NEWS :
13 Juin

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

103 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Le souterrain de la cité

Le temps que j'ai habité dans la cité, j'ai toujours été intrigué par ce qui se passait dans le dit souterrain. Mais comme je le disais dans "La cité de mes rêves", je n'avais pas besoin d'aller voir de plus près, j'avais tout ce qu'il fallait qui venait me voir dans l'appartement! Et on est aussi bien dans un lit que dans un souterrain glauque!

Mais j'en entendais parler de plus en plus par les rebeux et blacks de ma connaissance, avec pleins de sous-entendus, du genre "tout le monde sait ce qu'il s'y passe dans le souterrain, le soir et les week-end", ils parlaient de ça avec des petits sourires contents d'eux!

J'ai commencé par agacer mon grand pote la Fouine, en lui disant qu'il fallait que j'aille voir ça de plus près, que j'aimerais bien me rendre compte par moi-même, au lieu de les entendre parler sans rien dire en fin de compte!

-comme si tu te doutais pas de ce qui s'y passe le céfran!

-tu m'as jamais raconté, par contre j'ai su que le rebeu la Fouine avait ses habitués certains soirs où il ne venait pas me voir!

-qui t'as dit ça ?

-comme si j'avais l'habitude de balancer moi!

-t'en as pas assez de rebeux ou black qui viennent chez toi ?

-assez, je ne dirais pas ça, tu sais bien que je vous aime tous la Fouine!

-ah bon maintenant on est tous sur le même pied d'égalité! dit-il en faisant la moue.

-mais toi t'es mon préféré, qui va quand même dans le souterrain! alors pourquoi j'irais pas ? T'as peur pour mon petit cul ? tu sais bien que je sais me défendre face a un rebeu lubrique quand même!

Il rigole.

-ça je sais, mais c'est pas pour toi le céfran, t'as pas ta place là-bas !

-ça fait rien j'irais quand même!

Il avait levé les yeux au ciel et son regard voulait dire "t'es plus têtu que moi encore!".

Mais tous les soirs de la semaine il venait me rendre visite… je rigolais tout seul de le voir faire! Et tous les soirs je lui reparlais du souterrain, jusqu'à ce samedi après-midi, où il me dit:

-bon viens je vais te faire visiter et te montrer que c'est pas un endroit pour toi!

-mais c'est pas l'heure, y'aura personne!

-justement il fera jour tu verras mieux, sinon le soir tu vois rien!

Je l'ai suivi et j'ai découvert le souterrain!

En fait un dédale de couloirs qui passent sous les tours, avec pleins de sorties, et des renfoncements où l'on pouvait aisément se poser! Bon c'est vrai que c'était pas engageant, même en pleine lumière, et j'en profitais pour regarder les alcôves et voir qu'il y avait de la capote qui trainait un peu partout, des mouchoirs en papier! Bref c'était bien dans ces endroits que ça baisait, ou plutôt que ça niquait!

-eh bien maintenant je vais revenir ce soir pour voir ce qu'il y a vraiment!

-rho t'es têtu quand même, alors je viens avec toi!

Je le prends dans mes bras, le serre contre moi, lui fais des bisous :

-mon rebeu préféré veut que je le nique ce soir dans le souterrain ? mon rebeu préféré veut faire la petite salope du céfran!

-t'es complètement ouf le céfran! me faire niquer dans le souterrain! mais ça va pas!

Je voyais bien que je l'avais désarçonné complètement, bien sûr que je ne l'aurais pas exposé ainsi à la vue de ses potes, se faire niquer par un céfran!

Lorsqu'on est revenu le soir tard, le changement se voyait dès l'entrée.

C'était vraiment glauque, la pénombre régnait, une ampoule sur trois était allumée et elle n'émettait pas tellement de lumières!

Dès qu'on a été dans le souterrain, la Fouine m'a pris la main et m'a entraîné dans un couloir, pour aller se poser dans un recoin, où l'on avait vue sur plusieurs couloirs, nous on était dans le noir complet et j'ai vu défiler pas mal de monde! C'est fou comme c'était fréquenté et il n'y avait pas que des rebeux et des blacks, mais du blanc, jeunes comme plus âgés. Certains étaient seuls, d'autres accompagnés d'un rebeu ou deux et se réfugiaient dans les alcôves libres et on avait le son sans l'image!

On a eu droit à un listing de bonnes phrases : suce salope, donne ton cul, met pas les dents, fais attention suivis de cris, de gémissements en tout genre, des claques étaient fournies en prime, ça grognait dans tous les coins et moi j'avais la Fouine dans mes bras que je voyais sourire dans la pénombre!

On a eu droit à plusieurs visites de rebeux qui voulaient venir avec nous, mais la Fouine les rejetait.

-t'exagère mec, j'ai pas le droit de goûter à un rebeu du souterrain moi!

Cela le faisait rire.

Quand un nouvel arrivant s'est présenté, la Fouine n'a rien dit mais j'ai reconnu le lascar, le petit Ouali en personne qui vient dans mes bras :

-alors le céfran il parait que tu veux t'encanailler et que t'as besoin de protection d'après la Fouine bien sûr!

-mais alors mes rebeux chéris, c'est un traquenard que vous m'avez tendu!

-tu veux te faire niquer dans le souterrain eh bien on va te niquer tous les deux et tu n'as qu'à obéir le céfran! dit la Fouine.

-ah faut bien que vous soyez deux pour me faire obéir, ça c'est vrai!

-alors si le céfran veut jouer la salope, les salopes baissent le fûte quand elles viennent ici! dit Ouali.

Je n'avais même pas besoin de le faire, les mains de mes rebeux s'en chargent et je sens mon pantalon glisser aux chevilles, Ouali passe derrière moi, et me baisse le boxer, s'agenouille et commence à s'occuper de mon cul!

La Fouine me fait pencher en avant et je me retrouve devant le zob de mon rebeu préféré, que je connais bien!

Une langue au cul et un zob dans la bouche! On s'en fout du décor!

La langue a vite été remplacée par le zob de Ouali et je me suis fait baiser par mes deux rebeux comme ils me l'avaient déjà fait et bien fait!

Ils ont joui rapidement comme s'ils faisaient une compétition et ont changé de place, en fait en me faisant tourner simplement!

Normalement ils sont doux mes rebeux préférés, mais là ils avaient décidé de jouer les démons ces voyous.

Et cette deuxième baise fût plus hard, ça claquait sur mes petites fesses délicates et le bon zob de la Fouine voyageait rapidement! Comme ils venaient de jouir, cela a duré beaucoup plus de temps, j'ai même vu des jambes se rapprocher et se faire virer par soit Ouali soit la Fouine!

Mais pas un ne me caressait, ou ne me disait des choses gentilles comme ils en ont l'habitude et j'ai reçu encore deux doses!

J'ai vu mes rebeux se rhabiller, et je leur ai fait remarquer que je bandais comme un ouf!

-eh bien branle toi! dit la Fouine, dans le souterrain c'est la salope qui fait tout!

Je n'ai rien dit, j'ai remballé le matériel car je sentais bien qu'il allait falloir partir, qu'ils ne voudraient pas rester plus longtemps!

On est sorti du souterrain tous les trois, ils souriaient contents d'eux!

-bon les mecs, j'vais me coucher, j'ai dit en leur souriant.

-on peut venir avec toi ? demande Ouali timidement.

Je les regarde tous les deux, deux chiens battus ne feraient pas si triste mine, je fais mine de réfléchir et j'annonce :

-d'accord vous venez tous les deux mais, car il y a un mais mes rebeux chéris, à partir de ce moment je suis le chef, le maître et vous mes deux esclaves que je vais niquer comme un ouf pour me venger de n'avoir même pas été branlé par l'un de vous deux!

Ils étaient étonnés tous les deux devant mon air sérieux et fâché!

Je les prends chacun par une oreille :

-allez mes belles salopes on y va pour que je passe une bonne nuit.

Dès l'arrivée dans l'appart, j'ai commencé à donner mes ordres et je me suis amusé comme un petit fou avec eux qui en fin de compte aimaient quand je prenais la direction des opérations!

Je les ai fait mettre à poils tous les deux devant moi. Ils bandaient bien raide en se regardant et je leur ai demandé de me déshabiller, ce qu'ils ont fait rapidement et on s'est retrouvé à égalité.

Ils se sont mis à genoux devant moi et voulaient me sucer tous les deux, mais je les ai coupé dans leur élan :

-non mes petits chéris, je veux vous voir vous gouiner mes salopes! J'adore voir deux beaux rebeux se sucer en même temps, couchez vous sur la moquette là en 69 et faites vous jouir!

Ils n'ont pas mis longtemps à se faire jouir ces voyous tellement ils s'excitaient tous les deux. Cela faisait trois fois qu'ils jouissaient dans la soirée!

Je leur ai demandé de se caresser, de s'embrasser et de se niquer devant moi chacun leur tour, sans jouir!

Voir deux rebeux mignons se niquer avec plaisir, je bandais encore plus et ma queue s'était décalottée toute seul et coulait en abondance!

Je les ai fait mettre à genoux devant moi, ils croyaient avoir enfin accès à ma queue, mais je leur ai demandé de se branler en me regardant et dire qu'ils allaient jouir pour moi, leur maître! Ils riaient mais l'ont fait et j'ai eu les pieds pleins de leurs bons jus.

Je leur ai ordonné de lécher ce qu'ils ont fait!

Je voyais bien que leur zob bandait avec moins d'ardeur, j'étais content de moi!

J'ai fait mettre Ouali le torse sur la petite table du salon, le cul bien haut et bien ouvert et j'ai demandé à la Fouine de le lécher, et d'enlever le jus qu'il y avait déposé!

Plus c'est cochon plus ils aiment ça ces vicieux.

Je voyais bien dans les yeux de la Fouine, qu'il était jaloux car j'allais enculer Ouali en premier, mais je lui ai offert ma queue à sucer et l'enduire de salive, et c'est lui qui l'a présentée au cul de Ouali!

C'est rentré sans aucune difficulté et Ouali poussait de petits cris! Je l'ai niqué comme un chef, sans tendresse aucune, mais ça n'a pas duré longtemps tellement ils m'avaient excité ces rebeux de cité!

La Fouine s'est jeté sur ma queue pour la lécher avec application, et me regarde de son air frondeur que j'aime :

-est ce que notre maître serait capable de me niquer maintenant, de suite ? demande t-il d'un air de défi.

-eh bien prend la place de Ouali et tu vas le savoir voyou de cité!

Ouali est venu me faire des bisous, caresser les fesses de la Fouine :

-tu veux que je lui prépare son petit cul de pédé à la Fouine ?

-pas la peine, tu sais bien que c'est une vraie salope de souterrain la Fouine! mais toi tu peux me sucer un peu!

J'ai commencé à donner quelques claques sur les belles fesses de la Fouine, qui rigolait au début, mais comme ça devenait plus fort, il s'est mis à râler le rebeu!

Ouali a dirigé ma queue sur son petit trou et, toujours en claquant les fesses ma queue est entrée facilement!

A chaque fois que je mettais une claque, je disais :

-c'est pour te punir de ne pas m'avoir laissé aller tout seul dans le souterrain!

Ils riaient tous les deux et j'ai niqué mon la Fouine, non pas avec tendresse comme on aime tous les deux, mais avec de grands coups de reins faisant trembler la pauvre table du salon et rire Ouali qui me caressait le dos et les fesses!

Cela a duré plus longtemps avec la Fouine, mais c'est un endurant le rebeu! Et j'ai joui en lui comme un malade, de longues giclées chaudes nous faisant gueuler tous les deux!

Après être passé par la bouche de Ouali, je me suis retrouvé avec un rebeu dans chaque bras me faisant des bisous!

-j'espère qu'il a toujours son lit, dit la Fouine en regardant Ouali.

-t'es fatigué la Fouine ? deux coups de bite et paf y'a plus personne!

Ils riaient en me conduisant dans la chambre et j'ai été enseveli par deux rebeux amoureux, comme je les aime pour poursuivre une nuit qui avait si bien commencée.

Je ne suis retourné dans le souterrain qu'une fois, seul et je ne suis pas resté longtemps, car quand on connait pas les rebeux ou blacks et que tu viens dans ce genre d'endroit, c'est que tu viens pour te faire niquer, démonter! Et surtout ne rien dire…

C'est pas pour moi!

Fabrice

nico.tendre@orange.fr

TOP AUTEUR 2021 FABRICE

Histoires de l'auteur :

Malek S1 | S2 | S3S4 | S5 | S6 | S7S8 | S9 | S10

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 2 Juin | 117 pages

Les nouvelles | 8 Pages

Balèze Gill
Mon cousin, mon mec Ascavtrln
Petit bourgeois Coolsexe
Pissotières de l'autoroute Fabrice
Poupée Gonflable Fabrice
Viens recevoir ta punition Fabrice
Canon mais timide Meetmemz
Guet-apens Meetmemz

Les séries : 102 pages

La horde sauvage | 8 | +2 Fabrice
Saison 1 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Les contes fantastiques | 2 | +2 Archangeru77
1 | 2
Bilal | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Le quaterback | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre frères rebeus | 8 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 78
Les jumeaux et leur père | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15
16
L’ensemenceur | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 103 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mai 2024 : 3 858 045 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : samedi 10 février 2024 à 12:51 .

Retourner en haut