NEWS :
13 Juin

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

103 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Bonne pute

J’arrivais chez le type à l’heure dite. Il faisait nuit et je sonnais à la porte du pavillon. Il m’ouvrit. Petit, trapu aux épaules larges, sa carrure mise en valeur par un débardeur qui lui moulait les pecs. Il portait un pantalon de jogging avec une belle bosse en son centre. Son visage rond recouvert d’une barbe poivre et sel s’inclina en guise de bonsoir. Il me fit un signe de tête et me laissa passer.

Après l’entrée, une grande pièce de vie. Murs blancs, mobilier moderne, lumière diffuse et fond musical.

- Déshabille-toi.

Je m’exécutais et retirais mes fringues. Je me tenais nu devant lui. Je commençais déjà à bander. Il m’examina.

Moi, 1,75 pour 55kg, je joue dans la catégorie crevette. Je suis fin. Ma teub aussi. J’ai une belle paire de bourses. Ce soir-là, elles étaient bien pleines.

- Enfile ça. Il me jeta un jock.

J’obéis. J’étais venu pour ça.

- Approche.

Je m’avançais. Je le dépassais de près de 10cm. Il m’attrapa la nuque et avança son visage du mien. Il me roula une grosse pelle. Sa langue me bouffa les lèvres et me lécha le palais. Il m’embrassait en profondeur et sa main maintenait la pression. Je bandais dur.

- Je vais faire de toi ma pute.

- Oui

- À genou.

Je m’installais devant son entre jambe. La bosse que j’avais repérée en arrivant avait gonflé.

Sniff

Il me colla son paquet contre le nez. Il se frotta contre mon visage. Il tint ma tête et finit de se faire durcir.

- Tu sens ce que tu vas prendre ?

- Oui.

- Allez, sors-la.

Je libérai le sexe tendu. Une belle queue de 20 cm se dressait devant ma bouche. 20cm de viande, un gros calibre avec un gland violacé qui me faisait envie.

- Ouvre ta bouche.

Il enfourna sa bite énorme d’un seul coup jusqu’au fond de ma gorge. Je sentis passer le calibre. Le gland buta au fond de ma bouche.

- Ouvre bien.

Il sortit et renfourna son engin aussi sec. J’avalais le monstre. Le type bougea son bassin d’avant en arrière et me baisa la bouche.

- Ouvre encore. Je veux que tu la mettes en entier dans ta bouche.

J’ouvris aussi grand que je pouvais ma bouche. Il me tenait la tête à deux mains. Le gland turgescent glissa au fond de ma gorge et je sentis ses poils contre mon nez. Il râla et me retint comme ça un moment. Puis il bougea doucement. Enfin, il ressortit et m’offrit sa bite à sucer encore.

- Regarde-moi.

Je levais les yeux vers lui, sa bite entre mes lèvres.

- Tu vas recommencer.

Je ne le quittais pas des yeux en avalant son chibre. Quand j’arrivais presque au bout, je relevais un peu la tête et je gobais la bite entièrement.

Je le suçais comme ça longuement. Ma gorge me brulait un peu mais j’avalais la belle bite sans rechigner. Au bout d’un moment il me releva et m’embrassa comme il l’avait avant.

Il m’installa sur son canapé. À quatre pattes.

- Écarte les jambes et cambre bien.

J’obéis.

Une main claqua contre ma fesse.

- Cambre bien je te dis.

Je tendis mon cul vers lui. Une autre main claqua.

- Voilà, comme ça.

Je le sentis me souffler sur les fesses.

- Écarte tes fesses avec les mains.

Je pris appui contre le dossier du canapé et obéis. La voix grave m’envoutait. Il pouvait me demander ce qu’il voulait. J’écartais mes fesses et lui offris ma rondelle à contempler. Il ne tarda pas à engouffrer son visage. Sa barbe me caressa la rondelle. Il me bouffa le cul. Avec vigueur, il faisait glisser sa langue autour de mon trou puis la poussait pour forcer l’entrée. Ma raie était inondée de salive. Je sentais mon trou s’ouvrir.

- Allez, donne moi ton cul, vas-y

Je poussais un peu pour qu’il rentre sa langue. Épaisse et charnue, elle me lapait comme une friandise. Je gémissais de bonheur.

Il se redressa et je sentis le gland contre mon trou.

- Viens la chercher.

Je reculais sur la bite. Le gland m’ouvrit le trou. Le calibre était imposant. J’avais peut-être été trop gourmand, jamais ça passerait.

- Allez, fais-moi entrer.

Je pris une bonne respiration et je poussais pour que mon cul prenne la bite. Alors je sentis mon cul se dilater à mesure que la bite me pénétrait. Je commençai à faire les va et vient. Doucement pour m’habituer puis à mesure que le chemin se fit, j’approfondissait la pénétration. Bientôt je pus me faire glisser sur toute la longueur. Derrière moi, le type soufflait. Il me laissait faire. Je me sautais avec sa bite.

Puis il prit les choses en main. Il cala sa bite au fond de mon cul et il bougea de gauche à droite. Puis il me laboura. De longues pénétrations me dilataient le trou. La bite me ramonait sauvagement. Je gémissais et suffoquais sous les coups de piston.

Il s’amusa avec son gland. Il le rentrait et le ressortait aussitôt jusqu’à ce que mon trou reste ouvert. Puis il la remit au fond de mon cul.

Soudain, il me retourna et m’allongea sur le dos. Il engouffra sa bite dans ma bouche.

- Viens chercher mon jus, petite pute.

Sa bite se glissa au fond de ma gorge et elle se tendit avant de lâcher de longs jets chauds qui glissèrent le long de ma trachée.

Il retira sa bite. Je gardais la bouche ouverte et tirais la langue pour récupérer les dernières gouttes. Il essuya son gland sur ma langue.

Il soufflait fort. La demi molle au-dessus de mon visage laissa échapper un filet de sperme. D’un coup de langue je l’essuyais.

Il se leva.

- Viens là petite pute.

J’avançais et il m’entraina sous la douche. Bras et jambes écartées, je me tenais à dispo. Il déposa de la salive sur ses doigts. Un doigt joua avec mon trou. Puis deux. Il les enfonçait en entier et tournait.

- Ton cul est bien ouvert. Une bonne pute qui aime bien prendre de bonnes bites. J’ai pas encore fini avec ton cul.

Il me doigta longuement. Moi debout et lui à genou à me dilater le cul avec ses doigts. Sa bite avait élargi le passage. Trois doigts me limaient le fion sans problème. Quand il entreprit d’enfoncer le quatrième, je me crispais.

- Écarte, sale pute. Laisse-toi faire sinon tu vas avoir mal.

J’obéis. Je respirais profondément pour le satisfaire.

- Allez pousse, sale pute. Viens prendre mes doigts.

Les doigts tournaient et s’enfonçaient dans mon trou. J’adore les bonnes dilatations. Ça m’excite de m’offrir comme ça. Mon trou s’ouvrait et gobait les doigts. Ils me fouillaient et tapaient contre ma prostate. Je gémissais de bonheur. Mon hôte se remit sur pied, et il m’enfourna sa grosse bite. Je lâchai un cri de surprise. Je n’avaispas vu qu’il rebandait déjà.

Surprise, petite pute.

Il me pistonna longuement. Mon fion me brûlait. J’encaissais les coups de butoir. Ma queue se tendit et je jouis alors que la bite me percutait encore. Mon trou se contracta sur la bite à chacune des giclées que j’envoyais contre le carrelage de la douche.

Penche toi et nettoie ça.

J’obéis et me penchais jusqu’à ce ma langue touche les gouttes de sperme. Il continua à me baiser.

- Vas-y, lèche.

Je récoltais ma propre semence. Il se retira de mon cul et se branla au-dessus de mon visage.

- Ouvre ta bouche.

Il lâcha de nouveaux jets de sperme. Je pris une bonne faciale, du jus sur mes joues coulèrent dans ma bouche. Il sourit.

Il se tint dans cette position, au-dessus de moi, un moment.

Sans me prévenir, il commença à me pisser dessus. Son jet coulait sur mes jambes. Il le dirigea vers ma queue. Puis il le fit remonter sur le haut de mon torse.

Il remonta encore. Je me laissais faire, puis je glissais mon visage sous le jet. Il m’inonda la face. J’entrouvris la bouche pour laisser la pisse entrer. Puis je la recrachais.

- Bonne pute.

Le jet s’arrêta

Je rentrais chez moi après la douche. J’ai revu ce type plusieurs fois. À chaque fois, il fait jouir comme un dingue.

Si vous voulez commenter cette histoire, n’hésitez pas.

Balthazar

balthazarxxx@yahoo.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 2 Juin | 117 pages

Les nouvelles | 8 Pages

Balèze Gill
Mon cousin, mon mec Ascavtrln
Petit bourgeois Coolsexe
Pissotières de l'autoroute Fabrice
Poupée Gonflable Fabrice
Viens recevoir ta punition Fabrice
Canon mais timide Meetmemz
Guet-apens Meetmemz

Les séries : 102 pages

La horde sauvage | 8 | +2 Fabrice
Saison 1 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Les contes fantastiques | 2 | +2 Archangeru77
1 | 2
Bilal | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Le quaterback | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre frères rebeus | 8 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 78
Les jumeaux et leur père | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15
16
L’ensemenceur | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 103 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mai 2024 : 3 858 045 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mercredi 1 juin 2022 à 12:42 .

Retourner en haut