NEWS :
15 et 16 Juillet

"Sodomie"
"Handgag"
"bbk"

187 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

OFFRE 50%

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisodeÉpisode précédent

Bonne pute

Chapitre 3

Mon maitre, petit et trapu, à qui j’appartiens en ce moment me bipa.

- T’as bien aimé la dernière fois ?

- Oui maitre.

- Les yeux bandés, t’as kiffé de ne pas voir ce qui allait t’arriver.

-Oui maitre.

-Prêt à recommencer ?

- Oui maitre.

- T’es ma pute ?

- Oui maitre.

- Tu vas obéir.

- Oui maitre.

- J’aime quand t’es comme ça. Grouille-toi, viens.

- J’arrive, maitre.

Et me voilà donc rapidement parti. En élève docile et soumis, j’arrivais aussi vite que possible chez mon maitre. Maintenant, dès que je franchissais la porte d’entrée, je quittais mes fringues et les laissais dans le dressing. Aussitôt j’enfilais ce que mon maitre avait préparé pour moi. Cette fois-ci, un jock noir, que j’avais déjà porté plusieurs fois, et un harnais.

Je m’équipai et attendis que mon maitre arrive.

- Approche.

J’obéis. Il me roula une grosse pelle, baveuse. C’était devenu un rituel entre nous. Il portait un jeans élimé. Torse nu, son corps me

parut plus massif que d’autres fois. Son jeans le serrait. Mon regard accrocha la belle bosse qui poussait contre sa braguette.

- Putain, à peine arrivé, tu mattes déjà ma teub.

- Pardon maitre

- T’excuse pas et lèche-moi les pieds.

Je me mis à genou, et lui léchai les pieds qu’il avait nus. Je m’affairai lentement et gobai chaque orteil. Ma langue caressait chaque centimètre de sa peau. Il me laissa faire. Il s’appuya contre un meuble pour que je puisse lécher la paume de ses pieds.

Lorsque mon maitre en eut assez, il me releva. Son regard plongea dans le mien.

- Tu vas obéir ?

- Oui maitre.

- Très bien. Tourne-toi, je vais te bander les yeux.

Je m’exécutai.

- Très bien. Tu vas venir avec moi. On nous attend.

- Oui maitre.

- C’est ce que j’attendais. Que tu sois très gentil avec mes copains.

- Oui maitre.

Je n’en menais pas large. Bien sûr, on avait déjà parlé de plan à plusieurs, mais là, ça arrivait sans que je l’ai vu… j’appréhendais un peu, mais l’excitation prit le dessus. Alors que mon imagination s’activait, mon maitre me guida jusqu’à la réserve. Il m’avait expliqué qu’il avait baptisé la pièce ainsi.

Mon maitre me guida jusqu’à un tapis.

- Mets-toi à genou.

Autour de moi, je sentis qu’on bougeait.

- Dis bonjour à mes amis.

- Bonjour.

- Mieux que ça.

Mon maitre plaqua sa main contre ma nuque et me força à avancer la tête. Mon visage heurta une queue.

- Ouvre ta bouche.

Je gobais la demi-molle qui me laissa un goût amer. Elle durcit un peu, mais mon maitre retira ma tête qu’il tourna sur ma gauche. Une autre queue s’offrit. Déjà raide, elle s’engouffra dans ma bouche et je sentis le gros gland taper contre ma gorge.

- C’est bien. Je te présente Pedro et Yvan.

- Enchanté.

- Allez montre-leur ce que tu sais faire.

Et il repoussa ma gueule contre la première bite. Cette fois elle était bien raide. Mon maitre resta derrière moi. Il me tenait les bras

dans le dos. Devant moi, Pedro me fourrait la bouche. Il tenait ma tête avec ses deux mains. Il allait et venait. Je le sentais souffler au-dessus.

- Tu peux la mettre en entier dans sa gorge.

- Ouais ?

- Vas-y, j’te dis.

Pedro obéit à mon maitre et poussa sa queue au fond de ma gorge. J’en eus un haut-le-cœur. Il gémit. Alors il recommença. Je le suçais longuement.

- Oublie pas mon autre pote.

Mon maitre offrit ma bouche à Yvan. Son gros gland passa mes lèvres. La hampe glissa sur ma langue et j’essayai d’avaler le chibre. Mais la taille était conséquente, aussi il me fallut plusieurs essais. Enfin, la bite passa et manqua de m’étouffer.

Mon maitre me tenait la tête.

- Allez, avale-le bien. Je sais que tu peux le faire.

- Oh c’est bon.

- Tu vois, il est content. Allez, continue.

Docile, j’obéis. Après un moment, mon maitre me retourna et présenta ma croupe aux visiteurs.

J’avais la tête sur le tapis, le cul relevé, un pied de mon maitre sur le visage. Il écarta mes fesses.

- Un p’tit cul comme il faut. Vous pouvez lui faire tout ce que vous voulez.

- Tout ?

- Tout!

Je sentis un souffle sur ma rondelle. Un frisson me parcourut. Une langue s’approcha et titilla mon œillet. Suivirent de longues

lapées baveuses. Je gémissais. Mon trou se détendait.

- Il s’ouvre déjà.

- Et c’est que le début. Une vraie chienne.

Un doigt me pénétra et laissa mon œillet ouvert. Alors je sentis deux doigts que mon trou avala sans broncher.

Mon maitre cracha sur mon trou.

Sans ménagement, une bite me pénétra. C’était Pedro. Il s’enfonça directement en entier. Je râlais de surprise. Il me pilonna un

moment. Lorsqu’il ressortit, ma rondelle resta ouverte.

Mon maitre n’avait pas bougé. Il contrôlait ce que ses amis me faisaient. Il cracha sur mon trou.

- Viens l’essayer.

Le gros gland se présenta contre mon trou. Bien que déjà ouvert, le calibre dut forcer un peu pour entrer. Il coulissa doucement

d’abord, puis à mesure que je m’habituais à la taille généreuse, Yvan accéléra le rythme. Bientôt il fut entièrement en moi.

Son piston me tamponna longuement. Il m’arrachait des soupirs et des gémissements. Puis le membre quitta mon trou.

- Regardez ça. Une belle rosette bien ouverte.

Mon maitre écartait mes fesses et exhibait mon trou à ses amis. Il glissa deux doigts d’un coup.

- Ma pute adore ça.

Il branlait mon trou et le maintenait ouvert et lubrifié.

Je n’avais toujours pas changé de position. Mes membres étaient ankylosés. Mais mon maitre m’offrait à ses amis. Aussi, je fis de mon mieux pour ne pas bouger.

Ses mains claquèrent sur mes fesses. Le sang monta et réchauffa mon cul. Deux autres claques tombèrent. Puis ce fut une bite qui me ramona encore. Cette fois, mon maitre glissa deux doigts contre la queue.

Pedro s’activa. Il me laboura comme une chienne. Puis Yvan le remplaça. Son membre coula entièrement dans ma caverne. Je suffoquais. Mon maitre glissa un doigt dans mon trou.

Puis un deuxième.

Ma rondelle chauffait. La pénétration dura un bon moment. Et lorsqu’elle cessa enfin, mon trou me brûlait.

Mon maitre me fit allonger sur le dos. Il releva mes jambes et offrit une vue imprenable à ses amis. Mon trou dégoulinait de gel et de salive.

Un doigt s’amusait à remettre les fluides dans mon trou.

- Putain, il est bien ouvert.

- Je vous avais prévenu.

Bientôt trois doigts me fouillèrent et tournèrent dans mon trou. Mon maitre en rajouta un.

- On peut encore l’ouvrir…

Un coup de froid me surprit. Une grosse quantité de gel coula dans ma raie. Les doigts l’étalèrent et le poussèrent dans ma grotte.

Je ne sais pas qui de Pedro ou d’Yvan me dilataient, mais mon trou continuait de s’ouvrir. Je gobais les doigts qui passaient près de mon trou.

Sous les encouragements de mon maitre, les invités me doigtèrent à tour de rôle. Pedro avait une main large et courte. Ses doigts

épais me travaillaient fort. Yvan avait des doigts fins. Mon maitre le guida. Lorsqu’Yvan introduisit un quatrième doigt, mon cul l’absorba sans rechigner.

- Tu vas glisser ton pouce dans ta paume et tu vas tourner doucement

Yvan obéit. Personne ne résistait au maitre.

- Très bien.

Je gémissais de plaisir. Yvan travailla mon cul encore un instant et puis sa main poussa dans mon cul.

- Aaah

-Ouais, fais plaisir à mes copains. Donne-leur ton cul.

Yvan me remplit de sa main. Il se retira et replongea plusieurs fois. Chaque fois je poussais les mêmes râles.

Bientôt je sentis que les invités alternaient dans mon trou. Je m’évadais dans l’extase de la dilatation.

Puis mon maitre décida d’arrêter.

Je me reposais un instant. Je reprenais mes esprits. Mon cœur battait fort dans ma poitrine. J’avais chaud et soif. Mon maitre s’en aperçut.

- Tu veux boire ?

- Oui maitre

- Viens là.

Je me redressais sur mes genoux. Alors un liquide chaud coula sur mon visage.

-Si tu veux boire, ouvre la bouche.

J’hésitais. Le jet s’arrêta.

- Obéis.

J’entrouvris la bouche et le jet reprit.

- Mieux qu’ça.

J’ouvris en grand.

- Très bien.

La pisse coulait dans ma bouche et le long de mon visage. Bientôt, un autre jet toucha ma bouche. Je ne pouvais garder la quantité dans ma bouche, aussi j’en avalais.

- Allez encore

Un troisième jet me doucha. Je dégoulinais de pisse. Lorsque la douche cessa, j’étais trempé.

Les mains couraient sur mon corps. Sur mes épaules, une pression m’obligea à tourner la tête, un sexe tendu força ma bouche. C’était Pedro. Il me baisa la bouche. Il me fit mettre à quatre pattes. Je gardais sa bite entre mes lèvres. Des mains écartèrent mes fesses et une nouvelle baise débuta.

Cette fois-ci, mon maitre était de la partie. Les coups de piston m’arrachaient des soupirs de bonheur. Ma rondelle bien dilatée accusait les coups de butoir.

Mon maitre se retira et laissa sa place à Yvan. Après un moment sous les assauts dans mon cul et dans ma bouche, les membres

m’abandonnèrent.

Mon maitre s’affairait. Un corps s’allongea.

- Viens là. Assis-toi….

Je me redressais.

- Jusqu’au bout. Assis-toi jusqu’au bout.

Mon maitre m’empala sur la bite d’Yvan. Il commença à bouger dans ma grotte. Devant moi, j’avalais le membre qui se présenta. Pedro voulait que je le suce encore. Ses mains encerclèrent mon visage et je fus à sa merci.

Très vite, mon maitre se faufila derrière moi. Sa queue buta contre mon trou déjà gavé.

- T’es ma pute

- Oui maitre

Son gland poussa le long de la bite d’Yvan. J’accueillais cette bite dans un râle profond et rauque. Mes trois assaillants me labourèrent sauvagement. Pedro fut le premier à décharger son jus au fond de ma gorge. La surprise de sa jouissance entraina la mienne. Ma queue collée contre Yvan déversa une mare de sperme sur son ventre.

Mon maitre se retira et se déplaça devant moi. Il se branla au-dessus de ma face.

Yvan le rejoignit. Je les sentais s’astiquer le manche devant moi.

Yvan frotta son gland contre mes lèvres. Un jus chaud coula et je ne pus résister à l’envie de le goûter.

Enfin mon maitre déversa son nectar sur ma langue.

J’étais poisseux de pisse, de sueur et de sperme. Et ravi…

Si vous voulez commenter cette histoire, n’hésitez pas.

Balthazar

balthazarxxx@yahoo.com

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 1er Juil. | 54 pages

Les nouvelles | 8 Pages

Mon Cantal doux Coolsexe
Soirée entière Shura
Un mâle hors du commun Rafael
Anecdotes Fabrice
Running Alexandre
Le squat Fabrice
Beauf de coeur Louuis3535
Plan avec Karim 0liv

Les séries : 46 pages

Agriculteur | 14 Amical72
Saison 21 : 1 | 2 | 3 | 4 | 5
67 | 8 | 910
11 | 12 | 1314
Le gendarme et mon cul | 2 | +1 Lepassif
1 | 2
Vengeance sur Hétéro | 19 | +1 Miangemidemon
1 2 3 4 5
6 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19
Confinement en famille | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Abandon total | 4 | +1 Balthazar
1 | 2 | 3 | 4
Cruising | 4 | +4 Zebulxxx
1 | 2 | 3 | 4

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 187 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Juin 2024 : Visiteurs : 144K

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : vendredi 22 juillet 2022 à 09:16 .

Retourner en haut