NEWS :
19 Juillet

"Sodomie"
"Handgag"
"bbk"

193 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

OFFRE 50%

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisodeÉpisode précédent

Agriculteur | S16 Initiations

8 |  CeGIDD – Le récit de Joris

Lundi matin, j'ai séché les cours.

Une seule chose avait intégralement envahi mon esprit; elle me trottait inlassablement en tête et je ne parvenais pas à m'en détacher : et si cet homme, au Grand Hôtel, m'avait contaminé?

Mais, plus que tout, je m'en voulais de ma faiblesse, de ce moment de ... crédulité? d'imprudence? d'angélisme? Ce tout petit instant d'inattention qui, peut-être - sans aucun doute, inclinais-je même à penser dans ce moment de tourments ! - allait suffir à faire disparaître à jamais en moi toute trace de cette merveille qu'est l'insouciance héritée de l'enfance et m'engager, ma vie durant, dans de contraignants protocoles médicaux.

Bien sûr, aujourd'hui, en France, on ne meurt plus du sida mais, même chronique, il reste une maladie avec son rituel d'analyses de sang, de prises de médicaments – et ils ne sont jamais anodins ! d'inévitables oublis avec leur cortège d'inquiétudes, d'embarrassantes explications avec nos amoureux, d'incontournables serments d'éternelle droiture excluant toute défaillance pourtant si naturellement humaine ...

Autant dire qu'à neuf heures dix, onze au plus tard, n'y tenant plus, je presse d'un doigt impatient la sonnette de la double porte blanche, lisse et brillante dans une certaine petite rue du centre ville. Et si elle s’entrouvre sur un visage fermé aux sourcils froncés, ma seule mine suffit à la faire ouvrir plus largement.

- « Que t’arrive-t-il ? »

Ce grand homme dégarni soudain attentif qui se tient si droit dans sa blouse blanche à caducée me rassure : voilà à qui je vais pourvoir parler ouvertement de mes craintes … A peine a-t-il refermé la porte derrière moi qu’un flot de paroles déborde mes lèvres, se précipite. Il m’écoute un moment en hochant la tête puis, tranchant l’air de la main, il m’interrompt, me saisit par le coude et m’entraîne jusqu’à la salle de soin.

- « Reprenons ! Plus calmement, s’il te plaît !

Vendredi soir, tu es sorti au Capharnaüm.

Défais-toi si tu veux bien !

Tu es monté à l’étage en bonne compagnie et tu as sucé … puis tu t’es fait prendre … plusieurs fois … Je ne suis pas là pour juger mais pour analyser : toujours avec préservatif ? »

A chacune de ses pauses, j’opine du chef tout en me déshabillant machinalement, ses mains venant ôter mes habits des miennes pour les poser à l’écart sur un dossier..

- « Un de ces amants t’a ensuite emmené à l’hôtel où vous avez retrouvé un troisième homme dans une chambre éclairée. Tu n’as rien remarqué d’inquiétant sur eux lors de vos pratiques … ? »

Abattu, je secoue énergiquement la tête en signe de dénégation et, le voyant enfiler une paire de gants en latex, je me fais la remarque à part moi que ceux-là ne sont pas bleus. Avec beaucoup de délicatesse mais aussi une fermeté qui exclut toute protestation, ses mains m’invitent à me pencher, me plaçant le torse en appui sur la tablette.

- « C’est ce deuxième homme qui t’a pris sans capote et a joui en toi . Mais plus tard, le premier t’a assuré qu’ils sont tous les deux sous Prep, c’est bien ça ? »

J’ai dû déglutir pour me rassembler avant de parvenir à acquiescer d’un coup de menton approximatif sur ce qui constitue la cristallisation de mon angoisse. Il hausse une épaule, sort de sa poche un flacon de gel qu’il pose sur la tablette, non loin de mon visage.

- « Tu vois, je suis toujours paré dans l’éventualité de ta visite !

Depuis lors, tu trembles parce que tu es dans le doute, l’incertitude ; et plus tu t’interroges, plus tu trembles, plus tu te mets à redouter … le pire !

Plus sérieusement, tu découvres que les rapports sexuels reposent sur la confiance que s’accordent les partenaires, mais aussi, en grande part, sur notre aveuglement par nos propres espoirs, nos souhaits, notre enthousiasme du moment, qu’on projette sur l’autre et dont on s’illusionne si facilement … avant de regretter notre naïveté ! »

Son bras gauche barre mon dos, son coude s’imprime comme un coin entre mes omoplates et me maintient le sternum plaqué sur le support ; sa main droite glisse sur mon cul, il écarte mes fesses à deux doigts, un troisième effleure mon anus.

- « Évidemment, depuis vendredi, il est trop tôt pour que d’éventuels symptômes vénériens soient visibles, d’ailleurs, il n’y en a pas toujours, pour peu que tu sois réellement contaminé ; mais, en revanche, concernant le VIH, il est trop tard pour le traitement post-exposition. Tu n’as donc aucune autre alternative que de croire ce qu’il t’a dit mais ... »

Sa main est revenue, prestement, s’emparer du lubrifiant et l’obturateur a cédé avec un claquement de plastique. J’ai sursauté quand il m’en a généreusement aspergé la raie, son doigt venant ensuite me masser souplement le sphincter avec d’obsédants mouvements circulaires.

Il se penche à mon oreille, en même temps que son doigt me pénètre puis se met à frétiller nerveusement en moi ; une douce chaleur me gagne, je respire soudain par la bouche, rapidement.

- « En multipliant les partenaires, tu multiplies les risques, mon garçon, c’est statistique. »

Son doigt s’enfonce encore, touche … Une première décharge électrique me soulève et bloque ma respiration. Puis mes poumons s’étant lentement vidés, il me souffle :

- « Pour ta tranquillité, il n’y a qu’un seul choix possible : l’abstinence totale. »

Mais, en même temps, au profond de moi, la pulpe de son doigt s’écrase lentement puis décolle en dessinant une sorte d’accent qui me propulse … dans la stratosphère. Sa voix me murmure alors :

- « Il te faudra donc te passer de ça. Tu imagines ? »

J’ai énergiquement secoué la tête, gorge serrée, le cœur palpitant au bord des lèvres. Car son doigt est revenu, pour danser une sarabande joyeuse dans mon fondement, mille pas légers et sautillants qui me catapultent, me soulèvent, me flanquent au sol pour m’expédier au zénith la seconde suivante.

Et je jouis ! Longuement ! Non dans une série de salves qui me secoue en répétition mais plutôt un élan prolongé, un envol grisant, un écoulement infini qui me laisse ahuri, affalé, épuisé.

Il rit.

- « Sincèrement, je ne crois pas que tu aies de vocation pour la chasteté ! … Est-ce que tu vas mieux ? »

Récupérant peu à peu, j’acquiesce d’un signe en me redressant avec précaution. Avec un sourire ironique, il me tend un mouchoir en papier avec lequel je me nettoie sommairement. Il me semble, en effet, que cette jouissance a mis mes angoisses à distance et, un peu rasséréné, je relève les yeux vers lui qui, assis sur un tabouret, doigts des deux mains croisés sur sa cuisse, me regarde en jouant à faire pivoter son siège d’un côté l’autre. Je me penche déjà vers lui quand il m’arrête d’un geste.

- « Taratata, jeune homme ! Je crois qu’il y a une priorité pour toi, celle du dépistage qui te permettra de connaître la réalité de ton état de santé et te fera bénéficier du traitement approprié si une infection est diagnostiquée. »

Il lève un index.

Amical72

amical072@gmail.com

- « Attention, pour le VIH, un second test sera nécessaire six semaines plus tard car, en cas de contamination, ce sont les anti-corps que le test détectera or c’est le temps que met ton système immunitaire à les fabriquer. »

Et c’est comme cela que j’ai fait la connaissance du docteur Dumas au CeGIDD (Centre Gratuit d’information, de dépistage et de diagnostic). La qualité de son écoute bienveillante et ses conseils m’ont permis d’assumer pleinement ma sexualité en connaissant les risques encourus et en les gérant de la manière qui me convient le mieux.

En adulte responsable.

* Qu’est-ce que le traitement d’urgence ou traitement de post-exposition au VIH / TPE ? Trop de personnes l’ignorent mais il existe un recours efficace suivant IMMÉDIATEMENT une prise de risque; le traitement doit être pris au plus vite, au maximum 48 heures après le rapport; il est disponible 24h/24 aux Urgences du Centre Hospitalier le plus proche ; vous informer ici.

Concernant la prévention de TOUTES les IST (Infections Sexuellement Transmissibles) : le VIH, mais AUSSI les hépatites virales, la syphilis, les diverses infections à Chlamidiae, à gonocoque ou à mycoplasma, les condylomes et l’herpès génital (sauf pour le papillomavirus où une vaccination peut être nécessaire), l’Assurance Maladie nous invite à privilégier l’usage systématique du préservatif, la SEULE protection polyvalente.

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur :

Agriculteur : S1 | S2S3S4S5
S6S7S8 | S9 | S10
S11 | S12 | S13 | S14 | S15
S16S17S18S19 | S20
S21

Toni : S1S2S3S4S5
S6S7S8S9S10
S11 | S12

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 1er Juil. | 54 pages

Les nouvelles | 8 Pages

Mon Cantal doux Coolsexe
Soirée entière Shura
Un mâle hors du commun Rafael
Anecdotes Fabrice
Running Alexandre
Le squat Fabrice
Beauf de coeur Louuis3535
Plan avec Karim 0liv

Les séries : 46 pages

Agriculteur | 14 Amical72
Saison 21 : 1 | 2 | 3 | 4 | 5
67 | 8 | 910
11 | 12 | 1314
Le gendarme et mon cul | 2 | +1 Lepassif
1 | 2
Vengeance sur Hétéro | 19 | +1 Miangemidemon
1 2 3 4 5
6 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19
Confinement en famille | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Abandon total | 4 | +1 Balthazar
1 | 2 | 3 | 4
Cruising | 4 | +4 Zebulxxx
1 | 2 | 3 | 4

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 193 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Juin 2024 : Visiteurs : 144K

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mercredi 10 mai 2023 à 10:13 .

Retourner en haut