PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Le copain de l’internat

Quand je suis entré au lycée, mes parents m’ont mis à l’internat.

Personnellement, je n’y voyais pas trop d’objections : une vaste chambrée unique,

Avec une trente jeune corps masculins à mater tous les jours, ça me va tous a fait.

Le garçon à coté de mon lit s’appelle David, il est aussi mignon que timide. Les premiers jours, on se parle à peine.

Mais je l’observe sous les douches communes, et discrètement, le matin, j’aperçois les gouttes d’eau qui perlent sur sa peau, ses muscles fins qui jouent avec mousse du savon, et quelquefois son sexe tendu encore par les rêves nocturnes…

Je m’enhardis un peu et semaines après semaines, j’arrive à vaincre son tempérament farouche et à gagner sa confiance.

Le soir, il vient se blottir contre moi, et nous discutons jusqu’à l’extinction des feux.

J’entre même dans ses confidences : nous sommes puceaux tous les deux.  Il m’avoue un jour qu’il aimerait bien se faire sucer par une fille, mais qu’il n’oserait jamais lui demander cela.

Je sens le sang affluer à mes tempes. Le silence se prolonge.

J’hésite encore. J’ai les oreilles qui bourdonnent. Et je lui dis tout bas : ‘’Si tu veux, je peux te le faire.’’ David demeure immobile, puis très calme, se lève sans répondre er retourne à son lit.

Pendant les deux jours qui suivent, il m’évite manifestement, et moi, par peur du scandale, je n’ose pas lui adresser la parole. Face aux autres copains d’internat, j’essaie de dissimuler mon malaise tant bien que mal.

Le troisième soir, à la cantine, je rejoins la table ou David avec quelque pote, prend son diner. Je suis à sa gauche, ma jambe touche la sienne, doucement, puis de manière insistante. Brusquement, sans attendre ses potes et profitant du brouhaha général, il s’en va et me dit tout bas : ‘’Ce soir, minuit, dans les douches.’’

Je n’ose y croire. Je ne suis pas sur d’avoir bien entendu, et surtout bien compris. Je  redoute les faux espoirs, et j’attends, impatient, l’heure fixée. Un peu avant minuit, n’y tenant plus, je feins d’aller vers les toilettes et je me dirige subrepticement vers les douches.

Les minutes s’égrènent, paresseuses, je tremble dans la nuit, de froid et de nervosité.

Furtivement, David s’approche de moi, et me regarde, sans un mot dire, droit dans les yeux toujours timides brillent ce soir d’un éclat presque méchant. Il avance la main, et la pose contre ma nuque. La pression qu’il exerce m’oblige à me pencher.

Je m’exécute. Je me mets à genoux, et je vois, devant mes lèvres assoiffées, sa bite en érection qu’il tient de sa main libre.

Elle est belle, longue, droite et son gland mouillé rougeoie dans le noir.

 David enfonce brusquement son sexe dans ma bouche bée. Il semble résolu, et l’enfonce jusqu’au bout. Parfois, il la retire et en frappe mon visage. Quand je croise son regard, j’y voie comme une haine qui le rend encore plus beau. Et brusquement, il prend de sa main gauche mon menton, et gicle, sur mon visage, en répandant avec tendresse son jus brulant sur mon front, sur mes joues, sur mes lèvres.

Soudain, j’entends derrière moi un bruit suspect, Je me retourne effrayer, et toujours à genoux, je vois Stéphane, le chef de la chambrée, un mec assez vulgaire, mais de loin le plus baraqué et le mieux bâti de tout l’internat.

D’une voix sourde, il me lance :’’ Tu crois que je n’ai pas compris votre petit manège. T’es une vraie salope. Tu mérite une punition. Allez, à quatre pattes, ou je te dénonce à tous les mecs de l’internat.’’Aussi effrayé qu’excité, j’obéis à ses ordres. Je le sens derrière moi qui baisse son pyjama, et me crache à la raie un jet de salive.

Inquiet du traitement qu’il me réserve, je tourne la tête. J e vois alors un chibre lourd et épais qui se rapproche de mon fion.

Un petit gémissement, peur ou désir, monte de ma gorge. Et Stéphane, aussitôt :’’ David, tu m’aides.

Tu lui fourres ton pieu dans la gueule, et tu l’empêches de crier cette salope’’ Alors David, tout sourire, se rapproche et met sa bite une nouvelle fois dans ma bouche. En même temps, je sens le sexe de Stéphane qui s’enfonce en moi, délicatement en fait, et avec souplesse. Il s’arrête parfois, pour me laisser souffler, puis il reprend son dur labeur, avec maitrise et énergie à la fois. La douleur se transforme enfin plaisir, et Stéphane m’attrape le sexe qu’il branle au rythme des mouvements de son bassin.

Ainsi, je n’ai aucun mal à m’offrir largement. Il me ramone copieusement, me branle à la même vitesse, tandis que David me défonce les gencives. Cela dure un bon quart d’heure, les plus belles minutes de ma vie. Stéphane, manifestement, sait s’y prendre pour profiter du cul de ses camarades de chambrée.

Il ne cesse de me branler, et parfois, il me caresse le cou. J’aimerai le voir derrière mon dos.

Puis, je l’entends qui me dit doucement : ‘’Oui, c’est bon…’’Je sens le foutre qui me remplit le cul, et je décharge aussitôt une belle rasade. David, pour ne pas être en reste, gicle encore, mais cette fois dans ma bouche, avec une évidence satisfaction. Alors, se dégageant brusquement, Stéphane s’en va et lance d’un ton rogue :’’Ca ira comme punition pour cette fois, mais si je t’y reprends, tu verras ce qui t’attend….

Mes sa lui a tellement plus qu’il a recommencé tous les jours sous la douche.

Nico

nicolasb76500@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Une pute dans une cité de rebeu - Il y a 4 ans - Ma nouvelle vie de lope - Une mère cool et un beau-père rabatteur - Quand mon amant me travestit - Mon voisin - Le fils de Saïd - Le petit paysan - Je suis la salope de mon père - Mon frère - Le charpentier - La grosse bite de mon père - Le fils de Jaloule - Papa joue au poker avec des amis - Grand black - Offert à des racailles - Le pompier et son fils - Rendez-vous à la cave - Mes frères et moi - Mon beau-père Alva abuse de moi - Un pompier bien passif - Baise dans un foyer - Devenir la putain de son patron - Belle surprise sur le chantier - Un cul à prendre - Trois ouvriers à l'hôtel - Souvenirs d'armée - Dépucelage hard au lycée ! - Samir - Mon oncle m'a initié ! - Le copain de ma mère - Crapahute, fils de pute - Train des trouffions - Ali & Kamel - Pendant la guerre 39-45 - Le surveillant d'internat - Ma folie des bidasses - Sexe père et fils - Mes oncles - Le Foyer - Mes 2 cousins - Mon frère et moi - Une pute dans une cité rebeu - Le sacrifice - Thomas mon prof - Dans les vestiaires - Mon frère, son pote et moi Au chantier - Le proviseur, mon père  et moi - Le vide-couilles de la cité - Entraîneur - Mes légionnairesL'Anniversaire de mon tonton - La pension Douma - Je suis la petite "salope" de la cité universitaire ! - Sodomie au service militaire - Film pour sapeur-pompier - Le directeur et ses élèves - Le père de mon ami - Mon père baise mon frère - Yousef le plaisirs exhib - Ma folie des bidasses - Quand Nicolas devient Nicole - Le calendrier des pompiers - Pompier en feu - Partie à 5 - Les internes - Fils à papa - En vacances - Chantier - Copain d'internat - String - Partouze dans le foin

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)