PAUSE

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Il y a 4 ans

(histoire pour lutter contre l'homophobie)

Cette histoire s’est passée il y a 4 ans.

J'ai 29 ans et j'ai honte de ce que je fais !

Hier, en sortant de l'usine, vers 19 heures, toujours vêtu de mon bleu de travail, je me suis immédiatement dirigé vers un bâtiment désaffecté, un ancien entrepôt, proche de l’usine.
Depuis le début de la matinée, une envie de sexe me taraudait le ventre et j'étais bien décidé à me vider les burnes.
Par expérience, je savais qu'à cette heure-là, j'allais trouver un mec pour me satisfaire rapidement en me faisant pomper la bite par un beau petit mec.
Le lieu est sale. Bouteilles de poppers vides, sachets de préservatifs, capotes ayant un jour été remplies, certaines, même, gardant encore la trace d'une jouissance dans un cul profond et chaud. Cela m'excite!
Ça sent la vieille huile de vidange, le foutre et la pisse des derniers jeux uros qui ont eu lieu ici. Ça sent le vrai mâle!

Dans un coin, on aperçoit une vieille table. Certains s'y font surement attacher et malmener pour leur plus grand plaisir de lopes. Jouissant sous les coups et les insultes, sous la corde qui attaque leur chair et laissant sur le bois les marques de leur jouissance.

Plus loin encore, jeté sur le sol, un pot de KY laisse supposer qu'un mec a offert son cul à une main, un bras, voire un pied. Entrailles fouillées, écartées, pilonnées pour la joie du fisté et du fisteur. Domination-soumission à double sens, bien huilée, s'achevant dans un flot de pisse et de foutre. Impossible de savoir qui domine l'autre : le fisteur par sa main dans les entrailles du fisté ou ce dernier par le pouvoir de son trou offert. Jeux de respect mutuel

Je pars dans mes rêveries, ça a encore augmenté mon désir de sexe. Un barreau bien tendu tente maintenant de percer la toile rugueuse de ma tenue. Je me mets à la recherche de la bouche qui saura me combler scrutant les coins les plus sombres. Dans l'ombre, des silhouettes se meuvent lentement, se laissant parfois entrevoir comme pour inciter un éventuel amant à venir jouer au jeu du chat et de la souris.

Je me décide à entrer dans le grand jeu des ombres furtives en me déplaçant lentement. Je me tâte le paquet. Ma queue gonfle encore.

Dans un coin, contre un mur, un homme brun , jeune, 18 ans, sec et finement musclé me suit des yeux. C'est lui que je veux !

Je rebrousse chemin, m'arrêtant à sa hauteur pour lui signifier du regard mon intérêt pour lui. La langue qu'il passe sur ses lèvres, comme une excitante promesse, me laisse penser que je viens de trouver celui qui va me libérer de la tension que je ressens depuis un bon moment maintenant.
Je m'éloigne un peu, m'installant devant une porte où je sais que nos ébats seront bien visibles, car j'aime être maté alors que je défonce une jolie petite gueule. Rien de plus excitant que de s'abandonner à un bon pompage en matant des mecs se branlant allègrement excités par le spectacle offert.

Mais déjà, mon petit brun arrive. J'ouvre la fermeture de mon bleu et sors ma queue raide et mes couilles pleines. D'un signe de tête, je les lui offre ! Pas de paroles!

Il sait ce que j'attends. À genoux, il engouffre mon sexe, sans hésitation aucune, l'avalant à fond de gorge, offrant ainsi une délicieuse étuve, chaude et humide, à ma queue que ses gourmandes succions achèvent de faire gonfler.
Je lui donne ensuite mes couilles à lécher pendant que je lui cingle le visage de mon mandrin. J'aime sentir sa langue passer sur la peau lisse de mes bourses cherchant de la pointe à atteindre mon petit trou. J'écarte les jambes afin de lui faciliter l'accès et je le laisse s'enivrer de mes senteurs intimes renforcées par une journée de travail.
Lui aussi a sorti sa pine, un morceau pas très imposant, fine et bien droite qu'il branle de toute sa main.
De jolis poils bruns couronnent sa bite de ce roi de la suce - comme je l'ai déjà baptisé dans ma tête – et sa bouche sur mon manche fait merveille.

Je le laisse agir, savourant le spectacle autour de nous.
Un mec très poilu, TBM, vient de s'empaler sur l'énorme mandrin d'une espèce de petit mec qui parait avoir trop vite grandi. L'emboitement de ces deux hommes si disparates va bon train. Je vois l'énorme pénis ouvrir le cul du beau baraqué. Il a fermé les yeux se concentrant sur les sensations apportées par le pilonnage intense de son trou. Plus loin, un homme d'une soixantaine d'années est devenu la lope d'un groupe d'une vingtaine de mecs. Après lui avoir tous juté dessus, ils le lavent de leurs jets dorés. Le regard de la lope est voilé comme s'il avait atteint un autre monde et soudain je vois son jus jaillir. Épuisé il s'effondre sur le sol dans le foutre et la pisse.
Mon pompeur continue à faire des merveilles, mais je décide de reprendre la main. Je lui attrape la tête et l'emmanche encore plus loin. Le nez collé à mes poils pubiens, je vois sa queue gonfler encore et ses yeux s'humidifier. La sensation d'étouffement que lui procure mon bâillon de chair rend son bâton encore plus dur et augmente l’intensité de sa cadence sur mon chibre. Je sais ce qu'il veut et je commence à lui baiser la bouche. Il devient un trou que je veux défoncer toujours plus loin, toujours plus fort. Je lui laisse parfois une petite pause le temps de reprendre un peu son souffle, le surprenant soudain par une poussée profonde qui envahit sa gorge. La lueur de panique qui se lit dans ses yeux à cet instant me fait alors encore plus triquer. Je sens le jus qui grimpe dans mes couilles. Je repousse mon pompeur, attrape ma queue pour la branler sauvagement et lui jute abondamment sur le visage, jouissant aussi du spectacle de sa queue qui se vide sur mes chaussures de sécurité. J'essuie une dernière fois mon zob sur sa gueule et, remontant mon zip, je l'abandonne, la tronche zébrée des traces de mon plaisir.

J'ai honte!

Avec les potes de l'usine, on a prévu, après l'apéro, d'aller à la chasse au pédé. Il y a longtemps qu’on ne s’est pas marre comme dit Ludovic un collègue.

PS: C’est l’histoire d’un pote qui est gay et homophobe, mais depuis 3 ans sa vie à changé, il s’est mis en couple, avec un mec et a trouve un nouvel emploi, ne fait plus la chasse au pédé, et maintenant il a une vie heureuse avec son mec, et il s’accepte en temps que gay et a plus honte.

C’est bien sûr une histoire pour lutter contre l'homophobie.

Nico76500

nicolas76500@orange.fr

Autres histoires de l'auteur : Une pute dans une cité de rebeu - Il y a 4 ans - Ma nouvelle vie de lope - Une mère cool et un beau-père rabatteur - Quand mon amant me travestit - Mon voisin - Le fils de Saïd - Le petit paysan - Je suis la salope de mon père - Mon frère - Le charpentier - La grosse bite de mon père - Le fils de Jaloule - Papa joue au poker avec des amis - Grand black - Offert à des racailles - Le pompier et son fils - Rendez-vous à la cave - Mes frères et moi - Mon beau-père Alva abuse de moi - Un pompier bien passif - Baise dans un foyer - Devenir la putain de son patron - Belle surprise sur le chantier - Un cul à prendre - Trois ouvriers à l'hôtel - Souvenirs d'armée - Dépucelage hard au lycée ! - Samir - Mon oncle m'a initié ! - Le copain de ma mère - Crapahute, fils de pute - Train des trouffions - Ali & Kamel - Pendant la guerre 39-45 - Le surveillant d'internat - Ma folie des bidasses - Sexe père et fils - Mes oncles - Le Foyer - Mes 2 cousins - Mon frère et moi - Une pute dans une cité rebeu - Le sacrifice - Thomas mon prof - Dans les vestiaires - Mon frère, son pote et moi Au chantier - Le proviseur, mon père  et moi - Le vide-couilles de la cité - Entraîneur - Mes légionnairesL'Anniversaire de mon tonton - La pension Douma - Je suis la petite "salope" de la cité universitaire ! - Sodomie au service militaire - Film pour sapeur-pompier - Le directeur et ses élèves - Le père de mon ami - Mon père baise mon frère - Yousef le plaisirs exhib - Ma folie des bidasses - Quand Nicolas devient Nicole - Le calendrier des pompiers - Pompier en feu - Partie à 5 - Les internes - Fils à papa - En vacances - Chantier - Copain d'internat - String - Partouze dans le foin

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

22 aout 2019

Nouvelles (20)

Douche salle de sport Noprise2tete
Sexe à l'armée -01 Martin
Sexe à l'armée -02 Martin
Sexe à l'armée -03 Martin
Sexe à l'armée -04 Martin
Sexe à l'armée -05 Martin
Sexe à l'armée -06 Martin
Sexe à l'armée -07 Martin
Sexe à l'armée -08 Martin
Excitantes retrouvailles Max
Aller en club tout seul Jh30du11
Un boss plus que pervers Private78
Le vigneron Romain
Fratrie « de Wintzt » Calinchaud
Mon voisin hétéro ? Étalon
Un magnifique voyage Passifsensuel
10 ans en arrière Bad boy
Weekend dans le sud Chopassif
La Première Fois de Mon Pote Molgax
Capotes et jus Barn

Aout 2019

Nouvelle

Abdou Romain
L’école de danse Noah93
Hétéro, juste ce qu'il faut Hugo
What a TØS Sexaddict49
Première hard Tours37
Plan à 3 en extérieur Sylou69
Fouille révélatrice à l’aéroport KarlJ
La piscine Quentin94
Un sauna de verre Glaudoun
Défonce au camping Heysi37
Pauvre Cyrillo Romain
Mes dépucelages -01 XXL
Mes dépucelages -02 XXL
Le fils du shérif -01 Matt
Le fils du shérif -02 Matt
Le fils du shérif -03 Matt
Faire durer le plaisir Frank
Faire durer le plaisir -02 Frank
M Renart
M -02 Renart
Amoureux de Dimitri Chopassif
Prof de sport Victobg
Lost in Cocktown Pititgayy
Il m’offre son c... Seithan
Jardinier bien bâti Virilbgmuscle06
Mes années de fac Louisallenk
Toilettes publiques Hugo
Anniversaire de mon beauf Linox
La Cage d’escalier Éric
Révélation au club de natation WhiteKnight
Mehdi, le livreur de pizza Pol
Les vices de l’internat Lloh
Le volleyeur et le rugbyman Dolto
Chienne à rebeu Larbin
Nils -01 Renart

La suite

Passion en toutes lettres -17 Romain
Passion en toutes lettres -18 Cyrillo
Passion en toutes lettres -19 Romain
Passion en toutes lettres -20 Cyrillo
Passion en toutes lettres -21 Romain
Passion en toutes lettres -22 Romain
Passion en toutes lettres -23 Cyrillo
Passion en toutes lettres -24 Romain
La grosse bite de mon beauf -08 Ghost writer
Un étudiant appliqué -07 Amical72
Un étudiant appliqué -08 Amical72
Un étudiant appliqué -09 Amical72
Un étudiant appliqué -10 Amical72
Un étudiant appliqué -11 Amical72
Amour inaccessible -05 Miangemidemon
Nils -02 Renart
Mariage pour tous -13 Yan
Mariage pour tous -14 Yan
Le cul -02 chuuuut17
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider
(Simple et anonyme)
Ne donne pas accès aux pages "avant-première"