les mecs.

Vous comprenez donc que bien que j'aime les bites, c'est pas facile pour moi de faire des rencontres. Boulot, famille, maison... Ça m'arrive quand-même d'en faire, mais j'ai plutôt envie de vous parler d'histoires qui, basées sur des situations réelles, ne se sont jamais produites, bien que j'aurais kiffé que ça arrive.

Ce weekend, on part de Belgique pour aller voir un concert en France. Moi, Max, 45 ans. Mais on me dit que j'en fait presque 10 de moins. J'ai commencé à aimer les bites il y a environ 25 ans. Comme beaucoup je pense, j'ai commencé par fantasmer. Puis avoir quelques petits attouchements. J'ai pensé une partie de ma vie que j'étais actif. Même domi. Mais au fil du temps, je me suis rendu à l'évidence. J'aime la bite. Je les trouve belles et attirantes. J'aime les couilles, le gland, la barre, l'odeur et même le jus qui en sort. J'ai d'abord été attiré par les bites des Blancs , mais je kiffe aussi les asiatiques... et surtout les beurs. Depuis récemment toutefois, j'ai un gros kiff pour les teubs de Noirs.

Comment j'ai su que j'étais passif ? Un jour, un gars dans un tchat m'a traité de salope. Dans la seconde qui à suivi, ma queue était raide. J'ai pas très bien compris. Mais au cours d'une de mes expériences réelles avec un mec, un Italien qui pissait à côté de moi dans des toilettes publiques, et qui m'a dit tout bas à l'oreille "tou a oune cul dè salope, viens avec moi dans lè cabine", tout en me caressant les fesses, et que ma queue à nouveau s'est dressée avant que je le suive instinctivement dans la cabine, j'ai compris que j'étais fait pour ça. Suivre, obéir, me faire insulter.

Mais je m'égare. Revenons en à ce weekend concert en France avec ma femme. Je vous passe les détails qui ne vous intéresseront pas. Arrivés sur site, comme d'hab, première chose à faire, la file pour aller chercher à boire. Ce concert d'Imagine Dragons était en plein air, je vous laisse imaginer la foule et le temps qu'il faut pour aller chercher deux bières. Ma femme m'attend sur la plaine, et moi je fais la file. De looooongues minutes sous un soleil de plomb. Du coup, j'en profite pour mater les mâles qui font la file avec moi. Et je repère, dans la file d'à côté, presqu'à ma hauteur, un petit rebeu, sous une casquette noire, t-shirt blanc moulant parfaitement ses pecs pas trop développés. Et un short...dans lequel malgré tout j'arrive à voir une jolie bosse.

Il discute avec un pote, aussi un rebeu, et ne prête pas attention à ce qui se passe autour de lui...et en tous les cas pas à moi qui du coup ai tout le loisir de le mater à mon aise. Lui aussi d'ailleurs est à l'aise...il ne cesse de se tripoter la queue à travers son short.

Enfin, c'est à mon tour. Je prends mes 4 bières (oui, je ne me ferai pas avoir deux fois!), rejoins ma femme et allons nous installer face à la scène pour attendre le début du concert. Une demi heure d'attente, et ça démarre enfin. Ambiance du tonnerre, mais évidemment, tous serrés comme des sardines. Pour plus de sécurité, je passe mon sac à dos par devant, ce qui me permet de garder un oeil sur mes affaires.

Ça saute, ça danse, ça chante, ça se bouscule...sans faire exprès je suppose. Sans faire exprès je suppose...sans faire exprès je...bon, celui derrière moi visiblement ne fait rien pour éviter les contacts. Je me retourne pour lui demander de faire doucement, et que ne vois-je pas. Le rebeu de la file qui me regarde avec un large sourire.

Gêné, je n'ose rien lui dire et me retourne vers la scène pour continuer à regarder le spectacle. Je ne sais pas si le rebeu a pris mon silence pour une autorisation, mais lui continuait à avoir des contacts avec moi par l'arrière. Et je crois que je ne rêvais pas en disant qu'il s'enhardissait même à passer sa main sur mes fesses. Avec mon simple short en toile légère, ces contacts m'électrisaient. J'osais vraiment rien dire. Je crois que j'appréciais le moment. Puis de contacts avec la main, je sentis, dans un mouvement de foule, son corps tout entier se coller à moi. Il en profita pour rester comme ça quelques secondes, frottant son corps contre le mien au rythme des mouvements lascifs de la foule, me laissant sentir clairement les conséquences de son excitation...une grosse barre bien dure et bien raide contre mes fesses.

Bien sûr que j'avais peur que ma femme remarque quelque chose, mais visiblement trop prise par l'ambiance, elle ne vit rien. Pas plus qu'elle ne vit que je me liquéfiais quand j'entendis le rebeu me susurrer à l'oreille "j'ai vu que tu me matais dans la file, et que t'appréciais que je me touche la bite. Je kiffe ton petit cul ma salope ".

Putain, comment osait il me dire ça, là, au milieu de la foule, à côté de ma femme.

Moi, j'ai presqu'arreté de danser et de bouger. Pétrifié par ce que je venais d'entendre. Paralysé par la situation. Et aussi sans doute gêné de sentir ma queue grossir dans mon short.

Le rebeu restât comme ça un petit moment. Je sentais son torse ferme contre mon dos, sa queue raide contre mes fesses, et ses mains qui commençaient à me toucher, jusqu'à venir palper ma queue et découvrir que j'étais moi aussi bien raide.

"Tu kiffes en plus petite salope" me glissa à nouveau le rebeu. Puis il s'éloigna légèrement de moi, se décala un peu sur le côté, et me palpa les fesses. J'en pouvais plus. J'allais juter dans mon short, c'est certain.

Il rentra sa main dans mon short pour continuer à me caresser le cul. Et je repris mes mouvements de danse pour tenter d'être le plus naturel possible et ne rien laisser transparaître. Visiblement, lui compris que j'adorais ce qu'il me faisait, et que je l'autorisais à continuer. Peut-être n'avait-il pas totalement tort. Sauf que j'avais pas prévu qu'il ne se contenterait pas de simples caresses. Je le compris quand j'ai senti ses doigts pénétrer entre mes deux fesses, parcourir de haut en bas mon sillon fessier, venir toucher mon petit trou, le titiller. Je me mis à danser d'avantage. Il comprit que j'en voulais d'avantage. Je sentis un doigt voulant visiter mon trou. Je dansais plus fort. Le "tu kiffes hein salope" qui claqua à mon oreille à ce moment me laissa pantois, béat, ouvert. Le long doigt que je sentis me pénétrer à ce moment la me laissa abasourdi, ébahi, comblé.

Il baissa mon short sous mes fesses. J'aurais voulu disparaître pour que personne ne voit ce qui se passait. Non, j'aurais voulu que ce moment ne cesse jamais et que tout le monde voit à quel point j'aimais qu'on joue avec mon corps.

Il m'enfonca son doigt jusqu'à la main plusieurs fois d'affilée. Je sursautais et je gémissais. Tout le monde croyait que je chantais et que je dansais.

Vers la fin de la chanson, il sortit son doigt et remontat mon short. Moi je me demandais comment personne n'avait rien vu, et surtout comment j'allais pouvoir cacher mon énorme érection.

"Je vais pisser" me glissa t-il une nouvelle fois discrètement à l'oreille.

"Je vais pisser" gliassais-je à l'oreille de ma femme.

"Profites en pour nous ramener une bière" me dit-elle.

Vous voulez la suite de l'histoire ? 😚

N'hésitez pas à m'écrire devilinme045@gmail.com

Sur X Devil_in_me00

Devilinme

devilinme045@gmail.com

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 2 Juin | 117 pages

Les nouvelles | 8 Pages

Balèze Gill
Mon cousin, mon mec Ascavtrln
Petit bourgeois Coolsexe
Pissotières de l'autoroute Fabrice
Poupée Gonflable Fabrice
Viens recevoir ta punition Fabrice
Canon mais timide Meetmemz
Guet-apens Meetmemz

Les séries : 102 pages

La horde sauvage | 8 | +2 Fabrice
Saison 1 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Les contes fantastiques | 2 | +2 Archangeru77
1 | 2
Bilal | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Le quaterback | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre frères rebeus | 8 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 78
Les jumeaux et leur père | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15
16
L’ensemenceur | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 103 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mai 2024 : 3 858 045 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mercredi 24 avril 2024 à 06:03 .

Retourner en haut