NEWS :
13 Juin

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

103 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

La cité de mes rêves

Chapitre 1

J'aime la cité, la teci où j'habite maintenant depuis plusieurs mois.. c'est dans la banlieue parisienne, dans le 9-3 pour ne pas le nommer, je ne vous dirai pas quelle ville.. je ne veux pas griller mes potes..

Car ils sont devenus mes potes depuis pas mal de temps.. je ne me mêle pas de leurs trafics et je n'en parle jamais même si je vois souvent tout ça de mon balcon ou dans les allées de la teci..

Je suis respecté comme je les respecte.. mais ils ont tous le sang chaud et la queue qui bande facilement.. de vrais bonhommes quoi!

Moi je suis le céfran de service.. bogosse me disent pas mal de mes potes, beau cul belle gueule.. et certains en privé me disent qu'ils aiment bien ma queue et d'autres préfèrent mon petit cul..

Tout ça se fait dans la bonne humeur.

Tout à commencer un soir que je rentrais du taf, ils étaient plusieurs dans l'entrée de mon immeuble, je ne connaissais personne.. des rebeu, des blacks, des cafés au lait.. tous jeunes, tous bien foutus.. en survêt, capuche, les mains dans les poches se touchant le sgeg en parlant entre eux.. j'aimais les observer comme ça, cela me faisait rire de les voir s'exciter entre eux, se racontant des mythos ensemble, à celui qui avait fait quelque chose de pire que son pote.. Lorsque je suis arrivé, le silence s'est fait, je sentais les paires d'yeux me détailler, me scruter, épier chacun de mes gestes.. je me suis dirigé vers les boîtes aux lettres.. juste mon prénom sur la boîte et le numéro d'appart..

-eh tu vas où mec ? fait une voix

-ben chez moi dis je en me retournant et cherchant du regard celui qui avait parlé..

Ils étaient cinq, quatre rebeu et un black qui me scrutaient sans vergogne..

-t'habites là ? depuis quand ?

Je donnais quelques explications sans trop de détails et je m'avançais pour prendre l'escalier..

-t'en vas pas !on peut causer mec! faut qu'on fasse connaissance!

Il n'y avait rien de menaçant dans ces paroles, mais j'ai senti qu'il fallait faire ça si je voulais avoir la paix.. alors on a papoté.. je me suis présenté.. ils se sont présentés.. tous avec des surnoms, des pseudos.. il y avait la Fouine, un petit rebeu qui devait avoir tout juste 18 ans, je le trouvais beau, mais un peu arrogant, crâneur, sûr de lui et qui n'aimait pas beaucoup qu'on lui tienne tête dans les discussions , son pote rebeu un peu plus vieux, Momo, j'ai su plus tard que le nom complet était Momo le gros zob, ben oui ça s'annonce pas comme ça.. le cliché du rebeu de cité, beau parleur, vantard, mytho à fond mais qui faisait rire tout le monde.. en survêt à capuche, survêt moulant tout ce qu'il y avait à mouler sur lui.. et il avait des formes le Momo.. surtout à l'entre jambe, le troisième rebeu prénom Ahmed mais qui en fait s'appelle Farid, plus réservé mais aussi crâneur que ses potes, beau gosse et il le savait.. et le quatrième qui se trouvait là un black, tout simplement appelé Black.. j'ai trouvé qu'il avait les yeux vicieux, capuche sur la tête, j'ai vu qu'il avait le crâne rasé , il portait une grosse chaine "en or" autour du cou, qui cliquetait quand il bougeait, des grosses bagouses aux doigts, il scintillait de loin le Black, fin de visage, il semblait avoir un beau corps et un sacré morceau entre les jambes.. il parlait sans arrêt.. enfin tout ce beau monde parlait, se coupait la parole , si bien qu'au bout d'un moment on savait plus qui avait demandé quoi..

Je me suis habitué à ces rencontres du soir, ils étaient tous là, tous les soirs.. on tapait la discute un moment et je rentrais chez moi.. il y avait d'autres mecs qui venaient de temps en temps.. Il faut dire qu'ils m'excitaient tous dans leur genre.. mais j'osais pas leur faire du rentre dedans, ne sachant pas comment cela pouvait se terminer..

C'est un samedi après midi, où en rentrant de faire mes courses dans l'après midi que je trouvais la Fouine, tout seul dans l'entrée.. il tournait en rond, semblait s'emmerder..

-salut la Fouine! t'es tout seul ?

-wesh j'sais pas c'qu'ils font ces bâtards à me faire poireauter..

-je vais me faire un café, si tu veux je t'en offre un mon pote!

Il m'a regardé, j'ai bien vu qu'il était surpris de cette demande .. m'a toisé des pieds à la tête comme s'il m'avait jamais vu.. j'étais en survêt moins moulant que les leurs qui avantageait quand même ma belle silhouette.. ouais les mecs! je suis aussi un beau mec, châtain clair, yeux verts perçants, svelte mais musclé.. et si vous deviez vous occuper de moi j'ai tout ce qu'il faut là où il faut..

-ok ça me fera passer un moment.. y font iech ces bâtards..

C'étaient quand même ses potes dont il parlait!

On est arrivé dans mon appart, il en fait le tour pour visiter, il faisait comme chez lui.. j'ai commencé à faire le café, il était derrière moi, me regardant faire, je sentais qu'ils m'observait.. on a papoté.. le café coulait, il regardait par la fenêtre.. je le voyais de dos, son petit cul moulé dans son survêt, un corps qui semblait bien dur.. quand il s'est retourné, il avait les mains dans les poches, juste à hauteur de son sgeg.. il a plissé les yeux en me regardant.. son regard me scrutait comme s'il cherchait à lire dans mes pensées.. heureusement qu'il ne pouvait pas.. j'ai soutenu son regard.. on se défiait comme ils disent souvent pour savoir lequel allait baisser les yeux en premier.. mais là j'étais chez moi, j'étais le maitre!

-y'en a pour longtemps ton café ? demande la Fouine en avançant vers moi

-ben faut que ça coule mec! t'es pressé ?

-non non mais j'me demandais comme ça.. pourquoi tu m'as invité moi pour le café ?

-ben y'avait que toi.. et de toute façon j'aime pas trop quand on est nombreux chez moi dis je en soutenant son regard..

J'ai vu qu'il souriait en s'approchant encore.. on était à quelques centimètres l'un de l'autre.. on est de la même taille, quand il parlait je sentais son souffle venir sur moi..

-tu serais pas pède mec ?

-et toi ? dis je d'un ton sec

-moi j'nique tous les trous mec

-moi aussi mec

-tu m'niquerais ?

-si t'en as envie pourquoi pas, t'es pas mal comme mec! t'as une belle gueule, t'as l'air d'en avoir dans le caleçon..

Tout en le fixant, ma main part vers son entre jambe, je touche sa main dans la poche.. il la retire pour que je puisse toucher son zob qui bandait.. il le tenait dans sa main pour pas que je vois qu'il bandait..

Sa tête s'était rapprochée de la mienne, je lui ai fait un bisou sur le nez.. surpris il a rigolé..

-putain mais t'es un gamin mec dit-il en me le rendant..

Et là tout à dégénéré, tout s'est accéléré d'un coup, il est devenu chatte, collant son corps contre le mien, ses lèvres faisaient le tour de mon visage, je le laissais faire, il m'a pris dans ses bras et ses lèvres se sont emparées des miennes, immédiatement sa langue chaude a pris d'assaut la mienne, s'enroulant avec, la léchant, l'aspirant, récupérant la salive qu'il avale.. mes mains parcourent son dos, je passe sous le sweat, le tee-shirt pour toucher la peau douce et chaude que je caresse, je le sens frémir sous mes caresses en gémissant.. sa langue n'arrêtait pas de me fouiller la bouche.. une main est revenue sur son zob, je passe la main dans le survêt, le boxer et touche le zob que je n'ai pas encore vu.. ça a l'air d'être une belle pièce, le gland circoncis est humide, je le caresse, descend pour attraper les couilles, les triture, les malaxe, le faisant gémir encore plus.. je descends son survêt, le boxer fait de la résistance.. je passe mes mains sur ses belles fesses douces et tendres, les caresse , une dans chaque main, les écarte.. mais je ne touche pas à la raie.. avec les rebeu faut faire gaffe quand on arrive à toucher leur cul.. je lâche sa bouche et direct, me met à genoux devant lui, le regardant en levant la tête, comme un soumis devant son maitre.. je prends son sgeg en main, l'observe, le caresse, une belle bête, chaude, dure et bien droite, mes doigts en font juste le tour.. le méat laisse couler de la mouille que je lèche, je sens sa main se poser sur ma tête.. et j'avale sa queue, elle n'est pas très longue et le gland arrive juste à la luette qu'il touche quand même pour me faire tousser.. et je le pipe doucement, lentement, en serrant bien les lèvres autour de cette belle hampe bien chaude qui palpite dans ma bouche..

Il me caresse les cheveux avec douceur, tendresse je dirais même et semble apprécier le traitement.. quand je sens sa queue durcir et mouiller encore plus.. je freine la cadence, il respire plus fort en enfonçant sa queue dans ma bouche.. et c'est lui qui me baise, il va à sa cadence, s'excitant tout seul.. et je l'entends gueuler au moment où ses mains se resserrent sur mes oreilles, attirant ma tête sur sa queue et les giclées chaudes et onctueuses se suivent.. et il en a la Fouine du jus à donner! à croire qu'il se branle jamais le rebeu ! sa gueulante se termine en gémissements, il donne de petits coups de reins et ma langue fait bien le tour de ce bon sgeg.. il se retire, mais je le maintiens pour bien passer ma langue sur toute la tige, lécher ses couilles où son sperme a coulé.. il me laisse faire.. et tombe à genoux en face moi, sa tête vient dans mon cou.. il ronronne presque.. me regarde..

-putain t'as une bouche magnifique mon pote!

Et, avant que je réponde il me roule une pelle de première.. se collant à moi.. puis

-on va dans ta chambre mec ?

Il s'est relevé, restant la queue de sortie et m'a suivi dans la chambre..

-tu peux tirer tes rideaux mec s'il te plait ?

J'ai fait ce qu'il demandait et, quand je me suis retourné, il était déjà à poils, le sexe toujours dressé, sourire aux lèvres..

Je me suis mis immédiatement dans la même tenue, il s'est approché, m'a poussé sur lit, tombant sur dos, il se jette littéralement sur ma queue bien tendue et l'avale en entière.. sa bouche est chaude, sa langue est agile et l'entoure bien.. il me fait gémir ce petit rebeu.. il joue avec mon prépuce, décalottant bien ma queue pour sucer mon gland suintant.. un vrai gourmand, un vrai vorace.. il suce, caresse, aspire et quand il sent ma queue durcir, ma main lui tenant la tête, il se l'enfonce bien au fond et attend sa récompense qui arrive rapidement l'inondant complètement, lui remplissant le fond de gorge, il n'a qu'à déglutir.. il me lèche avec application ma bite qui ne débande pas.. et vient se loger dans mes bras, sa tête collée à la mienne, son corps chaud et souple sur le mien.. je sens sa queue raide se frotter sur la mienne.. il relève la tête, m'embrasse..

-j'ai envie de ton cul mec! tu veux bien ?

-oui mais pas comme un bourrin, tu prépares bien avant ?

-le mec veut peut être que je lui lèche le cul ? que je le doigte gentiment ? le mec est un fragile ..

-non je suis pas fragile mec dis je en rigolant mais je n'aime pas avoir mal.. alors comme tu dois être un bon.. tu sais préparer les choses..

Il rigole doucement, continue ses bisous.. et sa tête descend sur mon torse de blanc musclé, ses lèvres, ses mains me caressent.. il fait des bisous à ma queue encore bandée, passe ses mains sous mes cuisses, les relève, les plaque sur mon torse, dégageant bien mon cul, ma raie est ouverte et mon petit trou attend.. je sais qu'il est déjà prêt, qu'il va s'ouvrir dès le premier coup de langue.. il observe mon cul, caresse mes fesses, passe son doigt sur le trou, il l'enfonce doucement, la première phalange est avalée.. je l'entends siffler..

-mec, c'est pas ma queue qui va être la première dans ton petit cul!

Je sens sa bouche se poser sur l'anus, sa langue l'inonder, lécher, s'enfoncer.. j'adore cette caresse surtout faite par un rebeu ou un black a qui tu as dit que tu ne voulais pas avoir mal.. s'il est pas trop bourrin il prend son temps pour te préparer, t'ouvrir le cul avec ses doigts et sa langue.. avant de te trouer!

Et c'est ce qui s'est passé avec mon rebeu la Fouine.. j'ai jamais eu un rebeu si tendre pour baiser.. mon cul a avalé son sgeg lentement, j'ai senti son gros morceau m'ouvrir.. je le voyais qu'il me fixait, guettant le moindre signe sur mon visage, lorsque j'ai grimacé, il a immédiatement arrêté sa progression, semblant inquiet.. et quand tout fut entré, qu'il était au dessus de moi, bougeant doucement me faisant bien sentir son zob.. c'était très agréable de se sentir clouer ainsi sur le lit..

Les vas et viens ont commencé, comme une vieille loco à vapeur qui prend son temps pour arriver à sa vitesse maximum et qui n'arrête pas tant que la fumée n'est pas sortie de la cheminée.. il m'a baisé en me regardant, s'enfonçant bien sèchement dans mon cul, je gueulais, je gémissais mais j'adorais.. j'adorais ce beau rebeu en moi, souriant, j'ai joué avec mon sphincter pour serrer sa queue quand il s'arrêtait, l'encourageant à continuer.. et, quand il n'a pu se retenir.. le tsunami est arrivé par grandes vagues, je sentais son jus projeté sur ma paroi, bien chaud me réchauffant tout l'intérieur.. il avait fermé les yeux et jouissait!

Il est retombé dans mes bras, sa queue toujours en moi.. il soufflait fort, je lui caressais le dos tendrement, ses lèvres sont revenues chercher les miennes.. il a sorti sa queue, s'est mis à côté de moi, m'attirant sur lui..

-embrasse moi mec!

J'ai obéi, l'embrassant en l'écrasant de mon corps, ma queue frottait contre la sienne..

-et moi ? j'ai droit de gouter à ton beau petit cul mec ?

-tu veux me ken ?

-si monsieur le désire.. dis je.. je suis à ses ordres.. je ferais tout ce qu'il veux, comme il le désire..

-j'prends pas souvent des sgeg mec!

-tu devrais, c'est bon dis je en lui souriant

-vas y mec! fait comme tu veux! t'as ma confiance..

Je lui ai fait comme il m'avait fait.. c'était donc la première fois que je goutais à son petit cul.. et croyez moi un petit cul de rebeu qui se donne, s'offre et dans lequel tu peux y glisser ta queue.. c'est le paradis.. le rebeu dit qu'il n'aime pas se faire ken, mais quand il a ta bite au cul.. c'est plus le même mec! il se donne, ouvre son cul, veut qu'on aille plus profond, qu'on le baise comme un bonhomme! il gueule, gémit, se plaint mais s'offre.. et quand il sent que tu vas le remplir, lui honorer son petit cul, tu sens son sphincter se refermer sur ta queue bien dure qui gicle son venin au plus profond de la caverne rebeu..

C'est un délice de retomber dans les bras de la Fouine, après l'avoir entendu gueuler de plaisir, gémir en se mordant les lèvres, les yeux fermés et accueillant ta queue dans les fins fond de son beau cul, quand il te donne ses lèvres, sa langue, qu'il te serre contre lui.. que ta queue sort de son trou et vient se coller à la sienne.. de l'entendre devenir femelle, de faire sa pute dans tes bras.. disant qu'il a bien été baisé et qu'il voudra recommencer avec toi!

Que tu restes de longs moments, à poils dans les bras l'un de l'autre à se faire des caresses, des bisous, des sourires! le pied mec!

Quand je repense à cette première fois, j'en bande encore, j'ai encore la vue de son petit trou que j'ai regardé la première fois, cet anus que je perfore maintenant depuis plusieurs mois.. oh c'est quand il veut qu'il vient et se donne, comme je me donne à lui.. la seule chose, c'est qu'il vient en loucedé, il ne faut absolument pas que ses potes sachent qu'il vient me voir.. c'est notre secret à tous les deux! Il m'appelle pour savoir si je peux le recevoir.. et il arrive en courant!

Mais dès fois je suis occupé.. car il n'y a pas que lui qui veut me rendre visite en scred!

alors si vous voulez savoir qui me rend visite.. demandez le!

Fabrice

nico.tendre@orange.fr

Suite de l'histoire

TOP AUTEUR 2021 FABRICE

Histoires de l'auteur :

Malek S1 | S2 | S3S4 | S5 | S6 | S7S8 | S9 | S10

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 2 Juin | 117 pages

Les nouvelles | 8 Pages

Balèze Gill
Mon cousin, mon mec Ascavtrln
Petit bourgeois Coolsexe
Pissotières de l'autoroute Fabrice
Poupée Gonflable Fabrice
Viens recevoir ta punition Fabrice
Canon mais timide Meetmemz
Guet-apens Meetmemz

Les séries : 102 pages

La horde sauvage | 8 | +2 Fabrice
Saison 1 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Les contes fantastiques | 2 | +2 Archangeru77
1 | 2
Bilal | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Le quaterback | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre frères rebeus | 8 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 78
Les jumeaux et leur père | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15
16
L’ensemenceur | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 103 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mai 2024 : 3 858 045 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mercredi 2 novembre 2022 à 17:56 .

Retourner en haut