PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Le charpentier

Avant d’être pensionnaire dans l’internat d’un lycée technique, je suivais des stages de formation pendant l’été. L’un d’entre eux était un stage dans un atelier de fabrication de charpentes en bois. J’avais alors 18 ans et j’étais assez réservé. J’étais plutôt gros et certaines personnes m’avaient déjà fait des réflexions aux sujets de mes fesses. J’entendais des remarques sur la grosseur de mon cul, des propos grivois surtout de la part d’hommes murs que je croisais lors de mes promenades. Ils me faisaient rougir et déclenchaient une sensation de chaleur  et d’excitation dans cette partie de mon corps.

Le premier stage se déroulait dans un atelier de charpente. J’y étais seul en compagnie d’un ouvrier âgé de 50 ans. Les autres et le patron travaillaient sur un chantier à l’extérieur. J’étais chargé de dessiner des éléments de la charpente. Ensuite l’ouvrier les découpait et les assemblait.

Il était assez gros, disons bien bâti, avec un gros ventre et des bras musclés.
Il était agréable et me souriait souvent. Bien sûr je lui rendais ses sourires. Il me racontait des histoires tout en fixant son regard sur mon anatomie. J’avais remarqué qu’il s’intéressait beaucoup à mes fesses et mes cuisses sous mon bermuda et moi je ne faisais rien pour les cacher, au contraire. Je faisais toujours en sorte de les mettre en valeur, en écartant largement mes cuisses afin d’avoir plus de stabilité dans mon travail.

Après trois jours, le charpentier était devenu plus familier et souvent il me rendait visite dans le local qui avait été aménagé pour mes activités. Il plaisantait, et même une fois il m’a caressé les fesses en me disant que j’avais un beau derrière très appétissant et que je devais avoir beaucoup de  succès.
Ce soir là il en était resté là mais il ne se privait pas de continuer à faire des commentaires, des allusions….me demandait si je sortais avec une fille… je répondis non et son visage s’éclaira et il me fit un sourire très coquin en passant sa langue sur ses lèvres. Je m’aperçus alors qu’il se touchait au niveau de son sexe, à travers son bleu de travail. Je vis aussi qu’il avait là une grosse bosse, qu’il pétrissait avec ses gros doigts en me souriant.

Puis il défit la fermeture de son bleu et sortit un gros sexe bandé. Je le regardais avec étonnement, c’était la première fois que je voyais un sexe d’homme, j’étais impressionné. Il était gros avec un gros gland décalotté, rouge et luisant.
L’ouvrier me demanda si je voulais le toucher, le caresser. Vous savez, j’étais très timide, je ne savais pas comment réagir….alors l’ouvrier pris ma main et me força à caresser son membre qui était de plus en plus gros. Je me laissais faire, soumis à sa volonté. A ce moment là, il passa sa grosse main derrière ma tête, me tint fermement et approcha son gros sexe décalotté vers ma bouche.
Je sentais son odeur très forte, odeur d’urine et autres. J’étais soumis à ses désirs, ses volontés. Il me dit d’une manière brutale d’ouvrir ma bouche et de lécher, de sucer son gros gland.
Bien sûr, forcé par cet homme je fis ce qu’il me demandait. Je suçais et aspirais son gros gland d’où s’écoulait un liquide que je ne pouvais pas voir, je le goûtais et je me surpris à aimer ce que je faisais, à me conduire comme une salope comme dans les histoires cochonnes que j’avais lues au lycée.

L’ouvrier m’encourageait, il me traitait de salope. Il enfonça son sexe dur bien au fond de ma bouche et fit des vas et viens comme s’il me la baisait.
Moi, j’adorais ce qu’il me faisait subir, j’étais sous l’emprise du gros sexe d’un homme vicieux, à qui je donnais du plaisir.

Puis je sentis son sexe faire des soubresauts, se raidir encore et puis son gland cracha de nombreux et abondants jets de crème chaude et bien gluante. Ces jets me remplirent toute la bouche. L’ouvrier me maintenant toujours la tête, il me fut impossible d’échapper à cette douche de sperme, que j’appréciais. J’avalais, je goûtais. J’adorais ce goût sucré/salé. Cet homme me souriait, satisfait d’avoir vidé ses gros testicules dans la bouche d’un jeune homme.

Alors il caressa mes grosses fesses, baissa brutalement mon bermuda et mon slip fit aller et venir ses gros doigts le long de ma raie, appuya sur mon anus, il me le caressait en tournant. Sous ses caresses, je poussais des soupirs de jouissance. Et lui il respirait très fort, soufflait dans mon cou en me disant des mots doux. Je me sentais complètement soumis à ses volontés. Je me sentais femelle, j’avais envie de me faire baiser par ce gros ouvrier qui s’était déjà vidé dans ma bouche.
Puis soudain il s’arrêta net et me dit que demain et il me fera connaître un autre plaisir, en s’occupant bien de mon petit trou vierge et qu’il fera venir un de ses amis  qui viendrait nous rendre une visite.

Effectivement le lendemain matin il me présenta Laurent, un de ses amis qui lui rendait visite. Il me salua avec un beau sourire. Il avait la quarantaine. Le charpentier nous invita tous à nous rendre dans mon petit local pour prendre un apéritif.
Alors le charpentier dit à Laurent que  j’aimais sucer et que je savais faire bien jouir un homme. Il lui a aussi fait remarquer que j’avais de belles fesses bien appétissantes. Laurent était un peu gêné mais il ne tarda pas à me caresser le cul en m’arrachant un profond soupir.
Alors, le charpentier nous versa un alcool fort que nous bûmes tous les trois d’un trait. La tête me tournait un peu.

J’ai alors remarqué que le pantalon de Laurent faisait une grosse bosse vers sa braguette. Le charpentier me demanda de l’ouvrir pour découvrir un trésor. Je ne fis pas prier et j’ouvrais sa braguette et fis jaillir un beau sexe bien dur.
Je me mis à genoux et je me mis à sucer son gland qu’il avait découvert. Lui aussi avait une forte odeur qui dans un premier temps m’apparut répugnante, mais après avoir passé ma langue tout autour comme quand on lèche une glace, elle m’apparut délicieuse, j’adorais le goût fort et son odeur.
Je me sentais bien  en salope, cet homme me donnait son sexe.

Soudain le charpentier baissa mon bermuda et mon slip, il caressa mes grosses fesses, moi je les écartais bien pour qu’il puisse voir mon anus.
Je mis mes coudes sur la table, j’écartais les cuisses.

A ce moment je sentis que Laurent jouissait dans ma bouche, plusieurs jets de crème chaude et goûteuse, un délice que je m’empressais d’avaler.
Un peu de son sperme chaud s’écoulait autour de ma bouche, je passais ma langue pour bien le goûter.
A demi couché sur la table du local, appuyé sur mes coudes, je sentais que le charpentier forçait sur mon anus vierge avec son gros gland. Il avait mis beaucoup de gel. Il forçait, ça me faisait mal puis soudain je sentis qu’une pression plus forte de son gland avait eu raison de mon trou. Il y pénétra, la douleur disparut progressivement, le charpentier fit des vas et viens d’abord lents puis rapides et profonds. Il s’acharnait sur mon anus.
Je sentis le plaisir monter, je gémissais et lui derrière moi me pistonnait, avec force, je le sentais bien frapper au fond et ses grosses couilles frotter sur mes cuisses. Il m’avait bien ouvert l’anus, il coulissait bien.
Soudain le charpentier poussa un fort gémissement, il se retira de mon anus. Je sentis qu’il jouissait, qu’il m’arrosait les fesses avec son sperme chaud et gluant. J’étais soumis, je me sentais femelle.
Je ne me suis pas essuyé, j’ai laissé le sperme chaud entre mes fesses puis j’ai remonté mon bermuda et je suis resté ainsi toute la journée, souillé.

La prochaine fois nous irons dans un restaurant avec d’autres copains. Le charpentier connaît très bien le patron qui se fera un plaisir de nous recevoir. Moi, j’ai bien envie de rencontrer d’autres personnes qui aimeraient faire ma connaissance.

Nico76500

nicolas76500@orange.fr

Autres histoires de l'auteur : Une pute dans une cité de rebeu - Il y a 4 ans - Ma nouvelle vie de lope - Une mère cool et un beau-père rabatteur - Quand mon amant me travestit - Mon voisin - Le fils de Saïd - Le petit paysan - Je suis la salope de mon père - Mon frère - Le charpentier - La grosse bite de mon père - Le fils de Jaloule - Papa joue au poker avec des amis - Grand black - Offert à des racailles - Le pompier et son fils - Rendez-vous à la cave - Mes frères et moi - Mon beau-père Alva abuse de moi - Un pompier bien passif - Baise dans un foyer - Devenir la putain de son patron - Belle surprise sur le chantier - Un cul à prendre - Trois ouvriers à l'hôtel - Souvenirs d'armée - Dépucelage hard au lycée ! - Samir - Mon oncle m'a initié ! - Le copain de ma mère - Crapahute, fils de pute - Train des trouffions - Ali & Kamel - Pendant la guerre 39-45 - Le surveillant d'internat - Ma folie des bidasses - Sexe père et fils - Mes oncles - Le Foyer - Mes 2 cousins - Mon frère et moi - Une pute dans une cité rebeu - Le sacrifice - Thomas mon prof - Dans les vestiaires - Mon frère, son pote et moi Au chantier - Le proviseur, mon père  et moi - Le vide-couilles de la cité - Entraîneur - Mes légionnairesL'Anniversaire de mon tonton - La pension Douma - Je suis la petite "salope" de la cité universitaire ! - Sodomie au service militaire - Film pour sapeur-pompier - Le directeur et ses élèves - Le père de mon ami - Mon père baise mon frère - Yousef le plaisirs exhib - Ma folie des bidasses - Quand Nicolas devient Nicole - Le calendrier des pompiers - Pompier en feu - Partie à 5 - Les internes - Fils à papa - En vacances - Chantier - Copain d'internat - String - Partouze dans le foin

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/02 : 16 Nouvelles

La sorcière aux dents vertes Jako
Weekend d'intégration Grossteub96
Mâle alpha Chopassif
Dressage d’une lope Olive
Il y a 4 ans Nico76500
Une pute dans une cité de rebeu Nico76500
Les Garçons... P'titGayPassif
De nouveaux amis... Raphaël
Les bains Lille Passif-lille
Vendredi voiture Ya-se
Enfermé 30 Heures... James
Mon collègue hétéro Elliot
Vendredi trop arrosé Hombre50
Fantasme d’un couple Couplehom
Fantasme d’un couple -02 Couplehom
Le faux patient D.kine.75

La suite... 13 épisodes

Début avec mon maître -05 Jd18
Chaudes vacances -03 Petit cul 57
Mon pote, l'intello -2 Étalon
Stage BTS à la ferme -07 Stéphane
Théo et mon père -02 Stephane276
Domination par Stéphane -67 Pattlg
Domination par Stéphane -68 Pattlg
Domination par Stéphane -69 Pattlg
Domination par Stéphane -70 Pattlg
Domination par Stéphane -71 Pattlg
Domination par Stéphane -72 Pattlg
Domination par Stéphane -73 Pattlg
Domination par Stéphane -74 Pattlg

Février 2019

Nouvelles

Rendez-vous particulier Pititgayy
Plan snap Noprise2tete
Plan snap -02 Noprise2tete
Piste de danse jouissive Sasha
Fellation improvisée Lemarnais
Visite médicale Tanatos
Un mec grindr, ou plus Gayboyquebec
Mon modèle Houne66
Voisin antillais Hairylegs94
Surprise Virilsalope
Éric Clemsex
Mon meilleur ami et moi Le-sanguin
Grand romantique Celestin
Premier plan à 3 Matt
Sodomie improvisée Lemarnais
Recherche du Travail Jeanmarc
Une détente bien méritée Stéphane
Voyage en train Pierrot
Ma première fois avec un homme Fred 02600
Défoncé par 2 beurs Adonf
La queue de Rachid Chopassif
À la terrasse d’un café Houne66
Folle soirée au sauna Maasquelour
Stage BTS à la ferme Stephane

La suite...

Soumission & Domination -520 Jardinier
Soumission & Domination -521 Jardinier
Début avec mon maître -04 Jd18
Ma vie de lope exhib -06 Lopexhib
Frenchies -05 Pititgayy
Frenchies -06 Pititgayy
Stage BTS à la ferme -02 Stephane
Stage BTS à la ferme -03 Stephane
Stage BTS à la ferme -04 Stéphane
Stage BTS à la ferme -05 Stéphane
Stage BTS à la ferme -06 Stéphane
Chaude soirée -04 Red
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)