NEWS :
13 Juin

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

103 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Mon martiniquais préféré

Chapitre 1

Qui a dit que les réseaux sociaux de rencontres ne servaient pas à grand chose, qu'on n'y trouvait rien! euh… moi!

C'est vrai que je n'y vais pas souvent et pas pour des rencontres, surtout pour discuter, bon c'est vrai de cul, mais j'aime bien parler de tout!
C'est ainsi que je me suis fait accoster par un jeune mec black, qui m'envoie une photo de lui nu, le sexe en érection! Et purée c'est un beau mec! Un super beau mec! Une queue magnifique, bien droite, bien raide, on peut voir un peu de poils sur le torse, entre les seins, des petits poils frisés et un peu au dessus du pubis qui frisottent également!

J'apprends rapidement son nom Aurélien! Et la douche froide derrière, il est en Martinique et cela le fait rire qu'on soit si loin!
Donc pas de rencontres possibles, donc on passe le temps à se raconter ce qu'on aimerait se faire en s'échangeant des photos et des vidéos!
J'aime son humour, j'aime son assurance, j'aime son allure et j'aime ses discussions, sa manière de me dire les choses, que je lui plais, qu'il me trouve beau! C'est un charmeur baratineur! Mais j'aime ça et je rentre dans son jeu!
Je le chauffe le plus souvent possible pour avoir ne serais ce qu'une petite vidéo de sa belle queue!
-arrête de me chauffer ou je viens habiter chez toi! on baisera toute la nuit, toute la journée! Et je resterais avec toi! m'a t-il dit souvent.
-mais le soleil, la chaleur et la mer vont te manquer! tu seras frigorifié dans ma région!
-mais tu me réchaufferas!

Une idée germait dans ma petite tête de mec!
Je l'ai fait parler de son île, des endroits où il allait draguer le métro comme il dit, qu'il aimait bien en trouver deux en même temps!
Le temps passait, et j'avais de plus en plus envie de le voir, en vrai, de le toucher, de le prendre dans mes bras !
Et si j'allais le voir ? la Martinique c'est pas si loin et au moins j'étais sûr d'avoir du soleil et des beaux paysages que j'avais vu sur le net!
Les vacances approchant, je me suis décidé sans rien lui dire, réservation du vol, réservation de l'hôtel à Ste Anne, réservation d'une voiture à l'aéroport International Aimé Césaire! Des slips, des shorts, des tee-shirts, la valise fût vite prête et je suis parti!
J'étais déjà en vacances dans l'avion rempli de Martiniquais qui rentraient chez eux! Un voyage magnifique où je n'ai pas dormi!
A l'atterrissage, je suis allé récupérer la voiture de location, un plan du coin et c'était parti en direction de Ste Anne à l'hôtel réservé! Il faisait nuit et je suis arrivé crevé complètement ce premier soir, content de retrouver un lit où je me suis endormi rapidement, seul!

Je savais qu'Aurélien ne travaillait pas cette semaine là, c'est ce qu'il m'avait dit!
Il m'avait parlé de la plage des Salines, comme un étant un lieu de drague!
J'y suis arrivé assez rapidement, paysage enchanteur, une mer magnifique, le bruit des vagues, l'air marin qui semblait rafraîchir et la longue plage avec ses cocotiers!

J'ai trouvé un petit bar restaurant Beach resto des Salines.
Je me suis installé à l'ombre sur la terrasse, et je me suis branché sur l'appli où je parlais avec Aurélien! Il était en ligne, alors je le contacte :
-salut bg!
-mais t'es déjà en ligne bg ?
-bien sûr, tu fais quoi cet après midi ?
-ah ah comme je suis en vacances je vais me baigner !
-tu vas à la plage des Salines ?
-oui sûrement.
-t'as mangé ?
-non ! mais c'est quoi ses questions ?
-tu connais le Beach resto des Salines ?
-oui ? mais comment tu connais ?
-je t'invite et il y a bien du choix! je vois qu'il y a un petit vivaneau grillé, ça doit être une tuerie!
En guise de réponse je reçois des émoticônes de la figure riant aux larmes!
-toi t'es sur le net et t'as trouvé une photo du menu!
-non pas du tout! attend!
Je prends une photo du grand panneau et je lui envoie…

Je voyais bien qu'il était en ligne, mais c'était le silence, alors je me prends en photo devant le panneau et j'envoie!
-mais c'est vrai! t'es là et t'as rien dit!
Là c'est moi qui rigole, il est comme fou de savoir ça!
-tu viens ? je t'attends pour manger!
-mais c'est pas possible! mais t'es complètement fou mec!
-t'es pas content que je sois venu ?
-tu vas voir si je suis pas content! J'arrive!
-dans combien de temps ?
-une petite heure en voiture!
-roule doucement quand même, je pars pas ce soir!
Je l'imaginais fébrile, comme moi je l'étais, j'allais voir mon beau martiniquais !

Ce fût la petite heure la plus longue de ma vie! Je guettais la petite route où l'on stationnait les véhicules, et à chaque véhicule mon cœur battait plus vite, mais c'était des familles qui descendaient, jusqu'au moment où j'ai vu qu'un mec sortir! Short, tee-shirt, lunettes de soleil, corps mince élancé, le voir chercher du regard où je pouvais me trouver! Je n'ai pas bougé, exprès, le laissant chercher, cela me laissait un peu plus de temps de voir son allure générale de beau mec!

Sa démarche féline de dragueur, de mec content de lui, sûr de lui quand il regarde partout et d'un seul coup, à travers nos lunettes de soleil, nos regards se croisent, il s'arrête à 10 mètres de moi, me fixe, je sens son regard sans le voir! Son sourire s'élargit sur ses dents bien blanches et il avance rapidement vers moi, je me lève pour l'accueillir, on se jette dans les bras en serrant l'un contre l'autre, se faisant la bise comme deux amis qui ne se sont pas vus depuis une éternité!

Je sens sa musculature ferme lorsqu'il me serre dans ses bras! J'en profite pour lui passer les mains dans le dos, appréciant ce corps chaud!
-c'est bien toi! J'en reviens pas! t'aurais pu me dire que tu venais!
Et le voilà parti à me faire des remontrances, mais de gentilles remontrances!
Je le coupe dans son débit de paroles, on a enlevé nos lunettes, on est assis face à face, et on s'observe, on se détaille, on s'apprécie! Je vois dans son regard que j'ai passé ce premier cap et je peux dire que je ne suis pas déçu par cette belle bête et je pense de suite, que j'aurais mieux fait de lui donner rendez vous à mon hôtel!
On commande à manger, il n'arrête pas de poser des questions, je n'arrête pas d'en poser également! J'aime de plus en plus son regard, ses yeux doux qui me transpercent, ses yeux de mec qui ont envie de moi, les miens doivent bien être pareils!
Je l'invite, comme promis! Il râle.

-T'as fait un tour sur la plage ?
-non pas encore, j'attendais que mon guide arrive, car tu m'as bien dit que ça draguait sur cette plage!
-il a eu peur le petit métro ? il a peur des grands blacks cachés sous les cocotiers!
Il a un rire magnifique, il me prend par la main et m'entraîne le long de la plage, il n'arrête pas de sourire! Je suis le mec le plus heureux sur Terre!
Me promener sur un plage du paradis avec un beau gosse du coin!
Il fait chaud, le soleil tape, mais l'air adoucit tout!
-t'as pensé à prendre de la crème solaire ? me demande Aurélien.
-oui, je m'en suis mis ce matin!
-eh bien faut en remettre beau gosse sinon ce soir t'es cramé!
-mais je l'ai laissé à l'hôtel!
-ah ces touristes! heureusement que j'ai ce qu'il faut! Viens je vais m'occuper de toi!

On s'est installé un peu plus loin, seuls au monde! Quand je l'ai vu enlever son tee-shirt, mon cœur battait déjà plus fort! Mais quand il m'a regardé en faire autant ses yeux fixaient ma peau de blond, ma peau blanche laiteuse, mes petits tétons pointaient déjà, j'ai jeté un œil rapide sur son entrejambe et j'ai souri! Cela avait bien pris de l'ampleur dans ce short!
Je me colle à côté de lui, épaule contre épaule, on ne craint pas de nous confondre!
Sa peau chaude caresse mon épaule, il sort un tube de crème de son petit sac :
-tourne toi Fabrice et laisse moi faire!
Tu parles que je vais te laisser faire! Je suis venu pour ça!

La pommade est fraîche, mais ses mains douces sont chaudes qui passent partout dans mon dos, sur les flancs. Il prend son temps et bien sûr que ce n'est plus quelqu'un qui passe de la crème solaire, ses mains s'aventurent sur mon torse, sur mes tétons, il se colle à mon dos, son bassin sur mes fesses et je sens la grosse barre que je n'ai vue qu'en photo, se coller dessus, il bande mon Aurélien et moi je suis content!
Ses belles lèvres comme j'aime, me font un bisou dans le cou, je frissonne, remonte à l'oreille :
-tu sens l'effet que tu me fais ?
Je rigole!
-tu m'as toujours dit qu'on te surmenait le bandeur! que c'était ton état naturel! donc je ne suis pas surpris dis-je en riant.

Il me donne de petits coups de reins, se frotte comme un mec en rut, ses mains caressent ma poitrine, prennent mes tétons entre deux doigts et les martyrisent lentement, je penche la tête en arrière, mon cou dégagé attire ses belles lèvres, je reçois plein de bisous, sa langue me lèche, je tourne la tête pour le regarder, ses yeux brillent comme les miens, je lui fais un bisou sur le nez, il rigole, je lui fais un bisou sur ses belles lèvres, ses yeux s'agrandissent et c'est lui qui vient me les bouffer, je me laisse faire, ses doigts serrent mes tétons encore plus, sa langue "force" ma bouche, cherchant sa copine et la trouve, impatiente de jouer avec une nouvelle intruse!
Il lâche mes tétons, me serrent contre lui, pendant que sa langue s'enveloppe à la mienne, que nos salives se mélangent, on gémit tous les deux, j'arrive à me retourner dans ses bras, pour le serrer également dans les miens, collant mon bassin au sien, que nos queues raides et dures se frottent et fassent également connaissance par tissu interposé!

Mais dans l'instant, c'est notre premier baiser, nos premières vraies caresses, quand on s'arrête pour se regarder, on rigole et on remet ça!

Mais j'aime bien sentir un mec, le renifler, m'imprégner de son odeur, alors je lui fais mille bisous sur le visage, il se laisse faire en riant, je le noie sous les baisers, pour aller dans son cou, le renifler!
Je commence à m'accroupir, léchant ses tétons, sa main tient ma tête, doucement, m'accompagnant!
Je prends possession de son torse avec mes lèvres et ma langue, descendant sur son nombril, me met à genoux devant lui, les mains sur le haut du short, je l'observe faisant mine de baisser son short, ici sous les cocotiers, à la mi ombre, personne aux alentours, alors il cligne simplement des yeux, je descends lentement le short et le slip de bains en même temps, pour découvrir mon cadeau petit à petit!
Je fais des bisous sur le pubis qui a dû être rasé il y a quelques temps, et ses poils frisés repoussent, je sniffe, je lèche, je touche sa queue à travers le tissu et d'un seul coup dégage le monstre martiniquais qui me tombe sur le nez, juste comme je voulais pour m'imprégner des odeurs de sa belle queue!

Cette belle queue bien raide, bien décalottée au gland plus rose que la tige, je passe mon nez partout, dans ses couilles qui pendent et remontent le long de la hampe, pour découvrir le beau gland bien dessiné, je donne un coup de langue au frein, léchant le dessous du gland pour enfin l'envelopper de mes lèvres et aspirer la mouille qui perlait!
La première sensation est importante quand on prend une belle queue en bouche!
Ma main vient toucher la hampe, tâtant pour apprécier la dureté, le roc!
Aurélien me regarde en souriant, sa main s'est posée sur ma tête et en le fixant je laisse sa belle queue entrer dans ma bouche, glissant sur ma langue, sentir ce gros morceau me combler la bouche râcler sur mon palais et s'enfoncer!

Je repense à ce moment là à une vidéo qu'il m'avait envoyé où il jutait de son jus blanc sur son torse de martiniquais, j'avais trouvé ça tellement beau et bandant!
Mais là je voulais le boire et l'envie se faisait de plus en plus intense!
J'aurais bien sorti ma queue, mais je voulais que ça soit lui qui la découvre, la sorte!

J'ai posé mes mains sur ses fesses dures, le tenant fermement et je l'ai pipé avec tout le savoir que j'ai! Avalant au plus loin que je peux ce gros mandrin, aspirant la salive mélangée avec sa mouille, léchant, suçant pour enfin sentir sa queue black durcir dans ma bouche, avoir quelques soubresauts, j'ai serré mes mains sur ses fesses, le bloquant, son gland juste sur ma langue et les premières giclées martiniquaises sont entrées en moi! Chaudes et abondantes elles coulaient sur ma langue et tombaient dans ma gorge, pendant qu'il poussait de petits cris, je sentais ses mains se serrer sur ma tête!

Quand ce fût terminé, je n'ai pas eu le temps de lécher ce beau morceau, qu'il tombe à genoux devant moi et m'embrasse! J'aime ce remerciement!
Il prend son temps dans les baisers, me caresse les joues, ses yeux brillent et il me dit :
-merci mais c'était à moi de t'accueillir comme ça Fabrice!
-mais Aurélien! Il n'est pas trop tard car je peux te dire qu'elle a drôlement chaud renfermée comme ça!
Il rigole en disant "lève toi!"

Il baisse rapidement mon short, libérant ma queue en chaleur, elle est déjà décalottée et coule d'impatience! Il sourit en la prenant d'une main, un coup de langue rose sur le méat, il la caresse, la tâte et la passe sur ses belles lèvres, son nez, ses joues! Comme moi il aime s'imprégner de l'odeur du mâle qui te plait!
Et il avale ma queue, je vois ses belles lèvres glisser dessus, je sens la langue l'envelopper, c'est doux, c'est chaud, j'ai l'impression de m'enfoncer dans du velours, et ses mains caressent mon corps, j'observe ce contraste de peaux! Je trouve ça magnifique!
Il me prend les fesses en mains et me pipe comme un malade! Je caresse ses cheveux! Il accélère, ses mains viennent caresser mes couilles, s'en saisir, les serrer, je pousse un long gémissement, il comprend, s'arrête de piper et le bon jus du métro, coule en lui, et j'en ai du bon jus à lui donner, à couler dans cette grotte chaude!
Lui arrive à bien me lécher après, avant que je retombe à genoux dans ses bras!

On s'embrasse encore en se caressant, se touchant les fesses tous les deux, sans chercher plus loin! Je crois qu'on apprécie tous les deux cet instant, cet instant où tu viens d'avoir du plaisir avec un mec qui te plait !
On ne se dit rien, mais les regards parlent tout seul!

-T'es là combien de temps Fabrice ?
-toute la semaine! dis je en lui faisant un bisou.
-je peux t'héberger pour la semaine si tu veux, j'aimerais tant passer une nuit avec toi! Tu sais comme on se disait il n'y a pas si longtemps!
-oui ça je veux bien, mais ce soir tu restes avec moi à l'hôtel comme ça on part demain où tu veux!
Il me serre contre lui, ses mains reviennent sur mes fesses, je le regarde d'un air coquin, vicieux comme j'aime bien le faire…
-je me souviens que tu as dit que, comme moi tu étais actif mon beau martiniquais!
-eh oui, mais j'ai dit qu'il m'arrivait, rarement, d'accepter une bite dans mon cul si le mec me plaisait énormément! Comme toi également m'as tu dit!
-et là ? si je te pose la question, t'en penses quoi ? j'ai demandé en souriant.
-j'en pense que si tu me laisses faire, tu seras l'un des chanceux à pouvoir y accéder!
-mais c'est du chantage ça ! Tu ne serais pas un voyou quand même ?
Il rigole en se serrant contre moi.
-sûrement autant que toi!
On rigole tous les deux, à genoux l'un en face l'autre, culs à l'air, nos bites avaient repris leur forme!

-je te remets de la crème partout, tu m'en mets également et on va se baigner!
-ça prend des coups de soleil un martiniquais ?
-oh la la sûrement autant que toi! dit il en rigolant.
On s'est barbouillé de crème, du haut en bas et on a fini l'après midi à se baigner, et je l'ai roulé dans le sable blanc qui se collait à sa peau..
-je te l'avais bien dit qu'un jour je te roulerais sur la plage dans le sable blanc pour voir à quoi tu ressembles avec un corps de blanc!

On a fait les fous tout l'après-midi, on bandait comme des malades, on s'est sucé encore sous les palmiers, et c'est là qu'il m'a dit :
-j'ai envie de toi tu sais, autant te prendre que tu me le fasses, mais je voudrais pour la première fois le faire dans un lit, tous les deux!
-donc tu peux attendre ce soir alors ?
Il rigole!
-oui bien sûr mais de toute façon je bande tout le temps!

Vivement qu'on rentre à l'hôtel hein Aurélien ?

Fabrice

nico.tendre@orange.fr

Suite de l'histoire

TOP AUTEUR 2021 FABRICE

Histoires de l'auteur :

Malek S1 | S2 | S3S4 | S5 | S6 | S7S8 | S9 | S10

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 2 Juin | 117 pages

Les nouvelles | 8 Pages

Balèze Gill
Mon cousin, mon mec Ascavtrln
Petit bourgeois Coolsexe
Pissotières de l'autoroute Fabrice
Poupée Gonflable Fabrice
Viens recevoir ta punition Fabrice
Canon mais timide Meetmemz
Guet-apens Meetmemz

Les séries : 102 pages

La horde sauvage | 8 | +2 Fabrice
Saison 1 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Les contes fantastiques | 2 | +2 Archangeru77
1 | 2
Bilal | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Le quaterback | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre frères rebeus | 8 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 78
Les jumeaux et leur père | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15
16
L’ensemenceur | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 103 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mai 2024 : 3 858 045 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : jeudi 20 juillet 2023 à 08:51 .

Retourner en haut