NEWS :
23 Mai

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

90 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisodeÉpisode précédent

Le Monstre de Pondichery

Chapitre-14

Et ce fût pratiquement une semaine de vacances avec Jai. Il avait l'air encore plus coquin que d'habitude, ses yeux brillaient de mille feux, faisaient des câlins à Hassan qui avait pris l'habitude de se laisser faire. Il l'avait aidé à faire sa valise et lui s'était habillé comme un milord dans sa belle tenue indienne.
Hassan avait eu beau poser des questions, Jai ne lui répondait pas et ce n'est pas avec les panneaux écrits en sanscrit qu'il allait savoir où il l'emmenait!
Ce qu'il avait su c'est qu'ils suivaient le Gange, ce grand fleuve dont on ne voyait pas l'autre rive à certains endroits!
Les routes autour de Delhi n'étaient pas trop en mauvais état et permettait de rouler assez facilement.

Le premier arrêt a été Agra, pour se rendre au Taj Mahal, la merveille de l'Inde, ce palais construit il y a des siècles, resplendissait sous le soleil et sous la pollution qui était encore là. Des centaines de touristes, tant hindous qu'européens, asiatiques et autres tournaient autour des bassins pour aller visiter le mausolée. Ce qu'ils ont fait également, Jai était heureux de faire connaître ce lieu à Hassan et jouait parfaitement son rôle de guide. Il en savait des choses et aimait les expliquer!
Ils ont passé l'après-midi autour du Taj Mahal avant de se balader à Agra et de trouver un petit hôtel, que ce coquin de Jai connaissait.
Une chambre simple, un grand lit pour les accueillir après un repas dans un restaurant indien où Hassan n'a pas vraiment su ce qu'il mangeait.
Mais il a su qui il avait dans son lit le soir! Déchaîné Jai, souriant, câlin, amoureux et lui a dit qu'il l'aimait son commandant, que jamais un mec ne lui avait fait cet effet là.
Ce bon commandant a fait son tendre, son amoureux comme il savait se comporter notamment avec Manuel le toulousain qu'il aimait beaucoup. Et de posséder Jai quand il te regarde dans les yeux est un pur bonheur, de voir son visage, commencer par une grimace, rire, ses yeux de braises se consumer en fixant SON commandant quand il reçoit ses giclées, pour tomber dans ses bras et le couvrir de bisous et lui demander de le faire jouir en l'embrassant et le branlant.

La deuxième journée s'est poursuivit le long du Gange, pour s'arrêter le midi à Lucknow et visiter des Temples anciens, notamment un Temple fait en terre rouge magnifique, avec toujours les explications de son guide personnel qui maintenant lui tenait la main, comme beaucoup d'Indiens le faisaient. La journée est passée vite et ils se sont rendus à Kânpur pour dîner et dormir.
Encore une soirée en amoureux, yeux dans les yeux, Hassan écoutait Jai raconter son pays et voyait bien qu'il était heureux quand il posait des questions. Il n'aurait pas cru qu'il puisse être si bavard!
Même couché il parlait encore en demandant qu'Hassan lui fasse l'amour.
Il avait une façon de demander, prenant son air coquin digne d'une belle petite salope, de le caresser avec ses mains douces ou ses lèvres chaudes, de serrer son zob comme s'il voulait lui arracher et d'offrir son petit cul, toujours prêt à se faire enfiler en gémissant et criant que c'était bon.
Il voulait jouir de la main d'Hassan, il voulait bien se faire sucer, mais surtout voir son jus sortir de la main de SON commandant et l'embrasser.

-Plus qu'une nuit, et après on rentre avait dit Jai, avec un sourire triste, mais je vais te montrer quelque chose où peu d'étrangers sont autorisés.
Hassan sourit, sans poser de questions.
-je te suis, vu que c'est toi qui conduit et qu'en plus je ne comprends rien à tous les panneaux!
Jai riait quand il traduisait les panneaux, et sur la route il lui indique que c'était la direction de Varanasi. Là Hassan est interloqué et ose demander :
-et il y a quoi là où tu viens de dire ?
-si je te dis qu'avant cela s'appelait Bénarès ?
Hassan réfléchit vite:
-si mes souvenirs sont bons, c'est un lieu de pèlerinage pour les hindous qui viennent faire leurs ablutions dans le Gange, fleuve encore plus sacré à cet endroit.
-bravo commandant, mais tu oublies aussi que c'est un lieu sacré pour les crémations en plein air.
-je ne savais pas dit Hassan, et tu veux m'emmener voir ça ?
-tu verras comme c'est magnifique tous ces feux sur la plage, mais faudra être discret, je te déguiserais en hindou, tu devrais être magnifique.

Ils sont arrivés pour déjeuner et trouver un hôtel, pas facile vu la foule monstre qui était là. Mais tout le monde n'avait pas les moyens de se payer un hôtel ni de manger au restaurant.
Hassan n'avait jamais vu autant de monde de rassembler, de bruits, de tintements de clochettes, de musique, de chants. Les gens étaient habillés de toutes les couleurs, certains étaient presque nus, mais personne ne faisait attention à eux. Il y avait pas mal de touristes, qui semblaient dépassés par cette foule.
Après le déjeuner Jai l'a fait descendre sur les bords du Gange par les ruelles de Bénarès, petite ville de 2 ou 3 millions d'habitants, il n'y avait pas de recensement et 1ère ville sacrée de l'Inde qui recevait en moyenne plus de 4 millions de visiteurs par an!
La ville s'étendait sur les rives du Gange, les ruelles étroites étaient remplies d'échoppes en tout genre pour les touristes.
Une bonne partie de l'après-midi, ils ont regardé les indiens faire leurs ablutions dans le Gange, fleuve boueux dont on ne voyait pas le fond! Hassan ne se voyait pas se baigner dedans. Eux par contre s'immergeaient la tête trois fois en buvant et recrachant de l'eau!
-tu l'as déjà fait ça ? demande t-il à Jai.
-non, je ne critique pas les religions, mais je ne crois pas en grand chose, et je préfère ma douche, t'as vu la couleur de l'eau!

On peinait à voir l'autre rive malgré le soleil, une brume de pollution le recouvrait, l'eau coulait assez rapidement charriant plein de choses, ce qui a intrigué Hassan :
-il y a eu des inondations récemment ?
-non je crois pas dit Jai, pourquoi ?
-ben t'as vu tous les gros morceaux de bois qui flottent, avec des gros corbeaux dessus.
Jai rigole doucement en se penchant sur Hassan.
-ce n'est pas des troncs d'arbres commandant, mais les restes des corps qui n'ont pas brûlé durant la nuit, il les jette dans le Gange qui les emporte!
-même si le corps n'est pas complètement brûlé ?
-oui car ceux qui organisent les crémations brûlent les corps avec le bois qu'apporte les familles et comme c'est cher, et que certaines familles sont très pauvres, ils n'ont pas assez de bois pour que les corps brûlent en entier!
Hassan est resté sans voix! Quelle misère il pouvait y avoir dans le Monde!
-On revient ce soir dit Jai en se levant, viens on va dîner!

Heureusement qu'il y avait le sourire charmeur de Jai, car Hassan commençait à en avoir assez du monde, du bruit et de cette pollution! La nuit tombe vite et ils ont repris leur descente à travers les ruelles, mais le paysage changeait de l'après-midi. Il n'y a pas de lumière publique, pas de lampadaires, rien qu'une bougie de temps en temps et au fur et à mesure qu'ils avançaient, Hassan comprenait que les étrangers ne viennent pas ici le soir! C'était un vrai coupe gorge dans la nuit indienne. Jai l'avait revêtu à l'indienne, avec un tissu lui couvrant les cheveux, comme lui également.
Il ne reconnaissait rien en arrivant en bas des ruelles avec vue sur la rive du Gange, d'innombrables bûchers étaient érigés et il est vrai que certains brûlaient plus que d'autres!
Ils se sont installés un peu en hauteur et Jai a repris son rôle de guide, mais il le tenait par la main et s'était blotti contre lui, parlant tout bas.

Plus la nuit avançait, plus il y avait de monde, des corps enveloppés dans un simple suaire, faisaient la queue dans l'attente d'un bûcher!
Heureusement qu'on n'a pas ça en France, pense Hassan, y'en aurait des corps qui disparaîtraient!
Il n'y avait aucun contrôle, les corps arrivaient avec la famille, ils attendaient qu'un bûcher se libère, installait le bois qu'ils avaient amené, posait le corps et c'est un organisateur qui mettait le feu et l'attisait pour que le corps brûle plus vite!
Hassan était étonné de ne pas avoir d'odeurs particulières, bon ça sentait le feu, le bois et il y avait tant d'autres odeurs qui se mélangeaient en bordure du fleuve!
Il y avait sûrement autant de monde que la journée, des chants mélodieux, sûrement des prières de réciter.

Ils sont rentrés se coucher et quand ils se sont retrouvés dans la chambre, ils empestaient le brûlé.
-faut que je te lave commandant, viens avec moi dans la grande douche! dit Jai en se pourléchant les lèvres en bon gourmand qu'il est.
Il voulait des souvenirs avec Hassan, alors il les a eus!
Hassan a fait son méchant, en souriant, "l'obligeant" à le sucer, "l'obligeant" à lui donner son cul pour le bouffer et le prendre debout dans les douches. Il s'est offert Jai du mieux qu'il pouvait et pour son plus grand plaisir, après que SON commandant lui ai passé la serviette sur tout le corps, il l'a conduit dans le lit pour lui faire l'amour, bouche contre bouche, nez contre nez et yeux dans les yeux, se faisant pénétrer par ce gros zob qu'il n'était pas près d'oublier, comme la façon qu'avait le commandant de le branler pour le faire jouir!

La journée du lendemain fut consacrée au retour. Ils sont arrivés pour dîner et apprendre qu'Hassan avait son vol pour le soir même, minuit trente exactement.
Jai a tenu à l'accompagner à l'aéroport où il a eu la surprise de voir que Maxence et Johan les attendaient. Jai leur avait envoyé un message comme promis pour leur dire quand le commandant partait.
Les adieux furent avec quelques larmes dans tous les yeux, mais surtout pleins de bisous et de promesses de se revoir un jour.
Hassan s'installe à sa place dans l'avion et regarde son portable, qu'il n'a pratiquement pas ouvert durant ses vacances avec Jai. Pas un message de France, mais de petits messages de Mohan et de Darshan qui lui racontent leurs premiers jours jours de travail, et qu'ils sont heureux! Ils lui souhaitent tous les deux un bon voyage!
Hassan sourit en repensant à Jai qui avait avisé tout le monde de son départ!

--------------
Ce dernier chapitre n'a pas trop d'intérêt dans l'histoire, j'en ai bien conscience, mais je voulais partager avec vous ce beau pays qu'est l'Inde.
J'ai fait ce voyage avec un ami il y a quelques années, de Delhi à Calcutta, suivant le Gange et assisté à tout ce que je viens de vous raconter. On a fait la connaissance d'un jeune indien étudiant qui, contre monnaie sonnante et trébuchante, (et un hébergement à l'hôtel entre nous deux), nous a fait connaître en cachette les crémations et fournit les explications! C'est autant magnifique qu'angoissant et les "gros bois" qui flottent sur le Gange, eh bien je les ai vu et quand on sait ce que c'est… ben ça jette un froid!

Puis de Calcutta nous sommes allés à Madras en avion (Chennai) puis en car jusqu'à Pondichéry! Je vous conseille le voyage en car, c'est d'un folklore inimaginable avec les routes non entretenues dans cette région, les nids de poules voir d'autruches qui peuvent s'y trouver n'empêchent pas les chauffeurs de rouler à presque une vitesse normale, si bien qu'on est ballotté dans tous les sens, quand on ne saute pas au plafond, trois heures à se cramponner, à rire et à avoir mal partout à l'arrivée!

Le quartier Grand Bazaar (oui avec deux a) existe bien ainsi que le commissariat du même nom et ses vélos avec des gyrophares sur la barre transversale!
Nous y avons passé une semaine magnifique à rencontrer des français qui ne connaissaient pas la France, mais nous ont fait parler des heures de notre pays, rêvant de pouvoir s'y rendre, ils semblaient plus chauvins que nous et, pour finir notre séjour nous sommes allés sur les plages de Goa après un voyage d'une journée en car…
Contents d'arriver pour se reposer sur les grandes plages de sable blanc, à se faire masser par les indiens du crus (et plus car très coquins ces jeunes indiens!)
Un mois de vacances comme je vous en souhaite!
Les jeunes indiens que nous avons rencontré, dans la vingtaine d'âge, avaient tous des regards de braises, savaient être sensuels, très tactiles et ne se gênait pas pour nous tripoter et en demandaient toujours plus!
J'espère que cette histoire vous aura plu, autant que moi de vous l'écrire!

Fabrice

nico.tendre@orange.fr

TOP AUTEUR 2021 FABRICE

Histoires de l'auteur :

Malek S1 | S2 | S3S4 | S5 | S6 | S7S8 | S9 | S10

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 23 Mai | 70 pages

Les nouvelles | 17 Pages

Militaire Meetmemz
Mes aventures Devilinme
Mon Inconnu du lycée Guiome
Location estivale Plume-Gay
Service militaire Meetmemz
Chez le docteur Fesses-Rougies
Soumission, domination. Jackx
Soumission au sauna Sylou69
Initiation Yannick
Bois de Vincennes SalopeAJus
Pris en flag Meetmemz
Plage naturiste Colinot
Camping Paradis DelosFairy
Le club des 4 en colo DelosFairy
Chaleur nocturne DelosFairy
Artisan électricien Meetmemz
Pipe à l'aire de repos Halex27

Les séries : 53 pages

Cousins rebeu | 14 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 1314
En exterieur | 3 | +1 TheoWil
1 | 2 | 3
Job à Dubaï | 2 | +2 Dvdstaudt
1 | 2
Abdoul | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Hugo & Ethan | 10 | +4 Hugo_ethan
1 | 2 | 3 | 4 | 5
678910
Sur une île déserte | 6 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Femelle | 3 | +2 RyanSoumis
1 | 2 | 3
Baise dans sa cave | 2 | +1 Djack
1 | 2
Rencontre Twitter | 2 | +1 Shernabog
1 | 2
Chez moi | 2 | +1 Passif17
1 | 2
Hésitation première | 2 | +1 MoietMoietMoi
1 | 2
Le petit pêcheur | 4 | +3 Fabiodimelano
1 | 2 | 3 | 4

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 90 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Avril 2024 : 3 388 758 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mardi 16 avril 2024 à 06:36 .

Retourner en haut