PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

La meuf de Karim

Chapitre 1

Je vais vous raconter comment ma vie sexuelle a basculé à la fac. J’y suis arrivé à 18 ans. Au lycée, je n’avais pas vraiment perdu mon pucelage. Juste quelques pipes furtives et rapides. Jamais de baisers, jamais de baise aboutie. Bref, j’étais en manque grave quand j’ai repris les cours à la fac. Je n’arrêtais pas de kiffer sur tout ce qui avait une queue. D’ailleurs je jaugeais discrètement les  étudiants de ma promo à la grosseur présumée de leur paquet. Il y en avait quelques uns qui était hyper mignons avec manifestement ce qu’il faut là où il faut… Surement hétéros hélas… Comment approcher ces beaux males ? J’ai passé le premier semestre à me faire des amis. Je me suis beaucoup astiqué le manche en pensant à quelques uns d’entre eux mais rien à me mettre dans la bouche ou ailleurs. Vous l’aurez compris, je n’étais pas vraiment doué à cette époque là. Maintenant, j’en souris en songeant à la salope et au vide couilles que je suis devenu. N’y tenant plus après un semestre de plaisirs solitaires, je réponds à une annonce laissée sur la porte des chiottes situées à côté de notre amphi habituel. L’annonce était simple : « grosse queue cherche bonne bouche. » Ma réponse aussi : « j’ai une bonne bouche. » J’étais tout excité et le lendemain, avant le premier cours, je me suis précipité pour voir la réponse de mon mâle à grosse queue. Sur la porte un numéro de portable… Je me demande si c’est un piège mais je ne résiste pas longtemps et j’appelle. Au bout du fil une voix grave et masculine me répond :

-       Alors comme ça tu as une bonne bouche ?

-       Avec quelques leçons, je serai une bonne bouche…

-       Pucelle !?

-       Pas tout à fait mais je suis presque tout neuf !

-       Ca me plait, je vais pouvoir t’éduquer. Moi c’est Karim.

-       Moi, c’est Xavier. Tu es Rebeu ?

-       Ca te pose un problème le céfran ?

-       Non, au contraire ça me fait kiffer.

-       Bon, assez parler, viens me présenter ta bouche. Je suis à la cité U bat F 3ème étage chambre 345. Je te     préviens : je cherche une bonne salope de céfran qui encaisse le gros matos de Rebeu.

-       Je vais adorer mais il va falloir m’apprendre.

-       T’inquiète, tu pourras plus t’en passer. A tout de suite.

Il raccroche. Je suis vraiment excité. Je me prépare.

Arrivé à la chambre 345, je trouve la porte entrouverte. J’entre. Karim est allongé sur son lit, la queue à demi-bandée. Il est magnifique : grand, fine musculature, jambe musclées et poilues, tête de rebeu bien typée, look viril, paire de couilles magnifique, queue prometteuse. Je suis déjà sur un petit nuage et le spectacle me fait de l’effet. Ma queue me fait mal tellement elle est dure. Elle cherche à s’échapper de mon shorty noir.

Sans un mot, il me fait un signe de tête en m’indiquant le chemin de son braquemart. Je m’agenouille et commence à lui léchouiller le gland. Sur les coudes il soupire : je dois lui faire du bien. Je m’applique et essaie d’enfourner sa queue au maximum. Elle n’est pas super large mais bien longue. Je me dis que c’est la taille idéale pour prendre du plaisir sans se faire casser le fion dans la douleur. Je lui masse la tige avec ma langue en faisant des mouvements de va et vient. Je lui masse les couilles : j’adore.

-       Xav le céfran, tu vas devenir ma meuf…

Il se lève, sa belle tige à l’horizontale. Je me repositionne pour une bonne tétée. Mais en bon Rebeu, il m’attrappe par les cheveux et c’est lui qui commence à me niquer la bouche. D’abord doucement puis comme un bourrin. Il essaie de me forcer la gorge mais je ne peux pas : j’ai des renvois.

-       Il va falloir que je t’apprenne à te faire niquer la gorge comme une vrai tépu, xav le céfran.

Bouche pleine, je grogne en guise de réponse. Karim continue à me fourrer la bouche et je lui masse toujours les couilles. Il commence à pousser des grognements rauques de mâle en rut.

-       Je vais te faire le plein salope. Tu as intérêt à bien tout avaler xav la tépu.

Je le sens se tendre et il s’enfonce d’un bon coup de rein : il me force la gorge en lachant quatre jets de foutre bien fournis. Je suis bien obligé d’avaler. Il se retire et je lui nettoie bien la queue.

-       T’aime trop la bite toi. On va se revoir et je vais bien te prendre en main xav le céfran.

Je suis super fier d’avoir fait cracher mon beau Rebeu. Il me fouette la tronche avec sa bite.

-       Si tu me promets de revenir demain, j’ai un cadeau pour toi.

Je lui dit tout de suite oui en me finissant et en jouissant comme un ouf. Il me donne alors un petit paquet.

-       Ouvre le.

J’ouvre et je découvre un anneau avec quatre petites pattes chromées et deux lanières en cuir qui peuvent se rejoindre avec une fermeture type ceinturon. Innocent que je suis, je demande à Karim à quoi ça sert.

-       C’est un baillon araignée. Je vais m’en servir pour bien t’éduquer et t’apprendre à  faire la tépu avec ta bouche.

Je suis super content que Karim ait décidé de m’apprendre à bien me donner. Je le remercie. Il me fait un bisou sur les lèvres. Je réalise alors qu’on ne s’est même pas sucer la langue. On a décidément encore beaucoup de choses à essayer tous les deux. Je rentre chez moi avec des rêves érotiques plein la tête. Je sens que le beau Karim n’a pas fini d’alimenter mes fantasmes et je rêve déjà au lendemain.

Chapitre 2

En attendant le lendemain soir, le temps m’a paru super long. Je ne suis pas allé en cours : trop excité et la tête dans les nuages. Je suis allé m’acheter un jock-strap pour mettre mon beau petit cul musclé en valeur. Je compte bien finir par me faire tringler par Karim. Le baillon araignée reste mystérieux : je me connecte à internet et découvre son utilisation : il sert à maintenir la bouche ouverte et à se prendre une queue en fond de gorge. Je sens qu’avec cet engin, Karim a bien l’intention de me dresser. A l’idée de voir sa belle queue coulisser dans l’anneau qui me maintient la bouche grande ouverte, j’ai la trique raide. Ca m’inquiète aussi un peu et je sens que je vais prendre cher ce soir…

Je fais des essais avec le baillon que je ne peux pas boucler moi-même. L’anneau est grand et quand je le positionne, j’ai l’impression d’avoir la bouche écartelée. Question d’habitude certainement…

Finalement, j’ai passé la journée à m’exciter tout seul.

20h, j’arrive chez Karim. Toujours la porte entrouverte. Toujours allongé nu sur son lit.

-       Wesch Xav le céfran.

Je m’approche, me penche et lui roule une pelle. Il me bouffe la langue comme un affamé. Il bande et moi aussi. Je lui fait un steap tease en règle. J’ondule du cul et mon jock-stap le met bien en valeur. Karim me regarde complètement allumé. Encore jamais vu un mec avec ce regard là…

-       Avant de te déboîter le fion, je vais t’apprendre à faire ta tépu avec ta petite gueule d’ange.

Je lui passe le baillon araignée. Il se lève. Je me retourne. Il installe le baillon et le boucle dans mon cou. Il en profite pour me tater le fion et me mettre un doigt.

-       Tu perds rien pour attendre de ce côté-là salope. Allonge toi sur le lit avec la tête au milieu. Je vais m’amuser avec ton trou. Tu es ma meuf Xav le céfran. Tu es à moi.

Effectivement, avec l’anneau, ma bouche n’est plus qu’un trou à bite. Evidemment ça m’excite grave et je bande comme un malade. Karim monte à califourchon sur moi et commence à me frotter la tronche avec son manche. Ses couilles frottent contre mon nez. Je les sniffe. Il recule et s’allonge pour me mettre sa queue dans l’anneau. Avec le fameux baillon, je ne peux rien faire si ce n’est encaisser. Karim me force la gorge et m’enfile jusqu’à la garde. Ses couilles battent mon menton. Je me force à ne pas déglutir et je me concentre un max pour ne pas avoir de renvois. Pour l’instant Karim n’est pas trop bourrin et même s’il me nique sur toute sa longueur, il ne reste pas planté au fond de ma glotte. Avec mes mains, j’en profite pour lui tater le cul. Que du bonheur son petit cul de Rebeu. Je me demande quelle serait sa réaction si je lui mettais un doigt. Maintenant, une fois sur deux il reste planté en fond de gorge et fais des mouvements de rotation avec son bassin comme s’il voulait élargir l’anneau… Ca me travaille la gueule grave . Je kiffe et pourtant je suis complètement dominé. Je ne peux rien faire si ce n’est attendre que Karim ait fini de jouer et me remplisse de jus.

Il dose son plaisir et a bien l’intention de faire durer son plaisir. Du coup, tendu à fond, je m’astique le manche. Karim, comme hier, grogne de plus en plus. C’est annonciateur d’une bonne coulée de jus. Evidemment le dernier coup de rein de Karim est puissant et il m’envoi la purée en fond de gorge en ralant comme une bête. Il se retire, se remet à califourchon sur moi et s’essuie la bite sur mon visage. Pendant ce temps, je me finis et j’arrose le dos de Karim avec du sperme bien chaud. J’ai pris un pied d’enfer.

-       T’encaisse bien Xav le céfran. Tu es une bonne meuf.

Il m’enlève mon baillon et me roule une pelle.

-        Demain, on change. Je viens chez toi et on passe aux choses sérieuses : je vais te dépuceler le fion.

Sans plus de dialogue, je prends congé. Je me dis que Karim va me rendre dingue. Chaque fois, il me promet un lendemain qui me tourne la tête et je sens que je vais encore passer ma journée à attendre le soir en m’excitant tout seul sans pouvoir faire rien d’autre.

La suite avec vos encouragements.

stephtitof

stephtitof@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Les jumeaux en coloc
Enculé à fond - Les deux frangins - La meuf de Karim - Dépucelage d'un lycéen

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)