PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Le fils de Saïd

Histoire : Dans l’entrée de la pièce sur le côté une salle d’eau et une séparation à hauteur des yeux avec la chambre, immense, couverte de miroirs sauf un des murs qui lui était vitré.

Va sur le lit. Mets-toi à genoux la tête vers le haut du lit. Écarte un peu les cuisses et penche-toi. Mets la tête sur les draps. Oui voilà comme ça. On voit bien ton puits à bites. Pour être un cadeau il faut qu’il soit bien présenté. Il est passé à côté, effleurant mes fesses pour me faire prendre la bonne pause. Je devais être obscène mais j’en bandais. Il allait avoir de suite la vision de mon cul, véritable appel à queues. Rachid a eu un sourire que j’ai deviné sans le voir. Ne bouge pas je vais le prévenir que son cadeau est arrivé.

Sûr que je n’allais pas bouger. La situation était bien trop excitante et j’ai guetté les bruits.

Des pas dans le couloir puis plus rien une fois sur la moquette sinon un "Oh" de stupeur et de plaisir mêlé. Une main est passée entre mes fesses, palpant mon petit trou que j’ai tenté de détendre. Le doigt m’a pénétré me faisant pousser un petit cri de plaisir.

Merci père !

Occupe-toi bien de lui, je crois qu’il aime autant les bites que toi les culs ou les chattes mais au moins avec lui je serais tranquille. Il est parti me laissant avec son fils.

C’est bien toi que j’ai baisé tout à l’heure. Je reconnais le grain de beauté juste en haut de ta raie. Moi c’est Saïd et toi ce sera bâtard la ou on ira. Mais je veux voir ta gueule quand tu suces. Tout à l’heure je n’ai pas vu tes yeux.

Tout en gardant la position à 4 pattes il m’a tourné sur le lit pour que j’ai sa queue juste devant moi un peu en hauteur. J’ai relevé un peu la tête et avalé sa queue que j’ai reconnue moi aussi. Il cherchait à aller au plus profond de ma gorge. Il s’enfonçait et restait sans bouger jusqu’à me faire secouer pour respirer et je sentais ma luette bouger contre son gland..

Regarde-moi. Oui tu as les larmes aux yeux mais c’est bon, non ?

J’ai cligné des yeux il s’est renfoncé aussitôt me fixant du regard et se retirant quand il devait voir dans mes yeux que j’en pouvais plus. Son jeu a duré et il matait dans la glace (enfin dans une des glaces).

Tu bandes de sucer comme ça ? Tu es vraiment une lopette à bites !

Sans plus d’état d’âme il a craché son jus au passage de la luette me gardant la bouche ouverte.

Bon pour ce matin ça va. J’avais prévu une sortie en jet-ski et tu vas m’accompagner. Reste pas comme ça le cul en l’air tu prendras la pose tout à l’heure. Il a ouvert un dressing et m’a tendu une djellaba. Tu mettras ça pour sortir et un short de sport échancré par-dessous. Rien que le short, pas de slip je veux te savoir tout le temps disponible.

J’ai enfilé le short. Pour être échancré il l’était ! À peine la ceinture, large et flottant de chaque côté, dès que j’allais marcher avec j’aurais le sexe à l’air ! Moi ça ne me gênait pas mais là-bas !!! Aller habille, toi, et mets ça sur la tête, tu feras un peu comme nous. Il me tendait un foulard à carreaux. Je vais te le mettre mais il faudra apprendre. C’est une fois formé sur la tête un keffieh il y a différentes façons de le porter.

Je voyais se former sur ma tête une sorte de turban que je n’avais vu qu’en photo ! Saïd a mis sa djellaba et son keffieh et d’une main aux fesses m’a poussé hors de sa chambre. Dehors il faisait chaud mais sa voiture était climatisée et le moteur faisait un bruit feutré.

On va au port, j’ai des amis là-bas. Pas de ma classe mais des amis qui apprécient comme moi de baiser quand ils veulent. Il y en a qui ont des filles, d’autres des mecs mais il n’y a pas de mec de chez nous qui se font prendre. Ce rôle vous est réservé en bonne salope. Il y a une ile pas très loin qui appartient à mon père avec un ponton. La on a nos lois. Les nôtres. Vous êtes tous bons à prendre, mâle ou femelle. Avant je venais avec une paki. Jolie mais une paki quoi. Toi c’est la classe. Une lope française ! On n’a pas roulé très longtemps avant d’arriver à une marina ou sur un ponton un petit groupe d’une dizaine de personnes était rassemblé.

Il y avait c’est vrai autant de vrais mâles apparents que de femelles avec un léger avantage pour les mecs. Je n’étais pas le seul homo donc. Un mec avec une coiffure élevée rouge et ronde attendait. Saîd a retiré son vêtement ne gardant qu’un short de bain. C’était la première fois que je le voyais vraiment. Torse nu, juste un filet de poils du nombril qui descendait dans le short et des poils sous les bras, jambes poilues.

OK les mecs ? On part chez moi et le premier a droit d’user la lope d’un autre ! Il avait chevauché un jet-ski blanc pétaradant et m’avait fait installer derrière contre lui après que j’ai tendu mes fringues ne gardant que le short. Tiens toi à mon ventre ça va secouer !

Pour secouer ça secouait ! On sautait de vague en vague et me maintenant contre lui je n’ai pu m’empêcher de bander. Même petite il a du la sentir et a rigolé. Tu rêves salope ! Il était attentif à sa conduite mais j’ai bien vu que son engin soit était mieux réglé, soit plus puissant, se maintenant sans forcer en tête. Au dernier moment il a accéléré nous propulsant jusqu’au ponton.

Tu as du pot, tu aurais pu te faire sauter par mieux monté que moi. Enfin je ne sais pas si tu les préfères plus grosses ou plus épaisses.

La vôtre me convient parfaitement.

Flatteur de bâtard. Il avait écarté le short caressant mon sexe machinalement en guettant les arrivées. Les derniers l’ont traité de tricheur mais ça l’a fait rire. Vous n’avez qu’à avoir de bonnes bécanes ! Bon aller à la tente le soleil tape.

Comme son père il avait dû faire monter une tente mais lui sur l’ile. Une fois à l’ombre j’étais mieux. Baisse ton short, fait comme les nanas de potes qui montrent leurs chattes.

Y en avait une sans pudeur et rasée cuisses et fesses écartées qui exhibait ses trous largement fripés pour son âge. Un des potes de Saïd la plantait la faisant glousser.

Un autre se faisait sucer par une fille avec de beaux tétons bien fermes. Saïd m’a fait allonger et m’a couvert, la queue sur ma bouche, j’ai léché du gland aux couilles. Lui j’ai vu qu’il palpait sans gêne les seins de la fille. Dans un coin deux mecs en 69 se pompaient et un autre couple était en pleine action, la fille gémissant à chaque coup de pine, le mec souriait en matant autour. Je ne sais qui m’a ouvert les cuisses et a passé son doigt entre mes fesses me faisant frissonner. Saïd a bien compris et a repoussé l’importun.

Je n’ai rien contre mais fous une capote si tu veux l’essayer.

Je n’avais pas remarqué un sac en plastique suspendu à un poteau de la tente qui contenait des capotes. Le mec avait la trique et s’est couvert avant de revenir à la charge. Cette fois ce n’était plus le doigt et je me suis cambré en le sentant me pénétrer. Il baisait vite et mal, ne cherchant pas le plaisir de l’autre mais le sien. J’ai couiné mais moins aimé. Je me suis vite aperçu que les accompagnatrices étaient de jeunes nanas qui n’étaient là que pour le fric facile. En y réfléchissant, j’étais la aussi pour ça, mais en aimant la queue des mecs.

Saïd bandait bien et tout en suçotant cette fois les tétons d’une des filles il m’a fait m’empaler sur son membre. Il avait juste le calibre et la longueur qui me plaisait. Assez épais et pas trop long mais suffisamment pour bien me remplir. C’est moi qui ai ondulé sur sa queue tout en léchant le petit abricot de la fille. Rasé, il laissait voir le clito bien tendu. La nana aimait ça visiblement et me caressait les cheveux tout en appuyant sur ma nuque. Saïd m’a ramoné doucement mais longtemps. J’ai dû pousser un petit cri quand la nana a joui comme moi. J’avais le visage barbouillé de son espèce de jus. Saïd a donné un coup ultime dans mes reins et sa queue a eu un grand sursaut en même temps qu’il jouissait.

Nico76500

nicolas76500@orange.fr

Autres histoires de l'auteur : Une pute dans une cité de rebeu - Il y a 4 ans - Ma nouvelle vie de lope - Une mère cool et un beau-père rabatteur - Quand mon amant me travestit - Mon voisin - Le fils de Saïd - Le petit paysan - Je suis la salope de mon père - Mon frère - Le charpentier - La grosse bite de mon père - Le fils de Jaloule - Papa joue au poker avec des amis - Grand black - Offert à des racailles - Le pompier et son fils - Rendez-vous à la cave - Mes frères et moi - Mon beau-père Alva abuse de moi - Un pompier bien passif - Baise dans un foyer - Devenir la putain de son patron - Belle surprise sur le chantier - Un cul à prendre - Trois ouvriers à l'hôtel - Souvenirs d'armée - Dépucelage hard au lycée ! - Samir - Mon oncle m'a initié ! - Le copain de ma mère - Crapahute, fils de pute - Train des trouffions - Ali & Kamel - Pendant la guerre 39-45 - Le surveillant d'internat - Ma folie des bidasses - Sexe père et fils - Mes oncles - Le Foyer - Mes 2 cousins - Mon frère et moi - Une pute dans une cité rebeu - Le sacrifice - Thomas mon prof - Dans les vestiaires - Mon frère, son pote et moi Au chantier - Le proviseur, mon père  et moi - Le vide-couilles de la cité - Entraîneur - Mes légionnairesL'Anniversaire de mon tonton - La pension Douma - Je suis la petite "salope" de la cité universitaire ! - Sodomie au service militaire - Film pour sapeur-pompier - Le directeur et ses élèves - Le père de mon ami - Mon père baise mon frère - Yousef le plaisirs exhib - Ma folie des bidasses - Quand Nicolas devient Nicole - Le calendrier des pompiers - Pompier en feu - Partie à 5 - Les internes - Fils à papa - En vacances - Chantier - Copain d'internat - String - Partouze dans le foin

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/02 : 16 Nouvelles

La sorcière aux dents vertes Jako
Weekend d'intégration Grossteub96
Mâle alpha Chopassif
Dressage d’une lope Olive
Il y a 4 ans Nico76500
Une pute dans une cité de rebeu Nico76500
Les Garçons... P'titGayPassif
De nouveaux amis... Raphaël
Les bains Lille Passif-lille
Vendredi voiture Ya-se
Enfermé 30 Heures... James
Mon collègue hétéro Elliot
Vendredi trop arrosé Hombre50
Fantasme d’un couple Couplehom
Fantasme d’un couple -02 Couplehom
Le faux patient D.kine.75

La suite... 13 épisodes

Début avec mon maître -05 Jd18
Chaudes vacances -03 Petit cul 57
Mon pote, l'intello -2 Étalon
Stage BTS à la ferme -07 Stéphane
Théo et mon père -02 Stephane276
Domination par Stéphane -67 Pattlg
Domination par Stéphane -68 Pattlg
Domination par Stéphane -69 Pattlg
Domination par Stéphane -70 Pattlg
Domination par Stéphane -71 Pattlg
Domination par Stéphane -72 Pattlg
Domination par Stéphane -73 Pattlg
Domination par Stéphane -74 Pattlg

Février 2019

Nouvelles

Rendez-vous particulier Pititgayy
Plan snap Noprise2tete
Plan snap -02 Noprise2tete
Piste de danse jouissive Sasha
Fellation improvisée Lemarnais
Visite médicale Tanatos
Un mec grindr, ou plus Gayboyquebec
Mon modèle Houne66
Voisin antillais Hairylegs94
Surprise Virilsalope
Éric Clemsex
Mon meilleur ami et moi Le-sanguin
Grand romantique Celestin
Premier plan à 3 Matt
Sodomie improvisée Lemarnais
Recherche du Travail Jeanmarc
Une détente bien méritée Stéphane
Voyage en train Pierrot
Ma première fois avec un homme Fred 02600
Défoncé par 2 beurs Adonf
La queue de Rachid Chopassif
À la terrasse d’un café Houne66
Folle soirée au sauna Maasquelour
Stage BTS à la ferme Stephane

La suite...

Soumission & Domination -520 Jardinier
Soumission & Domination -521 Jardinier
Début avec mon maître -04 Jd18
Ma vie de lope exhib -06 Lopexhib
Frenchies -05 Pititgayy
Frenchies -06 Pititgayy
Stage BTS à la ferme -02 Stephane
Stage BTS à la ferme -03 Stephane
Stage BTS à la ferme -04 Stéphane
Stage BTS à la ferme -05 Stéphane
Stage BTS à la ferme -06 Stéphane
Chaude soirée -04 Red
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)