NEWS :
16 Avril

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

195 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Les nouveaux voisins

J'avais encore 18 ans et j'habitais toujours chez mes parents.. on vivait dans un hameau où il n'y avait pas grand monde, à côté d'une ville moyenne.. il fallait un moyen de locomotion pour s'y rendre.. si bien que je restais souvent à la maison devant mes jeux vidéos, rêvant de beaux mecs qui me tombaient dans les bras.. J'ai appris par mes parents que la grande parcelle de terrain près de la nôtre était vendue et qu'une maison allait se construire..

Cela n'a pas mis longtemps à ce que des ouvriers viennent bâtir cette nouvelle maison.. sans voir les futurs voisins..

Mes désirs étaient qu'ils aient au moins un mec de mon âge pour avoir un peu de compagnie.. et je rêvais à ça tous les jours observant le soir en rentrant, l'avancée des travaux..

Comme je n'avais pas fait grand chose à l'école je me retrouvais à travailler, cela me plaisait et j'avais une certaine indépendance, une petite moto qui me permettait de sortir un peu plus.. mais pas trop, j'étais surveillé comme le lait sur le feu..

Je me souviens que c'était un dimanche après midi, que nous avons vu les nouveaux voisins arriver pour simplement visiter leurs travaux.. et que j'ai été déçu, mais déçu de voir qu'il s'agissait d'un couple d'une trentaine d'années avec un bambin qui avait 2 ans..

Naturellement ma mère tombe en extase devant le mioche, qui c'est vrai est très mignon et souriant.. et mes parents parlent avec nos futurs voisins.. et j'apprends qu'ils s'appellent Guillaume et Paméla et le bambin Cédric..

Un très beau couple disent mes parents, mon père ayant flashé sur Pamela qui possède une paire de seins à rendre fou tous les mecs.. mais pas moi!

Et les voilà qu'ils s'installent, bien sûr mes parents les invitent à boire un verre.. et je fais ainsi la connaissance de ce couple.. autant Paméla est chaleureuse, riante et bavarde, que son mari est plus calme. Je l'observe à la dérobée car je trouve qu'il est beau mec.. il doit mesurer dans les 1m90, bâti en "V", on voit ses muscles rouler sous son tee-shirt.. il ne parle pas beaucoup sa femme s'en charge..

Et le bambin Cédric, sans gêne, se promène dans la maison et au fil des visites, tant chez nous que chez eux, semble m'adopter.. j'ai droit à de grands sourires, des discussions sans fin auxquelles je ne comprends pas grands choses et des câlins à n'en plus finir..

Au fur et à mesure des visites, j'apprends qu'elle est prof d'anglais et lui s'occupe d'une salle de sport dans la ville voisine..

Maintenant je sais pourquoi il est bien taillé.. et de plus en plus je le trouve beau, inaccessible bien sûr, tellement il semble amoureux de sa femme, toujours en train de lui faire des bisous ou d'avoir sa main sur sa cuisse..

Je me surprend à en devenir presque jaloux..

C'est lors d'un apéro, que Guillaume daigne enfin parler avec moi autrement que de banalités..

On est face à face, et j'ai ses yeux qui me dévisagent, comme si, enfin il me remarquait..

-tu fais du sport ?

-non j'aime pas trop ça.. je vais courir de temps en temps dans la forêt d'à côté..

-c'est déjà pas mal.. mais si tu veux tu peux venir à ma salle.. cela sera gratuit pour toi.. juste l'assurance à payer, mais c'est vraiment pas grand chose.. car tu devrais muscler un peu plus ton corps.. et j'ai tout ce qu'il faut pour ça.. et bien sûr je te conseillerais..

J'ai pas dit oui et j'ai pas dit non..

J'avais enfin le loisir de le regarder, de le détailler sans que cela paraisse bizarre.. et je me suis encore surpris à le trouver beau, sexy.. il avait les yeux marrons et on dirait qu'il y avait des paillettes dorées dedans.. un nez fin et des lèvres bien dessinées..

Je me suis dit qu'il devait savoir embrasser le mec! et que j'aimerais bien être dans ses bras..

Quand il marchait , souvent en survêt, on voyait le dessin de son sexe.. que je n'osais pas trop regarder.. et une paire de fesses bien ferme..

En repensant à tout ça le soir dans mon lit.. ma queue a réagi et je me suis tapé une bonne branlette en pensant à lui.. j'étais sûr qu'il devait être doux, caressant et que c'était un plaisir de sentir ses lèvres sur les miennes et sur mon corps..

J'ai trouvé que j'ai juté plus que d'habitude..

Si bien que j'ai pris mon courage à deux et j'ai été à sa salle..

Que dire, c'est une salle de sport comme il en existe pas mal.. je ne lui avais pas dit que je venais.. et, en arrivant, c'est lui qui a été le plus surpris..

-Alors ça y est! t'es décidé mon pote! dit il en me tapant sur l'épaule..

C'était la première fois qu'il me touchait, je n'avais échangé avec lui que des poignées de mains..

-je suis venu voir, tu m'en as si bien parlé que tu as excité ma curiosité..

Il rigole, en me tenant l'épaule..

-viens je te fais visiter..

Quand on est rentré dans la grande salle, il y avait pas mal de monde, autant de nanas que de mecs.. ça sentait le fauve j'ai trouvé, le mâle, la sueur.. et je sais pas pourquoi j'ai aimé cette odeur de suite..

Il m'a expliqué tous les appareils et m'a soulé de paroles..

J'ai fini par le regarder en riant..

-je savais pas que tu parlais autant..

Il rigole aussi

-que veux tu, avec Paméla on peut guère en placer une.. et toi alors ? tu parles plus aussi que lors de nos rencontres..

-oh oui ça dépend avec qui..

-bon t'es pas venu pour papoter! t'as amené une tenue ?

-j'ai pris un short et un tee-shirt

-ok vas te changer.. je t'attends..

-ben je vais où ?

-pour aujourd'hui va te changer dans mon bureau là-bas.. tu seras plus tranquille..

J'ai été enfilé mon short et tee-shirt et je suis revenu dans la salle, près de lui.. il donnait des conseils aux personnes, montrait ce qu'il fallait faire.. les encourageait, leur disant d'aller plus doucement.. on voyait bien qu'il était dans son élément.. ce n'était plus le Guillaume que je connaissais..

-Viens mon pote, tu vas t'installer à cet instrument de torture.. tu vas faire doucement, lentement car sinon demain tu restes au lit!

Je me suis installé comme il disait, sur le dos, sur un banc.. il me tenait aux genoux et m'a fait faire des tractions, montant et descendant lentement mon corps.. cela me tirait les abdos.. et j'avais chaud.. j'aimais ses grandes mains sur mes genoux..

Il m'a fait faire plusieurs appareils, toujours souriant, toujours tactile.. ses mains accompagnaient mon corps dans les mouvements.. je transpirais de partout.. il a dû voir que j'en pouvais plus..

-stop pour aujourd'hui! tu vas aller prendre une douche ça te fera du bien..

-mais j'ai pas amené de serviette.. j'ai pensé prendre une douche en rentrant à la maison..

-y'a une douche derrière mon bureau, c'est la mienne.. et tu trouveras tout ce qu'il faut, y'a des serviettes propres, tu te sers, tu prends ce que tu veux.. mais surtout fait bien couler l'eau presque chaude sur ton corps, prend ton temps.. laisse ton corps respirer à son rythme.. une douche c'est pas une course!

Il m'a fait rire.. et sans aucune gêne je suis allé prendre la douche.. c'est vrai qu'il y avait tout ce qu'il fallait.. et j'ai pris mon temps.. c'est vrai que c'était bien agréable et je sentais mon corps se détendre.. j'étais bien.. mais il a fallu sortir de la douche..

J'avais laissé mes affaires dans son bureau, je suis sorti avec la grand serviette autour de ma taille.. quand il est entré dans son bureau, tout sourire..

-il me reste de l'eau quand même ?

-oui oui t'en fais pas..

Je ne savais plus quoi faire, je ne bougeais plus en le regardant.. et, devant moi, il enlève son tee-shirt.. et j'ai devant les yeux la bête.. je fixais ses pectoraux, ses abdos.. ses seins bien dessinés et des tétons qui pointaient..

Il s'approche de moi en souriant.. pose son bras le long du mien,..

-tu vois, encore une dizaine d'années et tu seras comme ça!

Je le regarde incrédule, il rigole en m'ébouriffant la tête..

-je vais prendre ma douche! tu m'attends..?

Et, il continue de se déshabiller devant moi, je le vois entrer dans la douche nu.. sa belle paire de fesses semblaient me sourire..

Je me suis habillé vite fait, j'avais la queue qui commençait à faire des siennes.. et j'avais pas tellement envie qu'il voit cela.. lui l'hétéro si beau!

Il a mis moins longtemps que moi et est sorti habillé d'un boxer.. je n'ai pas pu m'empêcher de regarder la grosseur qu'il avait devant.. et quand je l'ai regardé, j'ai su que ses yeux avaient vu ce que je regardais.. je me suis senti rougir.. il a fait mine de ne pas s'en rendre compte et a fini de s'habiller devant moi.. j'en ai pas perdu une miette!

-Alors ? tu reviendras ?

-bah pourquoi pas! si tu continues à me donner encore plein de conseils pour pas que je fasse n'importe quoi!

-bien sûr mon pote! je suis là pour ça! et toi, t'es mon petit voisin quand même! alors je vais m'occuper de toi.. tu peux venir combien de fois par semaine ?

-je ne sais pas.. il faudrait que je vienne combien de fois ?

-ben tu me le diras demain dit il en riant, car demain tu vas avoir mal là, là et là..

Et, avec son doigt il m'appuie sur le ventre, les abdos, les cuisses..

-j'espère que tu pourras marcher quand même..

Il parlait sérieusement en disant cela.. mais quand il a vu mon air inquiet, il a éclaté de rire, me prenant dans ses bras, me serrant sur son torse.. j'avais ma tête sous son menton.. le nez sur sa poitrine.. il sentait bon Guillaume!

-non je déconne Fabrice, ça va te tirer un peu, mais tu verras ça ira ! t'en fais pas!

En disant cela il me tenait pas les épaules et ses yeux étaient fixés dans les miens, des yeux tendres, doux, j'avais envie de le serrer contre moi, de l'embrasser..

-sinon tu reviens demain et je te ferais un massage des cuisses.. Paméla adore quand je lui fais! dit il en me faisant un clin d'œil..

-ok je verrais ça demain.. il faut que je rentre..

-t'es avec ta moto ?

-ben oui! je sais pas si j'aurais la force de rentrer à pied!

-alors soit prudent dit il en me caressant la joue! et à demain!

Je crois que je n'ai pas vu le paysage en rentrant chez mes parents.. je sentais encore sa main me caresser la joue.. et je bandais comme un fou.. sitôt arrivé à la maison, je me suis branlé comme un malade, repensant à sa caresse et a son beau cul que j'avais vu.. je crois que, déjà, j'étais amoureux!

Bien sûr que j'y suis retourné le lendemain soir.. me plaignant que j'avais effectivement mal aux cuisses.. mais que j'avais envie de continuer..

-mais pas ce soir dit Guillaume.. il faut au moins une journée entre deux séances.. tu viens pas pour t'entrainer pour les Jeux Olympiques ? alors faut aller doucement

-ok comme tu veux.. mais j'ai vraiment mal aux cuisses tu sais!

-oh monsieur veut un massage alors ? je vais te faire ça tout à l'heure!

Je l'ai observé pendant une heure auprès de ses clients.. tous les mecs présents étaient jeunes et étaient de beaux spécimens.. je me trouvais gringalet auprès d'eux.. mais moi j'allais avoir un massage du chef et pas eux!

Je le regardais et je le trouvais très tactile.. touchant les mecs sur leur corps et ils avaient tous le sourire quand il les touchait..

Puis il a annoncé la fermeture.. ils sont allés dans les vestiaires prendre leur douche.. lui rangeait le matériel, je suis allé l'aider.. il n'a rien dit, juste un beau sourire en guise de remerciements..

Puis ils sont tous venus le saluer, lui leur disait un petit mot, une phrase sur leur travail du jour.. tout était dans la bonne humeur..

-je vais prendre la douche et je m'occupe du grand handicapé dit il en riant

-je t'attends là ?

-tu peux venir dans le bureau, j'ai tout ce qu'il faut là bas!

Je l'ai suivi, pour assister à son déshabillage.. et j'en perdais pas une miette, il me tournait le dos, et j'ai pu admirer encore une fois, plus longtemps ce soir là, ses belles fesses.. et quand il a soulevé ses jambes pour enlever son boxer, l'apparition des couilles furtivement.. ça pendait bien et cela avait l'air d'être assez gros.. Sans se retourner il est allé se doucher..

Il ne fallait pas que je me touche.. je sentais ma queue prête à bondir.. et lui qui allait me caresser les cuisses!

Et, d'un seul coup, j'ai senti la chaleur m'envahir des pieds à la tête! il fallait que j'enlève mon pantalon.. putain il allait voir que je bandais.. la panique commençait à me prendre.. et cela tournait dans ma tête.. quand il est sorti, vêtu uniquement de son boxer.. et, pour mon malheur j'ai trouvé que la bosse de devant semblait plus grosse que la veille.. c'était pas fait pour arranger mes affaires..

Il enfile un tee-shirt, remet un short.. et va chercher dans un placard un tube, revient en me regardant..

-si t'enlèves pas ton pantalon.. j'vais pas pouvoir faire grand chose Fabrice..

Je n'osais plus le regarder.. je devais être rouge, en tout cas j'avais chaud, très chaud.. et sa voix douce..

-t'en fais pas on est entre mecs!

J'ai enlevé mes chaussures, mon jean.. heureusement que mon tee-shirt tombait sur le devant..

Il sort un banc que je n'avais pas vu.. l'installe..

-allonge toi sur le dos, les jambes repliées..

Et le supplice a commencé.. j'avais fermé les yeux pour ne pas le regarder.. de peur de bander encore plus, et de juter sans me toucher..

Ses mains m'enveloppaient la cuisse, elles étaient douces et chaudes.. j'avais des frissons, il partait du genou et remontait.. au début il n'allait pas trop loin.. puis ses doigts touchaient mon boxer.. je sentais qu'ils touchaient l'aine.. il m'écarte encore plus la cuisse et masse dans le creux.. sa main frôle mes couilles emprisonnées à plusieurs reprises.. je ne sais vraiment plus où me mettre.. et il change de cuisse..et ça recommence.. et là je trouve qu'il s'intéresse plus au haut de la cuisse.. ses mains touchent mes couilles et j'ai l'impression qu'il s'appuie, comme s'il voulait les sentir.. j'étais bien, je sentais ma queue s'allonger dans le boxer, sous le tee-shirt qui devait quand même cacher tout cela..

Mais sa main insistait.. j'avais fermé les yeux, et, quand il a touché encore plus mes couilles, j'ai ouvert les yeux, me mordant la lèvre.. et j'ai vu qu'il me regardait en souriant, son plus beau sourire que je n'avais pas encore vu.. et quand ses mains sont revenues toucher mes couilles.. un gémissement est sorti de ma gorge.. plus qu'un gémissement, un râle..

Il rigole en me regardant.. et je sens qu'il soulève mon tee-shirt.. et je l'entends siffler..

-je te l'avais dit que j'avais des mains miraculeuses.. Paméla adore que je lui fasse ça.. et je vois que mon petit voisin est en pleine forme..

Je ne savais plus où me mettre, j'avais honte devant cet hétéro de bander sous ses caresses.. mais il avait son beau sourire et j'ai trouvé que c'était pas un sourire moqueur..

-tu vas jamais pouvoir rentrer chez toi comme ça Fabrice..

Et je sens sa main se poser directement sur mon sexe, envelopper la hampe et la serrer doucement.. je gémis encore plus..

-mais c'est qu'il a une belle queue mon petit voisin.. tu veux que je m'en occupe.. c'est juste pour te détendre Fabrice.. car je trouve que tu es très tendu!

Et sa main caresse ma queue, emprisonnant mes couilles, les malaxant.. et descend mon boxer, me faisant lever mes fesses.. et sa main revient prendre ma queue.. il est presque au dessus d'elle, mais il me regarde toujours avec son sourire..

-y'a longtemps que j'avais pas eu une belle queue comme ça en main tu sais ?

Sa main commence à faire des vas et viens, lents, me décalottant à fond, faisant bien ressortir mon gland humide qui coule de bonheur, d'avoir enfin une nouvelle main pour s'occuper de lui.. il me branle doucement et je vois sa tête descendre, je ne vois plus que ses cheveux quand je sens ses lèvres m'envelopper le gland et aussitôt sa langue le lécher avec application..

Par réflexe ma main vient lui caresser les cheveux et le voilà qu'il me pipe en cadence.. il avale toute ma queue, je la sens entrer au fond de sa bouche.. il suce, aspire, lèche.. je suis au Paradis!

Mais ça dure pas longtemps avec ce traitement.. mes couilles gonflent, se serrent autour de la hampe, ma queue durcit encore et en poussant un cri je jouis dans sa bouche.. il ne bouge pas et reçoit tout ce que je lui offre..

Il a dû tout avaler, car il ne restait plus rien quand il m'a regardé en souriant..

-ça va mieux ? dit il en riant car t'en avais besoin!

Je m'assois sur le banc et je me serre contre lui.. ses bras se referment sur moi et j'ai mon nez dans son cou.. je lui ai fait plein de bisous.. je l'entends rire..

-pas de suçons hein!

J'avais pas besoin de lui en faire, je l'ai léché, aspiré.. et mes lèvres venaient vers les siennes..

-t'emballe pas jeune homme.. c'est vrai qu'il y a longtemps que j'avais pas sucé un mec.. et toi t'as vraiment une belle queue.. mais j'aime Paméla tu sais!

-je sais et je m'en doute.. je ferais comme tu voudras..

-alors viens à la salle.. et on se fera des séances particulières tous les deux..

-c'est vrai ? tu veux bien de moi ? tu vas m'apprendre tout ce que je dois savoir ?

-oui je t'apprendrais tout ce que je sais.. là j'ai goûté à ta queue, tu goûteras à la mienne et je m'occuperais de ton corps, de ton beau petit cul.. j'aime ta peau, ton odeur de jeune mâle me rend fou.. mais il faudra être discret.. très discret.. je ne veux pas faire de mal à Paméla .. d'accord ?

-oui Guillaume! tout ce que tu veux je le ferais.. mais là , dis je en passant ma main entre ses jambes.. tu vas rentrer comme ça chez toi ?

-moi j'ai quelqu'un qui m'attend Fabrice.. toi je ne pouvais pas te laisser te branler tout seul en pensant à moi.. maintenant tu en sais un peu plus mon bébé!

-je voudrais que tu m'embrasses Guillaume, je voudrais sentir..

Je n'ai pas eu le temps de finir que ses lèvres s'appuyaient sur les miennes et que sa langue entrait dans ma bouche et jouait avec la mienne.. il gémissait autant que moi en me serrant dans ses bras, ses grandes mains parcouraient mon corps..

-il faut rentrer Fabrice, soyons sage pour la première fois..

J'ai eu beaucoup de mal à partir et rentrer chez moi, être à quelques mètres de lui.. sachant qu'il allait baiser sa femme, je me branlais avec frénésie..

Je suis devenu assidu aux séances de sport.. de deux fois par semaine, on est passé à trois, puis quatre..

J'ai tout appris avec lui.. mais il a pris son temps le salaud.. et maintenant je me rends compte, certes qu'il m'aimait bien, pas autant que moi, qu'il faisait tout pour me rendre accro à sa bouche, sa queue, son corps.. à chaque fois on ne faisait qu'une chose.. mais je jutais à chaque fois.. lui pas souvent!

La deuxième fois j'ai vu sa belle queue qui baisait la chatte de sa femme.. je l'ai eu en bouche, il m'a étouffé avec sa queue.. et qu'est ce qu'il était endurant ce mec! quand j'avais le droit de le sucer cela durait une éternité et j'avais une telle récompense.. il jutait de longues giclées fortes qui me frappaient le fond de la gorge.. et un peu plus tard mon petit cul..

C'est lui qui a eu mon cul en premier.. j'ai eu la trouille de ma vie quand il m'a dit qu'il allait m'enculer.. il m'a dit ça comme ça.. m'enculer! et m'expliquer que j'allais avoir sûrement mal, mais qu'il allait tout faire pour que j'aime ça! et il a tenu parole.. les premières fois étaient douloureuses, faut voir le mandrin qu'il a ! mais cela s'est arrangé.. et j'adorais me faire trouer par lui.. j'aimais sentir sa grosse queue me remplir, à genoux sur le banc, lui derrière moi, sa queue au fond de moi, me redressait pour me serrer contre lui et.. m'embrasser en me disant qu'il m'aimait.. car il me l'a dit! qu'il m'aimait certes, pas de la même façon que sa femme Paméla.. mais que j'étais le mec de ses rêves..

Il était bien le mien!

Je n'ai jamais pu le baiser.. il n'a jamais voulu.. mais qu'est ce qu'il m'a fait jouir ce mec! Je n'ai vraiment eu que du bonheur..

J'ai fait énormément de sport avec lui!

Mais j'ai changé de boulot, de ville.. et je suis parti de chez mes parents, la boule au ventre, la peur s'était emparée de moi, de ne plus le voir, de ne plus sentir son odeur, sa queue, ses baisers.. il a su être tendre, doux, amoureux.. disant que c'était la vie qui voulait ça.. qu'il fallait que je vive la mienne.. que j'étais un bon petit mec qui allait faire plein de rencontres.. mais qu'il ne m'oublierait jamais et qu'il ne me remplacerait pas!

Je ne sais pas s'il a tenu parole sur le dernier point..

Mais je rentre assez souvent chez mes parents.. et on se voit, on passe des samedi après midi ensemble.. avec Paméla et le bambin qui a bien grandi maintenant et qui ressemble beaucoup à son père, en tout cas il a son sourire!

Il nous arrive d'aller aux champignons ensemble quand c'est la saison.. et y'a pas grand monde en forêt!

Cela faisait presque un an qu'il m'avait pas baisé , quand pour la première fois je l'ai emmené aux girolles, car je connais des coins bien fournis.. c'est Paméla qui l'a poussé à venir avec moi.. il a fait son râleur pour venir.. mais on était à peine arrivé en forêt que j'ai reçu le meilleur baiser de l'univers.. j'ai jamais senti un mec m'aimer autant.. le dire et le prouver.. il a voulu me baiser de suite.. mais avant il m'a bouffé le cul, j'avais la queue qui coulait de bonheur.. et quand la sienne m'a comblé, j'ai joui de suite en serrant bien mes petites fesses sur le beau mandrin en moi.. et il a joui rapidement.. me disant qu'il m'aimait.. on s'est allongé sur la mousse au soleil de septembre et on s'est aimé doucement, tranquillement comme deux amants en cachette.. se disant plein de mots doux, tendres.. si vous saviez le plaisir que j'avais de l'entendre me dire que je lui avais manqué.. on a refait l'amour, il m'a baisé longuement comme il aimait le faire..

Il a fallu ramasser quand même des girolles.. heureusement que c'était une bonne année!

Je le vois encore, il a vraiment l'air heureux avec sa femme et son fils.. mais à chaque fois, je vois son visage s'illuminer quand on se parle.. qu'il me prend par les épaules, devant Paméla et me parle à l'oreille en rigolant..

-mais qu'est ce que vous racontez encore tous les deux?

-des histoires de mecs chérie! tu peux pas comprendre.

Fabrice

nico.tendre@orange.fr

TOP AUTEUR 2021 FABRICE

Histoires de l'auteur :

Malek S1 | S2 | S3S4 | S5 | S6 | S7S8 | S9

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 5 Avril | 51 pages

Les nouvelles | 10 Pages

Ça avance Alexgreen
Crier de plaisir P'tit Biscuit
À mon taff Passif17
1 garçon de 20 ans Grossebite
Le gendarme et mon cul Lepassif
Une belle première fois Dave069
Gros cul pour rebeus Meetmemz
L’ensemenceur Meetmemz
Week-end surprise Franck
Mon meilleur souvenir Wqt

Les séries : 41 pages

Les soirées de Mr le Comte | 9 | +2 Fabrice
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
Bande de potes | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Entre frères rebeus | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Les jumeaux et leur père | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15

Cours de soutien | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 195 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mars 2024 : 3 601 584 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mardi 15 novembre 2022 à 22:13 .

Retourner en haut