NEWS :
24 Fév.

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

146 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Mon premier zob

Il pleut depuis ce matin en ce dimanche. On a pas envie de sortir, ni de faire quelque chose même, on est avachi dans le canapé devant la télé en sourdine et le feu de cheminée qui crépite. Sofiane a insisté pour que j'allume le feu bien qu'il ne fasse pas froid, il est comme moi, il aime bien regarder le feu dans la cheminée!
On est amoureux depuis quelques années, on vit en province dans une grande ville, on travaille tous les deux, et on vit dans un beau petit pavillon avec un jardin. Heureux les mecs! On s'aime et on se le prouve tous les jours! C'est un chaud bouillant mon Sofiane qui démarre au quart de tour et il ne faut pas lui en promettre!
J'aime bien ces dimanches où l'on ne fait rien dans le canapé, sa tête pas loin de la mienne, il dort à moitié, comme moi et c'est dans ces moments que je repense à ma vie!
32 ans cette année, moi c'est Kevin, blond comme les blés et il parait que je suis beau, enfin maintenant il n'y a plus que Sofiane qui me le dit!
Lui mon beau Sofiane vient d'avoir 28 ans, c'est un rebeu que j'ai pécho il y a 8 ans et depuis 5 ans on ne se quitte plus!
Mais en ce dimanche ce n'est pas à lui que je pense, enfin pas vraiment, mais à mon premier rebeu et je me souviens encore de son prénom : Karim.

Il y a une dizaine d'années je traînais avec les potes, certains étaient gays d'autres non, mais ça ne gênait personne. Quand on draguait en boîte on évitait les rebeux, les blacks, toujours en train de se chamailler et cela finissait souvent en bagarre!
Comme avec mes potes, ils nous faisaient peur et on ne se voyait pas en draguer un, d'autant plus qu'ils étaient souvent avec des meufs!
J'avais cherché sur différents sites des rebeux nus et bien sûr j'en avais trouvé, et de voir leurs sexes circoncis je reconnais que cela m'avait excité. J'aurais bien aimé en tenir un dans ma main!
Sur un site j'avais lu des histoires de rebeux, mais c'étaient des violents, ils niquaient très forts les mecs et ça couinait énormément!
Déjà à l'époque, j'aimais autant baiser que me faire baiser!
Donc en boîte on les évitait, comme à l'extérieur d'ailleurs, car ils ne fréquentaient pas les mêmes établissements que nous.

Jusqu'au jour où dans notre boîte, j'étais assis au bar et je matais les mecs des alentours, j'ai vu arriver un rebeu, Karim j'ai su après, sapé comme un Milord!
Il regardait les gens danser, je le voyais de profil alors comme il ne me regardait pas je l'ai observé.
Cheveux courts frisés, nez fin, de belles lèvres sur lesquelles passait sa langue de temps en temps, une belle veste sombre sur un tee-shirt clair, un pantalon, un vrai, pas un jean et des godasses qui brillaient! Un corps élancé, mince et je voyais son petit cul bombé!
J'avoue qu'il m'excitait et je me rinçais l'œil quand il s'est tourné pour regarder le bar et surtout les personnes assises, comme moi!
Quand son regard a croisé le mien, je ne sais pas pourquoi je l'ai soutenu et je me suis surpris à sourire en le matant, pour voir un sourire arriver sur ses belles lèvres! Mais il avait l'air un peu surpris quand même mais comme il était moins timide que moi, je l'ai vu s'approcher d'une démarche souple, oh il n'avais pas grand chemin à faire pour se retrouver devant moi, souriant. Il s'approche encore, se penche à mon oreille :
-on se connait ?
-je ne crois pas! j'ai répondu.
-moi c'est Karim a t-il dit en me tendant sa main que j'ai pris pour la serrer en répondant :
-moi c'est Kévin!

Il souriait toujours quand le tabouret à côté de moi s'est libéré, il a grimpé dessus en parlant. Il parlait, n'arrêtait pas de parler en posant souvent sa main sur mon épaule, je n'écoutais plus ce qu'il disait, mais il souriait, riait et quand il riait j'en faisais autant!
Il m'a offert un verre, on a trinqué, on a parlé de la boîte, des meufs et je l'ai vu faire comme une grimace, mais on a continué à en parler comme s'il voulait me faire plaisir, mais sa main se posait de plus en plus souvent sur ma cuisse quand sa tête se rapprochait de la mienne!
Je ne sais plus de quoi il parlait et mes potes venaient me voir de temps en temps pour me demander si tout allait bien, je disais oui en le présentant à chaque fois.
Plusieurs fois nos mains se sont touchées, il s'est excusé mais sa main n'était pas loin et retombait souvent sur ma cuisse, jusqu'au moment où sa cuisse est venue se coller à la mienne. J'ai senti la chaleur qu'il me donnait et je me suis mis à bander encore plus, j'en avais mal à la queue tellement elle voulait se développer alors qu'elle était coincée la pauvre!
Il devait avoir le même problème car je l'ai vu se tripoter l'entre jambe plusieurs fois!
J'ai payé ma tournée et il devenait de plus en plus collé à moi, me parlait à l'oreille et quand je tournais la tête nos bouches étaient vraiment pas loin l'une de l'autre!
Il me faisait envie ce rebeu, je n'avais plus d'appréhension les concernant, je le trouvais sympa et sa cuisse vraiment chaude alors qu'il l'a frottait contre la mienne sans se cacher!

Je n'entendais pas tout ce qu'il me disait avec la musique et j'ai eu l'audace de lui demander s'il ne voulait pas prendre l'air qu'on pourrait mieux discuter!
Si vous aviez vu son visage s'éclairer! Dans la seconde il descend de son tabouret, j'en fait autant et on se fraye un passage vers la sortie! Il y a un monde fou comme à chaque fois, ça entre ça sort continuellement!
Il fait doux dehors, on respire un peu mieux, on s'étire en riant!
-j'vais pisser dit il en allant vers le parking, suis moi Kévin!
-oui t'as raison on va faire prendre l'air à nos queues dis-je en riant.
-oh moi la mienne prend souvent l'air, pas la tienne ?
-si si bien sûr, faut aérer sinon après ça sent le renfermé!
On rigole en s'installant non loin l'un de l'autre, on sort nos engins, je ne vois pas le sien dans la nuit, mais moi je bande et je peine à pisser! J'entends bien que lui aussi ne pisse pas!
Je jette un œil dans sa direction et je le vois se tourner vers moi sa queue à la main :
-j'peux pas pisser elle est trop raide! dit il en rigolant.
-oh, dis-je en m'approchant, moi c'est pareil!
On est face à face, on se regarde et dans la clarté de la nuit je vois qu'il sourit, sa main se tend et vient se saisir de ma queue en me tirant à lui!

-viens on va se mettre sous les arbres!
Il marche quelques pas devant moi, se retourne se jette sur moi me serrant contre lui, sa joue contre la mienne :
-si tu savais comme j'aime les blonds mec! j'espère que tu aimes les rebeux! t'es un beau mec, tu me plais énormément!
-merci Karim! toi aussi t'es un beau mec! Mais il faut que je t'avoue quelque chose.
-t'as jamais rien fait avec un mec ? demande t-il en écarquillant les yeux.
-si, dis-je en riant, mais jamais avec un mec comme toi, un ..
-arabe tu peux le dire! dit il en riant, mais c'est vrai ? je suis ton premier rebeu ? alors il faut que tu t'en souviennes en bien surtout!
Il était collé contre moi et nos queues avaient déjà fait connaissance, ses lèvres sont venues se poser sur les miennes et sa langue entre dans ma bouche, m'envahissant, jouant avec ma langue! On s'est serré très fort l'un contre l'autre en s'embrassant se roulant des patins baveux, la salive coulait de nos bouches!
-si tu veux, je t'emmène chez moi on passe la nuit tous les deux! Tu me fais tellement envie!
J'en avais tellement envie aussi que j'ai accepté!

Et ce fût la première plus belle nuit de ma vie!

Je suis retourné dans la boîte dire aux potes que je partais et il m'attendait dans sa voiture.
Le trajet s'est passé pratiquement sans un mot, il avait toujours le sourire, attentif à la route de nuit dans les bois et nous sommes arrivés dans la grande cité où il habitait. En sortant du véhicule, je marchais à côté de lui, j'ai apprécié son geste lorsqu'il m'a pris la main pour m'entraîner dans le hall d'un immeuble, prendre l'ascenseur, toujours en me tenant la main, la serrant par pression en me regardant tout sourire!
On est entré chez lui, il a refermé la porte, s'est tourné vers moi en me prenant dans ses bras :
-ça va Kévin ?
-oui j'ai dit dans un souffle me collant à lui, et lui faisant un timide bisou dans le cou!
Il m'emmène dans le salon, on s'assoit dans le canapé, me demande d'enlever mes chaussures, et nous sommes tous les deux là, se souriant, l'air aussi timide l'un que l'autre! Je ne me reconnais pas!
Il passe sa main derrière ma tête, m'entourant le cou et m'approche de lui :
-c'est vrai que je suis ton premier arabe ?
-oui Karim
-t'as jamais vu de zob circoncis alors ?
-non pas en vrai, sur le net j'ai vu des vidéos de rebeux!
-ça te plaisaient les vidéos ?
-oui et non dis je sincèrement.
Il me regarde étonné .
-oui car vous êtes des beaux mecs et non car je trouvais les vidéos trop violentes, trop brusques, cherchant à baiser avec force les mecs, alors que..
-c'est si bon si on prend son temps et qu'on apprécie de sentir un sexe te pénétrer!
-ben oui dis je en le fixant, t'aimes ça aussi ?
-moi j'aime tout avec les blonds, mais uniquement les blonds, car j'ai vu qu'ils sont doux et j'adore tout ce que je peux faire avec eux, alors si tu veux bien je vais te déguster, je vais t'apprendre à apprécier un rebeu qui aime le blanc, mais surtout le blond et toi tu pourras me faire tout ce que tu veux je serai à toi!

Je lui ai offert mes lèvres pour commencer et j'ai senti sa main passer sous mes vêtements, toucher ma peau, sentir sa peau contre la mienne, sa main chaude et très douce qui remontait sur le côté en une longue caresse pour arriver à un téton, le titillant d'un ongle pour le faire encore plus durcir, pendant que sa langue jouait avec la mienne et que nos salives changeaient tout le temps de destination!
Quand il m'a mis le torse nu, me collant le dos au dossier, j'ai vu ses yeux gourmands parcourir mon torse, comme s'il cherchait par quel bout il allait commencer!
J'ai la peau blanche d'un blond, blanche et douce, qui sent le mâle en rut! Il s'est penché délicatement sur mes tétons pour les embrasser tous les deux, leur donner de petits coups de langue, avant de revenir à mes lèvres, coller son nez au mien :
-je te fais visiter ma chambre beau blond ?
Il n'a pas attendu ma réponse qu'il se relevait, me tirant par la main, en arrivant dans la chambre il me pousse pour que je tombe à la renverse, se saisit de mes jambes, colle mes pieds sur son poitrail et m'enlève les chaussettes, caressant amoureusement mes pieds!
Il ne savait pas que j'aime ça qu'un mec me lèche les pieds, mais il s'en est vite rendu compte!

De caresses, ses doigts sont passés partout entre les orteils, avant de les porter à son nez et de le voir les respirer en fermant les yeux, puis de les embrasser, les lécher lentement en me fixant et de les sucer un par un en les humidifiant bien!
Il faisait son gourmand en me suçant le gros orteil qu'il faisait entrer et sortir de sa bouche, ses lèvres bien serrées autour, j'imaginais ma queue à la place et je bandais comme un fou que j'en avais dégrafer mon pantalon, l'ouvrant pour que ma queue soit plus à l'aise malgré le boxer!
Je voyais ses yeux passer de plus en plus souvent dans l'échancrure de la braguette et regarder la bosse que cela formait!
Il s'est mis torse nu et m'a fait caresser son torse légèrement poilu avec mes pieds!

Puis a tiré sur le pantalon, j'ai juste eu à soulever mes fesses pour que le pantalon disparaisse. Je voyais ses yeux émerveillés en regardant mes cuisses recouvertes d'un léger duvet blond, ses mains sont passées dessus en caresses légères me faisant frissonner, passer et repasser avant de venir se poser sur mon sexe bandé et dur comme de l'acier!
Il serrait ma queue dans sa main, me regarde :
-on dirait que tu bandes plus que tout à l'heure dans la forêt!
Il a tiré sur le boxer me délivrant, laissant ma belle queue retomber sur mon ventre, se décalotter lentement et laisser voir le gland plus rouge!
Mais ses doigts passaient déjà dans ma toison blonde, j'ai des poils assez longs, fins et dorés comme les blés avant la moisson!
-que c'est beau! dit il en me regardant les yeux grands ouverts, gourmands!
Il n'en finit pas de caresser mon pubis, mes poils, s'amuser avec :
-tu me laisses faire, faut que je te respire Kevin! J'aime apprendre l'odeur des nouveaux mecs qui me plaisent, chaque mec a son odeur!
Je sens son souffle sur mes couilles, c'est son nez qui les frôle comme il frôle ma queue, il respire à pleins poumons, mettant son nez dans les poils!

Il se redresse, finit de se déshabiller et j'ai à peine le temps de voir son zob, qu'il est à genoux au bord du lit, le nez dans mes couilles, mais là sa langue entre en jeu!
J'ai eu les couilles inondées de salive, avalées, sucées, étirées et enfin il a pris ma queue dans sa main douce, la redressant, jouant avec le prépuce, faisant sortir la mouille qu'il avalait d'un coup de langue en riant et il l'a avalé, d'une seule traite, au fond de sa gorge, c'est moi qui en ai eu le souffle coupé de le voir faire, ses lèvres dans mes poils pubiens, ses yeux qui pleuraient et je sentais sa langue me caresser!
Il me tenait les couilles d'une main et s'est mis à me sucer, m'aspirer, serrer le gland entre ses lèvres comme un fou, un malade! Je n'arrêtais pas de gémir, de pousser de petits cris car je sentais que le jus arrivait rapidement et quand j'ai crié que je jutais, le jus giclait au fond de sa gorge, il aspirait tout et déglutissait en fermant les yeux jusqu'à la dernière giclée, avant de reprendre à me sucer, lécher en soulevant mes jambes, les reposant sur mon torse!

Je l'ai entendu siffler d'admiration, il s'extasiait devant mes poils blonds dans la raie, me les décrivant, me racontant comme c'était et sa langue qui venait de recueillir ma sauce m'a léché le cul, passant de haut en bas et de bas en haut, écartant bien mes fesses!
Ce n'était pas la première fois que j'allais me faire baiser et mon petit cul s'ouvrait disons assez facilement, mais là sa langue était miraculeuse, elle forçait l'anus et arrivait à s'immiscer et cela me donnait l'impression qu'il allait profond!
Il n'était pas avare sur la salive Karim! Il m'a doigté mais que d'un doigt, sans aller trop profond, pour d'un seul coup se relever et glisser sur moi de tout son corps, venir me faire mettre entièrement sur le lit, m'envelopper dans ses bras et m'embrasser tendrement en me caressant!
-maintenant tu vas regarder de plus près un vrai zob de rebeu, celui qui va visiter ta bouche et ton petit cul de blond! Je te laisse faire Kévin!

Il était bronzé par rapport à moi, et sa peau cuivrée était magnifique, mais j'étais en admiration devant mon premier zob, j'ai jeté un œil aux jambes, ses pieds, de longs orteils comme j'aime tant, mais il fallait que je vois, que je touche ce zob de rebeu!
Les poils pubiens entouraient bien le zob et les couilles en étaient recouvertes, un poil noir et légèrement frisé et j'ai fait comme lui, je l'ai respiré, respiré cette odeur de rebeu qui m'a fait les aimer depuis ce jour là! J'aime cette odeur particulière orientale, de parfums, d'épices originales, moi cela me fait voyager d'avoir un rebeu dans mon lit!
J'ai observé en tenant son beau zob dans ma main, le gland circoncis, on voyait bien tous les dessins sur la peau du gland, cette peau tendue, le méat grand ouvert et des perles de mouilles arrivaient, j'ai serré son zob, la perle est sortie, j'ai léché, il a été surpris en poussant un petit cri!
De la pointe de la langue je suis parti des couilles pour remonter sur la hampe, entourer le gland, l'avaler, l'aspirer, le sucer et l'avaler comme il m'avait fait! J'ai trouvé ça facile, sa queue n'était pas plus longue que la mienne, si bien que je pouvais l'avaler sans tousser juste en pleurant quand même!

Je n'arrêtais pas de lui triturer les couilles, glissant mes doigts dessous pour aller dans sa raie qu'il m'offrait!
Je le suçais de plus en plus vite, sa main s'était posée sur ma tête et suivait le mouvement, j'ai senti son gros gland durcir et le zob comme s'allonger dans ma bouche, il a émis un long grognement, en soulevant son cul, permettant à mon doigt de trouver son petit cul et au moment où je caressais son anus, j'ai senti la première giclée arriver, suivie immédiatement des autres, il n'arrêtait pas en gémissant, et soulevant ses fesses avant de retomber sur le lit!
J'ai regardé ce zob, sorti de ma bouche, plein de salive et de sperme, je l'ai léché, il bandait encore le lascar!
C'est lui qui a soulevé ses jambes en disant :
-et avec lui tu fais quoi ?

Qu'il était poilu du cul Karim! Une vraie forêt vierge à découvrir, à lécher, à trouer, à forer et il gémissait mon premier rebeu! Il ouvrait bien ses fesses me donnant accès comme j'en avais envie et j'avais envie de le baiser, mais je n'osais pas, sauf que c'est lui qui l'a demandé!
-baise moi Kévin, en premier!
Ma langue avait bien fouiné dans ce petit cul qui s'ouvrait bien, mes doigts l'avaient foré également bien profond, alors quand j'ai posé mon gland sur l'entrée, sentir sa muqueuse l'envelopper de sa moiteur et de sa chaleur, c'était doux, et ma queue s'enfonçait sans problème!
Je me suis calé sur ses cuisses et j'ai donné mon premier coup de reins dans le cul de mon premier rebeu!
Il a crié quand le gland est entré, mais il souriait, il aimait ça le rebeu se faire niquer alors j'en ai profité et je l'ai baisé comme j'aime et j'ai vu qu'il appréciait!

J'ai adoré son cul, son conduit, je m'enfonçais en lui facilement, il serrait bien ma queue en lui et il souriait tout le temps!
On a crié ensemble quand j'ai joui en lui, remplissant son conduit de mon sperme chaud! Il m'a attiré contre lui, j'ai senti ses jambes m'enserrer et sa langue est venue dans ma bouche, m'embrassant comme un malade!
-ça ta plu ton premier rebeu ?
-oui dis je en souriant, t'es un mec parfait Karim!
-alors à moi de t'investir le céfran!
D'un coup de reins il me fait tomber à la renverse sur le lit, ma queue sort rapidement de lui, il se jette sur moi en riant, son corps entre mes jambes, nos queues collées l'une à l'autre!
Il me caresse le visage, me fait des bisous :
-je vais te niquer le céfran comme un rebeu, mais un rebeu doux pas comme ceux de tes films à la noix! Toi tu m'as fait ça très bien et j'ai apprécié!

Il a replié mes jambes sur mon torse et a recommencé à me bouffer le cul avec encore plus de passion, et deux doigts sont venus m'ouvrir encore plus, avant que je le voir réapparaître au dessus de moi et sentir son gland se poser sur mon ouverture, il souriait de son air coquin et il s'est enfoncé en moi lentement j'avais toutes les sensations possibles, je me sentais écartelé et en même temps envahi de plaisir! Il a donné un petit coup de reins pour faire entrer le gland, j'ai crié de surprise mais je sentais mon sphincter serrer sa queue qui continuait lentement de s'immiscer en moi comme un serpent entre dans son trou!
Une vraie douceur ce Karim, une perle pour l'introduction, car quand tout fût entré et qu'il a commencé à faire ses va-et-vient, ce n'était que du bonheur mais la vitesse s'est emballée on criait tous les deux, moi plus fort, je voyais la sueur couler de son front! Il donnait de grands coups de reins pour faire claquer sur mes fesses, mais tout coulissait bien et il m'a engrossé, il n'arrêtait pas encore une fois! Je sentais son bon jus chaud, brûlant se répandre en moi et d'un seul coup il s'est écroulé sur moi, transpirant, soufflant comme un phoque!
J'ai senti son zob sortir délicatement de moi, j'ai resserré mes jambes sur son corps, le maintenant sur moi quand il m'a regardé :
-je ne voulais pas te faire ça si durement Kévin, mais ton cul est tellement bon, j'ai jamais été si heureux!

Je sens une main me caresser la joue, j'ouvre les yeux et j'ai la tête de Sofiane devant moi :
-tu rêvais à qui bébé ?
Je redescend sur terre rapidement, le regarde :
-bah de toi bien sûr!
-eh bien dit-il en me caressant la queue prisonnière dans le pantalon, on devait bien s'amuser alors pour que tu bandes comme ça!
Je rigole doucement, il vient mettre sa tête dans mon cou, me fait un bisou :
-j'te connais mon voyou préféré depuis le temps, tu rêvais pas à moi!
-ben pourquoi tu dis ça ? dis je en prenant mon air le plus étonné possible!
-ben d'abord je m'appelle Sofiane, rappelle toi et pas je pense Karim ou Khaled, tu marmonnais alors j'ai pas tout compris! alors c'est qui ce nouveau rebeu ? dit Sofiane en me serrant le cou! Avoue!
-bah si tu veux, j'ai repensé et rêvé sûrement comme tu le dis de Karim, c'est pas un nouveau rebeu, mais mon premier rebeu à qui j'ai repensé! Tu vois c'est grâce à lui que je t'apprécie tant mon nouveau rebeu amoureux!
Il me regarde en prenant son air soupçonneux que j'aime tant.
-disons que je vais te croire et entre ce Karim et moi, y'en a eu combien de rebeux ?
Sans rire, je regarde le plafond et commence à compter sur mes doigts, je le vois suivre la progression et quand je change de mains, j'éclate de rire devant sa tête!
Il se jette sur moi en me chatouillant, me faisant des bisous :
-alors raconte moi ton rêve!
-je veux bien mais ça va t'exciter!
Il regarde par la fenêtre :
-de toute façon il pleut, alors!

Je l'ai serré contre moi et je lui ai tout raconté, on allait passer une bonne fin d'après midi de dimanche!

Fabrice

nico.tendre@orange.fr

TOP AUTEUR 2021 FABRICE

Histoires de l'auteur :

Malek S1 | S2 | S3S4 | S5 | S6 | S7S8 | S9

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 22 Fév. | 74 pages

Les nouvelles | 19 Pages

Envoie ta première histoire !
Baise dans sa cave Djack
Arran Elio
Prof au sauna Meetmemz
Spartacus Spartacus
Militaires suisses gradés Maxance
Pacha rebeu Meetmemz
Le copain de ma nièce Bugs
Le plombier Geoffrey
Un été à la campagne Meetmemz
Mon voisin rebeu Tymeo
La femelle de Karim Jules
Confinement en famille Meetmemz
Passif Première Franck
Guillaume Amical72
Sodomie devant voyeur Djack
Marc L3vicura
Tel est pris Stephdub
Retour de match Bouleetbite
Sauna Octopus Marco13

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 146 pages en + ici

Les séries : 55 pages

Nuits aux campings | 4 | +1 Thomas
1234
Agriculteur S19 | 12 | +1 Amical72
12 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 89 | 10 | 11 | 12
Mon gros membre | 4 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34
Fuckboy Hétéro | 3 | +1 Julian
1 | 2 | 3
Agent 069 | 9 | +1 Ceven-X
1 | 2 | 34 | 5678 | 9
Bon garçon | 8 | +3 PupOrock
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
New York | 3 | +1 Passif17
1 | 2 | 3
St-Sylvestre | 8 | +1 Bouleetbite
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 678
Combat de lutte | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Abdoul | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Octobre 2023 : 3 489 971 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mardi 7 novembre 2023 à 20:18 .

Retourner en haut