NEWS :
23 Juillet

"Sodomie"
"Handgag"
"bbk"

60 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

OFFRE 50%

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisode | Épisode précédent

La Horde Sauvage | 1

Chapitre-4 | La Brute et le Bon.

Sitôt Bruce sorti, Wolf a vu et compris qu'il allait lui obéir. Il n'en revenait pas que cette belle salope se retrouvait shérif de cette petite ville et que tout le monde semblait ignorer ce qu'il était.
Il toise l'ensemble des consommateurs qu'ils avaient regroupé dans le coin du saloon dès leur arrivée.
A leur peur, il a compris qu'ils savaient qui ils étaient, mais la question est comment, et que savaient ils?
Ses hommes les entourent, Winchester à la main. Lui s'approche, les regarde un à un, beaucoup de trentenaires, des plus vieux et surtout un plus jeune, tiens celui-là, ce blond aux cheveux longs, foulard bleu autour du cou, visage imberbe buriné par le soleil, fin dans ses vêtements usagés. Il le fixe, tend sa main vers lui :
-toi! viens ici! dit Wolf de son air mauvais.
Le jeune mec se lève, ses éperons cliquettent lorsqu'il fait les quelques pas qui le séparent de Wolf, il est mince, en jean, ceinturon avec son colt, sa petite veste en cuir, et ses santiags. Le coup d'œil que Wolf lance à son entrejambe pour s'apercevoir qu'il semble vide!

Le mec vient se placer devant lui, son stetson lui cache le visage et en plus il baisse la tête. D'un geste Wolf envoie valdinguer le stetson et le mec apparait tête nue en relevant la tête, un beau visage encadré de ses cheveux longs blonds, des yeux clairs, une bouche qu'il rêve déjà avoir autour de sa queue.
-tu t'appelles comment ?
-John monsieur dit il d'une voix timide.
-et t'as quel âge John ?
-20 ans m'sieur.
-t'as déjà sucé des bites ?
-non dit John en devenant rouge cramoisi.
La main de Wolf vif comme l'éclair se saisit de la nuque de John, la serre brutalement en l'approchant de lui à le coller :
-si j'te dis suce moi, tu le fais ?
-j'sais pas m'sieur, j'préfère les femmes moi!
-t'en vois une ici John ?
-non m'sieur dit John les yeux pleins de larmes qui commencent à couler sur ses joues.
-alors tu vois, tu vas me servir de femme pour cette nuit, tu vas venir dans ma chambre, me laver et t'occuper de moi! T'as vu ton shérif, c'est une vraie salope maintenant que je l'ai dressé et pourtant cela remonte à 15 ans, mais t'as vu comme il s'en souvient!

John le regarde, sans répondre.
-déshabille toi maintenant John! dit doucement d'une voix dure Wolf en le fixant.
-maintenant ? ici ?
-mais oui, t'en fais pas, ils vont tous le faire! Allez les gars, faites votre marché et de toute façon, tout le monde à poils et de suite! C'est ça ou une balle dans la tête direct.
Sans un mot ils se relèvent tous et tous se déshabillent dans le saloon.
-toi aussi John!
Wolf le lâche et le regarde se déshabiller. Il sent que sa queue va passer une bonne nuit quand le jeune cow-boy se retrouve nu devant lui. Il ne regarde pas les autres, n'a d'yeux que pour le sien! Putain de belle toison blonde qu'il essaie de cacher. Il le fait tourner devant lui pour admirer le petit cul, ce petit cul qui n'a jamais vu de queues, va voir la sienne cette nuit!

Wolf le reprend par la nuque, le colle à lui, fait glisser sa main dans le dos, sur les fesses. C'est chaud, c'est dur et ce mec qui tremble contre lui l'excite au plus haut point! Il se penche à son oreille :
-si tu m'obéis en tout point j'vais faire de toi la plus belle salope de la région mon petit John, si j'suis pas content demain t'as une balle dans la tête!
Ce n'était pas pour rassurer John qui tremble de plus en plus dans les bras de ce mec qui pue, qui sent la sueur, la poussière et une odeur de rance, de vieux cuir qui l'écœure.
-toi le patron du saloon, à poils également. Fred, Rick vous récupérez tous les vêtements de ces salopes et vous les renfermez dans une pièce, moi je vais me faire laver et pomper! dit il dans un rire gras. Amusez vous bien les mecs, ah et ceux qui ne serviront à rien peuvent rentrer chez eux et revenir demain midi surtout, si vous ne revenez pas tous vos amis seront abattus!
Il reprend John par le cou :
-viens on va trouver une chambre pour te faire connaître le bonheur!
Il rigole de son rire inquiétant tout en montant l'escalier, tenant John par le cou et tous voient le petit cul du cow-boy blond se dandiner en montant l'escalier.

-=-=-=-=-

Freddy n'a pas compris que le shérif parte du saloon bride abattue, mais l'a suivi. Mis son cheval à côté du sien et est entré avec lui dans sa maison, le voyant anéanti, s'asseoir dans son fauteuil, les coudes sur ses genoux, sa tête dans ses mains. Il voit son corps tressauter et comprend qu'il pleure en voyant les larmes qui coulent sur le plancher.
Freddy ne sait pas quoi faire, et ne comprend rien à la situation. Il n'a jamais vu un shérif pleurer, c'est fort un shérif, surtout ce beau mec qui l'a tant aidé la veille.
Il s'approche, se met à genoux devant lui et ose poser sa main sur son bras. Bruce le regarde, il est livide, les yeux vides, il a peur :
-ils sont là! dit il.
-qui ? ceux que j'ai vu tuer mes patrons et leurs fils ?
Bruce hoche la tête.
-ils sont au saloon ?
-oui dit Bruce, se reprenant et ils ont pris en otage plusieurs personnes pour s'amuser comme tu les as vu faire.
-on va faire quoi shérif ?
-j'en sais rien dit Bruce qui repense à l'humiliation qu'il vient d'avoir en suçant Wolf et le black devant tout le monde, se faire traiter de salope aussi. Il a bien vu que les mecs le regardaient et ne semblaient rien comprendre, mais ils l'ont vu qu'il savait sucer une queue!

-Qu'est ce qui s'est passé ? demande Freddy en lui serrant le bras.
-j'ai honte répond Bruce en le regardant.
Freddy le fixe, avec un sourire triste comme s'il comprenait ce qu'il veut dire. Sa main remonte le long du bras, sa tête se rapproche de la sienne :
-tu me racontes shérif, j'ai vu que ça faisait du bien de raconter les malheurs qui nous sont arrivés, alors si je peux t'aider!
-t'en as déjà vu tellement Freddy pour ton âge!
-t'occupe pas de mon âge shérif, raconte moi tout! T'as raison en disant que j'en ai tellement vu, alors un peu plus ne me fait pas peur tu sais!

Bruce sourit en le regardant. Qu'est ce qu'il est beau ce petit mec! pense t-il.
-l'histoire va être longue Freddy car elle remonte à 15 ans, j'avais ton âge et je travaillais dans un ranch quand Wolf et sa bande sont arrivés. Il n'y a que lui que je connais, les autres que tu as vu ce n'étaient pas les mêmes à cette époque. Ils ont violé tout le monde et en on tué la moitié qui ne voulait pas se laisser faire. Moi ils m'avaient attaché nu à un poteau dans la grange et m'ont obligé à tout regarder ce qu'ils faisaient et Wolf est venu s'occuper de moi et le calvaire a duré trois jours Freddy, trois jours où ils sont restés au ranch, n'arrêtant pas de baiser tous ceux qui restaient. Moi je suis resté uniquement avec Wolf qui m'a comme il disait, initié au plaisir! T'as vu ce qu'il faisait, eh bien je l'ai fait et subi durant trois jours et trois nuits. Il ne m'a jamais partagé avec un autre et ne voulait pas qu'ils m'approchent. Il disait que j'étais à lui et… faut que je te dise, la dernière nuit que j'ai passé avec lui, j'ai jamais tant joui avec ce mec! Il sait faire jouir un mec, il sait l'avilir et le rendre accro à sa queue et au bout de trois jours j'étais devenu accro à sa queue!

Freddy le regardait les yeux ronds. Bruce sentait ses doigts malaxés son bras, il avait toujours son sourire triste.
-quand ils sont partis j'ai ressenti un grand vide et j'en ai conclu qu'il me manquait. Alors j'ai changé de ranch et le fils du patron est tombé dans mes filets, on baisait dans la grange mais il en a parlé à son père et j'ai dû m'enfuir car il voulait m'abattre. C'est comme ça que je suis venu ici.
-c'est triste ton histoire shérif, donc t'es comme moi si j'ai bien compris, mais moi j'ai jamais rien fait et de voir ce qu'ils ont fait, cela m'a écœuré et j'ai eu très peur, mais je ne t'ai pas dit shérif, mais j'ai bandé comme un fou dit Freddy en baissant la tête qui vient heurter celle de Bruce.
Ils restent collés par le front dans un long silence.

La main de Freddy serre encore le bras de Bruce et dans un souffle :
-j'me suis même branlé en les regardant faire tu sais! j'dois être un salaud, j'me suis branlé et j'ai même pas cherché à les sauver!
Bruce lui relève la tête :
-non Freddy je ne dirais pas ça.
Sa main caresse la joue de Freddy, la peau douce, chaude et ses belles lèvres :
-t'es beau Freddy! dit Bruce tout bas.
-toi aussi shérif!
Les fronts se rejoignent.
-tu veux bien m'apprendre à faire tout ce que j'ai vu ?
-oui Freddy je t'apprendrais tout ce que tu veux, mais là je ne sais plus quoi faire et ce qu'ils vont faire maintenant!
-mais pourquoi ils t'ont laissé repartir ?

Bruce sent le sang se retirer, et en fait rougit :
-Wolf m'a obligé de le sucer et de le faire au black également devant tout le monde au saloon, en me traitant de salope!
-faut le tuer ce mec, shérif !
-oui j'suis bien d'accord, mais tu sais c'est un malin, s'il m'a laissé partir c'est qu'il faut que je revienne demain midi, sinon il tue tous les otages!
-donc on est coincé ? dit Freddy.
-pour l'instant oui, et ce soir on ne peut rien faire, donc on va dormir. Je t'ai préparé la chambre d'amis.
-j'peux pas dormir avec toi shérif ? demande Freddy les yeux implorants, et vite fait ajoute, dès fois que je fasse un cauchemar cette nuit!

Bruce sourit en lui caressant la joue.
-jeune et déjà coquin! Mais tu vas me jurer une chose Freddy…
-je te le jure shérif ! dit Freddy en levant sa main droite.
-attend tu sais pas ce que je vais dire, voilà demain midi j'irais au saloon comme je l'ai promis, mais toi Freddy JE NE VEUX PAS QUE TU SORTES DE CHEZ MOI, tant que je ne suis pas revenu! Là tu peux me le jurer!
-je te le jure d'accord, mais pourquoi ?
-pourquoi ? mais si Wolf te voit, je sais très bien ce qu'il voudra te faire oui!
-tu crois ?
-j'en suis sûr Freddy, et je voudrais pas qu'il t'abime comme il me l'a fait!
Le silence était revenu, ils se regardaient, s'observaient, se détaillaient et c'est presque naturellement que les têtes se sont rapprochées pour que les lèvres fassent connaissance.

Les bras de Freddy entourent le cou de Bruce et les siens serrent son corps en le faisant relever pour l'asseoir sur ses genoux.
Bruce déshabille Freddy lentement, il sourit le petit mec, heureux de se laisser faire. Torse nu il exhibe sa poitrine blanche, ses petits tétons qui pointent, durs comme des pointes d'acier. Bruce passe son doigt dessus et Freddy sursaute de la caresse. Deux doigts viennent en prendre un, le serre doucement et, comme par magie, Freddy ouvre la bouche, laissant sortir un souffle qui se transforme en gémissement au fur et à mesure que les doigts serrent en tournant son téton. Il sent des frissons lui parcourir le corps. Bruce joue un moment avec le téton, tout en embrassant Freddy, faisant venir sa langue pour l'aspirer, la lécher et goûter à la salive de ce jeune cow-boy curieux qui avale sa salive avec gourmandise.
-viens on va dans ma chambre dit Bruce en le faisant se relever.

Il se laisse conduire jusqu'à la chambre de Bruce où il finit de le déshabiller et c'est sans aucune honte qu'il prend plaisir à se montrer nu comme au premier jour devant le shérif qui l'observe avec attention.
Il bande Freddy, il regarde sa queue qui s'est complètement décalottée toute seule, son gland lui fait presque mal tellement il est dur et il observe le liquide sortir et tomber au sol en un long filet. Jamais cela ne lui est arrivé.
Il regarde avec attention Bruce se mettre dans la même tenue que lui!
Il a déjà vu les cow-boys se laver dans la cour dans une bassine, derrière un rideau qui ne cachait pas grand chose. Il en a vu des beaux mecs, des grosses queues qu'il ne regardait pas tant que ça, fallait pas se faire prendre! Mais là quand il découvre le corps de Bruce, il est un peu comme Loup Curieux quand il l'a découvert la première fois.
Il sent son cœur s'accélérer, sa bite couler encore plus. Ce beau cul qu'il voit, bronzé par rapport au sien blanc! Son dos avec les muscles qui roulent, les cicatrices dans le dos et, quand il se retourne, Freddy a les yeux sur le sexe, des yeux arrondis de stupeur quand il voit la bête qui pointe son nez.

Son gland ne coule pas, mais Freddy voit bien qu'il est tout humide, une belle grosse tige, longue et épaisse… et ça va être sa première queue qu'il va tenir dans sa main!
Bruce n'a eu qu'à lui tendre les bras pour qu'il se jette dedans, collant son corps au sien, collant son sexe au sien, sentir cette grosse queue qui roulait avec la sienne entre leurs corps, ce corps chaud bouillant, dur comme le rocher, se frottait au sien et leurs bouches s'étaient retrouvées. Il sentait les mains de Bruce lui caresser tendrement le dos, descendre sur ses fesses, les épouser, les envelopper, les écarter, les malaxer et tout ça le faisait bander, durcir encore plus. La langue de Bruce lui visitait les amygdales mais qu'est ce qu'il se trouvait heureux d'être dans les bras de ce shérif, qui le fait reculer jusqu'au lit, le soulève et ils se couchent l'un à côté de l'autre, les jambes peuvent s'emmêler.
Freddy s'enhardit et caresse le dos de Bruce, ose lui toucher les fesses, bien plus dures que les siennes pense t-il!

Les baisers continuent. Freddy a presque mal à la langue tellement elle est essorée par Bruce.
La tête du shérif descend sur ses tétons et ses lèvres s'emparent d'un téton toujours aussi dur et là Freddy se manifeste au fur et à mesure des caresses, en poussant de longs gémissements. Il crie même quand Bruce lui mord délicatement le téton, avant de le laisser et que ses lèvres descendent sur son corps. Il lèche les abdos, passe sa langue dans le nombril, sa queue est là et s'épanche sur son ventre, ça coule pratiquement en continue!
Freddy sait qu'il va le sucer, enfin c'est ce qu'il pense! Mais sa queue coule trop pour ça pense t-il.

Quand la main de Bruce se pose sur ses couilles, les caresse en remontant sur sa hampe, la prend et la soulève, il la sent palpiter, grossir, s'allonger encore et encore, ça bouillonne il ne sait pas trop où, mais plus que quand c'est lui qui commence à se branler. C'est pas possible l'effet que lui fait la main du shérif.
Il ne voit pas Bruce observer la belle queue en crue, il sourit de voir à quel point il est excité Freddy. Il tire encore plus sur le prépuce pour bien dégager le frein et vient poser la pointe de sa langue dans le petit creux pour voir les fesses de Freddy se lever en même temps qu'il pousse un cri.
Bruce serre bien la hampe dans sa main et ses lèvres enveloppent le gland, sa langue lèche et avale la mouille qui sort toujours en abondance. Les cris de Freddy continuent en même temps que ses mains viennent se poser sur sa tête.
Il n'a que le temps de sucer la queue deux ou trois fois qu'il entend Freddy hurler cette fois, ses fesses se soulèvent enfonçant sa queue dans la bouche accueillante et le premier jet du puceau arrive!

Il a joui plusieurs minutes en gémissant, pleurant presque de son bonheur, du plaisir qu'il avait!
Quand Bruce a lâché sa queue et regardé Freddy, c'est pour le voir, les yeux fermés, respirer la bouche ouverte, les bras le long du corps et son corps bougeait tout seul en faisant des petits sursauts.
Bruce est venu l'embrasser tendrement, sentant ses bras se refermer sur lui et le serrer à l'étouffer! Il colle sa queue sur son flanc en bougeant.
Les yeux de Freddy brillent de reconnaissance quand il murmure :
-j'veux te le faire shérif! Tu veux bien ?
C'était quand même sa troisième bites à Bruce, ce soir et pas un ne s'était occupé de la sienne, alors il se met sur le dos, regarde Freddy en souriant :
-alors montre moi tes talents cachés Freddy!

Et c'est la première queue que Freddy prend dans sa main, l'observe attentivement, pour penser, bon elle ressemble à la mienne, en plus grosse.
Sans chercher à comprendre, en novice qu'il est, il essaie d'avaler le gland et de le faire glisser sur sa langue le plus loin possible! Il est heureux de sentir cette bite entrer en lui, c'est chaud, c'est doux, ça râcle son palais, mais vite fait elle touche la luette! Une quinte de toux le prend, il tousse, il pleure et se retire vivement, crachant sur la bite sans le faire exprès et entend Bruce rire :
-mais va pas si vite! on n'est pas pressé, t'es vraiment un gourmand Freddy.

Il le regarde, la bouche ouverte, respirant difficilement et il se remet au boulot, ne prenant cette fois que le gland, qu'il tète, suce, lèche passant sa langue partout où il peut, avalant sa salive qu'il répand, appréciant ce nouveau goût de bite qu'il ne connait pas! Il est content quand il sent sur sa langue le gland durcir et palpiter, il accentue ses succions et la surprise arrive en un long jet de crème chaude et onctueuse qui glisse sur sa langue et qu'il sent couler dans sa gorge! Il ingurgite vite fait, car les autres giclées arrivent rapidement, il ne peut suivre et le bon sperme du shérif se retrouve dans ses poils pubiens! Il entend Bruce gémir doucement et lui est essoufflé!

Il revient dans les bras de Bruce qui le serre contre lui en venant lui lécher sa langue.
-on dort maintenant, c'est suffisant pour la première leçon Freddy et je ne sais pas ce que demain nous réserve!

Fabrice

nico.tendre@orange.fr

Suite de l'histoire

TOP AUTEUR 2021 FABRICE

Histoires de l'auteur :

Commandant Hassan, S1 | S2 | S3 | S4 | S5 | S6 | S7 | S8 | S9

Malek S1 | S2 | S3S4 | S5 | S6 | S7S8 | S9 | S10

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 23 Juil. | 157 pages

Les nouvelles | 20 Pages

En cours de sport Meetmemz
Soumis à Métis SalopeaMetisdu33
Au boulot Mouai
L'homme des bois Fabrice
Mon frère et son meilleur pote Meetmemz
Visite de mon cousin Meetmemz
Les mains magiques Creamk
Daddy or not Daddy Weell59
Jeunes footeux dominateurs Lope75
Baise non-stop sur l'A6 Ceven-X
Stéphane Gay30
Ethan et ses amis Esteban
À la Piscine LeBlond39000
Vide-couille d'un saisonnier Antho93
Week-end de pipes Halex27
Orgie au poste Meetmemz
David ... Tobias
Beau CRS Stephane
Souvenirs Wqt
Périgord chaud Coolsexe

Les séries : 137 pages

Cousins rebeu | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 1314 | 15
Artisan électricien | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Ascenseur | 7 | +1 Sotender
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Antoine et Patrice | 12 | +1 Sylvainerotic
1 | 23 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12
Les soirées de Mr le Comte | 6 | +2 Fabrice
Saison 4 : 1 | 2 | 3 | 4 | 5
6
Mon pote Julien | 9 | +2 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9
L’amant de ma femme | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7
Un Cul jouissif | 27 | +1 Cul jouissif
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19 | 20
21 | 22 | 23 | 24 | 25
26 | 27
Rencontre Twitter | 4 | +2 Shernabog
1 | 2 | 3 | 4
Maître-boulanger | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre potes | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16
La horde sauvage | 9 | +2 Fabrice
Saison 2 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9
Panne de voiture | 4 | +1 Boydu69
1 | 2 | 3 | 4
En exterieur | 4 | +1 TheoWil
1 | 2 | 3 | 4
Job à Dubaï | 13 | +9 Dvdstaudt
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 60 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Juin 2024 : Visiteurs : 144K

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : vendredi 24 mai 2024 à 16:19 .

Retourner en haut