PAUSE

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Un weekend mémorable

Cette histoire s'est passée il y a déjà deux ans.

Nous étions allés mon ami et moi chez un médecin afin de nous faire prescrire un contrôle pour pouvoir continuer à faire l'amour sans préso en toute tranquillité et sans craindre une mutuelle contamination par une MST. Nous avions eu un excellent contact avec ce médecin généraliste et c'est en toute simplicité que nous avions évoqué notre vie de couple et notre besoin de pimenter notre vie sexuelle de quelques aventures extraconjugales avec le consentement du partenaire.

Quelques jours plus tard, un jeudi soir, en rentrant de mon travail je passe au cabinet médical afin d'avoir les résultats dont il faut dire nous ne doutions guère d'une réponse rassurante pour nous deux. Le médecin me reçois dans son cabinet et me commente mon analyse, effectivement tous mes résultats sont parfaitement normaux, par la même occasion comme il à vu que mon ami Stéphane et moi sommes totalement complice, il me remet ses analyses car elles sont parfaites pour lui aussi.

A l'occasion du déménagement d'une amie quelques jours plus tôt j'avais déplacé de lourdes charges et j'ai un début de lombalgie, je demande à ce médecin s'il n'est pas possible qu'il me prescrive des séances chez un kiné qui disposerait d'une piscine car quelques années auparavant ce même traitement préconisé par mon généraliste de l'époque m'avait été extrêmement bénéfique.

Dans cette petite ville de province il n'y a que deux cabinet équipés de piscine, Le médecin me conseille l'un deux dont le cabinet est à un pâté de maison de mon domicile et me précise que le kiné n'a qu'a lui téléphoner et qu'il lui donnera toutes les recommandations nécessaires pour ajuster le traitement.

Il est 18h30 quand je sors de chez le médecin, j'ai encore le temps de passer chez le kiné pour prendre rendez-vous.

Sans difficulté je trouve le cabinet de kinésithérapie et j'attends dans la zone d'attente devant un comptoir, quelques instants plus tard une tête apparait pour une porte entrouverte, « S'il vous plait, deux minutes j'arrive ». Quelques minutes plus tard j'entends le kiné dire « A mardi 18h bon Weekend Mr X.

Alors que le patient quitte le cabinet le kiné arrive et me serre la main en me demandant par qui je souhaite êtres pris en charge, lui ou sa collègue, je lui remet alors la prescription du généraliste en lui précisant qu'il m'a été recommandé par le généraliste et que celui-ci à précisé de prendre contact avec lui pour avoir ses recommandations sur le traitement qu'il envisage.. A bon ! fit-il, sur ce il contacte le généraliste et il ne fait pas de doute qu'ils se connaissent bien car il termine sa courte communication par un « A plus Didier »

Le kiné consulte son carnet de rendez-vous qui est à l'évidence complet. Il me demande si je suis disponible le lendemain pour un rendez-vous à 19h. N'ayant rien de prévu ce soir là car mon ami est invité à l'anniversaire d'un cousin et j'ai pu éviter cette soirée familiale. Je lui dis que cela me convient tout à fait. Il me remet un carton de rendez-vous, j'apprends alors qu'il se prénomme Christophe.

Ouf, ma semaine de travail est finie, une bonne douche en arrivant chez moi car en cette fin du mois de juin c'est une véritable canicule et me voila pour 19 h tenant la porte du cabinet à un patient ayant des difficultés pour marcher. Lorsque je referme la porte le kiné arrive tout sourire en me disant : «  Vas dans le box n°1, met toi en sous vêtements, je change de station de radio et j'arrive. Je ferme juste le cabinet car tu es mon dernier patient de la semaine ».

Tout en déposant mon short et t shirt sur une chaise je me fais la réflexion qu'il est bien sympa ce kiné à la stature de nageur avec son franc sourire et son tutoiement chantant aux accents méridionaux. Vêtu d'un short et d'une chemisette blanche à pression son bronzage est bien mis en valeur. Sur ce Christophe rentre dans le box et après m'avoir fait préciser la zone douloureuse, me demande de m'allonger sur la table de massage face contre le sol. Il est très doux quand il me positionne la tête sur une ouverture de la table me permettant de respirer tout en gardant un alignement parfait de la colonne vertébrale. Tout en me massant la discussion s'engage sur la pluie et le beau temps et il me précise que ces soirs-ci avec ces grosses chaleurs, dès son travail fini il va piquer une tête dans la piscine d'amis proches et c'est comme ca qu'il à ce beau teint halé. La discussion s'engageant sur le thème du bronzage il me demande ou je vais pour entretenir mon bronzage et je le dis que je vais à l'Espiquette. (C'est une plage textile & naturiste bien connue des habitants de la région et sa plage gay est particulièrement réputée dans le milieu).

Il me masse maintenant au niveau des lombaires et doit descendre mon shorty au milieu de mes fesses pour me pas le tacher dit-il. Il me fait la réflexion : wouaa les fesses bien bronzées, tu fais du naturisme je vois, ce à quoi je réponds que oui. A mesure qu'il me masse l'élastique revient progressivement à sa place initiale. Il en profite et, sans vraiment me le demander, me dit : « Comme tu as l'habitude d'être a poil je t'enlève ton shorty comme ça je serrai plus a l'aise » et, accompagnant ses paroles voila qu'il glisse un doigt sur les deux cotés, sous l'élastique et tire vers le bas, ca y est je suis entièrement nu sur la table de massage. Lorsqu'il à descendu le shorty cela à entrainé ma queue vers le bas et il est évident qu'il doit apercevoir entre mes cuisses mes couilles et le bout de mon gland.

Il est en tain de me chauffer ce con, s'il croit que je n'ai pas compris son manège, mais il ne perd rien pour attendre. Il se positionne au bout de la table, lorsqu'il se penche pour me masser je peux sentir son odeur et cela me fait de l'effet, je commence à bander. Maintenant il me masse les fesses et ses doigts curieusement se rapprochent progressivement de mon œillet. Moi aussi je suis joueur et il ne sait pas à qui il a affaire. D'un seul coup je positionne mes mains dans l'ouverture de ses poches et je tire vers le bas, il a maintenant le short sur les mollets et la bosse qu'il a dans le caleçon est à portée de ma bouche. Il déverrouille rapidement l'appui tête et je suis maintenant tout à fait à l'aise pour lui gober les couilles au travers du tissu. Je me saisis des deux pans de sa chemisette et les écartes, les boutons pressions cèdent sans difficulté, c'est un vrai strip-tease et je découvre une poitrine presque imberbe avec des pecs bien développés aux tétons super pointus. Lorsque je descends son caleçon c'est un sexe de prêt de 20 cm qui se dresse devant mes yeux, couilles rasées et quelques poils châtain clair sur le ventre. Putain il est bien monté le mec ! Mes 18 cm font souvent des envieux lors de rencontres sexe mais là il faut l'avouer je suis battu.

Il est clair qu'il en veut à mon cul, ses doigts tournent autour et progressivement l'ouvre et l'assouplisse, il est maintenant couché sur mon dos et me broute le cul, woua il à trouvé un de mes points hyper sensible et je ne suis pas en reste pour couiner lorsque je n'ai pas son bâton de berger dans la bouche. Lorsque mes mains titille ses tétons je découvre qu'il les as très sensible comme moi cela promet du bon temps.

Les mains sur ses fesses, deux doigts lui caressant la rondelle, mais impossible de faire rentrer les doigts car il ressert son cul, il n'a visiblement pas encore envie de ce coté là et peut être n'est il qu'actif ?, Cela me m'empêche pas de faire aller et venir sa queue dans ma bouche, un pur délice.

Après un bon quart d'heure à se bouffer mutuellement il me demande si je ne veux pas continuer dans la piscine. C'est bien la première fois que je le ferai et cela me fais encore plus triquer.

« Viens suis-moi », Voila qu'il m'accompagne au fond du couloir, il y a là des toilettes et juste à coté un local douche. « Va y rince toi le dos car dans la piscine ca vas me pourrir mon eau avec le gras !, Je reviens je vais donner un coup de fil» et le voila parti, j'ai presque fini ma longue douche en l'attendant et voila qu'il pointe son nez et me tends un embout pour lavement en me disant «  tiens tu sais t'en servir je suppose, les WC sont juste à coté ! »

Inutile de me faire un dessin 10 mn plus tard il vient me remplacer dans la cabine de douche afin d'avoir une hygiène absolue Lorsqu'il à fini ses préparatifs il m'accompagne dans la piscine, nous sommes alors archi clean et fin prêt pour toutes les fantaisies…Il descend devant moi les trois marches pour accéder à la piscine, j'ai la vue sur son cul bronzé et dur comme du béton, Il à écarté les cuisses et je pense que cela est voulu de sa part pour m'exciter et me montrer sa rondelle totalement épilée. Il s'entretient le mec miam miam

La piscine n'est pas bien grande environs 4m x 6m pour 1,50m de profondeur. Je suis juste dans l'eau qu'aussitôt Christophe me dis qu'il à envisagé un scénario et me demande de mettre un bandeau noir sur mes yeux afin de concentrer toutes mes sensations sur mon ressenti. Après tout pourquoi pas. Je suis maintenant appuyé contre la paroi de la piscine et Christophe me roule un patin d'enfer. Nous sommes tous les deux si raide de la queue que nous devons rabaisser la mienne entre ses cuisses afin de coller nos ventres. Nous nous titillons les tétons mutuellement et nos baisers profonds sont entrecoupés de bruits de contentement que nous émettons tous les deux tant le plaisir est intense. Christophe me demande de tenir la barre d'inox qui fait le tour de la piscine afin de m'y cramponner, A peine en position je sens qu'il soulève mes jambes pour les mettre sur ses épaules. Il en profite pour me sucer la queue qui dépasse de l'eau, trop bon ! J'ai maintenant les chevilles en appuis sur ses épaules, et je sens parfaitement ses doigts qui font des cercles autour de mon œillet. C'est vrai que mes sens sont exacerbés par l'absence de vision, c'est trop bon. Je sens maintenant comme un doigt, non c'est ca queue qu'il présente contre mon œillet et il écarte mes fesses avec les mains. Il va m'enfiler dans l'eau alors que je suis presque en apesanteur dans l'eau c'est une sensation nouvelle et géniale. Je ne peux dire qu'une chose. Si t'as mis une capote vas y nique moi comme une chienne je suis super excité. Pour toute réponse j'ai un « T'affole pas je sais ce que je fais je tiens à ma peau ! »

« Vas-y bourre moi » je sens en même temps ses mains qui me caressent le ventre et la poitrine. Il me tient les mains à la barre d'inox et me mordille les tétons, je n'en peux plus et lui demande d'arrêter car je suis sur le point de jouir et j'ai envie que cela dure encore. A chaque fois qu'il me pénètre cela provoque une mini vague, je me sens comme un bouchon flottant à la surface de l'eau. A ce moment je ressens une pressions plus forte sur les poignets je suis a sa merci incapable de bouger. Un doigt humide me caresse les lèvres que j'entrouvre pour montrer comme je suis gourmand. C'est maintenant une langue qui me roule un patin énergique alors que mon téton gauche est à nouveau sucé, je réalise que nous ne sommes pas seuls tous les deux dans l'eau il y a quelqu'un d'autre. Un instant je suis pris de panique. Qui est là ? Pour toute réponse j'ai un « Je vais bientôt jouir » c'est Christophe qui m'a répondu. Suivi aussitôt d'un « On est là pour se faire du bien entre mecs ». C'est une voix qui ne m'est pas totalement inconnue, je n'ai pas le temps d'approfondir que j'entends un puissant râle de la part de Christophe, Je jouieeeee !!!! Effectivement je sens les soubresauts de sa queue et les giclées de spermes qui se déversent dans mon cul.  Je suis là dos à la paroi du bassin, les mains tenant fermement à la barre d'inox, impossible de me défendre. Je suis piégé. Un « salop t'a pas mis de capote » émis de ma part et aussitôt répondent trois éclats de rire francs. Avant de m'enlever le bandeau une voix sur ma droite me prévient « Tu vas avoir une surprise ».

Quelques secondes plus tard je découvre enfin cette voix et surtout les trois regards hilares de mes trois compagnons de piscine.

Face à moi Christophe qui se cramponne par ma taille, je sens que sa queue est entrain de débander progressivement dans mon cul.

Sur ma droite je reconnais Didier le médecin généraliste qui m'avait conseillé le kiné. Tout en me caressant le ventre il me présente sur ma gauche Thierry « mon ami » précise t'il. Il cachait bien son jeu, je n'aurais jamais pensé qu'il soir PD avec ses 1,80 et ses 77 kg nous avons sensiblement la même morphologie, son plus c'est qu'il à un cul et des cuisses de budgyman tout ce que j'aime alors que moi avec mon 1,81 pour mes 75 kg j'ai les cuisses hélas un peu fines à mon gout.

Son copain Thierry est plus petit dans les 1,72m pour 68 kg, tous les deux sont poilu sur la poitrine et des triques d'enfer que j'aperçois juste sous la surface de l'eau. Tous les quatre avons les couilles et pubis rasés.

Prenant la parole Didier et Thierry m'explique que si j'ai été sélectionné pour participer à ces jeux c'est qu'il était sûr de mon état de santé en parfaite connaissance de mes résultats d'examens sanguins. Ils m'expliquent tout trois que leur trips c'est de baiser sans capotes et que de nos jours c'est devenu impossible et c'est pour cela qu'ils n'ont pas hésité à me tendre se piège. Je les rassure je ne leur en veux pas à condition qu'ils me passent tous dessus car je suis un gourmand. Nouveau éclats de rire il y a déjà une grande complicité entre nous quatre.

Nous sortons tous de l'eau et Christophe vas chercher des serviettes éponges qu'il étale parterre pendant que brièvement Didier et Thierry m'explique qu'ils sont de mèche avec Christophe et qu'ils attendaient son coup de fil pour rentrer sans bruits dans le cabinet avec le double des clés et attendaient que je sois bien, emmanché pour se glisser dans l'eau et me faire cette surprise.

Thierry me glisse une plaque de mousse sous la tête pendant que Didier me relève les jambes pour me brouter le cul. Je suis totalement soumis à leurs plaisir cela dura prêt d'une heure, je me rappelle principalement de la scène ou Didier m'enculait à grand coup de han a chaque fois que ses couilles tapaient dans les miennes, Thierry me donnait ses 18 cm à sucer ou parfois j'alternais et lui broutait la rondelle alors que Christophe qui avait retrouvé toute son énergie offrait ses 20 cm à qui voulait bien le sucer ou masturber. Thierry et Christophe s'occupent simultanément de mes tétons et ne roulent des gamelles, Je sens que je ne vais pas durer plus longtemps sous les assauts de Didier.

Rahhhhhh je jouie, j'ai des giclées de sperme sur toute la poitrine qu'ils s'empressent d'étaler, l'odeur dégager, c'en est trop, Didier se tend de tous ses muscles et largue la sauce dans mon cul. Sa queue est tous juste sortie de mon cul béant qu'elle elle est remplacée par celle de Thierry. Il me pilonne littéralement le cul. Christophe et Didier me maintienne afin de rester sur les serviettes, secoué comme un prunier par les bourrages de cul de Thierry je pince ses deux tétons entre mes doigts, c'est aussitôt un « Continue, t'arrête pas, je vais jouir » Dans mon cul ca fait floc floc lorsqu'il se purge, il s'effondre sur moi et me roule une gamelle en disant « C'est trop bon c'est trop bon, je suis mort ! »

Après une indispensable douche car nous ruisselons de sueur et de foutre nous décidons de finir la soirée dans une pizzéria. Un texto de mon ami Stéphane m'ayant prévenu qu'il rentrerait assez tard de l'anniversaire, je lui laisse un texto assez énigmatique : Kiné super, cul en feu ! On se connait si bien et je suis sûr qu'il a déjà tout deviné. Je reçois un dernier texto: OK bonne soirée tu me raconteras demain bises.

La plupart des clients sont déjà parti, il est près de 22h30 et nous nous sommes attablés devant nos pizzas sortant justes du four. Nous ne sommes pas obligé de parlé à voix basse car le patron est gay. Là j'apprends que Didier le médecin est en couple depuis de nombreuses années avec Thierry, cadre dans une banque et qu'ils habitent une propriété dans la campagne environnante. Christophe à subit de graves dommages lors des dernières crues de la rivière. Les assurances et les entrepreneurs trainant à finir les réparations il est actuellement hébergé chez Didier et Thierry. Je comprends mieux maintenant leurs bronzages couleur pain d'épice. Pour ma part le bronzage pris à la mer n'a rien à leur envier. A la demande de Thierry qui me pose la question il est comment ton Stéphane Didier prend la parole et sa définition nous fait tous pouffer de rire : « il n'y a rien à jeter et il est le bienvenue au club ! »

Didier et Thierry au cours de ce repas me font une proposition Ils ont envie de se faire un WE cul à six partenaires et nous invitent Stéphane et moi. Après la soirée exceptionnelle que je viens de vivre comment refuser, cela promet d'être très chaud.

Il y aurait donc comme participants : Patrick 42 ans et son copain Thierry 38 ans, le kiné Christophe 37 ans, moi 41ans, mon ami Stéphane 36 ans et un dénommé Sylvain 40 ans propriétaire d'un magasin de primeur bio. Les tâches sont vite réparties, je me charge du pain et des alcools forts, Ils demanderont à Sylvain de fournir fruits, légumes et poulet fermier.

Le samedi matin je raconte dans le détail ma soirée à Stéphane qui n'a qu'une envie c'est de rencontrer tous ces mecs aussi cho. Après un long passage dans la salle d'eau nous sommes fin prêt, juste le temps d'aller à la boulangerie prendre 12 baguettes, un dessert glacé, une bouteille de whisky au super marché proche de chez nous et vers 11h30 c'est Christophe qui passe comme convenu nous chercher car la propriété n'est pas facile à dénicher nous a-t-il dit.

Nous suivons la voiture de Christophe, 10mn plus tard nous quittons la petite route goudronnée pour un chemin gravillonné qui débouche sur un grand portail blanc. Christophe actionne la télécommande et nous rentrons dans la superbe propriété, d'un mas Provençal. Lorsque nous descendons de notre voiture c'est Thierry qui vient à notre rencontre il est nu seulement chaussé de Tongues pour marcher sur le gravier. Avec la forte luminosité de la mi-journée il est encore plus appétissant. Nous trouvons Patrick occupé dans la cuisine d'été, il est lui aussi dans la même tenue d'Adam. Christophe fait leur connaissance et en guise de bisous Patrick l'embrasse goulument sur la bouche, au moins les choses sont clairs. Thierry ne voulant pas être en reste à tâté le derrière du shorty de Stéphane et pour tout commentaire dit : « C'est bien ferme tout ça hum ! » Ils nous donnent des grands sacs sur lesquels sont inscrits nos prénoms respectifs « Vous pouvez mettre vos affaire dedans », au fond de chaque sac une paire de tongues en cadeau de bienvenue, l'accueil est vraiment super. Il ne nous faut pas longtemps pour être tous dans la même tenue. Lorsque nous proposons notre aide Christophe et Thierry nous demandent de se joindre à eux pour mettre la table.

Accolé au pool house un grand auvent, poutres et piliers en bois, recouvert de tuiles anciennes, des grosses jarres d'Anduze dégoulinant de géranium, c'est le top. Un coup de klaxon Thierry actionne la télécommande voila Sylvain tout de blanc vêtu la chevelure noir corbeau, une dentition à faire les pubs pour le dentifrice, s'il était un peu plus grand il aurait pu être mannequin. Bref lui aussi il est canon. Nous l'aidons à sortir les cageots de pèches, abricots, melons, tomates, concombres. Evidemment en choisissant le plus gros Christophe pose la question : « Il est pour qui ce concombre ? », de la cuisine retenti la voix de Patrick : Pour la plus salope de nous tous !, le ton est donné. Le temps qu'il apporte l'apéro il nous conseil d'aller piquer une tête dans l'eau et ce n'est pas de refus car il faut une chaleur à crever et nous sommes déjà en sueur.

Apéro, repas copieux bien arrosé de Tavel, avec le soleil qui darde nous décidons d'un commun accord de nous octroyer une longue sieste bien a l'ombre des arbres pour ensuite faire un plan sexe MAXI TOTAL Didier nous en explique les règles : Tout le monde baise avec tout le monde, plan à 2 ou plus, tout se fait enpublic.et touts peuvent être acteur ou voyeur. Le seul interdit c'est, et nous en convenons tous, ni crade ni hard.

Un grand plouf me fais émerger de ma sieste, c'est Stéphane mon compagnon qui viens de plonger dans la piscine pour y rejoindre Christophe, ça chahute et les mains sont baladeuses. J'ai besoin d'aller aux toilettes. Lorsque je longe la piscine et passe prêt de l'auvent, la table est maintenant sur la pelouse et Didier et Thierry sont occupés à positionner des morceaux de tapis de mousse qui assemblent entre eux façon puzzle. Au moins on ne s'esquintera pas le dos et les genoux pendant les plans Q ! J'arrive prêt de la cuisine d'été là ou l'on m'a indiqué les WC avec une douche, Sylvain en sort tout juste, il me tient la porte et tout en me pinçant doucement le téton me dis : Prends ton temps je t'attends.

Ca y est je suis nickel intérieur et extérieur et j'ai déjà la trique quand je sors de la douche. Tendrement Sylvain me prend la main pour m'emmener sous l'auvent. Là en plus du revêtement mousse au sol ils ont accroché aux solides poutres un sling flambant neuf. Il y a des rires qui fusent du coté de la piscine, je vois Stéphane debout dans la piscine il est entrain de faire une pipe à Didier assis sur le rebord de pierre et Christophe et Thierry s'occupent de ses fesses et je ne sais pas qui sera le premier à l'enculer.

Je suis trop accaparé par mon amant du moment qui avec une infinie douceur m'allonge sur le sol, sa bouche papillonne sur tous mon corps pour y déposer des baisers gourmands et sensuels, voila qu'il me lèche les orteils, il les suce même, c'est la première fois qu'on me le fait, putain c'est ça qu'on appelle prendre son pied ! Sa bouche et ses mains sont partout à la fois, nous voila sur le coté en 69 ; Il y a moins de bruits coté piscine ils doivent tous avoir la bouche pleine…j'entends les bruits de sucions que font nos bouches sur nos queue, et c'est moi qui brouterai le premier de cul de Sylvain, il m'imite aussitôt, nos langues passent sur les couilles remontent jusqu'au nombril, Sylvain est revenu sur moi et de nouveau j'ai droit aux patins d'enfer alors que nous nous pinçons les tétons, nous faisons un bruit de chienne en chaleur.

C'est Christophe qui finalement est entrain de faire couiner Stéphane avec de lents mouvements du bassin pour le limer. Je n'ai pas le temps de regarder la suite de la scène car Didier viens nous rejoindre. Viens t'allonger sur le sling tu vas l'étrenner me dit t'il. Quelques instants plus tard je suis allongé sur le sling Sylvain bouffe encore mon cul avant d'y positionner son sexe assez fin de 18 cm, les couilles rasées totalement remontées. Il est superbe dans l'effort car sa poitrine est aussi bien proportionnée que celle de Christophe, effectivement ils font fréquemment de la natation et cela ce vois clairement à leurs pecs super fermes. Pendant que je lui titille les tétons Didier s'est positionné prêt de ma tête il évite les balancements du sling pendant que je me fais prendre et me présente sa queue à sucer, je l'avale comme un morfal en manque. Je me sens une vais chienne, il me roule la pointe de mes seins entre ses doigts qu'ils mouillent de sa salive, c'est trop bon, la bouche pleine je ne peux qu'émettre des grognements, une vraie truie. « Oui Oui je jouie », c'est Sylvain qui m'arrose le fondement de son sperme. Trois coups de branlette et je le rejoins dans l'orgasme je jouie sur mon ventre. Je sens Didier au bord de la jouissance, je mouille un de mes doigts dans mon foutre et lui rentre mon doigt dans le cul, je frotte sur sa prostate, je l'entends dire « Ho ouiiiii et il lâche une grosse giclée de foutre qui s'écrase sur la poitrine de Sylvain et sur mon pubis. Didier me le lèche afin de récolter nos foutres. Sylvain se couche sur moi pour m'embrasser et Didier se joint a nous pour faire partager toute la récolte du nectar qu'il à dans la bouche. Dans un long baiser à trois Didier nous dis Ce foutre c'est le scellement de notre amitié. Nous sommes essoufflés, ruisselant de sueur, heureux c'est un moment de cul mais aussi nous sommes conscients que ce moment partagé fut au-delà du délire un moment exceptionnel de totale complicité entre nous.

Lorsque Didier se relève je m'aperçois que Thierry, Stéphane, et Christophe nous avaient rejoint sur le tapis de mousse, ils sont tous ruisselant de sueur et de sperme un grand sourire aux lèvres et ils se joignent à nous trois pour un baiser à six, quel fabuleux moments !

Nous n'avons plus qu'à aller nous rincer sous la douche.

Nous mettons tous la main à la pâte pour préparer le repas du soir, ranger les morceaux de mousse dans le local remettre la table en place. Durant ce long apéro au bord de la piscine nous évoquons quelques plans cul qui nous sont resté en mémoire, il y a de l'ambiance et de franches rigolades. Il est prêt de minuit il fait enfin moins chaud, les cigales viennent d'arrêter de chanter lorsque nous décidons d'aller nous coucher. Thierry nous indique la chambre qui nous est attribué à moi et Stéphane. Il est décidé que toutes les portes des chambres resteront entre ouverte.

En entrant dans la chambre Thierry à posé son bras sur mon épaule et me béquotte. Il demande à Stéphane s'il peut passer la nuit avec moi et Sylvain ne tarde pas à dire « moi je prends Stéphane avec moi dans mon lit », la nuit risque d'être chaude…Stéphane me fait un bisou en me disant bonne nuit chéri, nous on va baiser dans la chambre d'a coté et notre porte sera grande ouverte » le message est clair, j'ai son assentiment et sa totale confiance.

Thierry ne conserve que la petite lumière de l'applique allumée nous sommes dans la pénombre lorsqu'il vient me rejoindre sur le lit. Il s'allonge à coté de moi et il effleure ma peau si doucement que cela me procure la chair de poule, nous avons déjà la trique. Nous nous roulons un patin qui semble ne jamais finir nous sommes essoufflés, les yeux pétillants je le fais rouler sur le dos, il s'allonge totalement offert à ma gourmandise, sa queue est dressée à la verticale et j'ai du mal à l'avaler entièrement, j'ai un gourdin dans la bouche, Thierry allongé les bras replié sous la tête n'émet que des « hum hum continue, c'est trop bon », je m'applique. Soudain il me prend la main et lèche mes doigts, il salive fort, j'ai compris, bien humide de sa salive je n'ai pas de difficulté à lui mettre deux doigts dans le cul. « Ho oui Christian c'est bon c'est bon ». Je lui gobe les couilles, elles sont toutes petites recroquevillées à la base de son sexe il m'entraine dans une roulade me fait mettre sur le dos ajuste un oreiller sous mes fesses, il me relève les jambes et s'allonge sur moi pour un baiser langoureux. Je sens sa queue contre mon œillet il commence des vas et viens alors qu'il ne m'a pas encore pénétré je sens mon gland surchauffé coincé entre nos deux ventres astiqué par nos frottements mutuels, il me tient la tête de ses deux mains nos langues se battent en duel, nous sommes à nouveaux ruisselant. Il me prend les jambes pour me faire basculer sur l'arrière, j'ai le trou du cul offert et dilaté il me pénètre, inutile d'avoir du gel ça rentre sans difficulté. A ce moment la porte s'entrouvre et c'est la haute stature de Christophe qui se détache dans la pénombre. « Didier s'est endormi je le laisse dormir nous dit-il à voix basse. Il reste un long moment debout à nous regarder Thierry rentre complètement son sexe dans mon cul et le retire avec une extrême lenteur. Les vas et viens sont longs et quand il est à fond dans mon cul c'est fabuleux Christophe est maintenant tout proche du bout du lit il nous dit « Se soir je veux vos deux culs je suis trop cho ». Je divine qu'il caresse les fesses et travaille l'anus de Thierry car celui-ci me sert encore plus fort entre ses bras. Dans l'oreille il me murmure « Tu veux qu'on te prenne tous les deux ? »Je lui fais comprendre que oui, dilaté comme je suis et même si je n'ai que rarement pratiqué je suis sûr d'être assez accueillant du cul. Christophe s'agenouille derrière Thierry, je sens ses mains qui me caresse les fesses, il glisse un doigt dans mon cul à coté de la queue de Thierry pour jauger mon trou de balle, rapidement il le remplace par son gland, il rentre avec une infinie douceur et progressivement ses 20 cm rejoignent les 18cm de Thierry, je suis doublement baiser par des canon de la queue » Oui les mecs bourrez moi c'est trop bon » dis-je. C'est le signal, tous les deux me bourrent maintenant plus rapidement je me sens une Messaline, une bonne pute à leur merci, « Oui bourrez moi je suis votre pute » Christophe ressort brusquement de mon cul et enfile Thierry « Doucement », suivi d'un « Oui vas y »je suis un peu écrasé par leur poids mais pas question d'arrêter. Christophe nous dis je sens que ca viens, je vais jouir, pour toute réponse Thierry lui dis va y moi aussi je vais larguer, Thierry se soulève un peu de moi allégeant le poids je me branle pour les accompagner et quelques seconds plus tard je sens les contractions de la queue de Thierry dans mon cul, ca y est il largue la sauce pendant que Christophe je rejoins par un « Ouiiiiiiiiii »pendant que moi aussi j'envoie ma sauce. Pour plagier Sylvain cette après–midi Thierry me dis "tu vois encore du ciment pour consolider notre amitié" et nous éclatons de rire tous les trois Je leur fais remarqué que nous risquons de réveiller ceux qui dorment mais Christophe nous rassure en me disant " Non j'entends la voix de Sylvain il se fait enfiler par Stéphane chuttt".

On entend un « putain la dose » venant de la chambre voisine, A nouveau fou rire de nous trois, ils n'ont pas enfilé des perles à coté murmure dis Thierry radieux.

Christophe nous dis qu'il va se doucher et rejoindre Didier qui dort et moi je m'endormirai avant que Thierry ait fini de débandé et soit sorti de mon cul

Nous feront tous une longue grasse matinée le dimanche matin le temps de recharger les batteries pour une enfilage générale dans la piscine l'après midi mais cela est une autre histoire que je vous raconterai plus tard.

Cette histoire est du vécu je n'ai rien enjolivé et effectivement le ciment est toujours aussi solide et la complicité toujours au rendez vous lorsque nous décidons un week-end Q, le dernier en date à eu lieu chez Christophe la semaine dernière car il a réintégré sa maison

Sigilée

drazich@free.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : La virée à vélo - La lessive du voisin - Stage de chant - On lui a révélé sa face cachée - Des artisans complices - Les locataires du dessus - Vive le covoiturage - Un stage qui se fini à l'eau - Un weekend mémorable

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

Septembre 2019

Repos

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

Nouvelles (20)

Dépucelé par mon cousin Mecbi
Le pote de mon frère Jvicks
Plan au sauna Bonboul33
Du fantasme à la réalité Loic1972
Les oreilles d’Armand Romain
Gourmand Médi
Un domi humilé par son bâtard Franck de Nice
le prof et Karim -01 Gilou 44
Aurélie Yanno
7 mois d’abstinence James
Déjeuner torride Chopassif
Jack Yanno
Jeremy et Yohan Soroco63
Plans totalement anonymes Eric84
Premier plan hard Tardif
Après-midi au Suncity Hidalgowien
Dans l’intimité du Valo sauna Oakspirit
La Fratrie JulesP
Alexis Romain
Chroniques d’été -01 Caramel

La suite (7)

Première hard -02 Tours37
Mes dépucelages -03 XXL
Mes dépucelages -04 XXL
Mes dépucelages -05 XXL
Les potes de mon grand-frère 4-4 Marc 67
Un amour inaccessible -06 MiangeMidemon
Un Maitre marocain -02 Lope75
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider
(Simple et anonyme)
Ne donne pas accès aux pages "avant-première"