PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Corentin

Lorsque j'étais célibataire, je fréquentais assez régulièrement les sex clubs mais je n'ai jamais été fou des journées où soirées à thème pourtant, ce jour-là, je décidai d'aller au Trou à Lyon en sachant très bien que c'était «Calbut et slip». Je choisis donc un boxer un peu sexy et je me mis en route. Nous approchions de l'été 2007 et la température était un peu montée donc l'idée me parut sympa. Je choisis donc un boxer Hom sport blanc et bleu et m'habillais par dessus assez légèrement vu que j'allais devoir me désaper en arrivant.

Quelques minutes plus tard, je me déshabillais dans le sex club avec d'autres mecs qui ne me plaisaient pas forcément mais l'idée de se mater du coin de l'oeil m'excita immédiatement. Je me retrouvai donc en boxer et en baskets (des Nike il me semble) et commençai à explorer l'endroit comme si je le découvrais, ce qui était une parfaite hypocrisie vu que j'y venais régulièrement.

Je montai à l'étage au dessus du sling (pour ceux qui connaissent) mais personne n'attira mon attention. Je pris donc le parti de redescendre au rez-de-chaussée et d'aller m'asseoir dans une cabine en attendant que d'autres types arrivent. C'était le début de l'après-midi et j'allais bien trouver un partenaire. Je ne me faisais pas de soucis. J'avais prévu une petite fiole de poppers que j'avais fait rentrer dans mon brassard en même temps que la capote et le sachet de gel fournis par la maison !

Ce genre de journée attire pas mal de monde et, très vite, une dizaine de gars, peut-être plus, se croisaient, se jaugeaient, se regardaient avec insistance. Mon attitude plutôt en retrait semblait à la fois intriguer et intimider et je me dis qu'il me fallait bouger si je voulais me vider les couilles. Je partis donc à la recherche d'un mec passif qui ma plairait. Je dois dire que le côté «tous en slip» ne m'excite pas trop car je suis assez fétichiste des vêtements et des looks mais bon, à la guerre comme à la guerre, je montais dans l'autre partie de l'étage qui se trouve près du bar et où il y avait à l'époque une grande cabine et un petit labyrinthe il me semble.

Arrivé en haut de l'escalier, je vis tout de suite un jeune mec, pas trop mon style, imberbe, en slip Calvin Klein blanc, me regarder passer. Il me dépassa et me regarda avec insistance avant d'aller se mettre à quatre pattes par terre dans la grande cabine, le cul cambré et la tête baissée comme en signe de soumission. Il avait une vingtaine d'années et pourtant n'avait pas froid aux yeux. J'entrai dans la cabine et il commença à frotter sa tête contre mes skets et mes mollets comme un clebs. J'avoue que ça m'a fait bander direct. Je me reculais pour fermer la porte. Je n'étais pas d'humeur exhib. Je revins vers lui et lui fit lécher mon caleçon. C'était très excitant. Je sniffai du poppers et lui en proposais. La première bouffer, le rendis encore plus salope et ce n'était pas pour me déplaire. Je sentais sa langue remonter le long de mes jambes jusqu'à mon boxer. Il était toujours par terre devant moi. Son attitude était particulièrement culottée si j'ose dire. Il se lâchait totalement. Je le fis cambrer encore plus sans dire un mot et baissai son slip. Je commençai à toucher son cul puis son trou en insérant à sec un doigt. Il gémit en se tenant à mes jambes.

«T'es une petite pute !» Chuchotai-je. «Tu vas me donner ton cul ?»
Pour toute réponse, il baissa mon calbut et commença à me sucer très adroitement. Je transpirait un peu et lui aussi. La chaleur dans la cabine, les pas des autres clients qui auraient je pense, aimé voir ce qui se passait, tout m'excitait. Je prenais donc du poppers avec parcimonie. L'action de la langue du jeune gars sur mon gland était excellente. Je lui tenais la tête. J'avais l'impression que plus j'étais brutal, plus ça l'excitait. Je le fis relever et le fis mettre à quatre pattes sur la couchette. Il se cambrait naturellement beaucoup. Je lui claquais les fesses assez durement en les écartant pour mettre ma langue dans son trou. Il se dilatait très rapidement. C'était incroyable. Il semblait très jeune et très expérimenté. Il gémissait en se laissant aller. Je le fis sniffer encore et il écarta ses jambes plus encore pour me laisser me mettre derrière lui et le pénétrer. J'avais envie d'y aller d'un coup. J'enfilai une capote.
«Du gel ?»
«Pas la peine...»
Je l'aurais deviné tout seul.

Je l'enculai, il n'y a pas d'autre mot, violemment en m'appuyant sur son dos. C'était terriblement excitant. Je regardais son slip qui gisait sur le sol près du mien. Nous étions tous les deux à poil et en baskets. Une situation qui ne pouvait que m'exciter. J'avoue que la chaleur pour le poppers m'avaient un peu déchaîné. Mon bassin claquait violemment contre ses fesses et je pense que tout le monde pouvait l'entendre râler. Il avait quelque chose de très viril pour un passif de son âge et ça m'excitait encore plus. Je le retournai et lui enfonçai ma langue dans la bouche.

«Tu vas me faire jouir.» Chuchota-t-il.
«Te gène pas garçon.»
Je lui relevai les jambes et entrai à nouveau en lui très facilement. Il se contracta sur ma bite pour essayer de me faire éjaculer dans la capote mais ce n'est pas chose aisée avec  moi. Je lui touchai les couilles et l'entendis râler à nouveau avant de voir un flot de sperme jaillir de sa queue. Je me retirai et voulu lui gicler aussi sur le ventre mais il se redressa et revint se mettre à genoux par terre devant moi.
«Sur ma gueule».
J'agis en conséquence et je vis mon sperme couler sur son visage et dans ses cheveux. Je lui souris. Il se releva difficilement en s'accrochant à moi et s'assit sur la couchette. Il était couvert de sperme. Je lui tendis un peu de papier pour qu'il puisse s'essuyer. Il avait un super sourire.

Il s'ensuivit une conversation très banale :
«Tu viens souvent ?»
«De temps en temps, je ne suis pas de Lyon.»
«Tu t'appelles comment ?»
«Corentin et toi ?»
«Stan.»
«T'es très viril, j'aime bien.»
«Merci...»
Etc, Etc...

Nous nous essuyâmes mutuellement et je repartis assez vite. Je n'ai jamais revu Corentin évidemment mais c'est un bon souvenir.

Aussitôt rentré, j'écrivis ce plan dans mon journal intime.

Auteur de l'histoireStanlyon

stanloeb@yahoo.fr

 

Autres histoires de l'auteur : Maxime
Jérôme et un daddy costaud - Cyrille - Benjamin - StephanePhilippe - Emmanuel Corentin - Bertrand - Yann - Christophe - Mehdi - Benoît - Bertrand et Romain - Hugues - Bâtard69 - Rodrigue - Bruno - MounirJean Philippe - Alban - Fred - Florent - Régis - Lakdar et Axel - Alain - Antoine - Valentin - Thibaud - Sauna oasis lyon - S et moi - Romain et jean jacques - Philippe - Mathieu - Florent - Edouardo - David 1er sous sol lyon - Beau black au sexshop - Maxence - Karim - Clement - Aymeric - Xavier - William G - Un autre Karim - Tristan Malik Jean Christophe - Thierry - Thibaud - Thibaud Rachid - Thibaud et mec en cuir - Thibaud encore - Sylvain - Sylvain Malik JC - Sylvain Jean Philippe - Eric - Seb - Raphael - Pierre - Patrick - Patrick 2 - Patrice - Nasser - Medhi - Maxime - Malec - Luc - Leo - Laurent - Kevin - karim - Jocelyne et Rudy - Jerome - jeremy - Jean Claude - Igor - Herve - greg bogosse - Georges - Gael - Fabien - Eric - Arnaud - David - Damien - Cyril jean_marc moi - Christophe - Christophe et jean_pierre - Cedric et mec brun - Bertrand - Bernard - Aymeric - Aurelien - Arnaud sm - Adrien - Mec au trou à Lyon - Romain

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)