PAUSE

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Les internes

J'ai été pion pendant plusieurs années dans une boite privée très bon chic bon genre.

Les élèves, exclusivement des garçons, appartenaient tous à de bonnes familles.

La plupart faisaient du sport, s'habillaient à la mode, bref, étaient particulièrement craquants. Chaque année, il y avait une petite proportion d'homosexuels.

Certains connaissaient déjà leurs pulsions en arrivant.

D'autre les découvraient…et j'étais toujours prêt à les y aider. Pendant mes trois années de pionnicat, je peux vous dire que je me suis bien amusé. Une année je suis tombé sur toute une bande de tapioles. Qu'est ce que nous avons pu baiser !

Parfois nous organisions des partouzes qui duraient presque toute la nuit. Ces petites salopes se disputaient les faveurs de ma queue et ils me mettaient sur les rotules. Heureusement que toutes les promotions ne comportaient pas autant de petits culs à enfiler !

Ma dernière aventure fut une des plus réussie.

Le jeune homme s'appelait Jérémie. Il avait des manières féminines mais il n'était pas encore converti à l'amour des hommes. Moi qui est l'œil, je peux pourtant vous jurer qu'il était flagrant que ce beau minet était fait pour se faire enfiler.

Je me suis arrangé pour devenir copain avec lui. Un soir, il est venu gratter à ma porte.

Quand j'ai vu que c'était lui, vous pensez bien que je l'ai laissé entrer. J'étais en caleçon et je me suis allongé en travers de mon lit, une main derrière la nuque, cuisses écartées, histoire d'entrebâiller le tissu pour lui laisser entrevoir mes couilles. Jérémie avait trouvé un prétexte bidon pour venir me voir. Tout en parlant, son regard fixait mon sexe. J'ai demandé : ''c'est ma queue que tu mates ?''.

Il s'est mis à rougir comme une pivoine, ce qui le rendait encore plus craquant. J'ai poursuivi : ''Tu veux toucher ?'' Jaime ça tu sais''.

Jérémie n'a pas répondu mais sa main s'est approchée de moi, un peu tremblante. Il a libéré ma queue avec maladresse assez touchante. Sa main était chaude et douce. Son mouvement de piston m'a mis immédiatement en érection. Il avait tout de suite trouvé le bon rythme pur bien branlé. Pour l'encourager, j'ai dit : ''hum, c'est bon. Tu te touche souvent comme ça ? ''. ''Oui m'a répondu Jérémie, et je le fais en pensant à toi''.

Je lui ai donné un long baiser en échange de ce doux aveu. Sa langue s'est enroulée à la mienne, lui livrant un délicieux combat.

Pendant que je lui roulais une pelle, Jérémie continuait à m'astiquer. Une main me décalottait le gland en rythme, l'autre me serrait les couilles. Une branlette comme ça méritait un bon 18 sur 20.

Pour tâter le terrain, j'ai glissé une main sous son pantalon de pyjama et je lui ai caressé la raie.

Jérémie s'est cambré pour mieux se prêter à mes attouchements.

Bonne réaction. Mieux encore : il a remplacé sa main par sa bouche, en me léchant le gland et en le couvrant de baisers mouillés.

Puis ses lèvres sont devenues plus présentes sur ma bite. Il savait déjà tailler des pipes le petit salaud. Pendant sa turlutte, je lui ai travaillé l'anneau en beauté.

Cette fois il était bon pour la découverte.

C'est lui-même qui a décidé le moment. Il a recraché ma pine pour prendre la meilleure position, en levrette, les fesses bien cambrées, les deux mains en appui sur le mur pour donne le contre.

Le lit de la chambre d'internat était petit on ne pouvait pas trop s'étaler mais peu importe. L'important était de bien faire l'amour et pour ça. Jérémie s'est révèle incroyablement doué.

Difficile de dire vraiment pourquoi Il y a des hommes qui savent d'instinct trouver les bons gestes de l'amour.

Ils font peu de choses en plus, mais cela suffit à faire la différence. En tout cas Jérémie s'est laisser enculer comme s'il avait fait ça toute sa vie. Plus tard il m'a pourtant juré que c'était sa première pine au cul.

Je l'ai défoncé bien profond, en lui écartant le boyau avec son gland. Une fois en lui je suis resté immobile, pour qu'il s'habitue à la présence d'une barre de chair dans le cul.

De lui-même il a commencé à rouler du cul. Moi je me suis mis à limer.

Apres quelques va-et-vient il était déjà en transe.

D'une main passée entre ses cuisses, il m'a attrapé par les couilles. On aurait dit qu'il cherchait à se les faire entrer dans le cul elles aussi.

Quel gourmand ! Et quel pied on s'est offert tous les deux. Le lendemain soir Jérémie est revenu dans ma chambre et on a remis ça, encore plus ardemment que la veille.

A cette époque je m'étais trouvé un autre copain. Lui je l'enfilais sous la douche, parce que c'était son fantasme.

Quand il a vu que je l'abandonnais, il m'a fait une scène et m'a menacé de tout raconter.

Je l'ai plaqué quand même. J'étais prêt à prendre le risque. Jérémie m'excitait trop. Il était trop bon. Quand il a du quitter le lycée, ce fut sur une longue nuit d'amour et de larmes.

Je reconnais qu'il m'arrivait souvent de penser a lui ces dernières années. L'autre jour, mon prénom.

Je me suis retourné : c'était Jérémie, plus féminin et plus mignon que jamais.

Visiblement, il n'avait pas renoncé aux hommes. Nous nous sommes embrassés directement sur la bouche, comme de vieux amants que nous étions d'ailleurs.

On a bu un verre. Sous la table, il a commencé à me tripoter la bite avec ses jolis doigts qu'il aime présent laqué en blanc.

Ma queue s'est raidie, Jérémie s'est courbé pour me murmurer quelque chose à l'oreille. Il m'a proposé d'aller le rejoindre aux toilettes

Il est descendu le premier et je l'ai retrouvé quelques minutes plus tard. Il s'est mis à genoux devant moi pour ouvrir ma braguette et me tripoter la queue. J'avais terriblement envie de retrouver la sensation fraiche et mouillée de sa langue et de ses lèvres sur ma bite.

Il m'a donné satisfaction, Je crois qu'il avait encore fait des progrès dans l'art de tirer des pipes bien salopes et bien saliveuses.

Quelques minutes plus tard, j'ai pu constater que son petit cul était toujours aussi tendre et sa façon de la faire rouler toujours aussi sexy .Et maintenant que je tiens le beaux Jérémie, je vais plus le lâcher.

Nicolas76500

nicolasb76500@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Une pute dans une cité de rebeu - Il y a 4 ans - Ma nouvelle vie de lope - Une mère cool et un beau-père rabatteur - Quand mon amant me travestit - Mon voisin - Le fils de Saïd - Le petit paysan - Je suis la salope de mon père - Mon frère - Le charpentier - La grosse bite de mon père - Le fils de Jaloule - Papa joue au poker avec des amis - Grand black - Offert à des racailles - Le pompier et son fils - Rendez-vous à la cave - Mes frères et moi - Mon beau-père Alva abuse de moi - Un pompier bien passif - Baise dans un foyer - Devenir la putain de son patron - Belle surprise sur le chantier - Un cul à prendre - Trois ouvriers à l'hôtel - Souvenirs d'armée - Dépucelage hard au lycée ! - Samir - Mon oncle m'a initié ! - Le copain de ma mère - Crapahute, fils de pute - Train des trouffions - Ali & Kamel - Pendant la guerre 39-45 - Le surveillant d'internat - Ma folie des bidasses - Sexe père et fils - Mes oncles - Le Foyer - Mes 2 cousins - Mon frère et moi - Une pute dans une cité rebeu - Le sacrifice - Thomas mon prof - Dans les vestiaires - Mon frère, son pote et moi Au chantier - Le proviseur, mon père  et moi - Le vide-couilles de la cité - Entraîneur - Mes légionnairesL'Anniversaire de mon tonton - La pension Douma - Je suis la petite "salope" de la cité universitaire ! - Sodomie au service militaire - Film pour sapeur-pompier - Le directeur et ses élèves - Le père de mon ami - Mon père baise mon frère - Yousef le plaisirs exhib - Ma folie des bidasses - Quand Nicolas devient Nicole - Le calendrier des pompiers - Pompier en feu - Partie à 5 - Les internes - Fils à papa - En vacances - Chantier - Copain d'internat - String - Partouze dans le foin

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

22 aout 2019

Nouvelles (20)

Douche salle de sport Noprise2tete
Sexe à l'armée -01 Martin
Sexe à l'armée -02 Martin
Sexe à l'armée -03 Martin
Sexe à l'armée -04 Martin
Sexe à l'armée -05 Martin
Sexe à l'armée -06 Martin
Sexe à l'armée -07 Martin
Sexe à l'armée -08 Martin
Excitantes retrouvailles Max
Aller en club tout seul Jh30du11
Un boss plus que pervers Private78
Le vigneron Romain
Fratrie « de Wintzt » Calinchaud
Mon voisin hétéro ? Étalon
Un magnifique voyage Passifsensuel
10 ans en arrière Bad boy
Weekend dans le sud Chopassif
La Première Fois de Mon Pote Molgax
Capotes et jus Barn

Aout 2019

Nouvelle

Abdou Romain
L’école de danse Noah93
Hétéro, juste ce qu'il faut Hugo
What a TØS Sexaddict49
Première hard Tours37
Plan à 3 en extérieur Sylou69
Fouille révélatrice à l’aéroport KarlJ
La piscine Quentin94
Un sauna de verre Glaudoun
Défonce au camping Heysi37
Pauvre Cyrillo Romain
Mes dépucelages -01 XXL
Mes dépucelages -02 XXL
Le fils du shérif -01 Matt
Le fils du shérif -02 Matt
Le fils du shérif -03 Matt
Faire durer le plaisir Frank
Faire durer le plaisir -02 Frank
M Renart
M -02 Renart
Amoureux de Dimitri Chopassif
Prof de sport Victobg
Lost in Cocktown Pititgayy
Il m’offre son c... Seithan
Jardinier bien bâti Virilbgmuscle06
Mes années de fac Louisallenk
Toilettes publiques Hugo
Anniversaire de mon beauf Linox
La Cage d’escalier Éric
Révélation au club de natation WhiteKnight
Mehdi, le livreur de pizza Pol
Les vices de l’internat Lloh
Le volleyeur et le rugbyman Dolto
Chienne à rebeu Larbin
Nils -01 Renart

La suite

Passion en toutes lettres -17 Romain
Passion en toutes lettres -18 Cyrillo
Passion en toutes lettres -19 Romain
Passion en toutes lettres -20 Cyrillo
Passion en toutes lettres -21 Romain
Passion en toutes lettres -22 Romain
Passion en toutes lettres -23 Cyrillo
Passion en toutes lettres -24 Romain
La grosse bite de mon beauf -08 Ghost writer
Un étudiant appliqué -07 Amical72
Un étudiant appliqué -08 Amical72
Un étudiant appliqué -09 Amical72
Un étudiant appliqué -10 Amical72
Un étudiant appliqué -11 Amical72
Amour inaccessible -05 Miangemidemon
Nils -02 Renart
Mariage pour tous -13 Yan
Mariage pour tous -14 Yan
Le cul -02 chuuuut17
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider
(Simple et anonyme)
Ne donne pas accès aux pages "avant-première"