PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Valentin

Au premier abord, je n'avais pas du tout craqué sur Valentin. Tout d'abord, je l'avais rencontré dans une touze organisée par une connaissance de sauna. Comme toujours, j'étais plus attiré par les mecs présents qui étaient plutôt virils et poilus. Valentin était le plus jeune, il était mince, assez imberbe, très très soumis et passif. Le seul contact plus ou moins physique que j'avais alors eu avait été mon éjaculation sur sa gueule. En fait, tous les autres l'arrosaient avec leur sperme et j'avais fait de même. Nous nous étions donc quittés sans avoir échangé plus de deux mots et mon liquide séminal.

C'est quelques semaines plus tard, nous devions être au printemps 2007, que je le croisais au Station B, un bar gay de Lyon que je fréquentais assez peu. Je le reconnus tout de suite et me dis qu'il était quand même bien mignon. Il portait un jean très simple, un peu déchiré sur l'une des poches et un tee shirt à manches longues avec le logo Adidas en gros dans le dos. Il s'avança vers moi et me fit la bise. Je fus un peu surpris puis j'allais m'installer au bar. Je buvais une bière lorsqu'il s'approcha de moi à nouveau et engagea la conversation :
"C'était une bonne soirée, non ?"
"Ouais, j'ai bien aimé mais j'aime bien le cul à plusieurs".
"Je ne te plais pas ?"
"Tu n'es pas trop mon style", avançais-je prudemment.
"Moi je te trouve vraiment très sex."
"Euh... merci."
"T'as pas envie de me baiser ?"
"Je préfère les mecs plus de mon âge."
"Allez, je suis sûr que tu te tapes des petits jeunes."
"Ca m'arrive."
"Invite-moi, tu le regretteras pas."
Je souris et lui dit un vague "on verra". Je n'aimais pas beaucoup qu'on se jette à ma tête aussi franchement. Ca me mettait mal à l'aise d'autant plus que Valentin ne m'avait même pas effleuré physiquement pour m'exciter. Il continua à babiller avec l'un ou l'autre des mecs qui buvaient au bar. Il cherchait manifestement un plan cul mais je voyais qu'il me surveillait du coin de l'oeil. Je quittai donc le bar pour traverser la salle sombre qui menait aux toilettes. Ce qu'il faut expliquer c'est qu'au Station B, les chiottes servent aussi accessoirement de backroom. La proximité des mecs m'avait un peu excité malgré le fait que je n'étais pas forcément venu là pour trouver un partenaire immédiat. J'étais en train de pisser dans une des cabines sans avoir fermé la porte lorsque je sentis qu'on se tenait derrière-moi. Valentin m'avais suivi et il avait passé sa main sous mon tee shirt. Je rangeai ma bite dans mon boxer et me retournait. Il me chuchota à l'oreille :
"Allez, on va dans un endroit plus tranquille et tu feras de moi ce que tu veux... J'ai pas de tabou, je suis à ta disposition".

Vous commencez à me connaître maintenant et cette proposition m'excita. Je l'embrassai, le jean toujours ouvert et le fit mettre à genoux sur le sol des chiottes.
"Allez, fais-moi bander et on verra."
Il commença à lécher mon calbut d'une manière très langoureuse. Je bandai instantanément.
"Allez, on y va. Je te préviens, j'habite pas tout prêt".
"T'es où ?"
"Dans le troisième et je suis en métro."
"J'habite sur les pentes si tu veux."
Je le suivis. Je payais mon verre et je vis qu'il faisait un clin d'oeil au barman. Je suppose qu'il lui avait dit que je lui plaisais. Nous traversâmes deux rues et entrâmes dans son petit appart sur cour rue René Leynaud. Je décidai de prendre les choses en main et dès qu'il eut fermé la porte, je le fis mettre à genoux.
"Alors t'as dit que tu ferait tout ce que je veux. Voyons si tu en es capable."
Je lui mis un pied sur le visage. Il était là, devant moi, tout habillé, le cul en l'air et la gueule écrasée par ma basket. Je défis les boutons de ma braguette et sortit ma bite.
"A poil."
Il se déshabilla vivement. Il était super excité. Il ne portait pas de caleçon. Son sexe était comme dans mon souvenir, assez petit mais bien proportionné. Il n'était pas très poilu mais j'aimais bien le galbe de son cul.
"T'as un beau cul, j'avais pas remarqué l'autre fois."
Je me calai dans le canapé et lui ordonnait de venir me sucer. Il avança à quatre pattes, nu comme un ver sauf ses chaussettes qu'il n'avait pas pris le temps d'ôter. Il essaya de le faire mais je lui bloquais les bras et lui envoyait une claque sur la tête.
"Suce, laisse tes panards tranquilles."
Il s'appliquait. Je me sentais excité. J'avisai un flacon de poppers sur la table basse. Je m'en saisis. Il était resté à température ambiante et je me dis qu'il devait être éventé. Je l'ouvris et, bonne surprise, il était super. Je le fis sniffer. Je vis sa queue se tendre très fort après la première inspiration. Je respirai à mon tour.
"Alors, comme ça je te plaisais l'autre fois quand tu te faisais niquer par tout le monde..."
Entre deux coups de langue :
"Ouais..."
"Bouffe ! Elle est bonne ma queue ?"
"Ouais, j'adore..."
Il l'avala jusqu'à ce que je puisse sentir sa gorge. Avec l'étourdissement causé par le poppers, je me sentis très excité.
"T'as des capotes ?"
Il en attrapa une dans la poche arrière de son jean et déchira l'emballage. Il me la mis avec sa bouche. Je dois préciser que j'aime beaucoup ça. Je bandais donc plus fort encore. Je le fis mettre à quatre pattes sur le canapé. Il cambra son cul comme s'il n'attendait que ça. Je touchais sa rondelle et me rendis compte qu'il mouillait beaucoup. J'entrai sans problème après avoir humidifié ma queue. Il poussa un cri. J'avais du y aller trop fort et je m'attendais à ce qu'il me demande de ressortir mais non, il s'enfonça au contraire très profondément son cul venant taper contre mon pubis. Je lui claquais violemment les fesses et le dos avec mes mains. J'enlevai mon tee shirt et commençai à le pilonner violemment. Je l'avais vu à l'oeuvre et je savais qu'il pouvait encaisser. Mon pubis et mes couilles frappaient contre ses fesses. Il gémissait comme le soir où il avait vidé les mecs lors de la touze. Ca commençai à m'exciter vraiment. J'avais sniffé encore du poppers. Je me retirai d'un coup et l'entraînait jusqu'à la table de la cuisine. Je l'allongeai sur le dos et entrai encore en lui. Je sentis une fois de plus une légère résistance mais je n'en tiens pas compte. Il gémit un peu plus fort et lorsque je vis sa bouche ouverte je lui envoyai un mollard dedans. Il se redressa et m'embrassa. Nos salives coulèrent le long de ma barbe de trois jours. Je m'enfonçai encore plus en le tenant dans mes bras. Je sentis qu'il éjaculait contre mon ventre. Je voulus me retirer. Il me regarda droit dans les yeux et me dit :
"Reste. Baise-moi encore."
Je relâchai mon étreinte et le laissai s'allonger sur la table en reprenant mes va et viens.
"Jouis sur moi..."
Lorsque je sentis le sperme venir je me retirai et inondai son torse et son visage. Il sourit. S'essuya du revers de la main et m'embrassa.

C'était un super plan cul. Je lui donnai une tape sur la joue, remontai mon jean et récupérai mon tee shirt.
"Alors tu regrettes ?"
"Non, t'es une vraie salope."
"Je t'avais dit."
Il m'embrassa langoureusement. Je sentis qu'il voulait que je reste mais je n'en fis rien. Il était à peine 23 heures lorsque je repris le métro

Auteur de l'histoireStanlyon

stanloeb@yahoo.fr

 

Autres histoires de l'auteur : Maxime
Jérôme et un daddy costaud - Cyrille - Benjamin - StephanePhilippe - Emmanuel Corentin - Bertrand - Yann - Christophe - Mehdi - Benoît - Bertrand et Romain - Hugues - Bâtard69 - Rodrigue - Bruno - MounirJean Philippe - Alban - Fred - Florent - Régis - Lakdar et Axel - Alain - Antoine - Valentin - Thibaud - Sauna oasis lyon - S et moi - Romain et jean jacques - Philippe - Mathieu - Florent - Edouardo - David 1er sous sol lyon - Beau black au sexshop - Maxence - Karim - Clement - Aymeric - Xavier - William G - Un autre Karim - Tristan Malik Jean Christophe - Thierry - Thibaud - Thibaud Rachid - Thibaud et mec en cuir - Thibaud encore - Sylvain - Sylvain Malik JC - Sylvain Jean Philippe - Eric - Seb - Raphael - Pierre - Patrick - Patrick 2 - Patrice - Nasser - Medhi - Maxime - Malec - Luc - Leo - Laurent - Kevin - karim - Jocelyne et Rudy - Jerome - jeremy - Jean Claude - Igor - Herve - greg bogosse - Georges - Gael - Fabien - Eric - Arnaud - David - Damien - Cyril jean_marc moi - Christophe - Christophe et jean_pierre - Cedric et mec brun - Bertrand - Bernard - Aymeric - Aurelien - Arnaud sm - Adrien - Mec au trou à Lyon - Romain

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

21 mai 2019

Nouvelles (15)

Découverte Femelle
Une bonne salope sur un parking Chubbyslut
Complainte du garçon... Jako
Mon coloc me trouble -01 Svven
Mon coloc me trouble -02 Svven
Mon coloc me trouble -03 Svven
Mon coloc me trouble -04 Svven
Dépucelage à la plage Femelle
Découverte de nouveaux plaisirs Paupours
Louvain-La-Neuve sur un parking Nico
Sauna, mon premier dominant Femelle
Mes rêves J.S.
Domination à la forge Theo49
L’ange pervers Frank
L’ange pervers -02 Frank

La suite (8)

L'éveil du Renart -07 Renart
L'éveil du Renart -Fin Renart
Valentin et Simon -02 Aeshenn
Kader -16 Cédric T
Colocation -09 Emerick
Colocation -10 Emerick
Stage BTS à la ferme -13 Stéphane
Les potes de mon grand-frère 4/2 Marc 67

Mai 2019

Nouvelles

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket
Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier
Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)