PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Triangle à géométrie variable -05

Quand je me réveille, ils ne sont plus dans la chambre, ma position est vraiment inconfortable, mais j’ai connu pire...
Je regarde votre radio réveil, il indique 11 h, dimanche, dernier jour avec eux, enfin dernière après-midi...

Erwan entre dans la chambre, il affiche un large sourire, il me détache, enlève mon bâillon, ma cage et mon plug, m’emmène dans la salle de bains sans dire un mot, je sais ce que je dois faire, je me vide, me lave, je suis propre, je sens bon, je m’agenouille en attendant que l’un des 2 vienne me chercher.

Cela ne tarde pas, Erwan entre, me pose une laisse et me fais descendre à la cuisine.

Un petit déjeuner copieux m’attend, il fera aussi office de déjeuner.

Je dis bonjour, ils me le disent aussi. Ils sont tout sourire... «putain... qu’est-ce qu’ils complotent encore ?» me dis-je...

J’ai le droit de prendre mon petit déjeuner comme un homme, je dois simplement rester nu et garder menottes et collier.

Je savoure mon café et attaque les croissants frais.

Ils approchent de moi, je les regarde en souriant.

– Vous... Vous complotez quelque chose, dis-je en riant...

Vous déposez sur la table un document, j’ai l’air surpris...

– Qu’est-ce que c’est ?

– Un contrat d’appartenance, dit Erwan. Nous te proposons d’entrer à notre service pour une durée indéterminée, nous obéir, nous servir et répondre à tous nos caprices...

Je m’immobilise. Je ne m’attendais pas à ça...

– Et dans les grandes lignes ? Si j’accepte, qu’est-ce qui m’attend ?

Erwan prend la parole en premier.

– Écoutes Yan grâce à toi notre couple à gagné en un week-end ce que l’on aurait pu mettre 20 ans à s’avouer. On a toujours eu des jeux pervers, mais pas à ce point. Nadine a un amant et moi je suis bi. Chacun sait pour l’autre.

Alors maintenant on a besoin d’une lopette à disposition. Alors voici les grandes lignes :

1. Tu nous appartiens à moi et à Nadine.

2. Ta nouvelle niche est ici et nulle part ailleurs.

3. Tu n’auras aucun droit, mais que des obligations.

4. Ton corps ne t’appartient plus. Il est à nous on en fait ce que l’on veut.

5. Tu oublies le mot «non». C’est oui maître ou oui maîtresse.

6. Tu auras le droit d’aller faire les courses et ce sera ta seule sortie. Bien sûr on te mettra ceinture de chasteté et plug avec cadenas pour garantir notre propriété.

7. Ton lit sera le paillasson.

8. Tes jouets seront au nombre de deux ma bite et la chatte de Nadine.

9. On te prêtera à qui l’on veut autant de temps que l’on veut.

10. À la signature tu deviens notre esclave.

11. Tes vêtements seront des chaînes.

12. Ta récompense sera du sperme.

– Et ce n’est qu’un aperçu, si tu acceptes tu le deviendras à partir de ce soir minuit. Et du moment où tu signes jusqu’à minuit, on t’autorise à faire ce que tu veux de nous. Alors signe vite pour satisfaire tes dernières envies d’homme libre. Après tu seras une lopette esclave. Nous te laissons réfléchir. Nadine et moi montons dans la chambre. À toi de choisir. Mais à minuit c’est fini.

Je les regarde partir sans dire un mot.

Ils n’ont pas manqué de constater qu’à chacun des points évoqués, je bandais un peu plus.

L’idée est tentante, c’est la première fois que l’on me propose ça, j’ai la possibilité de ne plus m’appartenir.

Je prends le contrat et commence à le lire tout en buvant tranquillement mon café, je le lis comme un document administratif, c’est ma vie que j’envisage de laisser entre les mains de ce couple, mais je ne suis pas stressé, j’apprécie même la proposition... Je suis flatté...

Je prends un stylo, je cherche une feuille de papier et je commence à écrire certaines choses...

Au bout de 2 heures, ils descendent, piaffant d’impatience, ils espéraient sans doute que je monte en leur donnant le contrat signé, ils sont excités au possible, collés l’un à l’autre, ils n’ont jamais été aussi proches je crois. Je suis fier de moi, fier de les avoir rapprochés.

– Alors Yan, tu signes ? Demande Nadine un peu nerveuse.

Je les regarde en restant silencieux, mais en souriant.

– Vous me faites un café s’il vous plaît ? dis-je... Ils sont presque choqués, Erwan va me faire un café sans broncher...

Je reste toujours silencieux, Nadine me fixe, son sourire a disparu, elle semble avoir peur que je ne signe pas. Le café est prêt, Erwan me le sert et je le remercie.

– Yan, réponds s’il te plaît, c’est important pour nous, tu le sais maintenant... Dit-il très nerveusement.

– Je ne signe pas... Dis-je lentement

La déception se lit sur leur visage, j’ai presque envie de les prendre dans mes bras pour les consoler tous les deux tellement ils sont attendrissants...

Nadine réprime une grimace, elle semble prête à pleurer...

Erwan a la bouche entrouverte, me regarde et dans ses yeux je pourrais presque lire : «je ne comprends pas»...

Je me tourne vers eux, je bois une gorgée de café, j’exhibe mon corps musclé, poilu, je suis toujours nu avec mes menottes et mon collier. Je bande fortement...

– Je ne signe pas... En l’état... Dis-je encore plus lentement.

Ils redressent la tête tous les deux en même temps.

– Comment ça ?

Je saisis la feuille sur laquelle j’ai écrit pendant presque 2 heures, elle est noircie de texte.

1. J’ai un travail et je veux le garder, je ne suis pas esclave à domicile 24 h/24, je suis esclave à partir du moment où j’ai franchi cette porte.

2. J’ai laissé ma voiture devant le resto, il faut aller la rechercher et je veux une place ici pour la garer.

3. Je libère mon logement, mais j’emménage chez vous avec mes affaires, il me faut une pièce pour les ranger, une pièce rien qu’à moi...

4. Je veux un samedi ou un dimanche par mois où je peux sortir et faire ce que je veux (vous décidez du jour), je m’engage cependant à n’avoir aucune relation sexuelle avec d’autres que vous pour mon jour de liberté par mois.

5. Dans l’hypothèse où vous me prêtez à quelqu’un, cela ne peut être qu’un homme, la seule femme à laquelle j’accepte d’obéir est Nadine (et je fais une concession sur ce point, vous savez que je n’aime pas le corps des femmes).

6. Si je suis prêté, c’est obligatoirement en votre présence et sous votre surveillance.

7. Lors de mon jour de liberté, je souhaite bénéficier d’une chambre ici avec un lit douillet pour m’y reposer.

8. Je ne dors pas sur un paillasson, je dors enchaîné au pied de votre lit.

9. En cas de soirée, dîner organisé chez vous, j’accepte de faire la cuisine et le service toutefois, je sers avec un pantalon, un collier et mes menottes, je ne sers jamais nu. En revanche je suis à disposition y compris pendant le repas si vous voulez vous soulager.

10. En cas de sortie, si vous souhaitez que je vous accompagne, je veux pouvoir être habillé comme je le souhaite. Toutefois, afin de montrer que je vous appartiens j’exige d’avoir un collier, ce collier sera uniquement réservé aux sorties, je le veux discret, mais pouvant être montré en public.

11. Ces points doivent être éclaircis avant que je signe et notifiés dans le contrat. Je me réserve le droit d’émettre d’autres demandes avant la signature du contrat en fonction de vos réponses...

Ils écarquillent les yeux...

Les négociations commencent...

– Peux-tu nous laisser quelques instants ? Demande Erwan…

Je quitte la pièce tranquillement et sereinement.

Il me faut attendre environ 30 minutes pour que je sois sifflé, je descends lentement histoire de les aguicher. Cette fois c’est Nadine qui prend la parole :

1. Que tu travailles d’accord, mais avec une ceinture de chasteté.

2. Tu auras une place pour ta voiture.

3. Tu auras une chambre dans notre maison.

4. Tu n’auras droit qu’à une femme, moi. Les autres hommes ne te toucheront qu’avec notre accord, en notre présence et pour notre seul plaisir.

5. Quand tu sortiras avec nous les autres verront que tu nous appartiens.

6. À la maison tu nous serviras en tenue de soumis. Parfois nu pour Erwan et moi.

7. Tu dormiras à nos pieds.

8. Dès la porte franchie tu deviens notre esclave.

9. Tu nous appartiendrais à vie.

10. Tes seuls moments de liberté avec nous ce sera aujourd’hui de la signature jusqu’à minuit.

11. Après ce sera oui maître ou maîtresse. Et seulement quand tu auras notre permission.

12. Tu auras droit également de venir avec nous acheter de nouveaux jouets pour approfondir ton éducation et ta soumission.

Voilà ce que nous ajoutons à tes requêtes.

Je réfléchis un moment...

– Je ne signe pas...

1. Qu’en est-il de mon jour de liberté par mois ?

2. Je ne vous appartiens pas à vie, je veux que le contrat puisse être révisé tous les 6 mois par l’une ou l’autre des parties... En cas de non-modification du contrat, il repart pour 6.

3. Je n’accepte qu’une cage de chasteté, pas une ceinture.

4. De quelle manière les autres verront-ils que je vous appartiens quand nous sortons ensemble ?

5. quelles libertés m’offrez-vous avant minuit ?

6. Quelle tenue de soumis comptez-vous me faire porter ?

7. Je refuse d’être habillé en femme.

Visiblement, les négociations vont durer...

Ils se retirent, je jubile. 15 minutes plus tard, ils reviennent.

– Bon Yan, dit Erwan, voici ce que nous proposons :

1. Le premier samedi de chaque mois est à toi.

2. Le contrat est valable 1 an reconductible.

3. D’accord pour la cage. Pour la ceinture c’est retiré, mais on pourra vérifier à chaque retour que tu n’as pas baisé ou fait que tu t’es fait baiser.

4. Tu auras un collier que nous voulons visible et au besoin, nous te tiendrons en laisse.

5. Ta liberté d’avant minuit et seulement si tu signes c’est que tu peux faire ce que tu veux de nous, mais jusqu’à minuit pas plus.

6. Tes tenues de soumis c’est latex cuir ou nu voir moulant ou transparent.

– Et j’en rajoute une septième dit Nadine.

– Ah bon, dit Erwan, laquelle on n’en a pas parlé.

Nadine s’approche de moi et me murmure à l’oreille…

– [Inaudible pour Erwan]... Et ça je peux te l’écrire dès maintenant. Réfléchis vite si tu veux de nous à ta disposition jusqu’à minuit.

Mes yeux pétillent...

Je m’adresse à Nadine...

– Pouvez-vous rédiger le contrat avec toutes les nouvelles clauses que nous avons évoqué s’il vous plaît ?

Nadine saute de joie et prend le document qu’elle déchire pour aller en rédiger un nouveau.

– Je rajoute juste une précision...

Son élan de joie stoppe net...

– Quoi encore ?! Dit-elle exaspérée...

– Concernant les sorties avec vous...

– Oui ?

– Si l’on vous pose des questions...

– Oui… Quoi ? Accouche Yan !

– Vous répondez clairement que je suis votre bâtard, que je vous appartiens...

Le soulagement se lit sur le visage leur visage.

– Et je renonce à mon droit de liberté avant minuit, je ne suis pas un dominant, je ne sais pas faire. Je peux être actif et passif, mais je ne sais pas diriger. Si vous m’apportez ce contrat, je le signe, j’accepte la durée d’un an reconductible... Toutefois, concernant la clause évoquée entre vous et moi Madame, je souhaite l’appliquer dès ce soir pour le mois en cours.

– T’es dur en affaires, dit Nadine, elle part sur l’ordinateur rédiger le contrat...

Erwan reste là à me regarder...

– Qu’est-ce qu’elle t’a dit à l’oreille ? Me demande-t-il.

Je reste silencieux, mais souriant.

Yan

ftasm@yahoo.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Mariage pour tous - Pisse and Love - Déclaration de dépendance - Faites vos jeux - Triangle à géométrie variable… - Mon Maître - Le chalet

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

18/04 : 15 Nouvelles

Sauna de Sochaux Chatenois25
Une soirée partie en couille 17cmglandcompris
Un charme fou Ghost writer
Rasage coquin Jako
Plan anonyme -01 Rsexenc
Plan anonyme -02 Rsexenc
Surprise à la fac Aymeric
Militaire-Motard Militaire
Plan avec une racaille Passif-lille
Dans le vestiaire Pakito31
Voisin Marlon
L'éveil du Renart Renart
Séance sportive Pititgayy
Un Affectueux Collègue Jako
Tout a basculé à 19 ans ThomasLePassif

La suite... (7)

Mariage pour tous -09 Yan
Frenchies -11 Pititgayy
Mathieu -03 Jeanmarc
Chambres à louer -15 Jeanmarc
Kader -12 Cédric T
Kader -13 Cédric T
Dans les geoles d'Armid -03 Iwan

Avril 2014

Nouvelles

Que de changements -01 Evanaddison
Que de changements -02 Evanaddison
Que de changements -03 Evanaddison
Que de changements -04 Evanaddison
Soirée torride Caramel
À la fin de l’été Bookman
Victor Victorbg
Une aire d’autoroute. Ginger
Marché D’Amiens Nord Legarsdu80
Mon petit frère Pédale69
Un Chinois très chaud... Mat44
Thibault Theo5852
Masseur Bastien
Le Club Ganymède Jako
Soumis au livreur wantmonster86

La suite...

Que de changements -05 Evanaddison
Que de changements -06 Evanaddison
Que de changements -07 Evanaddison
5ème jour Curiosity
Frenchies -10 Pititgayy
Mathieu -02 Jeanmarc
Soumission & Domination -524 Jardinier
Souvenir d’internat -03 Benvart
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)