PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Et in inferno ego… - 01

Premiers contacts

J'étais célibataire, c'était ma deuxième année de boulot après avoir fini la fac. J'avais donc beaucoup de temps libre. Du coup, beaucoup d'internet et de plans. Comme tu t'en doutes, j'étais (je suis toujours malgré tout) assez accroc à la bite et j'avais besoin de mon lot hebdomadaire de plans cul. Suivant les moments, c'est la complète, une séance de suce ou même le plan un peu salope soumise parce que j'aimais ça.

Un soir, un type me contacta en message privé sur un site de chat gay. On discuta un moment. Il cherchait un mec genre minet, pas trop grand, maigre ou musclé sec mais pas baraqué, blond, yeux bleus, pas farouche, sans lendemain et discret.

Pile poil mon profil.

On tomba d'accord sur un plan suce et il me demanda ce que je préférais : le visage ou la bouche. Je lui répondis que j'adorais dans la bouche, mais qu'il fallait être prudent… bla bla bla. Pour être honnête, c'était au feeling, si le mec me plaisait, il crachait où il voulait. La saveur du sperme est un puissant aphrodisiaque pour moi.

On échangea nos téléphones et une heure après il sonna chez moi et je l'accueillis.

Il entra, c'est un petit mec (165/170cm), genre hétéro (c'est-à-dire pas du tout efféminé ou fashion). Je le menai au salon où je lui demandai de m'attendre le temps de fermer le verrou de la porte d'entrée.

De retour dans le salon, je le trouvai debout, jean et caleçon (quand je dis que c'était un hétéro) sur les chevilles et sa queue, de petite taille –malheureusement- déjà raide.
Il me regarda avec un sourire en coin. Je compris l'idée et je me mis directement à genoux devant lui pour avaler son engin. Il soupira d'aise.

Je commençai à le sucer, bien que petite, elle avait un diamètre correct donc je pris aussi mon petit plaisir. C'était un bavard… Même s'il parlait tout bas, j'entendis les « Oui vas-y suce ! », « Mmm c'est bon ! », « Salope… » et autres petits noms : les mecs ont finalement assez peu d'imagination.

A un moment, il me demanda : « Alors tu veux où ? » et je répondis « Comme tu veux. ».

Ca lui plut car il redoubla de coups de reins. Un moment je cherchai à le regarder dans les yeux, mais il était les bras en croix, le visage levé vers le plafond : ça lui faisait de l'effet dit-donc. Je ne pus m'empêcher de sourire malgré l'encombrement de ma bouche.

Soudain il souffla : « Vas-y prend tout dans la bouche. » Et il éjacula une dose tout à fait raisonnable. J'avalai le tout sans hésiter, en le regardant dans les yeux.

Il remonta immédiatement son caleçon et son jean, se rhabilla et se dirigea vers la porte.
Je lui ouvris, sans un mot, et il partit en me gratifiant d'un « c'était bien. » et du sourire qu'on adresse à un chien qui a rapporté la baballe.

Le tout en six minutes montre en main.

J'avoue avoir à la fois aimé le côté pipe-service et m'être senti frustré de ne pas avoir échangé plus que ça. Je me consolai avec les coups de bite d'un autre type avec lequel j'avais pris rendez-vous deux heures après et qui me laissa le cul démonté et la gueule pleine de jus.

Le gars se rattrapa sur le net. Ah il était fier ! Il me félicita car il avait adoré que je ne lui parle pas, que je le suce direct sans bla-bla. Et comment avais-je trouvé son sperme ? Il était bien épais hein ? Du bon jus ? Et que la prochaine fois il se lâcherait sur ma gueule. Et il voulait voir son sperme bien épais sur mon visage. Et il aimerait aussi juter dans ma bouche ouverte pour voir le sperme rentrer dedans.

Bref… Ou bien c'était son premier plan suce ou bien il n'avait pas eu de chance jusque-là.

Mais bon, j'aimais bien qu'il encourage mon côté salope. Du coup lorsqu'il me proposa de revenir quelques jours plus tard, j'acceptai volontier. Cependant l'échange, par sms, fut encore plus court que notre premier dial en ligne. Cela se résuma à :
« - Salut. T'es dispo à 19h ? 
- Oui.
- Ok je viens.
- Cool. Tu veux quoi ce soir ? »

Mais il ne m'a jamais répondu. A 19h précise il sonna. Cette fois, quand j'ouvris, il se dirigea directement dans le salon pendant que je verrouillai la porte. Même topo, il m'attendait la queue à l'air. Je ne lui adressai pas un mot.

Je le pris en bouche direct. Je m'aventurais juste à lui caresser le ventre et les fesses mais il repoussa mes tentatives et je me contentai donc de lui tenir les cuisses. Il fut un peu plus actif et me bloqua deux ou trois fois la tête pour m'enfoncer sa queue au plus profond… Ce qui n'était pas difficile à supporter, je l'ai déjà dit, il n'était pas super bien membré.

A la différence de la première fois, il ne prévint pas quand il gicla, se contentant d'un « Saloooope ! » retentissant. Je pris un instant pour laper jusqu'à la dernière goutte de son sperme au bout de son gland pour son plus grand ravissement et il se rhabilla et parti sans même un mot.

Bien qu'un peu bizarre, ça me plaisait. Suffisamment pour que je me branle juste après. Je m'inquiétais juste du cri qu'il avait poussé… vis-à-vis de mes voisins.

Ceci dit… Je fus plus bruyant encore avec le mec qui arriva peu après pour s'occuper de ma chatte.

[ Merci pour vos messages ! Continuez ! Si la suite vous intéresse, écrivez-moi. Les commentaires et suggestions sont les bienvenus !]

Yopi

yop_ex@outlook.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Sen et Kaze - Rapt - Un hasard - Tennis ? Plus Jamais ! - Tournoi en chambre - Pipe en jean… - Ma deuxième année de Fac - Au boulot - Le pinceau du peintre - Soirée étape - Ma première histoire - Et in inferno ego - Le dépôt - Mon petit beur - Première année de Fac

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)