PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Une belle rencontre au camping

Chapitre 1

Ce récit est une fiction inspirée de ma vie réelle. Je me présente rapidement. Je m'appelle Maxime, j'ai 20ans, je suis brun, 1m80, légèrement musclé.

Ce récit se déroule dans un camping en Vendée, il est 19h et je décide de prendre une douche. Je me rend donc au bloc sanitaire du camping et constate que toutes les douches sont prisent, mais personne d'autres n'attend, je décide donc d'attendre un peu. Au bout de deux minutes, un mec qui devait avoir à peu près le même âge que moi arrive. Je ne peux m'empêcher de constater qu'il est très séduisant: cheveux noirs pas trop courts, des yeux aussi noirs que ses cheveux, des muscles saillants mais pas trop, et pas un poil. Le rêve pour moi. Enfin une douche se libère. Étant arrivé le premier, je m'engage et,  n'étant pas pudique, je demande à ce bel ange si il voulait prendre sa douche avec moi, histoire qu'il n'attende pas trop longtemps. Il accepta pour mon plus grand bonheur, et je me retrouvais ainsi dans une cabine de douche avec un bel inconnu. Après de brève présentation, au cours desquelles j'appris qu'il s'appelait Valentin, que'il avait 22 ans, qu'il venait de paris et qu'il venait passer ses vacances à la mer, on fini de se devêtir (nous étions déjà torse nu tous les deux depuis le début). Je me mis dos à lui, je ne voulais pas l'effrayer avec une érection subite parce que je regardais sa bite. Je me tourna donc avant d'avoir pût en voir plus, et on commença notre toilette chacun de notre côté.
«Je croyais que t'étais pas pudique? » me dit-il.
«Je veux juste pas te faire peur» eu-je le réflexe de répondre
«Ça me fait pas peur de voir ta bite, quelle soit grosse ou petite, j'en ai déjà vu pleins d'autres»
«Tu es gay?»
«En effet, et si je peux me permettre je te trouve plutôt beau, même poilu comme tu es (je suis assez poilu, seul mon pubis, ma barbe et ma moustache, et mes fesses sont rasés)»
«Et bien je te retourne le compliment, t'es le plus beau mec du camping sans l'ombre d'un doute» «Ça te gène pas de te retourner donc? Je veux voir si ton engin est aussi beau que toi».
 Tu m'étonnes si il est beau mon engin, avec ses 17cm en érection à 18ans, j'en suis plutot fier. Je me rendis compte qu'un grand silence régnait dans le bloc sanitaire. Je sorti, serviette à la taille, et constata que les autres douches étaient vides, et personnes ne venait, ils étaient tous en train de dîner, c'est d'ailleurs pour ça que je viens à cette heure si, il y a rarement du monde. Je retourna dans la cabine et ôta ma serviette afin de lui montrer mon engin qui commença à durcir à la vue de sa bite à lui: elle était au repos, mais devait bien faire 12cm, la mienne n'en faisant que 10. «Mmh, effectivement elle est encore plus belle que toi, je peux te laver?» me dit-il.
«Avec plaisir mon beau Val»
C'est donc sur cette phrase de séduction qu'il entreprit de me laver le corps.      

Le contact de l'eau chaude et de ses mains puissantes sur mon corps me fit frissonner de plaisir, si bien que mes 17cm finirent de se dresser lorsqu'il passa dessus. Il eut un sourire malicieux absolument exquis lorsqu'il passa sur mes fesses et les tâta de ses mains musclés. Mais c'est moi qui souris ensuite lorsqu'il s'accroupi pour laver mes jambes, mais avec une seule main, l'autre tentant de rentrer dans mon cul, et étant savonnée, deux de ses doigts passèrent facilement. Une fois rincé, comme il était toujours accroupi à mes pieds, je tendis ma bite bien dur en direction de sa bouche, qui l'accueilli avec sa langue qui passa sur mon gland, puis son toute la longueur, puis il goba mes couilles une par une avant de prendre ma bite dans sa bouche. Le mouvement de va en vient faisait le même effet que si je me branlais, on sentais qu'effectivement il en avait connu d'autres. Ne tenant plus, je le prévins que j'allais éjaculer. Il me lâcha, mais garda son visage près de ma bite, et reçu ma semence sur son beau visage. Il conclut en me nettoyant la bite avec sa langue, puis il se redressa et m'embrassa, me faisant goûter ma propre semence. Ce fut ensuite à mon tour de le laver. Le sentir frissonner au passage de mes mains était un réel plaisir. En passant sur ses pectoraux, sa bite se déploya, dévoilant un vrai monstre, elle devait facilement faire 19 ou 20cm. Il confirma les 20cm. Je passa ensuite sur ses fesses, bien rebondies, délicieuses en main. Je passa rapidement sur ses jambes pour prendre son gros calibre en bouche. Je passa en revue chaque centimètre de son énorme engin, goba ses deux couilles en même temps, et, après un bonne pipe, fini par une gorge profonde, je termine toujours mes fellations comme ça. Il se vida au fond de ma gorge sans prévenir alors que je me retirait à peine. J'avala tout son foutre, nettoya sa bite, puis on fini par s'embrasser, qu'il puisse lui aussi goûter sa semence. Après avoir fini notre toilette, nous être séché et rhabillé, on s'échangea nos numéros de téléphone et le numéro de notre mobil-home, afin de pouvoir recommencer plus tard.

Chapitre 2

Voilà la suite et fin de ma petite histoire, bonne lecture.
Le lendemain de notre rencontre dans les douches, j'allais chez Valentin, en milieu d'après-midi, là ou il fait le plus chaud. Lorsque j'arriva chez lui, il était sur la terrasse en train de lire, et il me reçu avec un grand sourire malicieux, ce sourire était vraiment charmeur, je bandais déjà après lui avoir fait la bise. Il m'attira donc dans son lit où on se déshabilla bien vite tout en s'embrassant langoureusement. On se coucha ensuite et on se tourna en 69 et je pris sa grosse bite en érection dans ma bouche et commença le pompage. Il fit de même avec ma bite mais la libéra bien vite, mais il ne cessa pas pour autant son activité, et sa langue vint me lécher la rondelle: il voulait me pénétrer sans aucun doute. Tant mieux, j'adore me prendre des gros calibre dans le cul. Il me lécha aussi longtemps que je le pompa. Une gorge profonde prolongée conclu la séance, et on se détacha.  

Je me mis alors à quatre pattes sur le lit, il vint se placer derrière moi après avoir enfilé une capote et mis du lubrifiant dessus ainsi que sur ma rondelle détendu. Il me pénétra avec facilité, il pût ainsi commencer tout de suite les coups de reins. Sentir sa grosse queue me labourer le fondement était tout simplement exquis, je ne pouvais retenir mes cris de plaisir tant la sensation était agréable, tant pour lui que pour moi. Au bout de 10 minutes, il me libéra et me dis de me mettre sur le dos, les jambes en l'air. Je reçu donc sa bite encore une fois, lui tenant mes jambes, et moi me branlant de plaisir. Le sperme jaillit avec tellement de puissance qu'il vola jusqu'à ma tête et même un peu plus loin sur le lit, et c'était bon, mon propre sperme directement dans ma bouche. Mon beau Val se libéra de moi et cette fois envoya toute sa semence sur mon corps encore allongé, j'en reçu une bonne partie sur le visage, le reste alla sur mon ventre et ma bite. Et avant que je puisse me relever, il se plaça au dessus de moi et lécha nos semences, en avalant une bonne partie. Il m'embrassa lorsqu'il arriva à ma bouche, et nos semences se mélangèrent dans ma bouche. J'avalai tout ce foutre, puis nous sommes parti prendre une douche, mais dans son mobil-home cette fois, j'avais encore du sperme dans les cheveux.  

On se lava mutuellement, on s'embrassa encore et, sans prévenir, je le retourna et commença à entrer en lui, ma bite ayant repris de la vigueur. Il poussa un cri de surprise qui se transforma vite en cri de plaisir, il adora sentir mes 17cm dans son cul. Après 10 minutes, je me libéra et me lâcha sur son dos, et je lécha tout ça avant que l'eau chaude ne fasse tout disparaître. Je l'embrassa à mon tour, puis nous nous sommes re lavé, et je passa le reste de l'après-midi avec lui à bronzer sur la plage non loin. Il dut partir deux jours plus tard, son congé étant terminé, il devait reprendre son travail. On fit donc l'amour encore plusieurs fois avant de nous quitter. Il me laissa son adresse, et je lui promis de passer le voir à mon retour dans les Vosges.

Voilà voilà, je posterai sans doute d'autres histoires, réelles ou fantasmes, mais toujours inspirés de ma vie réelle. Gros bisous à tous.

Maxou 88

maximeespasa88@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Amour et soumission - Initiation avec mon chéri - Après midi sexe à la piscine - Cours de plongeon - Mes amours avec des frères gays - Mon cousin et moi - Nuits à la belle étoile - Une belle rencontre au camping -

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

21 mai 2019

Nouvelles (15)

Découverte Femelle
Une bonne salope sur un parking Chubbyslut
Complainte du garçon... Jako
Mon coloc me trouble -01 Svven
Mon coloc me trouble -02 Svven
Mon coloc me trouble -03 Svven
Mon coloc me trouble -04 Svven
Dépucelage à la plage Femelle
Découverte de nouveaux plaisirs Paupours
Louvain-La-Neuve sur un parking Nico
Sauna, mon premier dominant Femelle
Mes rêves J.S.
Domination à la forge Theo49
L’ange pervers Frank
L’ange pervers -02 Frank

La suite (8)

L'éveil du Renart -07 Renart
L'éveil du Renart -Fin Renart
Valentin et Simon -02 Aeshenn
Kader -16 Cédric T
Colocation -09 Emerick
Colocation -10 Emerick
Stage BTS à la ferme -13 Stéphane
Les potes de mon grand-frère 4/2 Marc 67

Mai 2019

Nouvelles

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket
Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier
Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)