NEWS :
13 Juin

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

103 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Grosse récompense pour le coursier

Ca file dans les rues de Paris en ce mois d'août pratiquement désert. Quel plaisir de bosser dans une ville dix fois moins encombrée que les autres mois! Cette année je ne prends mes vacances qu'en septembre, mais il y a quand même du boulot, on croit que toutes les boîtes sont en vacances eh bien non pas toutes! Tenez les Banques, elles sont toutes ouvertes et se sont elles nos principaux clients! Il y a des plis à porter d'un point à un autre, rapidement! Il faudrait que ça soit arrivé avant d'être parti!

Je suis Enzo, étudiant de 25 ans, et je bosse durant les vacances, avant d'en prendre en septembre! Faut me voir sur mon véhicule, casqué, mes bouclettes châtains blonds sortent du casque et mes yeux verts attirent tout le monde! Mecs comme nanas, mais je préfère les mecs, ma préférence va aux mecs de mon âge surtout. Mais dans ce boulot on a souvent à faire avec des vieux! Désolé pour le terme mais quand on amène des plis urgents à des chefs d'entreprises, à remettre en mains propres, faut voir le regard libidineux de certains se poser sur mon visage ou sur ma silhouette, voir mon entrejambe et mon cul j'en suis sûr quand je repars! Mais ils peuvent dire tout ce qu'ils veulent! Ils n'auront rien de moi!

Ce jour là on a été appelé pour transporter deux plis le plus rapidement possible de l'agence bancaire des Ternes à celle de République, et c'est tombé sur moi!
La secrétaire m'attendait pour me remettre les plis, et son regard, son sourire étaient des plus encourageants! Je filais telle la bise dans les boulevards de Paris et je suis arrivé à République assez rapidement. Je stationne mon scooter juste devant la banque où un vigile black se tient! Je vois bien qu'il fronce les sourcils en me voyant me garer là, mais je vais vers lui et explique ce que je viens faire!
Il est beau, jeune ce vigile dans son uniforme que je trouve un peu serré pour lui tellement il est grand et je dirais assez baraqué, mais c'est son regard qui me trouble quand il me dit qu'il ne faut pas stationner ici, mais son sourire vaut bien son regard quand il a mes explications, et je trouve qu'il a des yeux malicieux ce vigile en me matant! J'ai bien vu ses yeux regarder mes boucles, mes lèvres et vite fait mon corps! D'ailleurs j'en ai fait autant et c'est comme ça que j'ai vu que l'entre jambe valait le détour.
-allez je garde votre engin le temps que vous remettiez les plis! me dit-il avec un grand sourire.

J'entre dans la banque, mais le destinataire est occupé et comme je dois lui remettre les plis en mains propres, on me demande d'attendre!
Dix minutes après, il y a du remue ménage dans la banque, ça ferme les portes, ça se dit bonsoir et le silence se fait! Les lumières s'éteignent, il ne reste plus que le couloir où je suis qui reste éclairé et j'entends une personne parler au téléphone dans le bureau!
J'ai presqu'envie de visiter la banque, pour voir s'ils n'ont pas laissé traîner une liasse ou deux! J'en rigole tout seul mais je commence à m'impatienter! Je poireaute encore au moins un quart d'heure et la porte s'ouvre enfin sur un vieux directeur qui s'excuse, sans trop me regarder, signe le papier que je lui tends et il va pour refermer sa porte :
-mais je sors par où ? Tout est fermé !
-ah oui, vous suivez le couloir, au fond la porte, vous descendez un étage vous allez passer devant les vestiaires et vous arrivez dans la cour!
Et il referme sa porte.
Je pars en exploration. Je ne trouve pas ça tellement sérieux une banque pareille qui laisse traîner un mec dans ses couloirs alors qu'il n'y a plus personne!
Je prends le chemin indiqué et effectivement j'aperçois les vestiaires, il y a de la lumière et je jette un œil en passant!

Je stoppe dans mon élan me demandant si j'ai pas rêvé et je reviens en arrière pour bien voir ce que j'ai aperçu, le vigile se change! Il est torse nu et est en train d'enlever son pantalon! Pour être noir ça il est noir le garçon! Un beau noir ébène, sa peau brille sous la lumière! Son boxer serre bien une belle paire de fesses qui me paraissent bien fermes!
D'un seul coup je pense à mon scooter! Putain s'il l'a laissé sur le trottoir, je rentre à pieds moi!
Je cogne à la porte, le mec se retourne, surpris mais pas gêné! Il est en boxer et je peux vous dire que celui-ci est bien rempli par une grosse barre qui remonte sur sa droite, grosse barre qui me parait molle! Mes yeux ne peuvent la quitter! Mais je me reprends :
-excusez moi mais mon scooter ?
-t'inquiète mec, je l'ai mis dans la cour sinon tu rentrais à pieds dans le quartier!
Je n'ai plus envie de m'en aller et lui n'a pas l'air gêné d'être en slip devant moi!

Je décide de voir ce qu'il va faire, j'ai envie de faire ma salope! J'enlève mon casque, secoue ma tête faisant bouger toutes mes boucles autour de la tête et je vois les yeux de mon grand noir s'arrondir d'émerveillement et d'un coup d'œil je trouve que le paquet dans le boxer semble bouger.
Je fais un pas dans le vestiaire, lui s'approche doucement en me fixant, passe son bras par dessus mon épaule et ferme la porte, laissant sa main appuyée dessus, sa tête est à 10 cm de la mienne!
Je le fixe de mes beaux yeux verts, je regarde sa peau lisse, noire, brillante qui m'excite, son nez légèrement empâté mais vraiment pas beaucoup, par contre ses lèvres sont bien développées et j'ai envie de les goûter!
Je ne sais pas ce qu'il pense, mais il a le sourire aux lèvres quand sa main vient se poser sur mon épaule, m'approchant de lui à le toucher ! J'ai le cœur qui bat et je sens ma queue faire des siennes!
-le coursier aurait-il envie de goûter à Mamadou ?
-ici ?
-bah! c'est moi le chef maintenant que tout le monde est parti monsieur le coursier!

Je rigole en tendant ma main pour toucher ce qui l'attire! Quand ma main enveloppe la grosse queue, je trouve qu'elle durcit d'un seul coup et le boxer se tend comme un ressort!
Il a un sourire magnifique quand il se penche sur moi et me prend les lèvres!
Je cherche rapidement dans ma mémoire la dernière fois que j'ai embrassé un black, mais j'en ai pas le souvenir! Je l'ai fait c'est sûr mais je ne me souviens plus qui c'était!
Ses lèvres sont douces, chaudes, humides quand il les pose délicatement sur les miennes et que ses mains me serrent contre lui!
Je n'ai pas le temps d'apprécier vraiment ses lèvres, que sa langue force ma bouche, entre, s'enfonce, s'installe et commence à jouer avec la mienne! J'ai toute la salive black qui coule en moi, j'aspire la langue, il aspire la mienne, on gémit tous les deux en se serrant l'un contre l'autre! Je sens son gros sexe se frotter contre le mien!
Quel plaisir de caresser le dos de ce mec! Pas un poil, la peau est lisse, douce et très chaude!
Il n'en finit pas de jouer avec ma langue pendant que ses mains passent partout sur mon dos, mes fesses, il les malaxe, en me serrant contre lui!

Ses deux mains appuient sur mes épaules et je me retrouve à genoux devant lui, devant ce boxer qui va exploser. Je frotte ma joue contre lui, je le respire, et l'odeur du black, l'odeur de la bite entre dans mes narines! Une odeur forte, piquante mais ça sent le foutre, le mec en rut! Je baisse le boxer qui tombe à ses pieds, il le vire et j'ai devant les yeux la plus belle bite que je n'ai encore vue!
Mes deux mains mises bout à bout, il reste le gland! C'est beau une queue de black en érection, il est circoncis Mamadou, une belle circoncision sans aucun défaut, un beau gland luisant, le méat ouvert et la mouille transparente arrive lentement! Dessous pendent une belle paire de couilles, lourdes dans leurs sacoches! Si elle est longue elle ne me parait pas très épaisse, car mes doigts en font bien le tour et le gourmand que je suis se dit que ça devrait passer dans le trou derrière!
Mais ce qu'il veut apparemment de suite, c'est que je le suce! Il appuie sur ma tête, sans rien dire!
Je goûte cette belle queue, doucement avec ma langue, la passant partout où je peux et je décide de goûter les couilles! Elles pendent tellement qu'il faut que je mette la main pour les récupérer et les avaler! Les faire rouler dans ma bouche, dans ma salive et l'entendre gémir en me caressant la tête!

Puis je suis revenu à sa queue, lécher le gland, aspirer la mouille, l'envelopper de mes lèvres, le sucer et essayer d'en avaler le plus possible! Quand je me suis mis à tousser et cracher, il s'est retiré lui-même, me laissant reprendre mon souffle avant de recommencer! Mais j'ai jamais pu tout avaler et ce que j'ai apprécier c'est qu'il ne m'a jamais forcé!
Par contre le bel engin durcissait de plus en plus et j'avais l'impression qu'il s'allongeait dans ma bouche! Je le pipais comme un malade, j'avais même passé ma main entre ses jambes et je lui titillais sa pastille, quand il m'a bloqué la tête en arrière, me pinçant le nez, son gland est venu se positionner juste à l'entrée de ma bouche ouverte, sur ma langue et juste avant de jouir il m'a dit :
-j'aime me voir jouir!
Je ne me souvenais pas du goût du sperme de blacks! Et là j'ai pu déguster! Trois longues giclées abondantes se sont succédées, avant qu'il continue de juter comme s'il pissait dans ma bouche! J'en revenais pas de la quantité de sperme qu'il pouvait avoir!

Il s'est essuyé le gland sur mes lèvres, m'a laissé le sucer car il bandait toujours, s'est penché, m'a relevé me collant à lui, ses mains sur mes fesses et sa langue est revenue s'occuper de la mienne, avant de me dire :
-c'est ta première récompense le coursier! Maintenant fout toi à poils que je vois ton petit cul de blanc!
Il avait dit ça doucement, gentiment, ce n'était pas un ordre mais un désir! J'ai obéi rapidement, c'est lui qui m'a baissé mon slip, me touchant juste la queue rapidement, me faisant tourner devant lui, avant d'appuyer sur mon dos et j'ai senti ses grandes mains de black épouser mes fesses, les caresser, les claquer assez fortement me faisant crier! Il les écarte, je sens son doigt passer dans la raie, me toucher l'anus et s'enfoncer rapidement! je l'entend rire doucement, son doigt s'enlève et la bonne langue de Mamadou le remplace!

J'ai les mains appuyées sur une chaise, le cul bien tendu, ouvert par les mains de Mamadou et sa langue qui me lèche en l'inondant de sa salive, ses lèvres entrent en action et là j'ai rigolé en pensant "pourvu qu'il soit pas cannibale!" Mais se faire bouffer le cul par Mamadou, ben je vous le conseille!

Bon j'ai un cul qui s'ouvre bien, mais lui sa langue est longue et agile et elle est entrée, j'ai trouvé qu'il allait loin tellement je la sentais en moi! Et il a fait durer mon plaisir comme sûrement le sien! Mais ce bon plaisir a une fin quand je l'ai entendu se relever et que j'ai senti son gros gland passer dans ma raie:
-voilà ta deuxième récompense le coursier, respire bien à fond, détend toi! Ton cul est souple il va l'avaler mieux que ta bouche!
Tout en disant cela je sentais le gros gland avancer en moi, la sensation d'être écartelé, ouvert en deux! La douleur qui part du cul et remonte partout dans le corps en même temps que je commence à gueuler, il se penche sur moi et vient mettre sa main sur ma bouche!
-fait pas de bruit le patron est pas parti!
Fais pas de bruit, fais pas de bruit! il en de bonnes lui avec ce qui me rentre dans le cul!

Quand le gland est entré, j'ai hurlé dans sa main, mes yeux pleuraient, mais aussitôt la douleur a disparu!
Il m'a fait me redresser lentement, et je sentais son gros boa poursuivre son chemin en moi, je sentais le gland se frotter à mon conduit, glisser en moi, et au moment où mon dos touchait son torse je sentais ses poils pubiens se coller à mes fesses! J'avais tout pris!
-tu vois que ton cul avale tout monsieur le coursier! me dit-il à l'oreille, maintenant tu vas apprécier le bangala de Mamadou!
Ses mains sont redescendus sur mes hanches et ses mouvements de va-et-vient ont commencé! Combien de temps cela a duré ? j'en sais rien, mais j'avais le cul en compote! Pour coulisser ça coulissait bien, qu'il aille vite ou lentement à chaque fois mon cul avalait tout! Il claquait mes fesses de ses grandes mains! Moi je grognais et lui râlait!

Mais au dernier coup de reins, ses doigts s'enfoncent dans mes hanches, me serrent à me faire mal, je sens son bangala bouger en moi et comme sur ma langue tout à l'heure les giclées se succèdent toujours aussi abondantes, toujours aussi chaudes et se terminent en écoulement, certes qui dure moins longtemps, mais je dois avoir le cul de rempli pour un moment!

Il a collé son torse sur mon dos, et je l'entends souffler, reprendre sa respiration, avant de sortir délicatement de mon cul et me reprendre dans ses bras pour me remercier!
Eh le black tu crois pas que tu vas t'en tirer comme ça! j'ai pensé et moi alors ?
Comme s'il avait lu dans mes pensées, il me soulève le menton :
-tu sais ce que j'aime le coursier ? me faire bouffer le cul par un petit blanc et après qu'il m'encule bien fort! Moi aussi j'ai un cul accueillant, ça sera ta troisième récompense!
Il riait en disant cela, et il s'est retourné se mettant dans la même position où j'étais!

Ah je me suis dépêché de peur qu'il change d'avis, mais putain caresser les belles fesses ébènes me ravissait déjà! J'ai fait comme lui, donné quelques claques pour attendrir et l'entendre pousser de petits cris! Quand j'ai découvert l'anus, découvert ce petit trou qui me paraissait bien serré quand même, j'étais le mec le plus heureux sur terre et j'en ai profité, j'ai pris mon temps pour lécher, inonder et voir ce bel anus noir s'ouvrir sous mes coups de langue! Il s'offrait Mamadou et je lui ai bouffé le cul comme un malade! Il gémissait, je l'ai doigté au plus profond que je pouvais et fallait voir comment il tendait son cul!
Ma queue me faisait mal, elle coulait toute seule la pauvre, un filet de mouille tombait à terre!
Je me suis relevé, claqué une fesse, posé mon gland devant l'entrée, le saisissant aux hanches et aussitôt je force lentement, pour voir l'anus s'ouvrir facilement et envelopper mon beau gland de blanc! Je vois ma toison claire faire un contraste avec la peau ébène de Mamadou, ça m'excite encore plus! Je donne un coup de reins et le gland entre, il pousse un cri, mais je sens son sphincter se refermer sur ma queue! Je continue mon avancée et tout glisse en lui avec facilité!

J'ai le cœur qui bat la chamade! Je savoure l'instant, mais je sens son conduit serrer et se desserrer autour de ma queue! je n'ai pas à bouger, c'est comme si une main géante était en train de me traire! Il va de plus en plus vite, son cul ne bouge pas, c'est tout l'intérieur qui trait! Mes couilles remontent se coller à ma queue, et je sens le plaisir arriver, m'envahir de partout et d'un seul coup c'est moi qui crie en donnant simplement un coup de reins, les giclées se suivent, j'en aurais pleuré tellement c'était bon de jouir dans ce cul black! Tant que j'ai juté, son conduit ne bougeait plus, il a repris dès la fin comme s'il voulait s'assurer qu'il n'y avait plus de jus!

Je n'avais rien fait et j'étais lessivé allongé sur son dos! Lui faisant des bisous dans le dos!
-t'endors pas le coursier!
Je suis sorti lentement de lui, il s'est retourné m'a repris dans ses bras! J'appréciais la chaleur de son corps, sa peau, son odeur et ses lèvres! Son baiser fût adorable, plein de passion, plein d'envies, plein de désirs!
Ses mains me caressaient les fesses!
-elle t'a plu la troisième récompense ? me demande t-il d'un air coquin.
-oh oui, putain tu fais ça comment ?
-c'est la magie black monsieur le coursier! Faut de longues années d'études et de répétitions surtout!
-ah dis-je comme si je le croyais, et tu dois donner des cours maintenant ?
-bien sûr monsieur le coursier, il suffit de demander à Mamadou pour qu'il t'inscrive à la prochaine séance!

On a rigolé en s'embrassant encore et encore, quand soudain on a entendu du bruit dans le couloir, vite fait il éteint la lumière, me reprend dans ses bras et m'embrasse! On entend une porte claquer et c'est de nouveau le silence, il rallume.
-c'est le patron qui est parti dit-il.
-alors on est renfermé ? dis-je quand même légèrement inquiet.
-peut-être dit-il, ou peut-être que Mamadou a les clés aussi monsieur le coursier!
Qu'il avait l'air coquin gentil, amusé!
On a fini par se rhabiller, et bien sûr qu'il avait les clés, j'ai retrouvé mon scooter dans la cour, planqué dans un coin! On est allé boire une verre, parler, échanger les 06, il le fallait pour les futurs leçons!

Je le revois de temps en temps, il ne veut pas s'attacher dit-il, moi je resterais bien attaché à lui par contre! Mais je peux vous dire que son cul est toujours aussi bon!

Fabrice

nico.tendre@orange.fr

TOP AUTEUR 2021 FABRICE

Histoires de l'auteur :

Malek S1 | S2 | S3S4 | S5 | S6 | S7S8 | S9 | S10

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 2 Juin | 117 pages

Les nouvelles | 8 Pages

Balèze Gill
Mon cousin, mon mec Ascavtrln
Petit bourgeois Coolsexe
Pissotières de l'autoroute Fabrice
Poupée Gonflable Fabrice
Viens recevoir ta punition Fabrice
Canon mais timide Meetmemz
Guet-apens Meetmemz

Les séries : 102 pages

La horde sauvage | 8 | +2 Fabrice
Saison 1 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Les contes fantastiques | 2 | +2 Archangeru77
1 | 2
Bilal | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Le quaterback | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre frères rebeus | 8 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 78
Les jumeaux et leur père | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15
16
L’ensemenceur | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 103 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mai 2024 : 3 858 045 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : samedi 18 novembre 2023 à 17:16 .

Retourner en haut