PAUSE

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Thierry

Il y a longtemps que je ne vous avais pas raconté un plan cul de mon ancienne vie mais hier en discutant, nous avons évoqué un endroit où j'allais pas mal quand j'étais sur Paris, un petit sex-club qui se trouve dans la rue de la Cossonnerie et dont le nom m'échappe toujours. En fait, on prend une entrée, on descend au sous-sol et on tourne dans les couloirs et les cabines. Classique. En 2007, j'ai passé pas mal de temps dans la capitale et, ne sortant même pas en rêve encore avec S., je me comportais comme un chat de gouttière et allais traîner dans ces endroits interlopes lorsque l'envie de me vider les couilles me prenait (je sais, c'est un peu grossier mais c'est la vérité). J'avais rendez-vous au Wolf ou au Bear's Den avec Jean-Marc, un copain que je voyais régulièrement à l'époque mais je ne travaillais pas l'après-midi donc je me décidai à aller chasser. C'était une période où j'étais relativement fauché et j'avais fait déjà un ou deux saunas depuis le début du séjour, je décidai donc de faire "moins cher" et me dirigeait vers l'endroit sus-nommé. Je pris donc une entrée et un vestiaire étant donné que nous étions en hiver et que j'avais un blouson et je descendis dans ce lieu, glauque et dégueulasse à souhait. Là, des mecs tournaient en se regardant ou pas. La plupart étaient musclés et assez méprisants. En les voyants, je me dis que ce n'étais pas gagné.

Pourtant, je n'étais pas là depuis plus de trois minutes lorsque je croisais un mec qui me regarda droit dans les yeux. Il était plutôt petit, dans la pénombre, j'avais du mal à lui donner un âge mais il me sembla qu'il n'était pas aussi jeune que les mecs qui me draguaient dans ce genre d'endroit en principe. Je le regardai donc à mon tour et continuai de tourner. Mes yeux s'habituaient de plus en plus à l'obscurité. En fait, il pouvait bien avoir la quarantaine. C'était un cliché du Marais, musclé, tatoué, en marcel, une barbe de trois jours. En fait, il me plaisait bien bizarrement. Je continuais d'avancer et, pour ceux qui connaissent, j'entrai dans la cabine du fond ou se déroulait un film sans le son. L'endroit était encore plus crade que le reste du sex club mais c'était la seule dont la porte était ouvert. Sur le sol, il y avait du papier, des emballages de capotes et peut-être même pire. Il s'approcha, commença à me caresser et à m'embrasser.

- T'aimes quoi ?

- Je suis plutôt actif...

Il referma la porte de la cabine et m'embrassa à nouveau. Je lui rendis son baiser en le collant contre le mur de la cabine me disant que tant pis, je prendrais une douche en rentrant, mais j'en avais trop envie. Je me la jouai macho.

- C'est ma bite que tu veux ?

- Ouais...

- A genoux, bouffe ma braguette.

La conversation était une vraie comédie mais ça m'avait fait bander. Il s'agenouilla. Il avait dégrafé son jean à la mode et retiré son débardeur. Il était vraiment musclé, pas très poilu mais attirant. Il léchait goulûment ma braguette. Je commençais à ne pas pouvoir tenir dans mon jean qui pourtant était assez large. Il défit les boutons un à un. J'avais un calbut blanc, je m'en souviens parfaitement car lui avait un sli blanc aussi et de la même marque. Il baissa son jean maladroitement et commença à se tripoter pendant qu'il me suçait. Je me crus obligé d'en rajouter :

- Elle te plait ?

- Ouais...

- Tu la veux dans le cul ?

Il gémit en signe d'assentiment.

- Alors bouffe.

Il me suçait avec application. La casquette qu'il portait au début avait glissé sur le sol. Il avait les tétons percés et je tirai doucement sur les anneaux qu'il portait.

- Plus fort...

Qu'à cela ne tienne, je tirai plus fort, provoquant chez lui un autre gémissement. Je n'en pouvais plus. Ce mec, qui se la racontait, à genoux devant moi ronronnant et gémissant, ça m'excitait. J'eus peur de lui jouir dans la bouche je le relevai par les épaules et l'embrassai en tirant sur ses piercings. Bizarrement, il était très soumis mais restait tout à fait viril (parfois, même avec les musclés et tatoués on a des surprises). Je le collai contre le mur en le retournant et remarquais qu'il avait un immense tatouage sur tout le dos. Je mordis sa nuque. Il gémit encore. Je baissais son slip. Il y avait une autre surprise. En le palpant pour voir s'il bandait bien, je sentis un prince albert. Je tirai dessus un peu avec un de mes doigts tandis que je lui tenait fermement la nuque avec  mon autre main. Il déchira l'emballage d'une capote et me la tendis.

- T'as besoin de gel ?

- Non, c'est bon...

En effet, je l'avais à peine touché et il était super humide. Je le fis cambrer pour lui bouffer quand même un peu le cul mais il se releva.

- Défonce-moi !

Pas de problème, je lui fis écarter les jambes et entrai en lui d'un coup sans le moindre problème. Il poussa un grognement. Je le pris par les hanches et commençais à le pilonner. Il haletait. C'était super excitant. On était là, debout contre le mur, comme des brutes. Je lui donnais des grands coups de bite lentement puis je me mettais à accélérer le mouvement. Il gémissait. Il transpirait un peu et j'avais du mal à le tenir par les hanches. Je posais donc fermement mes mais sur ses épaules et m'enfonçai complètement en lui. Il cria carrément.

- T'as mal ?

- Non continue !

Pas de soucis, je le pilonnai de toutes mes forces. J'avais passé le stade de l'excitation extrême et je pouvais résister comme ça très longtemps. Ce que je fis. Je n'ai pas chronométré mais je pense que je l'ai défoncé pendant un long moment. Au bout d'un moment il se retira, vira la capote et me lécha partout. Il se branlait en même temps. J'aurais bien aimé le sucer car j'aime bien les prince albert mais il semblait bien dans son rôle de petit bâtard. Il éjacula sur le sol et, deux secondes plus tard, je lâchais tout sur son visage. Il était inondé, un peu sonné, je l'aidai à se relever et nous nous sourîmes. Nous sortions de nos rôles de fantasme. Nous échangeâmes nos prénoms et nos numéros de téléphone. Il s'appelait Thierry. Nous ne nous sommes jamais recontactés. Il reste de cette rencontre ce moment intense de plaisir.

Auteur de l'histoireStanlyon

stanloeb@yahoo.fr

 

Autres histoires de l'auteur : Maxime
Jérôme et un daddy costaud - Cyrille - Benjamin - StephanePhilippe - Emmanuel Corentin - Bertrand - Yann - Christophe - Mehdi - Benoît - Bertrand et Romain - Hugues - Bâtard69 - Rodrigue - Bruno - MounirJean Philippe - Alban - Fred - Florent - Régis - Lakdar et Axel - Alain - Antoine - Valentin - Thibaud - Sauna oasis lyon - S et moi - Romain et jean jacques - Philippe - Mathieu - Florent - Edouardo - David 1er sous sol lyon - Beau black au sexshop - Maxence - Karim - Clement - Aymeric - Xavier - William G - Un autre Karim - Tristan Malik Jean Christophe - Thierry - Thibaud - Thibaud Rachid - Thibaud et mec en cuir - Thibaud encore - Sylvain - Sylvain Malik JC - Sylvain Jean Philippe - Eric - Seb - Raphael - Pierre - Patrick - Patrick 2 - Patrice - Nasser - Medhi - Maxime - Malec - Luc - Leo - Laurent - Kevin - karim - Jocelyne et Rudy - Jerome - jeremy - Jean Claude - Igor - Herve - greg bogosse - Georges - Gael - Fabien - Eric - Arnaud - David - Damien - Cyril jean_marc moi - Christophe - Christophe et jean_pierre - Cedric et mec brun - Bertrand - Bernard - Aymeric - Aurelien - Arnaud sm - Adrien - Mec au trou à Lyon - Romain

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

22 aout 2019

Nouvelles (20)

Douche salle de sport Noprise2tete
Sexe à l'armée -01 Martin
Sexe à l'armée -02 Martin
Sexe à l'armée -03 Martin
Sexe à l'armée -04 Martin
Sexe à l'armée -05 Martin
Sexe à l'armée -06 Martin
Sexe à l'armée -07 Martin
Sexe à l'armée -08 Martin
Excitantes retrouvailles Max
Aller en club tout seul Jh30du11
Un boss plus que pervers Private78
Le vigneron Romain
Fratrie « de Wintzt » Calinchaud
Mon voisin hétéro ? Étalon
Un magnifique voyage Passifsensuel
10 ans en arrière Bad boy
Weekend dans le sud Chopassif
La Première Fois de Mon Pote Molgax
Capotes et jus Barn

Aout 2019

Nouvelle

Abdou Romain
L’école de danse Noah93
Hétéro, juste ce qu'il faut Hugo
What a TØS Sexaddict49
Première hard Tours37
Plan à 3 en extérieur Sylou69
Fouille révélatrice à l’aéroport KarlJ
La piscine Quentin94
Un sauna de verre Glaudoun
Défonce au camping Heysi37
Pauvre Cyrillo Romain
Mes dépucelages -01 XXL
Mes dépucelages -02 XXL
Le fils du shérif -01 Matt
Le fils du shérif -02 Matt
Le fils du shérif -03 Matt
Faire durer le plaisir Frank
Faire durer le plaisir -02 Frank
M Renart
M -02 Renart
Amoureux de Dimitri Chopassif
Prof de sport Victobg
Lost in Cocktown Pititgayy
Il m’offre son c... Seithan
Jardinier bien bâti Virilbgmuscle06
Mes années de fac Louisallenk
Toilettes publiques Hugo
Anniversaire de mon beauf Linox
La Cage d’escalier Éric
Révélation au club de natation WhiteKnight
Mehdi, le livreur de pizza Pol
Les vices de l’internat Lloh
Le volleyeur et le rugbyman Dolto
Chienne à rebeu Larbin
Nils -01 Renart

La suite

Passion en toutes lettres -17 Romain
Passion en toutes lettres -18 Cyrillo
Passion en toutes lettres -19 Romain
Passion en toutes lettres -20 Cyrillo
Passion en toutes lettres -21 Romain
Passion en toutes lettres -22 Romain
Passion en toutes lettres -23 Cyrillo
Passion en toutes lettres -24 Romain
La grosse bite de mon beauf -08 Ghost writer
Un étudiant appliqué -07 Amical72
Un étudiant appliqué -08 Amical72
Un étudiant appliqué -09 Amical72
Un étudiant appliqué -10 Amical72
Un étudiant appliqué -11 Amical72
Amour inaccessible -05 Miangemidemon
Nils -02 Renart
Mariage pour tous -13 Yan
Mariage pour tous -14 Yan
Le cul -02 chuuuut17
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider
(Simple et anonyme)
Ne donne pas accès aux pages "avant-première"