NEWS :
16 Avril

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

195 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Panthère noire et biche

Amadou est le black le plus gentil que je connaisse. Gentil et très beau.
Faut voir le mec, il mesure dans le mètre quatre vingt dix, 30 ans tout pile, il est fin de corps, comme une liane de la jungle, mais quand on l'a vu nu, on se rend compte qu'il est tout en muscle!
Toujours vêtu chic, des couleurs inimaginables qui ne vont qu'à un black, qu'il porte avec élégance.
Visage fin couleur ébène, ses grands yeux noirs aux cils longs lui donnent un air enjoliveur avec lequel il joue, une grande bouche aux lèvres charnues, et une longue langue rose qu'il sort pour nous faire rire entre ses dents d'une blancheur éclatante!
Amadou a toujours le sourire, toujours un mot gentil pour les gens.

J'ai eu l'occasion de l'avoir dans mon lit et je peux vous dire qu'on ne s'ennuie pas! Faut voir le morceau qu'il a entre les jambes ça doit bien faire dans les 25 centimètres et une paire de couilles, un vrai taureau!
Amadou c'est un doux quand il baise, jamais il ne force quelqu'un a prendre son gros bangala dur comme du teck!
Gay, il n'aime que les petits blancs. Mais son péché mignon c'est le minet efféminé au petit cul serré mais ouvert pour son bangala et c'est là que la panthère noire entre en jeu!

L'histoire que je vais vous raconter, c'est lui qui me l'a relatée avec tous les détails et son rire!

Il m'aime bien, il aime bien venir coucher avec moi, mais comme il me dit :
-tu fais trop mec Fabrice, mais t'es adorable comme petit blond!
Et cela le fait rire!

On était chez moi, allongés sur le lit, on venait de se faire jouir tous les deux en se branlant et se suçant, et se bouffant nos culs uniquement avec la langue et un peu de doigt quand il est décidé!
Il passait sa grande main noire sur mon torse, descendant dans ma toison pour prendre mes poils pubiens entre ses doigts, me faire des bisous sur le ventre, quand il s'est redressé pour venir mettre sa tête au dessus de la mienne, avec toujours son sourire ensorceleur!

J'en loupe jamais une pour en profiter de le caresser, caresser sa joue, sa peau douce et chaude.
-à toi je peux le dire Fabrice, je crois bien que je suis amoureux tu sais!
Je l'ai regardé surpris.
-toi je t'aime bien, j'aime venir passer du bon temps avec toi le beau mec! mais non j'ai rencontré il y a maintenant une bonne quinzaine un petit mec blond comme toi, je crois bien qu'il est encore plus blond que toi!
-alors t'as le bangala qui a frémi ! dis-je en riant.
-tu veux que je te raconte ?
-je vois bien que tu as envie de me le dire de toute façon et j'adore les histoires d'amour!
-attend, pour l'instant c'est une histoire de cul! Je ne lui ai pas dit que j'étais amoureux et que je tenais à lui!
-t'attends quoi ?
-qu'il me le dise en premier tiens!
Et il rigole de son grand rire qui entraîne le mien, délicatement il dépose un baiser sur mes lèvres.
-alors tu m'écoutes et tu m'interromps pas Fabrice! Car je te connais tu vas vouloir poser des questions!
-je t'écoute mon Amadou préféré, mon bébé black de toute beauté! raconte à tonton Fabrice ton histoire!

Tu sais que je vais au Marais en boîte pour draguer le minet et c'est dans ma boîte habituelle que je l'ai rencontré!
J'étais assis au bar et je parlais avec un jeune rebeu qui me draguait quand je l'ai vu entrer! J'ai vu ses cheveux blonds passer la porte d'entrée dans la lumière et quand je l'ai vu avancer dans la salle, regardant aux alentours comme s'il cherchait quelqu'un, j'ai aperçu son visage, je lui donnais pas 25 ans, il fait jeune, mince, sa démarche est assez déhanchée comme s'il cherchait à se faire remarquer. Son allure m'a plu, sa silhouette fine que j'ai pu détailler quand il s'est tourné laissant voir également un petit cul bien serré dans son jean que mon bangala cherchait déjà à faire une sortie!
Je n'écoutais plus le rebeu qui me parlait en me caressant les cuisses, je n'arrêtais pas de regarder ce mec qui a dit bonjour à d'autres mecs en leur faisant la bise, je les entendais rire, tu sais le rire haut perché comme pour se faire remarquer!

Dans la salle il y a un spot de lumière qui tourne et à la faveur de ce spot j'ai pu voir son visage encore mieux, voir qu'il était légèrement maquillé autour des yeux, sa bouche, ses lèvres bien dessinées et j'ai vu que ses yeux étaient en chasse!
Il me le fallait j'ai pensé!
J'ai viré le rebeu qui n'était pas content et je me suis approché comme si de rien n'était du petit groupe où il se trouvait et je me suis arrangé pour me retrouver face à lui, quand le spot de lumière est repassé!

Fabrice! J'ai vu dans son regard quand il m'avait remarqué, qu'il était intéressé, il m'a fixé, puis a détourné le regard, tourné la tête, pour revenir croiser mon regard en papillonnant des cils! Il faisait sa mijaurée, sa salope j'en étais sûr!
Tu sais que je n'aime pas tourner autour du pot, je me suis approché de lui, j'ai tendu ma main et en approchant ma tête de son oreille je lui ai dit :
-moi c'est Amadou et je te trouve magnifique!
Il a battu des cils en me regardant, s'est approché de mon oreille, sa joue effleurant la mienne, j'ai pu respirer son parfum et il m'a dit :
-moi c'est Fabien, mais mes amis m'appelle Fabienne et toi tu es un magnifique black Amadou!
Je tenais sa main dans la mienne et je ne l'ai pas lâché!

Il faisait son timide en me regardant, mais son regard le trahissait, j'étais sûr d'avoir à faire à une belle salope!
Je l'ai attiré à moi et je lui ai proposé d'aller s'asseoir à une table du fond pour boire un verre!
Sans me lâcher la main, c'est lui qui m'a guidé jusqu'à une table dans la pénombre, là où le spot ne passait pas, il s'est assis et a approché le petit fauteuil près du mien, si bien que nos jambes étaient collées!
J'ai passé mon bras sur le dossier, et sans façon il a posé sa tête sur mon épaule, ses yeux me détaillaient, je le voyais comme j'ai vu qu'il me reniflait comme un chien de chasse, et fermait les yeux comme pour s'énivrer de mon odeur!
Je n'avais qu'une envie c'était de le baiser cette salope!
J'ai pris son menton entre mes doigts, pour qu'il tourne la tête vraiment vers moi et j'ai voulu l'embrasser, mais il a passé sa main entre nos visages en disant :
-mais on vient de se rencontrer Amadou!
J'ai retiré sa main doucement, je l'ai fixé.
-c'est également une manière de faire connaissance Fabienne!
J'ai vu dans ses yeux qu'il avait apprécié que je le féminise et il ne savait pas encore que cela me plaisait!

C'est lui qui a approché ses lèvres, de belles lèvres douces Fabrice! Chaudes et bien humides qu'il a posé délicatement sur les miennes en fermant les yeux!
Ma main a enveloppé sa joue et nous avons échangé notre premier baiser!
J'ai de suite aimé le goût de cette femelle, ce mec, il a approché sa langue avant que la mienne l'envahisse, on les a laissées faire connaissance, sa main c'était posée sur la mienne et l'autre main me caressait le cou, ses ongles me grattaient la nuque me donnant des frissons!
Puis j'ai visité sa bouche, l'envahissant de ma longue langue, lui donnant toute la salive que j'avais et il déglutissait le mec, avalant déjà tout ce que je lui offrais!
Mes mains se sont aventurées sur ce corps mince, oh bien plus mince que le mien, il avait un petit chemisier que j'ai déboutonné, passant ma main dedans pour aller caresser sa poitrine, toucher un téton et recueillir son premier gémissement!
Il me tenait toujours la nuque et sa langue jouait toujours avec la mienne!

J'ai réussi à passer mes mains sous le chemisier et toucher sa peau pour la première fois! Comment te dire, j'ai été électrisé, mon gros bangala allait faire péter la braguette tant il cherchait à se développer! Sa peau est douce, chaude, tendre, je l'ai malaxé, pétri de mes grandes mains en le serrant contre moi pour recevoir encore des gémissements étouffés!
Quand enfin on a repris notre respiration, il ronronnait sur mon épaule en me faisant des bisous sur la joue!
-j'ai envie de toi Fabienne, j'ai envie de te déshabiller, de te voir nu, de t'admirer car je sais que tu es très beau et que ton corps, ton cul doivent être magnifiques!
Il rigole doucement toujours en me faisant des bisous!
-tu vas quand même pas me violer sur la table ici ? dit il en riant.
-j'en serais capable si tu n'acceptes pas de venir avec moi chez moi, je t'enlève Fabienne et je vais te faire vivre la meilleure nuit de toute ton existence!
Il rigolait encore, mais ses yeux pétillaient et je voyais bien qu'il avait envie aussi!
Et il a ajouté :
-on y va quand chez toi ?
-maintenant si tu veux.
-se sera bien la première fois que je reste si peu de temps dans la boîte! m'a t-il répondu en rigolant!

Il s'est relevé, a rajusté son chemisier, m'a caressé la joue, s'est penché sur moi en m'embrassant sur les lèvres :
-je suis toute à toi Amadou!
On est sorti de la boîte, tu sais où j'habite Fabrice, c'est pas loin, on a fait le trajet dans les petites rues du Marais en allant sur Bastille, de petites rues de moins en moins éclairées si bien qu'il en profitait pour se serrer contre moi, je le tenais pas les épaules!
-au moins je ne crains rien en rentrant avec toi Amadou!
On s'est arrêté plusieurs fois dans un coin plus sombre pour s'embrasser comme des collégiens, j'ai aimé sa façon de se coller à moi, son bassin se frottant au mien, je sentais sa queue se frotter à la mienne, ce petit cochon a même passé sa main sur mon bangala dur comme l'acier et il m'a regardé d'un air gourmand!

On n'était pas rentré chez moi depuis deux minutes qu'il était nu dans l'entrée et qu'il me faisait admirer son corps de blond!
Quand je l'ai serré contre moi, j'avais peur de le casser mais il s'abandonnait en m'embrassant, pour me repousser gentiment :
-voyons voir ce que j'ai comme cadeau ce soir ?
Et ses mains fines ont enlevé mes vêtements. Quand il m'a retiré le jean, sa tête, ses cheveux frottaient comme mon bangala et j'ai bien vu ses yeux qui s'agrandissaient quand il a relevé la tête! D'un geste décidé il a baissé mon boxer libérant le fauve qui lui tombe sur la figure!
Il rigole en le respirant, le humant, passe son nez tout le long, ses lèvres, lui fait des bisous et se penche encore plus pour me lécher les couilles!
Puis il me regarde en disant :
-c'est tout pour moi ?
Si tu avais vu le regard gourmand qu'il avait!
Je l'ai fait relever et je l'ai soulevé nu dans mes bras et nous sommes allés dans ma chambre!

Je l'ai déposé délicatement sur le lit, admirant ce beau mec que j'avais pris dans mes filets!
Il me regardait tout sourire quand je me suis penché sur lui pour lui lécher ses petits tétons qui pointaient, les lécher, les mordiller, les mordre plus fort et l'entendre gémir, crier! Car c'est un bruyant Fabienne!
j'ai reniflé son odeur partout en descendant vers son pubis, tu sais Fabrice que je suis attiré par les poils blonds, là ils sont plus clairs encore que les tiens, presque transparents et il a une odeur particulière que je n'aie pas encore réussi à trouver, mais j'adore cette odeur!
J'ai joué avec ses poils, les lécher, les tirer rien que pour l'entendre crier!
Je lui ai bouffé ses couilles, de petites couilles qu'il a mais une belle tige quand même pas circoncise et j'ai joué avec sa queue, avec son prépuce, le décalottant, aspirant son gland qui coulait, avalant toute sa queue et l'entendre gémir en soupirant de plus en plus fort!
Je l'ai pipé comme j'aime, rapidement pour bien sentir sa queue se raidir encore, durcir et éjaculer dans ma bouche, sur ma langue et couler en moi!
C'était la première fois que je le dégustais!
Ses yeux étaient fermés, il respirait en prenant de grandes inspirations et, quand il a rouvert les yeux, j'ai soulevé ses jambes pour les ramener sur son torse, le cul bien ouvert s'offrait à moi!

Un cul superbe, des fesses dures et minces, une raie imberbe, rasée ça se voyait et son petit trou était là, qui m'attendait!

J'ai commencé par lui bouffer le cul! Faut toujours déguster un cul qu'on va farcir et j'ai eu la surprise de voir que son anus s'ouvrait très facilement mais il aimait mes coups de langues, à chaque fois que ma langue entrait en lui, il criait, il gueulait même en disant que c'était bon!
J'ai noyé son petit trou, je l'ai doigté de deux doigts, puis trois, et le trou restait ouvert!
Mon bangala réclamait, il coulait tout seul le pauvre!
J'ai pris position, m'appuyant sur ses cuisses et je l'ai regardé.

Tu sais que je suis un doux Fabrice bien que tu n'es jamais eu mon bangala ailleurs que dans ta bouche!
Je suis entré le plus doucement possible.
Je scrutais son visage au fur et à mesure que mon bangala entrait, le voir pâlir en me fixant, ses yeux s'agrandir d'étonnement, pendant que moi je sentais une chaleur chaude et douce envelopper mon gros gland! Je l'ouvrais ça c'est sûr et ça glissait bien, je suis sûr que si j'avais été un bourrin j'aurais pu l'enculer d'une seule traite, mais je voulais me souvenir de ce moment, voir ce beau petit blond subir l'entrée et l'arrivée de ma queue, quand le gland est entré, son cul s'est refermé dessus, l'enserrant encore plus fort et lui criait, non il hurlait toujours en me fixant, et il disait que c'était bon!

Je l'ai laissé s'habituer, je lui ai souri, lui également, un sourire timide au départ, mais quand il a senti que je faisais palpiter mon gland dans son trou, son sourire de contentement s'est agrandi!
Je me suis penché sur lui, passant ses jambes sur mes épaules, cela remonte son petit cul et je continue mon chemin car tout le bangala n'est pas entré dans sa caverne chaude!

Je lui ai fait prendre son temps, je l'ai fait visiter ce nouveau conduit qui l'enveloppait durement! Il me fixait toujours au fur et à mesure que nos têtes se rapprochaient, il râlait fort, de longs râles la bouche ouverte et je voyais bien qu'il était surpris que j'aille si loin en lui!
Il n'avait pas eu le temps de bien déguster mon bangala, juste touché et caressé, léché un peu, et là, je voyais bien qu'il appréciait la longueur et la grosseur!
Quand mes lèvres n'étaient plus qu'à quelques centimètres des siennes, ma queue était toute en lui! Il respirait par à coup! C'est lui qui a relevé la tête pour venir m'embrasser, me lécher les lèvres, m'offrir sa langue que j'ai sucé avec délectation!
-Amadou! si tu savais comme je suis bien comme ça! T'as un sexe merveilleux, je le sens bouger en moi, vivre comme un gros boa, mais maintenant baise moi comme la salope que je suis, car Fabienne est une salope Amadou, j'aime les grosses queues qui me ramonent bien profond, alors baise moi bébé!

Si t'as jamais entendu quelqu'un gueuler quand je l'encule, faut venir entendre Fabienne! Une vraie sirène de Pompiers!
je n'avais jamais eu de cul qui coulissait comme ça sur ma queue, sentir ce conduit l'enserrer mais pas trop, je l'ai retourné, et il tendait toujours son cul et je l'ai ramoné pendant une éternité, je transpirais comme un taureau!
Et mon plaisir est arrivé, je l'ai senti venir, et au moment où les tsunamis se succédaient, je l'ai relevé contre moi, pour prendre sa queue bandée et je l'ai branlé fort au rythme des giclées qui inondaient son petit cul!
Il hurlait tout le temps en jutant de longues giclées, puis on s'est écroulé sur le lit, j'étais toujours en lui, quand j'ai voulu bouger, il m'a dit reste, je vais te faire sentir ce que mon cul peut faire!
-Embrasse moi Amadou!

J'ai obéi et j'ai senti son conduit me traire, traire ma queue ramollissante, j'ai senti le monstre se réveiller, grandir, s'enfoncer dans les profondeurs de ce bon cul et la dureté est revenue en même temps que l'envie de le défoncer une deuxième fois!
Et c'est ce qu'elle voulait cette salope de Fabienne!
C'est elle qui a relevé son petit cul pour s'offrir encore plus, m'obligeant à me mettre à genoux et la baiser comme la dernière des salopes!
Il hurlait encore, ça claquait sur ses belles fesses et le contraste blanc black, m'excitait encore plus, si bien que je n'ai pas mis longtemps à envoyer la deuxième tournée des inondations! Son petit cul allait déborder!

Je lui ai dit tout plein de mots doux en l'embrassant dans la nuque, le mordillant gentiment comme le félin sur sa femelle, je voyais les frissons sur sa peau et il s'offrait à moi! J'aurais pu la dévorer cette petite biche, mais je l'ai adoré! J'ai fait le tendre sur son dos, plein de caresses, plein de bisous, mon bangala toujours en lui!
Il avait la tête de côté, ses yeux fermés, il me laissait l'aimer comme je voulais! Il était tout à moi cette biche!
Je crois que c'est à ce moment là que mon cœur de sénégalais s'est emballé Fabrice!

Tout le temps qu'il raconte son histoire, il a sa grande main sur ma poitrine qu'il caresse négligemment, il voit bien que je l'écoute avec attention et moi je vois ses yeux parcourir mon corps et voir que je bande comme un cerf!
Son grand rire éclate et sa main s'en empare!
-mais tonton Fabrice ça le fait bander les histoires du sénégalais! Alors je t'ai excité beau blond ?
-comme tu vois! Mais tu vas pas me laisser comme ça quand même!
Il rigole en commençant de me branler dans sa grande main chaude!
-avant je veux savoir Amadou, tu dis que t'es amoureux, je te crois, mais tu l'as revu depuis ?
Ses yeux pétillent de bonheur.
-tous les trois jours il vient passer la nuit avec moi! Et quand il repart je suis vidé mon pote!
-pourquoi tu lui dis pas que t'es amoureux de cette biche ?
-c'est pour ce week-end Fabrice, on part tous les deux en week-end, je l'emmène au bord de la mer, enfin je ne pense pas qu'on va se baigner beaucoup!

Il se jette sur ma queue et l'avale toute entière, me serrant les couilles et me suce comme un malade!
C'est vrai que son histoire m'a excité, mais sa bouche et sa main ont fait le reste et je lui ai offert sa récompense, il se pourléchait les lèvres quand il est venu m'embrasser! Me caresser la joue!
-toi aussi je t'aime Fabrice, mais c'est pas pareil, toi t'es un mâle et j'aime aussi les mâles, mais Fabienne, en fait Fabien, tu vois il a les mêmes façons que les meufs que j'ai connu avant de passer aux mecs! Ben oui je te l'ai déjà dit, les meufs ne voulaient pas se faire enculer et se sauvaient en courant quand j'essayais, comme pour me sucer, les meufs c'est juste le gland et encore! Alors que les petits pédés qui aiment la bite, ils font des efforts eux et en avalent beaucoup plus sans mourir! Sinon qu'est ce que j'en aurais tué des mecs! Et des mecs efféminés comme Fabienne, je les adore, j'aime leurs douceurs de femelle au lit et la douceur du mâle en même temps! C'est un savant mélange qui me plait!
-eh bien dis donc! je t'avais jamais entendu parler si longtemps Amadou!
-c'est parce que c'est toi Fabrice il n'y a qu'à toi que je pouvais raconter ça et expliquer, toi je suis sûr que tu me comprends!
-bien sûr, tu sais moi du moment que les gens s'aiment je suis heureux! Mais t'as vu dans quel état tu t'es mis ? Tu bandes comme jamais!
J'ai pris son sexe de ma main, mes doigts n'en font pas le tour et je commence à le branler!
Il m'arrête de sa main.
-non Fabrice, je vais aller le chercher à son travail ma biche, et je crois que je vais lui dire tout ce que je pense d'elle dès ce soir! Tu vois de t'en avoir parlé, cela m'a fait voir l'importance qu'elle avait pour moi!

Je l'ai regardé se rhabiller, essayant de ranger son grand bangala, mais ça se voyait qu'il bandait Amadou!
Il est venu me faire la bise, puis un baiser tendre avec sa main douce qui caresse ma joue!
-je reviendrais pour te raconter la suite Fabrice!
Il se penche à mon oreille :
-et te faire jouir si cela t'excite!
Il est parti en rigolant.

La biche vit avec sa panthère noire depuis, elle se fait dévorer tous les jours pour leurs plus grands plaisirs!

Fabrice

nico.tendre@orange.fr

TOP AUTEUR 2021 FABRICE

Histoires de l'auteur :

Malek S1 | S2 | S3S4 | S5 | S6 | S7S8 | S9

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 5 Avril | 51 pages

Les nouvelles | 10 Pages

Ça avance Alexgreen
Crier de plaisir P'tit Biscuit
À mon taff Passif17
1 garçon de 20 ans Grossebite
Le gendarme et mon cul Lepassif
Une belle première fois Dave069
Gros cul pour rebeus Meetmemz
L’ensemenceur Meetmemz
Week-end surprise Franck
Mon meilleur souvenir Wqt

Les séries : 41 pages

Les soirées de Mr le Comte | 9 | +2 Fabrice
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9
Bande de potes | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Entre frères rebeus | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Les jumeaux et leur père | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15

Cours de soutien | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 195 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mars 2024 : 3 601 584 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : lundi 31 juillet 2023 à 10:27 .

Retourner en haut