PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Emmanuel

J'ai toujours aimé les blacks. Durant ma carrière de queutard, je m'en suis tapé quelques uns et pour la plupart actifs, ce qui est un problème car je ne suis que rarement passif depuis mes vingt-cinq ans. En avril 2008, je surfais sur un site de rencontre et j'ai eu l'agréable surprise d'être contacté par un «chaser» black de 35 ans absolument magnifique et qui cherchait un plan suce, Emmanuel. Très rapidement, nous avons convenu d'un rendez-vous après son boulot. Très honnêtement, j'étais persuadé que la rencontre n'allait durer que quelques minutes et que j'allais me vider les couilles point final. Ceci dit c'était mieux que rien.

Sur le coup des midis, je me mis en route. Le gars n'habitais pas loin de chez moi et il faisait beau et chaud. Je me souviens que j'étais en tee shirt et jean dans la rue et quelques minutes plus tard, j'arrivais devant chez lui. Il n'y avait pas d'interphone mais nous avions échangé nos téléphones. Je l'appelai et montai l'escalier. La porte était entrebâillée et il me fit entrer. Il était absolument magnifique, musclé, dessiné, avec un sourire à tomber. Une vague odeur d'herbe flottait dans l'air mais je n'y faisais pas attention tant Manu me plaisait.

Il me fit entrer et asseoir et nous avons commencé à discuter de tout et de rien. Un gars sympa et souriant, vraiment beau, je ne pouvais pas m'empêcher de mater son cul. Il s'en rendis compte et me proposa tout de go :
«Tu veux que je te suce la queue ? Mets toi debout et on y va.»
Je me laissai faire. Il s'assis devant moi sur le canapé et commença à déboutonner la braguette de mon 501. Je bandais comme un malade. Il était sexy, pas vraiment mon style, trop musclé, trop sec mais vraiment superbe. Il lécha un peu mon slip. Je ne portais pas de boxer pour une fois. Je commençai à mouiller et ça lui plut. Il pris les choses en main et sortit ma bite puis la mis dans sa bouche. Chaque coup de langue me faisait bander d'avantage. Je caressai sa nuque et lui ôtais son tee shirt pour promener mes mains sur son dos et ses épaules. Il était comme beaucoup de créoles que j'ai connu, très très sensuel. Il me caressait, léchait mes couilles.

Brusquement il s'arrêta.
«Tu veux faire autre chose ?»
«Tu te fais prendre ?»
«Oui... je vais chercher une capote.»

Il me laissa en plan, et se leva. Il se déshabilla entièrement ne gardant que ses chaussettes blanches et sortit un instant du salon. Il revint quelques secondes plus tard, le cul graissé, avec une capote dans une main et un matelas léger dans l'autre. Il le laissa tomber sur le sol et m'entraîna dessus. il me déshabilla entièrement en passant sa langue sur tout mon corps. Salope mais sensuel quand même. Je m'allongeais contre lui et commençai à l'embrasser langoureusement. C'était génial. Un petit 69. Il me suçait à nouveau et je fis de même. Il me murmura :
«C'est vraiment parce que tu me plais... je ne me fais jamais sucer en principe.»
Pas grave. Il bandait très dur. Sa queue n'était pas énorme mais bien proportionnée avec de très jolies couilles pas rasées. Il n'était pas très poilu mais très naturel. J'adorais.

Je le redressai et l'embrassai puis le fis mettre à quatre pattes. J'entrai très doucement en lui en prenant ses hanches étroites dans mes mains. Il gémissait un petit peu mais surtout se colla à mon pubis. Je le baisai très doucement, en le caressant. Comme si je voulais faire durer le plaisir uniquement.
«C'est bon, t'es pas obligé de me défoncer comme un malade. Comme ça j'adore...»
Je lui léchai la nuque. Nos doigts s'entrecroisaient. C'était d'une sensualité dingue. C'était trop bien. Nous restâmes comme ça un moment, je faisais de petits vas et viens et je le caressai puis je l'empoignai et le limai un peu plus fort. Il grognait, gémissait. C'était excellent. Je sortis, enlevai la capote et je l'embrassai à nouveau très doucement mais longuement.

C'était un plan très différent de la petite pipe rapide à laquelle je m'attendais. une vraie bonne surprise. Il se mit au dessus de mon visage et commença à se branler tout en me suçant. J'admirai ses couilles et son trou. Ses jambes musclées me plaisaient aussi énormément. Il se redressa et éjacula sur mon torse et je fis de même en même temps.

Nous reprîmes nos esprits et je m'essuyai. Je n'avais pas le temps de prendre une douche. Nous avons échangé quelques mots. Je me suis rhabillé. Il me dit qu'il était réunionnais et qu'il n'était pas à Lyon depuis longtemps. Il m'embrassa encore plusieurs fois et me raccompagna encore à poil en chaussettes comme à regrets. Je ne l'ai jamais revu.

Auteur de l'histoireStanlyon

stanloeb@yahoo.fr

Autres histoires de l'auteur : Maxime
Jérôme et un daddy costaud - Cyrille - Benjamin - StephanePhilippe - Emmanuel Corentin - Bertrand - Yann - Christophe - Mehdi - Benoît - Bertrand et Romain - Hugues - Bâtard69 - Rodrigue - Bruno - MounirJean Philippe - Alban - Fred - Florent - Régis - Lakdar et Axel - Alain - Antoine - Valentin - Thibaud - Sauna oasis lyon - S et moi - Romain et jean jacques - Philippe - Mathieu - Florent - Edouardo - David 1er sous sol lyon - Beau black au sexshop - Maxence - Karim - Clement - Aymeric - Xavier - William G - Un autre Karim - Tristan Malik Jean Christophe - Thierry - Thibaud - Thibaud Rachid - Thibaud et mec en cuir - Thibaud encore - Sylvain - Sylvain Malik JC - Sylvain Jean Philippe - Eric - Seb - Raphael - Pierre - Patrick - Patrick 2 - Patrice - Nasser - Medhi - Maxime - Malec - Luc - Leo - Laurent - Kevin - karim - Jocelyne et Rudy - Jerome - jeremy - Jean Claude - Igor - Herve - greg bogosse - Georges - Gael - Fabien - Eric - Arnaud - David - Damien - Cyril jean_marc moi - Christophe - Christophe et jean_pierre - Cedric et mec brun - Bertrand - Bernard - Aymeric - Aurelien - Arnaud sm - Adrien - Mec au trou à Lyon - Romain

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)