PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Pierre

Le moins que l'on puisse dire c'est que Pierre est soumis, exhib et passif. Lorsque je l'ai rencontré, en 2007, il était nu en train de se branler dans une cabine de sex shop, la porte grande ouverte. Pierre a la quarantaine, il est poilu, pas spécialement bien monté (normalement quand même) et surtout très bien foutu, musclé mais pas trop sec. Quand on le connaît en dehors du milieu "sex" lyonnais, il est assez BCBG, il porte des costards, des bracelets en acier très branchés etc... je l'ai aussi vu habillé en cuir des pieds à la tête ! Je vais vous raconter notre première rencontre.

Je m'ennuyais un peu en ce mois de juin 2007. Je bossais un peu chez moi mais j'avais pas mal de temps libre. Un jour, en début d'après-midi, je décidai d'aller à Euroshop, rue Thomassin, dans le deuxième avec la ferme envie de me faire sucer. J'emportais quand même une ou deux capotes et quelques sachets de gel, on ne sait jamais. Je suis arrivé vers 14 h 30. Le mec du sex shop était seul en bas et faisait du rangement. Je choisi un dvd assez excitant (ça devait être un citébeur je pense) en me disant que si je ne rencontrais personne, je me serai au moins tapé une bonne queue. Je payai et montai à l'étage m'installer dans ma cabine. Je vérifiai que le film fonctionnait puis, je commençai à faire le tour des couloirs sombres à la recherche d'un partenaire. A part quelques personnes d'un certain âge, il n'y avait pas grand monde. Je regagnai ma cabine et commençai, la bite sortie, à me caresser doucement en matant les petits beurs qui s'enculaient dans le film. Une fois que j'eus fait ça un moment, j'eus envie de retourner faire un tour. J'avais entendu pas mal de pas. Ma cabine était au premier étage et, au second, il y avait d'autres cabines et une salle de cinéma. Je vis tout de suite, dès que je fus monté, que la porte de l'une des cabines était grande ouverte car le couloir était sombre et un flot de lumière coupait l'obscurité. Je m'approchai.

Là, un mec nu, seulement vêtu de chaussettes noires était alangui sur son fauteuil et se caressait négligemment. Il était très sexy, cheveux courts, bronzé, poilu. J'ai tout de suite "kiffé" comme diraient les "djeunz". Ce qu'il regardait me dérouta quand même un peu. C'était un film hétéro dans lequel une fille attachée se faisait emmancher par des mecs dans un sex shop. Je regardai les images qui, c'est vrai, étaient excitantes. La fille était malmenée par plusieurs gars et se faisait bourrer très fort, attachée très serrée par des cordes. Je commençai à me caresser à travers mon jean. Là le gars s'est levé, j'ai cru qu'il allait refermer la porte mais non, il m'a attiré à l'intérieur et s'est mis à quatre pattes sur le sol de la cabine. Il a commencé à sniffer mon entrejambe. Ca m'a fait bander direct. Je ne portais pas de sous-vêtement aussi, lorsqu'il commença à défaire les boutons de ma braguette, mon sexe sortit, dur comme du béton. La porte était toujours ouverte. Je décidai de jouer le jeu : "Bouffe !" lui ordonnais-je. Il ne se fit pars prier, je sentis sa langue sur mes couilles et elle remonta le long de ma bite jusqu'à mon gland décalotté. Je lui pris la tête. J'adorais la sensation de ses cheveux coupés très courts sous mes doigts, il était à la fois soumis et très viril. "T'aime ça bâtard ?". Je lus un "oui" dans son regard. Il me regardait droit dans les yeux tout en me suçant. J'ai attrapé la bouteille de poppers qui traînait sur la télécommande murale et je lui en ai fait respirer. J'ai sniffé à mon tour. Il a redoublé d'énergie pour me sucer. Je me suis assis dans son siège après m'être débarrassé de mon jean. Vu que je portais des Converses, il n'a pas été difficile à quitter. Je l'ai obligé à me lécher toute l'entrejambe. Je bandais comme un malade. Il insista sur ma rondelle. Les papys qui tournaient dans les couloirs nous mataient. J'ai voulu fermer la porte de la cabine mais il m'en a empêché. Je me suis dit que finalement, ça ne me gênait pas d'être regardé. J'ai obligé sa tête!
et sa langue à remonter le long de mon torse, lui ai fait lécher mes tétons, mes aisselles, mon cou. J'ai refusé de l'embrasser à ce moment-là et j'ai remis sa bouche sur ma bite. "Tu la veux dans le cul ?" "Ouais". Il a pris une capote sur la télécommande murale et me l'a enfilé avec sa bouche.

Je me suis remis debout et l'ai fait s'agenouiller sur le fauteuil, le cul cambré. J'ai jugé qu'il ne se cambrait pas assez et je lui ai envoyé des grandes claques sur les fesses. "Tu sais ce que ça veut dire cambré, salope ?". Il fit un effort. Je commençais à effleurer sa rondelle avec le bout de mes doigts, il s'ouvrait tout seul. C'était super excitant. J'ai respiré à nouveau de son poppers et le lui ai tendu. Pendant qu'il débouchait le flacon, j'ai frotté mon gland contre son trou. "Ca va te plaire !". Je suis entré d'un coup. Il a crié. Je lui ai fait poser la tête sur l'assise du fauteuil et j'ai commencé à le défoncer sans aucun ménagement, ponctuant mes coups de reins, de claques sur ses fesses et d'insultes. Il gémissait. C'était trop bon de voir ce mec viril, super classe, se comporter comme la dernière des putains. J'ai attrapé ses tétons et les ai pincé sans sortir de son cul. J'ai mordu sa nuque, son oreille et lui ai ordonné de se branler pendant que je progressais dans son cul. Il haletait, gémissait. "Tu vas me faire jouir !". "Quand je t'autoriserai." J'ai continué. Il n'osait pas se branler avant que je lui donne le signal ce que j'ai fait assez vite. Il s'est lâché et a inondé le fauteuil et le sol de la cabine et moi j'ai rempli la capote à peu près en même temps. Nous sommes restés un instant comme ça et je me suis retiré.

J'ai jeté la capote, il m'a tendu des mouchoirs en papier et nous avons nettoyé le sperme dans la cabine. Il m'a dit qu'il s'appelait Pierre et m'a invité à boire un café. Nous sommes sortis du sex shop et allés dans un petit bar tout proche. Il m'a avoué qu'il pratiquait le sm dans un club et m'a proposé de faire des soirées avec lui. J'ai également appris qu'il dirigeait une entreprise assez importante. Il me dit qu'il était content de n'avoir pas eu à payer pour ce plan. J'ai été surpris, pourquoi un mec aussi sexy payerait-il pour se faire baiser ? Je l'ai revu souvent pour des plans sm et assez hards et j'ai coupé les ponts lorsque je me suis mis en couple.

Auteur de l'histoireStanlyon

stanloeb@yahoo.fr

 

Autres histoires de l'auteur : Maxime
Jérôme et un daddy costaud - Cyrille - Benjamin - StephanePhilippe - Emmanuel Corentin - Bertrand - Yann - Christophe - Mehdi - Benoît - Bertrand et Romain - Hugues - Bâtard69 - Rodrigue - Bruno - MounirJean Philippe - Alban - Fred - Florent - Régis - Lakdar et Axel - Alain - Antoine - Valentin - Thibaud - Sauna oasis lyon - S et moi - Romain et jean jacques - Philippe - Mathieu - Florent - Edouardo - David 1er sous sol lyon - Beau black au sexshop - Maxence - Karim - Clement - Aymeric - Xavier - William G - Un autre Karim - Tristan Malik Jean Christophe - Thierry - Thibaud - Thibaud Rachid - Thibaud et mec en cuir - Thibaud encore - Sylvain - Sylvain Malik JC - Sylvain Jean Philippe - Eric - Seb - Raphael - Pierre - Patrick - Patrick 2 - Patrice - Nasser - Medhi - Maxime - Malec - Luc - Leo - Laurent - Kevin - karim - Jocelyne et Rudy - Jerome - jeremy - Jean Claude - Igor - Herve - greg bogosse - Georges - Gael - Fabien - Eric - Arnaud - David - Damien - Cyril jean_marc moi - Christophe - Christophe et jean_pierre - Cedric et mec brun - Bertrand - Bernard - Aymeric - Aurelien - Arnaud sm - Adrien - Mec au trou à Lyon - Romain

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)