PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode

Le fils prodige aime obéir -02

Petit rappel de l’épisode précédent : Moi Charles, le garçon BCBG de bonne famille allait vivre sa première expérience de domination. Je me retrouvais à 4 pattes tête au sol, en jockstrapp, chez moi et cet inconnu venait de rentrer en claquant la porte derrière lui.

Je n’osais plus bouger et respirais à peine. Fixant le sol, j’apercevais tout juste le modèle de ses chaussures (une paire de rangers noirs), il semblait me tourner autour, il ne parlait pas, le temps me semblait s’être arrêté. Tout à coup, il me foutu une grosse claque sur le cul en me disant : «on ne dit pas bonjour petite pute ?»
La douleur me fit me raidir, je lâchai un timide «Bonjour.» Et bam, une deuxième claque sur l’autre fesse : «Bonjour qui salope ? Et cambre-moi mieux ce cul !»
J’eus du mal à ne pas m’écrouler et je répondais avec difficulté : «Bonjour maître ! Oui maître». Et me voici encore plus humilié avec une cambrure de grosse passive. Je n’avais toujours pas vu le visage de cet homme, mais je n’osais ne rien faire sans y être autorisé.
– Alors salope, que fais-tu dans cette position ?
– C’est vous qui me l’avez demandé maître !
– Et pourquoi avoir obéi ?
– Je ne sais pas maître.
– Tu es sur ? Et je sentis sa main me tapoter le cul.
– Parce que je suis un soumis maître…
– Très bien ! Et que fait un bon soumis ?
– Il obéit maître.
– Exactement ! Maintenant lève-toi sans te retourner, regarde au sol, plaque tes mains sur le mur tout en cambrant ton petit cul et en écartant tes jambes.
Sans hésitation j’obéis instantanément, je me leva et tortillais mon cul pour trouver la meilleure, cambrure. Je ne voulais pas le décevoir et recevoir d’autre coup. En regardant au sol, je pouvais voir la bosse produite par mon sexe sous mon jockstrapp : comment pouvais-je être aussi excité ? Ce n’est pas moi, j’aime le sexe romantique, pas ce genre de pratique perverse…
Perdu dans ma réflexion, je n’ai pas senti que mon maître m’avait placé un morceau de cuir autour de mon cou, relier à une laisse ; c’est une claque sur les fesses qui me reconnecta à la réalité.
– Tu es bien plus présentable ainsi n’est-ce pas ?
– Oui maître !
– Tes petites fesses sont bien rondes, il doit être bon de taper dedans et de s’y fourrer à l’intérieur !
Après les avoir bien tripotés, ainsi que l’ensemble de mon corps, il vient plaquer son bassin contre ma raie, je sentis alors son membre pas très dur, mais déjà grand glisser entre mes fesses. Son corps plaqué contre moi semblé plus potelé que sur les photos, je ne devinais pas réellement la fermeté des muscles. Je voulus me retourner, mais il plaça un flacon sous mes narines en m’ordonna de sniffer 3 fois. Je savais que c’était du poppers, mais je n’avais jamais testé. Je poussai alors un soupir de satisfaction et me mis à tortiller mon cul, j’adorais ce qui m’arrivait et je sentis mon excitation grandir… Mon maître me pincer les tétons, mais je ne captais plus la douleur, j’étais en état de trans. Je ne pensais même plus à me retourner, j’attendais juste ces indications.

C’est lorsque je sentis une traction sur ma laisse que je compris ce qu’il voulait, je descendis doucement pour me mettre à genoux, puis je me retournai afin que ma tête se place en face de son paquet. Il me dit alors : «Ne t’avise pas de lever les yeux ni d’utiliser tes mains salopes !» Par chance le bouton était déjà déboutonné, avec mes dents je fis descendre la braguette et je tirai sur son pantalon pour le faire descendre un peu. Je voulus en faire de même avec son boxer, mais un coup de cravache sur mes fesses me fit comprendre de ralentir la cadence. Il place à nouveau le flacon sous mes narines et je repris 3 shoots. Instinctivement j’écartai mes jambes pour mieux m’ouvrir et plaqua mon visage contre son boxer et me mis à le gober à travers le tissu. Mon maître glisser sa cravache entre ma raie et me filer des coups sur les fesses et je me cambrais de plus en plus tout en dévorant son sexe de plus belle. C’est alors qu’il sortit son sexe, m’attrapa par les cheveux et me dit : «tu vas voir comment je traite une bouche de lope comme la tienne !» Il se mit littéralement à me baiser la bouche ! Lorsqu’il sentait que j’avais des hauts le cœur il sortit son sexe me mettait un bon coup de cravache sur les fesses et repris le travail. Je ne saurais pas dire le temps que cela a duré, mais ce fut certainement long.
«Ouvre grand et n’en perds pas une goutte !» Et un jet puissant me remplit la bouche, des gouttes étant tombées par terre, il me plaqua le visage au sol avec son pied pour que je les lèche toutes. Mais c’est avec docilité que je me mis au travail. Lorsqu’il leva son pied, il referma son pantalon et me dit : «Une vrai lope, mais qui manque d’éducation. Ne t’inquiète pas entre mes mains d’ici quelques semaines tu seras une bon vide couille pour les vrais Mâles ! Tu restes à 4 pattes comme ça jusque que je te sonne ! À plus ma pute».

Et il sortit. Je ne bougeai pas d’un millimètre, je ne pensai à rien. Il me fallut quelques minutes pour sortir de mon état de trans. Je commençai à sentir mes muscles se raidir, mes fesses me faisaient de plus en plus mal à cause des coups de cravache et ma mâchoire semblait décrochée. Puis mon esprit revint à lui, que venait-il de se passer ? Je venais de vivre une expérience incroyable. Je voulais me relever, mais mon téléphone n’avait pas sonné. Qu’est-ce que cela pouvait faire, il ne le saurait pas ? Puis je me dis qu’il pouvait être derrière la porte et si je bougeai j’allais morfler. Je fixais toujours le sol, mais du coin de l’œil je pus voir qu’il n’avait pas fermé la porte ! Et si quelqu’un passait ? Je ne savais pas quoi faire, j’étais pétrifié de peur qu’il ne soit pas parti et que quelqu’un passe. Heureusement, mon téléphone sonna et je me précipitai vers lui : «Je sais que tu ne t’es pas levé je viens juste de partir, tu feras un très bon esclave ! Je te recontacte vite tiens-toi prêt !».
J’étais sous le choc, je voulais lui répondre que je ne pensais pas vouloir continuer, mais j’étais mort de fatigue… Je sentis que mon sexe était humide et je me rendis compte que j’avais éjaculé dans mon jockstrapp. J’avais donc pris réellement du plaisir… Je n’avais plus la force de penser. Le claquement de la porte d’immeuble me rappela que je n’avais toujours pas fermé la porte ! Juste à temps je la fermai, puis j’allai me coucher sans réfléchir à ce qu’il venait de se passer.

Comment aurais-je pu imaginer ce qui m’attendait le lendemain…

Charles.lope

charles.lope@laposte.net

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Le fils prodige aime obéir

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

20 juin 2019

Nouvelles (10)

Abstinence et excitation Kasso
Les petits Voyeurs Jeanmarc
Romance à l’hôtel Femelle
Job d’été à l’hôtel Femelle
Soumis à un vampire Virgo1999
Dans les dunes à Labenne Raphael75010
Mon professeur Charles
Consultation Nathan0
Une sécance de sport Damien
Sur la plage et à la cave Kasso

La suite (1)

Soumission & Domination -533 Jardinier

Juin 2019

Nouvelles

Trio fist Tétonmaso
Trianon Jako
Nynpho avec mon voisin Nymph
L’Homme est vulnérable Rogue
Ancien camarade sur Grindr Louisallenk
Mon voisin black Gregmrs
Découverte de mon côté gay Alb29
Petite salope -01 Lopamecsxl
Petite salope -02 Lopamecsxl
Petite salope -03 Lopamecsxl
Petite salope -04 Lopamecsxl
Vive l’armée ! Pititgayy
Comment j’ai dépucelé Hotcalvin
Le patron du centre médical À 19
Leçon particulière Frank
Le porte à porte Jeanmarc
Ballade en VTT Femelle
Mon pote Nathan0
Une nuit en Tunisie Fisturo
Histoire de Hammam Dd38
Vengeance Femelle
Jonathan Théo

La suite

Leçon particulière -02 Frank
Les sket -03 Kifflesket
Mon demi-frère hétéro -06 Oldyano
Le copain de ma fille -02 Jeanmarc
Moment de détente -03 Amical72
Moment de détente -04 Amical72
En «beurette» -02 Hamiasamira
Mes potes du lycée -02 JuSP7766
Soumission & Domination -531 Jardinier
Soumission & Domination -532 Jardinier
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)