PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Épisode précédent

Thibaud et un mec en cuir

Apparemment le début de mes aventures avec Thibaud vous a plu. Alors pourquoi ne pas continuer. Comme je vous l'ai dit dans le précédent récit, nous nous sommes fréquentés pendant quelques mois. Très vite l'ascendant que j'avais sur lui m'a dérouté et fasciné. Je le dominait totalement et il faisait tout ce que je voulait. Lorsque je lui ai proposé de m'accompagner au "Trou", un sex club lyonnais, j'ai senti une réticence mais il a accepté. J'avais très envie de le partager.

Je lui demandé de s'habiller en jean et en baskets, sans slip (il faut être pratique) et de me rejoindre rue des Capucins à 21 h précises. Je suis très ponctuel et j'en attendais autant de lui. Autant vous dire qu'il a obéi. Lorsque je suis arrivé, il attendait déjà dans le froid. Je l'ai trouvé vraiment mignon avec son blouson en jean, son gros pull et son 501 moulant. Décidément, j'ai vraiment des goûts éclectiques car il est plutôt menu et en principe, ça ne m'attire pas. Il portait une paire de baskets Nike très "petit lascar de banlieue". J'ai trouvé ça excitant. Nous avons sonné, j'ai pris deux entrées sans l'avoir laissé dire ouf et nous sommes entrés. Nous avons posé nos blousons et je lui ordonné de quitter aussi son pull. Je le voulais torse nu. J'ai posé un bisou sur sa nuque car je voyais bien qu'il était nerveux. Du coin de l'oeil, j'ai aperçu que le mec de l'entrée souriait. Je l'ai pris par la taille et l'ai embrassé très très longuement tout en marchant dans la pénombre. Je le tenais serré contre moi. Il était torse nu, un peu tendu. J'avais heureusement prévu du poppers. Nous avons croisé quelques mecs qui tournaient en se matant. Le genre gravure de mode qui se la joue. Je ne supporte pas !

Nous nous sommes baladés dans les deux étages en nous embrassant de temps en temps et en nous tenant par la main. Le jean de Thibaud était tellement serré que je remarquai sa queue qui était dure et se dessinait le long de sa cuisse je lui ai souri. Je l'ai entraîné dans une cabine et j'ai commencé à le débarrasser de son jean. Sa queue était raide, le gland décalotté, il mouillait. Je lui ai mordillé les tétons puis je l'ai assis sur la couchette qui était très en hauteur. Ses pieds ne touchaient plus le sol. Je le tenais serré dans mes bras et je l'embrassai encore en passant ma langue sur son visage et son cou. Il avait ses mains posées sur la couchette et s'accrochait au matelas tandis que je lui mordillais les tétons. Il les avait peu développés et j'avais un peu de mal à les tirer avec mes dents mais il avait l'air d'apprécier. Vu que la porte était ouverte, des mecs se succédaient pour mater. J'en ai repoussé deux qui ne m'auraient même pas regardé si j'avais été tout seul et j'ai continué à lécher Thibaud sur tout le corps. J'ai enlevé mon pull et je l'ai fait mettre à quatre pattes sur la couchette. Son cul était au niveau de ma bouche et je l'ai léché et bouffé avec énergie. Il avait la tête posée et son cul levé m'excitait à mort. Là, un mec d'une bonne quarantaine, poilu, vêtu d'un pantalon en cuir et torse nu s'est approché. Celui-là me plaisait bien. Je l'ai laissé entrer. Nous nous sommes embrassés. J'ai senti Thibaud se raidir. Il était toujours excité mais sa nervosité repris le dessus. Nous sommes sortis tous les trois de la cabine en emportant nos fringues. J'avais ouvert mon jean et ma bite dépassait. Le costaud et moi avons entraîné Thibaud jusqu'à une cabine plus grande. Il ne faisait pas le malin.

Je l'ai fait mettre à genoux et l'ai obligé à me sucer en embrassant le mec. En y regardant mieux, il avait bien cinquante ans, un torse puissant, un peu grassouillet avec une moquette impressionnante. J'ai baissé son cuir. Il était relativement bien monté mais surtout, il avait un piercing au gland. Ca m'a un peu embêté. J'ai toujours peur que ce genre de truc déchire la capote. Je décidai que je serai le seul à entrer dans Thibaud mais je l'obligeai à sucer le type qui se mit à bander direct en tenant la nuque de mon petit partenaire tout en m'embrassant. Thibaud avait compris, il allait de l'un à l'autre, léchait les couilles, le haut des cuisses. Je le fis relever. Et hop je le penchai en avant en lui faisant cambrer son cul un peu brutalement. J'ouvris une capote. Le mec en cuir le tenait par les épaules. Son sexe  frottait contre le visage du gamin. La situation était super excitante. Je suis entré dans son cul direct. Il a gémi. Le costaud le tenait solidement et j'ai commencé à le pilonner. J'ai dit "Bouffe !" en poussant sa tête sur la bite de notre partenaire improvisé. J'étais vraiment très très excité et le lui claquait les fesses très fort en le baisant. Le troisième a poussé le verrou. Je l'ai laissé faire. Thibaud gémissait mais il se débrouillait très bien. Je le tenais solidement et le costaud aussi. C'était terrible. Ca faisait limite violent mais je sentais qu'il prenait son pied car tout son corps réagissait. Il tenait les jambes du mec en cuir en s'agrippant solidement et bouffait son sexe jusqu'à la garde. Je redoublai de coups de reins. Il gémissait. Je vis que le troisième allait jouir. Je lui fis signe de se retirer de sa bouche. Je me retirai aussi. Nous avons empoigné Thibaud et l'avons allongé par terre (il n'y avait pas de couchette dans cette cabine (seulement un carcan mais nous ne nous en sommes pas servi) puis nous nous sommes agenouillés, les futs baissés et nous avons éjaculé sur son visage.

Je lui ai relevé les jambes tandis que le troisième lui tenait les mains pour l'empêcher de se branler. J'ai attrapé sa queue d'une main et lui ai enfoncé deux doigts de l'autre. Il n'a pas été long à éjaculer. il était couvert de sperme. Son visage, sa barbe naissante, ses cheveux, son torse imberbe, se jambes poilues, son pubis, il y en avait partout. J'ai saisi du papier dans le dérouloir et je l'ai essuyé doucement. Le type a remonté son pantalon et est sorti. J'ai embrassé Thibaud et lui ai glissé "merci" à l'oreille. Il m'a rendu mon baiser.

Nous nous sommes rhabillés encore tout collants puis nous sommes sortis dans la rue. Je sentais que Thibaud voulait me dire quelque chose mais qu'il n'osait pas.

"Qu'est-ce qu'il y a ?"
"Tu veux pas dormir chez moi ? J'habite pas loin."

J'ai accepté et nous sommes allé au studio qu'il  louait effectivement à deux pas de là. C'était une pièce assez grande sous les toits. Nous nous sommes embrassés encore mais l'odeur du sperme me dégoûtait  un peu et, en dépit de l'heure tardive, nous nous sommes douchés. Il s'est endormi dans mes bras dès que nous avons été dans le lit. Quand j'étais célibataire, il était extrêmement rare que je dorme avec quelqu'un mais j'ai aimé ce moment. Le matin, je me suis levé pour lui acheter des croissants et tout à tas de viennoiseries. Je le connaissais peu et je ne savais même pas ce qu'il aimait.

Auteur de l'histoireStanlyon

stanloeb@yahoo.fr

 

Autres histoires de l'auteur : Maxime
Jérôme et un daddy costaud - Cyrille - Benjamin - StephanePhilippe - Emmanuel Corentin - Bertrand - Yann - Christophe - Mehdi - Benoît - Bertrand et Romain - Hugues - Bâtard69 - Rodrigue - Bruno - MounirJean Philippe - Alban - Fred - Florent - Régis - Lakdar et Axel - Alain - Antoine - Valentin - Thibaud - Sauna oasis lyon - S et moi - Romain et jean jacques - Philippe - Mathieu - Florent - Edouardo - David 1er sous sol lyon - Beau black au sexshop - Maxence - Karim - Clement - Aymeric - Xavier - William G - Un autre Karim - Tristan Malik Jean Christophe - Thierry - Thibaud - Thibaud Rachid - Thibaud et mec en cuir - Thibaud encore - Sylvain - Sylvain Malik JC - Sylvain Jean Philippe - Eric - Seb - Raphael - Pierre - Patrick - Patrick 2 - Patrice - Nasser - Medhi - Maxime - Malec - Luc - Leo - Laurent - Kevin - karim - Jocelyne et Rudy - Jerome - jeremy - Jean Claude - Igor - Herve - greg bogosse - Georges - Gael - Fabien - Eric - Arnaud - David - Damien - Cyril jean_marc moi - Christophe - Christophe et jean_pierre - Cedric et mec brun - Bertrand - Bernard - Aymeric - Aurelien - Arnaud sm - Adrien - Mec au trou à Lyon - Romain

Suite de l'histoire

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)