NEWS :
16 Avril

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

195 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisodeÉpisode précédent

Hétéro en détresse

Yanis est mon meilleur pote hétéro.. on se connait depuis la maternelle.. il n'a qu'un défaut, il est hétéro.. mais c'est un hétéro qui m'adore et que j'adore..je ne l'ai jamais vu si désolé le jour où il a compris et que je lui ai confirmé que j'étais gay..

Après la stupéfaction qui se voyait sur son visage, sa première réaction a été "ça ne changera jamais rien entre nous"

Il ne s'est jamais rien passé avec lui, pourtant il a fait des allusions, comme moi également.. mais il rigolait en disant "c''est juste dans tes rêves!"

On sortait ensemble, lui draguait les nanas.. au moins je ne lui faisais pas de concurrence..

Il a fait sa vie, moi la mienne.. on se voit toujours, mais pas si souvent qu'avant car il s'est mis en couple avec une belle brune qui le rend fou.. on voit bien qu'il est fou amoureux et que tout doit bien se passer avec elle..

Il lui arrive quand même de passer à la maison boire un verre et papoter.. et, depuis un an environ, ce n'est plus une poignée de mains qu'il me donne, mais me fait la bise! Je n'ai jamais rien dit, ni fait de remarque.. et je pense que cela lui est venu naturellement, sans aucune ambigüité..

Maintenant on se fait la bise, même en pleine rue.. c'est presque moi le plus gêné!

Un soir en rentrant du travail, je l'ai trouvé dans la cour m'attendant..

-ben qu'est ce que tu fais là Yanis! salut mon pote!

-j'ai a te parler Fabrice.. son ton était bas, pas enjoué du tout..

-on va boire un coup viens!

On s'installe au salon, et, contrairement aux autres jours, il a la tête baissée et ne dit rien..

Je connais mon loustic, j'ai l'impression qu'il y a de l'eau dans le gaz avec la brune! donc je ne dis rien, j'attends..

Il relève la tête, les yeux pleins de larmes..

-elle me trompe dit il

-t'en es sûr ?

-ben elle ne veut pratiquement plus faire l'amour ..

-t'as parlé avec elle ? t'as pas gueulé au moins ?

-non non cela fait une semaine que ça dure.. elle me dit qu'elle est fatiguée, qu'elle a pas envie.. pourtant je lui fais bien sentir qu'elle me manque quoi!

-pourquoi tu dis qu'elle te trompe ?

-ben j'ai trouvé qu'elle avait une autre odeur, en fait une odeur de plus.. tu sais que j'ai du nez mec! eh bien je suis sûr qu'elle sent un autre mec.. alors tu vois je suis cocu mon pote!

J'ai failli éclater de rire devant son explication, mais je me suis retenu à temps devant son air si malheureux..

-il y a peut être une autre explication Yanis que de voir tout de suite le pire..

-ben trouve m'en une !

-écoute c'est toi qui la connais le mieux quand même.. mais essaie de la reconquérir.. achète des fleurs en rentrant.. fais lui un cadeau..

-oui oui t'as peut être raison..

-je t'ai vu à l'oeuvre pour draguer les meufs.. alors fait du charme! t'es beau mec quand même!

Il rigole enfin..

-elle a peut être un problème de santé.. essaie d'amener ça dans la discussion..

-bah elle a l'air en pleine forme!

-oui mais avoir l'air n'est pas suffisant! elle a peut être un problème et elle peine à t'en parler.. alors sois patient!

Le sourire semblait revenir, il s'est levé d'un bond..

-t'as raison mon pote! je file..

Le voilà parti en direction de la porte.. d'un seul coup fait demi-tour et vient me serrer dans ses bras, me faisant des bisous sur les joues..

-tu sais que je t'aime toi! t'es vraiment mon meilleur ami!

J'ai juste eu le temps de lui mettre une claque sur les fesses, qu'il partait en riant..

-n'en profite pas pour me tripoter espèce de vicieux!

Je n'ai pas eu de nouvelles de la semaine, le week-end est passé.. la semaine suivante s'écoulait sans que Yanis ne me fournisse d'explications.. je rigolais tout seul en pensant qu'il s'était fait un film.. et que tout devait être rentré dans l'ordre..

Quand le vendredi soir en rentrant du boulot, je l'ai vu assis sur les marches, tenant dans ses bras mon chat qu'il caressait et embrassait.. j'ai senti mon petit coeur s'emballer.. s'il était là, à caresser le chat et que l'autre minet se laisse faire.. ça devait pas aller!

Effectivement quand je suis arrivé devant lui, il n'avait pas bougé.. il a levé la tête, il avait pleuré, on voyait encore la trace des larmes et ses yeux n'étaient pas brillants.. le chat lui faisait des câlins..

-elle est partie me dit-il

-quand ?

-aujourd'hui, j'ai trouvé un mot sur la table et elle a emmené toutes ses affaires..

J'ouvre la porte, le chat entre, on le suit.. et aussitôt il me prend dans ses bras, les sanglots reprennent et il pleure à chaudes larmes.. je vois le chat nous regarder, me fixer d'un air de dire "j'ai fait ce que j'ai pu! c'est à toi maintenant!"

Je l'ai serré contre moi, le berçant doucement.. et, quand il a repris sa respiration, je sentais ses larmes couler dans mon cou..

-tu veux qu'on en parle tranquillement, tu veux me raconter ?

-oui dit il en reniflant

Je l'entraine dans le salon, on s'assoit dans le canapé et il me prend la main..

-y'a que toi à qui je pouvais venir raconter mon pote.. eh bien ce soir en rentrant du boulot j'ai été accueilli par le silence dans la maison, j'ai trouvé ça bizarre.. je l'ai appelé.. et j'ai trouvé ce mot sur la table.. tiens, lis le!

-t'es sûr ?

J'ouvre le papier plié en douze..

"Yanis, je ne peux plus continuer comme ça, tu as toujours été parfait et j'étais bien avec toi.. mais malheureusement j'ai rencontré une autre personne.. j'ai admiré tous les efforts que tu as fais depuis plus d'une semaine pour me faire plaisir.. mais je ne t'aime plus comme avant et vaut mieux que l'on se sépare.. je sais, j'ai pas été correcte avec toi, je t'ai fait croire cette semaine que tu pouvais me récupérer.. mais sache que j'ai toujours aimé faire l'amour avec toi.. je t'ai aimé Yanis.. et c'est vrai que la séance d'hier soir a été particulièrement chaude.. j'en garderais un très bon souvenir.. mais je dois partir.. j'espère que l'on pourra rester bons amis et que l'on pourra se revoir sans animosité.. encore désolé et bonne chance à toi"

-mes conseils n'auront donc servi à rien dis-je dans un soupir..

-comme tu peux le lire

-en fait son dernier cadeau c'est d'avoir fait l'amour avec toi hier soir..

Les pleurs reprennent.. c'est moi qui le prends dans mes bras, caressant ses cheveux..

-j'peux rester avec toi cette nuit ?

Ses yeux étaient malheureux, il avait dans la voix tout le désespoir possible..

-mais oui tu peux Yanis, mais à une condition dis je sans sourire

-laquelle ? demande t-il d'un air étonné

-que tu ailles te laver! tu pues le mâle lubrique plein de sueur!

Cela le fait rire quand même..

-parce que tu trouves que tu sens bon toi ? mais j'ai pas amené des affaires de rechanges..

-bon je veux bien te prêter une paire de chaussettes, un slip, un tee-shirt et un survêt.. ça vous va monsieur ?

-très bien si je peux choisir le slip..

-file te laver au lieu de dire des âneries.. tu as tout ce qu'il faut dans la salle de bains.. démerde toi!

-tu commandes des pizzas pour ce soir, je paie!

-t'inquiète ma mère m'a dit qu'elle était passée pour m'amener du lapin avec des girolles.. et comme tu la connais y'en a pour plusieurs..

Mon chat se demandait ce qui se passait, de voir Yanis rire maintenant, aller dans la douche.. il surveillait ça d'un drôle d'air avant de sauter sur mes genoux pour recevoir sa dose de caresses et câlins..

Il attendait sagement que je finisse ma douche et on s'est retrouvé autour d'un apéro.. certes on a un peu abusé.. puis on a eu faim.. et le lapin, même s'il s'est bien tenu.. il a disparu dans nos estomacs.. on s'est remis à picoler.. il s'est remis à me parler de sa brune.. parlant surtout sexe, comment elle le suçait, comment il la baisait.. on était quand même un peu saoul..

Mais on était crevé tous les deux de la semaine de boulot.. et j'ai dit "au lit".. en lui indiquant la chambre d'ami..

J'ai bien vu qu'il boudait un peu..

-je croyais que j'allais dormir avec toi ? dit-il de son air penaud

-Yanis! va te reposer s'il te plait!

Il m'a fait un gros câlin en me faisant deux bisous..

-bonne nuit mon pote!

Je ne sais pas pourquoi, mais en me couchant, j'ai gardé mon boxer.. alors que je dors nu tout le temps, été comme hiver..

Ca faisait pas 10 minutes que j'étais couché, que j'ai vu la lumière s'allumer dans le couloir.. l'ombre de Yanis derrière ma porte entre baillée..

-tu dors Fabrice ?

-ben non pas encore

-faut que je dorme avec toi.. j'pourrais pas dormir tout seul..

-bon! viens.. mais tu restes dans ton coin hein! sinon je ne réponds plus de ton petit cul mec!

Je l'entends rire en se couchant près de moi et.. reste de l'autre côté..

-bonne nuit Fabrice

-Bonne nuit voyou!

C'est quand je me suis réveillé que j'ai compris que tout allait déraper.. j'étais sur le dos, Yanis collé à moi, sa jambe entre les miennes écrasant ma bite qui bandait la coquine et je sentais son sexe dur sur ma hanche.. et son bras m'entourait le torse, sa tête dans mon cou.. il ronronnait doucement..

Je n'osais pas bouger.. j'étais complètement tétanisé.. c'était bien la première fois que je sentais son sexe contre moi et qu'il touchait le mien..

J'avais un bras sous son corps.. j'ai essayé de faire bouger son bras sur mon torse.. mais il a grogné en s'accrochant encore plus..

Bon! j'fais quoi maintenant ?

Et voilà le voyou qui commence à bouger, sans me lâcher.. je sens sa jambe caresser les miennes, passant sur ma queue de plus en plus raide et contente d'être touchée.. et la sienne se presser sur mon corps.. j'ai chaud subitement.. très chaud.. il ouvre les yeux, me regarde, me sourit..

-t'as bien dormi mon pote ?

-bah oui et toi ?

-on est pas mal dans tes bras! dit il en riant, bougeant sa jambe sur mon sexe.. et c'est moi qui te fais bander comme ça ?

-parce que toi tu bandes pas mon salaud ?

-bah c'est comme ça tous les matins..

Et cet andouille bouge son corps sur le mien, me serrant le torse, caressant ma poitrine.. j'aime sa main douce et chaude..

-Yanis tu fais quoi là ?

Sa main remonte jusqu'à mon visage, la pose sur ma joue et appuie pour que je tourne la tête vers lui.. nos nez se touchent presque.. ses yeux rigolent..

-j'aime quand t'es gêné comme ça Fabrice dit il en riant

D'un seul coup ses lèvres se posent sur les miennes.. juste comme ça.. mais je veux reculer ma tête qu'il tient maintenant de sa main et son corps vient glisser sur le mien, collant sa queue à la mienne..

Il décolle ses lèvres des miennes me regarde..

-t'es vraiment le premier garçon que j'embrasse sur les lèvres.. et j'avoue que c'est pas désagréable.. bon! sentir une queue se frotter à la mienne ça aussi, ça m'est jamais arrivé.. mais elle a l'air d'être contente de sentir une copine.. et je peux te dire que t'as un corps chaud mec! chaud bouillant dès le matin..

-mais Yanis.. arrête, ça me gêne tu le sais.. je sais bien que t'es pas gay!

-oui ça c'est vrai.. mais si j'ai envie d'essayer hein ? ben ça sera avec toi uniquement!

-d'accord, mais on verra ça un autre jour.. faut se lever dis je en voulant bouger..

Mais ce coquin a appuyé encore plus son bassin contre le mien, ouvrant ses jambes pour me bloquer et s'est mis à onduler sur moi.. ses mains de chaque côté de ma tête, j'ai vu la sienne s'approcher, ses lèvres s'emparer une nouvelle fois des miennes.. et sa langue entrait dans ma bouche..

Alors j'ai cessé de lutter.. je me suis abandonné à lui..

J'ai toujours su par ses conquêtes que Yanis était un bisounours.. qu'il adorait les caresses..

Je l'ai laissé m'embrasser, me lécher, aspirer ma langue, rentrer la sienne dans ma bouche, donner sa salive , toujours avec son corps souple et chaud qui ondulait sur le mien..

-y'a qu'avec toi que je peux faire ça mec! puisque je t'aime!

Et les bisous reprenaient.. je lui ai enlevé son tee-shirt.. et je l'ai caressé.. il est bien bâti mon pote, et c'est vraiment un plaisir de le caresser..

-tu veux que je te fasses quoi ? me chuchote t-il à l'oreille

-et moi tu voudrais que je te fasse quoi ?

-tout ce que tu veux mon pote.. je te fais confiance en tout..

Sans rien répondre, je l'ai fait rouler sur le lit pour me retrouver sur lui, le dominer.. le fixer avec mon regard le plus coquin possible..

-bon puisque c'est ton désir mec! ben tu m'appartiens totalement! tu n'auras pas le droit de me refuser quoi que se soit..

-ça veut dire quoi exactement ?

-les mecs dans mon lit ne posent jamais de questions.. ils subissent mec!

Il rigole!

-fais pas ton méchant! ça te va pas! allez fait ce que tu veux.. fais moi jouir en tout cas!

Je me suis occupé de lui, il voulait avoir du plaisir, alors j'allais lui en donner, qu'il s'en souvienne de sa première fois.. faut jamais louper une première fois!

Et j'ai découvert que c'était un doux, un tendre le Yanis.. très fleur bleue, très midinette dans ses petits cris et gémissements..

Quand en jouant avec sa langue, j'ai commencé à lui triturer le téton qui pointait durement, le faisant rouler entre deux doigts.. il a poussé un long gémissement.. j'ai poursuivi ma torture.. et il avait l'air d'aimer.. et, encore plus quand j'ai pris le téton entre mes lèvres, le léchant, le mordillant doucement, l'aspirant, il se tortillait sur le lit en poussant des petits cris.. j'ai pris mon temps pour m'occuper des deux tétons.. et je n'arrêtais pas de frotter ma queue contre la sienne.. j'avais hâte de voir, de toucher le gros morceau que je sentais..

J'ai léché son corps, lui faisant plein de bisous.. léchant son nombril peu profond.. il me caressait les cheveux.. du nombril partaient une trainée de petits poils qui entraient dans le boxer largement déformé..

Une grosse bosse partait vers ma droite et le bout était tout humide.. mais c'était MON boxer! cela m'a fait rire..

J'ai reniflé la bosse, la suivant de mon nez et revenant dessus avec mes lèvres.. je l'ai prise à travers le boxer entre mes lèvres, mes dents pour la mordre gentiment et cela l'a fait rire..

J'ai tiré sur le boxer, il a relevé son petit cul, ses jambes et j'ai enlevé le boxer.. j'avais la belle chose devant moi, une belle queue pratiquement décalottée, le gland arrivait presque au nombril et elle était d'une belle largeur épaisse.. j'allais me régaler.. et les deux couilles étaient de chaque côté..

Je ne savais pas si ses copines lui bouffaient les couilles.. mais fallait l'entendre pousser des petits cris et des gémissements..

J'ai adoré ses couilles, son odeur de mec! j'ai réussi à les avaler toutes les deux ensemble et les faire rouler dans ma salive.. et je me suis attaqué à la belle queue.. j'ai trouvé que c'était pas mal pour un petit déj..

Je l'ai bien décalotté pour admirer le gland, un beau gland luisant, bien dessiné.. le méat grand ouvert laissait perler sa mouille matinale de jeune excité..

Il a poussé un cri à mon premier coup de langue sur le frein, remontant vers le méat, attirant la mouille dans ma bouche.. et, à chaque coup de langue j'avais droit à un petit cri.. mais que dire quand mes lèvres lui ont enveloppé le gland.. j'ai bien cru qu'il ne s'était jamais fait sucé!

Il se tenait la tête entre ses mains, poussant cris et gémissements et tendait sa queue à mes lèvres.. j'ai sucé, léché le gland en branlant la grosse tige.. touchant les couilles de l'autre main..

D'un seul coup j'ai avalé toute sa bite, collant le gland au fond de ma gorge me faisant tousser, cracher sur la queue.. que j'ai pipé avec application, longuement.. rien que pour l'entendre gémir et dire des "oh", des "Ah putain" "c'est bon".. et d'autres mots..

Quand j'ai bien serré ses couilles d'une main, j'ai senti sa queue durcir dans ma bouche, le gland chaud a tressauté et la première salve est arrivée.. j'ai eu son jus en bouche pour la première fois, son jus était salé, bien liquide et la première giclée a coulé de suite en moi.. mais ce n'était pas fini.. il avait de la réserve le garçon.. et j'ai eu droit à un récital de cris, de longs gémissements et j'ai mis à sec ses réserves..

J'ai senti qu'il se détendait.. mais je l'ai pas laissé respirer.. j'ai soulevé ses belles cuisses pour les remonter sur son torse.. le fixant.. il me regardait un peu étonné quand même..

-tiens les aux genoux mec!

Et, avant qu'il ne dise ou pose une question, ma langue file vers son beau cul ouvert..

Ah c'est pas les culs que j'ai l'habitude de voir avec les salopes qui ne cherchent qu'à se faire baiser.. je ne savais même pas s'il se doigtait Yanis! on allait voir ça de plus près..

J'ai fait des bisous sur ses fesses, ça l'a fait rire.. mais quand il a senti ma langue se poser sur son anus.. je l'ai senti se raidir, j'ai senti l'anus se replier..

Là, j'étais sûr qu'il devait penser qu'il m'avait dit que je pouvais tout faire..

J'ai léché la raie, la mouillant le plus possible, léché l'anus, essayant de le forer de la pointe dure de ma langue.. mais il restait contracté.. j'ai pas forcé, mais j'ai inondé son petit trou.. que j'ai senti se détendre.. j'hésitais quand même à l'enculer direct.. j'allais commencer, enfin essayer avec un doigt pour voir sa réaction..

J'ai bien humecté mon index et j'ai essayé de le faire entrer.. mais y voulait pas le Yanis..

Je me suis redressé et en me penchant sur lui, j'ai vu comme de la terreur dans ses yeux.. mais je me penchais pour prendre un tube de gel dans le tiroir de la table de chevet.. ce qui n'avait pas l'air de le rassurer plus.. je riais intérieurement..

Naturellement, avec le gel.. ben ça glisse tout seul et je regardais mon index entrer en lui.. complètement.. et je me suis amusé à le faire bouger.. aucune réaction au départ.. mais quand j'ai caressé sa paroi chaude et humide.. j'ai eu ma récompense en son premier gémissement.. il avait fermé les yeux, et se mordait la lèvre..

J'ai changé de doigts, plus gros, plus long.. et les gémissements avaient repris.. là j'étais content de moi..

Mais le meilleur était encore à venir.. d'abord avec deux doigts.. là il a grogné, mais maintenant il ne refusait plus l'intrusion, au contraire il poussait.. et se donnait..

Je me suis occupé de son petit cul assez longtemps, jusqu'à ce que le sphincter reste ouvert, un peu, quand je retirais mes doigts..

Il était temps d'essayer avec ma queue.. que j'ai tartiné de gel..

Quand il m'a vu me redresser, commencer à me pencher au dessus de lui..

-tu vas me..

-oui dis je fermement.. si tu veux bien naturellement

-vas-y mon pote! si c'est pas avec toi ça sera avec personne!

J'en revenais pas de cette réponse.. mais tout n'était pas gagné!

J'ai posé mon gland barbouillé d'un tas de gel sur l'entrée qui s'était refermée.. mais comme le sphincter et ma queue étaient pleins de gel.. j'ai senti mon gland ouvrir doucement le sphincter.. j'ai fixé Yanis, je voyais qu'il avait peur, enfin qu'il appréhendait..

-ne résiste pas Yanis, au contraire pousse quand ma queue arrive..

Il a cligné des yeux.. j'ai forcé.. je sentais que ça glissait bien.. avec un autre, j'aurais donné un coup de reins et avec le gel, ma queue se serait retrouvée au fond du cul.. mais là, il fallait prendre son temps pour que le gland passe.. c'était le plus gros morceau !

Je n'osais pas donner un coup de reins, alors je forçais doucement, le gland ouvrait son petit cul et je voyais bien sur son visage que ce n'était pas sans douleur.. et, quand le gland a glissé d'un seul coup en lui.. il a hurlé.. ses yeux lançaient des éclairs.. je ne bougeais plus, le laissant s'habituer.. enfin voir s'il allait pouvoir.. et son sphincter serrait bien ma queue, qui elle était contente de dépuceler ce beau cul..

Quand ses yeux se sont radoucis, j'étais au dessus de lui, je bloquais ses jambes ouvertes sur lui et je pouvais le fixer, je lui donnais mon plus beau sourire.. il a daigné enfin sourire.. et j'ai donné un léger coup de reins.. ça glissait en lui.. il a crié de se sentir envahir comme ça.. mais ce cri là n'était plus de douleur.. je me suis enfoncé en lui tout entier, jusqu'à ce que mes couilles frappent son petit cul.. et j'ai fait coulisser ma queue en lui, ne laissant que le gland pour revenir le clouer sur le lit.. je râlais, il poussait de petits cris.. mais on se souriait.. moi en fait j'étais heureux d'avoir ce beau mec cloué dans mon lit.. et qui se donnait..

J'en ai profité un max! ne sachant pas si on recommencerait un jour..

Je lui ai bien fait sentir ma queue, le forer, le creuser, sentir sa paroi qui enrobait ma queue, le faire couiner quand elle frottait sa prostate.. il a eu l'air étonné mais le plaisir était là.. il a voulu se branler.. j'ai fait non de la tête..

Et je l'ai baisé, de plus en plus vite.. on gémissait tous les deux, la sueur coulait de mon front.. et j'ai rempli mon pote.. de voir sa tête, son impression quand il a reçu pour la première fois du jus de mec dans son petit cul.. cela a décuplé mon plaisir car je voyais bien qu'il y prenait également plaisir.. et les giclées se sont succédées.. on a fait un boucan d'enfer dans ma chambre.. et je suis tombé dans ses bras, ses jambes s'allongeaient, ma queue sortait de son trou lentement, laissant le cul se refermer et garder ma semence..

Ses bras se sont refermés sur moi, on s'est embrassé en fermant les yeux comme des amoureux..

-putain mon pote, ça m'étonne plus maintenant que tu baises autant de mecs.. avec le coup de reins que tu as..

J'ai rien répondu et j'ai repris en bouche sa belle queue encore raide et coulante.. je l'ai avalé en le regardant.. sucée, pipée.. il a encore poussé un cri et s'est vidé pour la deuxième fois dans ma bouche.. j'ai léché son bel outil avant de revenir dans ses bras..

-ça va Yanis ? j't'ai pas fait trop mal ?

-dire non serait mentir.. surtout au début.. faut dire que j'étais un peu récalcitrant.. mais après, putain tu m'as tué mec! je suis vidé complètement

Et il éclate de rire..

-et moi ? je pourrais te faire tout ça aussi ?

-j'espère bien mec! j'aime bien sucer ta queue juteuse.. mais j'aimerais bien qu'elle me visite aussi par derrière ..

-tu le fais souvent ?

-non, très rarement, je donne pas mon cul facilement.. faut le mériter mon pote!

-je t'aime encore plus Fabrice

-moi aussi je t'aime et maintenant je peux te le dire.. t'es vraiment mon hétéro préféré..

-plus tellement hétéro maintenant que j'ai pris ta bite dans le cul..

-oh comme t'es poète le matin! dis je en me moquant

-tu fais quoi en ce samedi matin ?

-là je crois que je vais être pris toute la journée et peut être même demain

-ah bon dit il d'un air maussade, et tu dois faire quoi ?

-m'occuper d'un ex vrai hétéro en détresse.. lui apprendre la vie entre mecs.. et il faudra bien deux jours non ?

-et tu me traitais de voyou ?

On s'est serré l'un contre l'autre, s'embrassant, se caressant, je sentais déjà ses mains me caresser les fesses avec un doigt inquisiteur.. et sa queue toujours raide se frottait à la mienne..

Le week-end allait être chaud, j'en étais sûr!

Fabrice

nico.tendre@orange.fr

TOP AUTEUR 2021 FABRICE

Histoires de l'auteur :

Malek S1 | S2 | S3S4 | S5 | S6 | S7S8 | S9

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 5 Avril | 51 pages

Les nouvelles | 10 Pages

Ça avance Alexgreen
Crier de plaisir P'tit Biscuit
À mon taff Passif17
1 garçon de 20 ans Grossebite
Le gendarme et mon cul Lepassif
Une belle première fois Dave069
Gros cul pour rebeus Meetmemz
L’ensemenceur Meetmemz
Week-end surprise Franck
Mon meilleur souvenir Wqt

Les séries : 41 pages

Les soirées de Mr le Comte | 9 | +2 Fabrice
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
Bande de potes | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Entre frères rebeus | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Les jumeaux et leur père | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15

Cours de soutien | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 195 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mars 2024 : 3 601 584 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mercredi 2 novembre 2022 à 17:56 .

Retourner en haut