NEWS :
13 Juin

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

103 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Saison 1 | Saison 2 | Saison 3Saison 4Saison 5 | Saison 6 | Saison 7 | Saison 8Saison 9

Premier épisode | Épisode précédent

Malek - Saison 10 - Problèmes de famille

Chapitre 3

Ils se sont tous installés dans la salle à manger, Djamel collé à Malek, et Soufiane prend la main de Michaël pour qu'il reste à côté de lui, juste en face Malek et son frère. Moussa et Hafid en bout de table, chacun d'un côté.
La discussion est animée et ça rigole de bon cœur à toutes les blagues et sous-entendus qu'ils peuvent se faire les uns aux autres.
Michaël en profite pour observer Djamel dans ses regards aux uns et aux autres, constatant qu'il fuit celui d'Hafid, alors que tous les autres ne le gênent pas! Si bien que Michaël, coquin et vicieux, curieux comme pas, un lance Hafid sur son boulot.
-alors Hafid, rien de croustillant à nous raconter ? toutes tes affaires sont résolues ?
-et voilà Sherlock qui se lance, dit Malek en soupirant, et se tourne vers son frère, ce mec là, mon mec a un flaire tu peux pas savoir, faut qu'il mette son nez partout et qu'il résolve les énigmes!
-et t'aimes ça Malek que ton mec mette son nez partout! dit Moussa en éclatant de rire.
-pas toi peut-être ? faut t'entendre quand t'es avec Soufiane; t'es pas discret.

Ils rigolent, mais Michaël voit bien que Djamel lui est de plus en plus rouge, mais cela va s'accentuer quand Hafid prend la parole.
-pour répondre à ta question Michaël, on ne manque pas de boulot et on a pas mal d'énigmes en ce moment, des trucs qu'on arrive pas à comprendre!
-c'est quoi ? demande Soufiane, au moins aussi curieux que Michaël.
-bon vous savez que sur le XVIIIe le trafic de stupéfiants est énorme, cela a empiré il y a une petite semaine avec l'explosion des prix alors que la came ne semble pas manquer.
-ça veut dire quoi alors ? demande Michaël.
-on a bien une idée, on pense qu'ils manquent de fric, mais un manque brutal tu vois, comme s'ils s'étaient fait avoir lors d'un deal pour en acheter, qu'ils aient payé et qu'ils n'ont pas été livré!
-où quelqu'un les a volé dit Michaël, ça doit être tentant tout ce fric.
-comme tu dis Michaël, c'est très tentant surtout vu les sommes que cela représentent chaque jour.
-combien ? demande Malek.
-sur un point de deal comme la rue Ordener, où c'est vraiment le marché, ça représente plusieurs centaines de milliers d'euros certains jours!
-mais je croyais que la Police avait des indics dans tous les coins! Faudrait peut-être leur dire de se bouger à vos indics! dit Malek en riant.
-y'a bien que dans les films qu'il y en a partout Malek.
C'était le brouhaha autour de la table, et Michaël regarde du coin de l'œil Djamel rouge comme un homard à point, regardant dans tous les sens, sauf lui et Hafid.
Oh toi tu caches quelque chose mon gars pense Michaël.

Michaël change de conversation et leur annonce ce que son père a décidé, sans dire qu'il veut partir à la retraite.
Ils sont contents pour eux, mais Soufiane devient triste :
-alors on ne travaillera plus ensemble, tu vas passer ta vie dans les bureaux ?
-eh oui mais on mangera toujours ensemble le midi, comme on fait en ce moment, on amènera toujours notre gamelle, t'en fais pas Soufiane, t'as pas fini de nous avoir sur le dos!

Ils papotent encore un bon moment, Djamel est revenu à une couleur normale et participe un peu à la discussion, mais élude quand même quand ils veulent le faire parler de lui! Les réponses sont des "oui", des "non" laconiques, et personne n'insiste avec le regard que leur fait Michaël.
C'est Hafid qui décide de partir en premier. Michaël l'accompagne jusqu'à la porte :
-tu vas chez Romain au restau ?
-oui, faut que j'aille encourager le travailleur car je pense qu'il bosse encore ce soir!
-t'en penses quoi de Djamel ? demande Michaël en fixant Hafid dans les yeux.
-pas grand-chose, je dirais qu'il a un gros secret dans la poitrine et que tu vas t'amuser pour qu'il le dise, car il doit être têtu le garçon!
-ce n'est que le frère de Malek, j'y suis bien arrivé avec lui! dit Michaël en riant.
-eh bien bonne chance!
-je peux faire appel à toi si le secret t'intéresse ?
-tu sais quelque chose ?
-non, mais je l'ai observé durant tout le repas, il te fuit du regard et n'aime pas qu'on parle de la Police, il était rouge comme une tomate le mec!
-oh tu sais les jeunes rebeux n'aiment pas trop les flics tu le sais bien!
-oui c'est vrai aussi, mais là j'ai l'impression qu'il nous cache quelque chose d'important, car en fait je pense qu'il est venu se planquer ici!
-oh si Michaël se met à penser comme ça! dit Hafid en lui faisant la bise, il est pas sorti de l'auberge le jeune frangin! Mais tu sais que tu peux m'appeler quand tu veux!

Puis c'est Soufiane et Moussa qui sont partis, les laissant tous les trois.
-on range un peu les mecs et après on se repose au salon dit Michaël.
-bien Chef dit Malek en obéissant.
Il regarde son frère :
-et toi si tu veux faire bonne impression, t'as intérêt à obéir, d'ailleurs il a dit "les mecs" donc t'en fait partie!
Le rangement a été assez rapide, le lave-vaisselle en route, ils se sont installés au salon.

Michaël dans un fauteuil, laissant les frangins côte à côte.
-maintenant qu'on est au calme, tu nous racontes Djamel pourquoi il était si urgent que tu viennes nous voir ? demande Malek en le prenant par les épaules et le rapproche de lui.
Il pose sa tête sur l'épaule de son frère, sa main sur la cuisse la serrant contre la sienne.
-papa m'a viré de la maison il y a deux jours! dit Djamel en baissant la tête, et Michaël voit les larmes couler.
-t'as dormi où depuis deux jours ?
-la nuit dernière dans un hall d'immeuble.
Malek le sent.
-t'as pris une douche où ?
-aux douches de l'arrondissement là où les clodos peuvent aller.
-et pourquoi le père il t'a viré ? t'as fait quoi ?
-rien de grave, mais ce qu'il a vu ne lui a pas plu du tout!
-et c'était quoi ? demande Malek en le prenant par le menton.
-faut que je t'explique depuis le début Malek, mais je voudrais que tu te fâches pas après moi surtout car je ne sais plus du tout où j'en suis!
-Djamel, intervient Michaël, personne ici ne se fâchera après toi, explique nous avec tes mots, comme tu le ressens et si on peut t'aider on le fera.

Michaël a eu droit à un pâle sourire.
-ça fait deux ans que je ne vais plus à l'école, je traîne avec les potes et bien sûr on a fait des conneries, mais les keufs nous ont jamais pris, et j'ai fait la connaissance d'un copain Hassan avec qui je m'entends bien. J'aime bien être avec lui, j'aime bien quand on parle tous les deux, il a une façon de me raconter ses histoires que je l'écouterais pendant des heures!
Malek regarde Michaël, ils se font un petit sourire.
-il y a deux jours, les parents me disent qu'ils vont je ne sais plus où et qu'ils ne rentreront que tard le soir, qu'il fallait que je me débrouille pour manger! J'ai l'habitude de ça, alors j'ai demandé à Hassan de venir avec moi le midi, on a mangé ensemble! Qu'est ce que j'étais bien avec lui tout seul à la maison. On est allé dans ma chambre pour regarder un film sur l'ordi, il voulait me montrer des films pornos maintenant qu'on avait 18 ans a t-il dit en rigolant, alors qu'on a en avait déjà regardé sur le portable, mais dans la rue!
-il est de ton âge Hassan ? demande Malek.
-oui oui, comme moi, donc on a regardé un film porno, et tu sais bien ce que ça fait Malek .
-eh oui Popaul demande à sortir dit Malek en riant, et si tu veux que je finisse l'histoire, les parents sont arrivés alors que vous étiez en pleine séance de branle devant le film ?

Il baisse la tête, devient tout rouge.
-c'est presque ça Malek, j'crois qu'on est pédé avec Hassan!
Malek regarde Michaël et peinent à garder leur sérieux.
-ça c'est pas grave, ça en fera deux dans la famille! Mais il s'est passé quoi alors ?
-ben Hassan m'a dragué, il m'a dit tout plein de choses qui m'ont excité, j'peux pas te le répéter Malek et on s'est embrassé comme quand j'embrasse les filles tu sais, avec la langue et tout!
-et t'as rien dit ?
-ben non car j'aimais ce qu'il me faisait et on a fini allongé sur le lit, on s'est déshabillé et on s'est aperçu qu'on bandait tous les deux!
-c'est courant ça quand deux beaux mecs sont à poils dans un lit, hein Michaël ? Mais t'avais déjà fait des choses avec des filles ?
-oui dit il en rougissant, mais j'ai jamais pu les niquer!
-pourquoi ? demande Malek étonné, t'es en bonne santé, tu bandes, tu viens de le dire!
-c'est gênant de vous dire ça quand même, dit Djamel.
-je crois dit doucement Michaël que tu as le même problème que ton frère Djamel.
-et quel problème j'ai moi ? monsieur le futur grand patron!
-t'as un trop gros sexe mon chéri!
-j't'ai jamais entendu t'en plaindre!
-moi non, mais rappelle toi quand on s'est connu ?

Là c'est Malek qui rougit, se tourne vers son frère :
-alors toi aussi t'es bien monté ?
-il parait que c'est trop gros!
-qui c'est qui a dit ça ?
-ben les filles, elles voulaient bien me sucer mais j'ai jamais pu les niquer!
-et Hassan oui ? dit Michaël.
-oui dit Djamel tout bas.
-et les parents sont arrivés à ce moment là! dit Malek.
-oui répond Djamel en baissant la tête.
-ils sont toujours vivants les parents ? pas de crise cardiaque en voyant le tableau ? dit Malek en riant.
-non mais on a pris une raclée raclée tous les deux, regarde j'ai encore les marques!

Il soulève ses vêtements, et montre son dos, son torse avec des marques manifestement de ceinturon. Malek l'aide à soulever les vêtements et regarde bien en le touchant, Djamel grimace.
-c'est douloureux ?
-oui quand on touche.
-ça va passer, Michaël a de la pommade pour les coups et faudra être à la diète pendant quelques jours frangin!
-faut pas que je mange ? demande t-il étonné.
-mais non, je parlais des caresses d'Hassan.
-t'as fini de l'embêter Malek, tu vas dormir dans la chambre d'amis et il faut que tu réfléchisses à ce que tu veux faire, nous demain on va bosser, tu peux te promener dans le quartier sans problème!
-non non je préfère rester à la maison Michaël, si ça ne vous dérange pas.

Malek regarde Michaël, ils sont étonnés tous les deux.
-tu lui mets un peu de pommade Michaël, car il y a des marques qui vont laisser des traces si on fait rien!
-allez viens avec moi dans la salle de bains Djamel !
Ils se lèvent tous les deux et quand ils sont dans la salle de bains :
-Djamel ne drague pas mon mec et toi chéri n'en profite pas, c'est mon frère! dit la voix de Malek.
-il est intenable ton frère, mais que veux tu je l'aime comme il est! Allez met toi torse nu.
-Vous avez l'air de bien vous entendre tous les deux, mais vous vous dites tout le temps des réflexions comme ça ?
-ça oui, moi ça m'amuse et ton frère aussi, alors pourquoi s'en priver! Appuie toi sur le lavabo Djamel.

Beau petit mec le beau-frère, beau petit rebeu musclé fin, la peau aussi bronzée naturellement comme Malek. Il y a pas mal de traces sur le dos.
-ça risque d'être froid dit Michaël.
Effectivement Djamel pousse un petit cri, et Michaël répand la pommade sur le dos, essayant de bien suivre les traces. Ils ne disent plus rien, bien sûr que Michaël adore cette peau de jeune tunisien qui vient de se découvrir gay! Il doit y en avoir des pensées dans ce petit crâne!
-tourne toi maintenant, que je vois le torse.
En connaisseur Michaël apprécie ce torse, poitrine bien dessinée, des petits tétons qui pointent, imberbe complètement, un nombril bien rond, creux, des abdos qui se dessinent et de larges traces de coups de ceinturon!
-ça te fait mal ? demande Michaël en passant la pommade.
-quand tu touches, oui un peu, mais ça va!
Michaël pouvait le détailler, mais quand ses yeux croisaient ceux de Djamel, il les fuyait.
-y'a quoi d'autre à part que ton père t'a viré de chez lui Djamel ? demande Michaël le plus doucement possible.
-rien dit Djamel.

Michaël le prend par le menton pour qu'ils se regardent dans les yeux :
-tu sais que tu ressembles énormément à ton frère Djamel et t'es comme lui quand il veut me cacher quelque chose, je le vois à ses yeux et c'est exactement ce que je vois dans ton regard!
Il soupire plusieurs fois.
-si je vous raconte, là c'est vous qui allez me virer!
-c'est pour ça que demain tu veux pas sortir de l'appartement ?
-oui en grande partie, pourtant j'aimerais bien voir Hassan!
-on verra ça plus tard, il y a quoi d'autre Djamel ?
-je crois que j'ai fait un très grosse connerie tu sais et j'ai peur maintenant!

Michaël le prend dans ses bras, il est raide comme un piquet, sur la défensive car il comprend qu'avec Michaël il va lui dire tout ce qu'il veut!
-écoute, on ne renie pas notre parole Malek et moi, tu peux rester ici le temps que tu veux Djamel.
-merci, ça te fais rien si on en reparle demain ? là j'ai ma dose pour aujourd'hui, déjà d'avoir avoué que j'aimais bien les garçons, enfin surtout Hassan, c'est le premier tu sais! Et de vous avoir vu tout l'après-midi tous ensemble, heureux, contents de vous, j'ai compris que je pouvais vous en parler!
-oui mais t'as pas tellement envie de parler avec Hafid non ?
Il rougit encore plus et pose sa tête sur l'épaule de Michaël, sans répondre.
-car je présume que ce que tu caches pourrait intéresser la Police ?

Il ne répond toujours pas. Michaël lui redresse la tête, le fixe :
-c 'est en rapport avec la drogue dont parlait Hafid, de l'argent qui aurait disparu ?
Ce n'est plus rouge qu'il était Djamel mais blanc de blanc, il s'est mis à trembler et les larmes coulent, Michaël le reprend dans ses bras, et le serre contre lui pas trop fort à cause des marques!
-vous allez me balancer alors ?
-écoute moi bien Djamel, ton frère et moi on a jamais balancé, on est copain avec la Police car il a fallu aider des amis et on ne pouvait pas le faire tout seul et depuis on se fréquente énormément et Hafid est toujours prêt à nous rendre service, mais de ça on en reparlera tous les trois quand on saura ce qui se passe exactement!
-d'accord Michaël dit Djamel en essuyant ses larmes, tu vas en parler à Malek ?
-on ne se cache rien tous les deux! Le fric il est où ? demande Michaël.
Faut toujours battre le fer quand il est chaud!
-dans mon sac de sport Michaël .
-y'a combien ?
-j'sais pas 3 ou 400 mille euros!
Là c'est Michaël qui a failli se trouver mal.
-On va voir ça! dit Michaël en le prenant par le bras.

Malek, assis devant la télé, les voit passer, Michaël tenant Djamel par le bras, toujours torse nu et il les voit revenir avec le grand sac de sport resté dans l'entrée. Michaël ouvre le sac, Malek se lève en fronçant les sourcils, s'avance au moment où Michaël vide le sac, mélangeant vêtements et liasses de billets usagés!
-Malek on compte!
A eux trois ce fut assez vite fait et ils comptabilisent 350 000 euros!
-On va où en vacances ? demande Malek sans rire, le regard dur en regardant Djamel, où plutôt je devrais demander ça vient d'où ?
-j'l'ai ai volé aux trafiquants de drogue dans le XVIIIe arrondissement.
-putain mais c'est pas possible d'être con à ce point frangin! tu veux mourir jeune c'est pas vrai!
-arrête de crier Malek, ça ne résoudra rien de plus! On va ranger cela et on en reparle demain soir, on va dîner, car moi j'ai faim! Et de toute façon ça change rien pour Djamel, il reste ici et demain IL NE SORT PAS comme il le proposait déjà! N'est ce pas jeune homme ?
-oui Michaël, je ferais tout ce que tu veux!
-rangez ça et on mange, mettez la table les frangins, je vais faire je sais pas quoi pour manger!

Lorsqu'ils sont pour aller se coucher, Michaël a été surpris de voir venir Djamel lui demander de le prendre dans ses bras!
-dort tranquille Djamel, on essaiera de ne pas faire trop de bruit demain matin car on se lève tôt, on ne rentre pas demain midi, mais il y a des restes dans le frigo je t'ai montré, je pense que tu sauras te débrouiller, tu peux regarder la télé, mais désolé on n'a pas de films pornos!
-Merci Michaël, si j'avais su que tu étais aussi gentil que ça!
Il a eu droit à deux belles bises avec le même regard gourmand que Malek peut lui faire.
-mais il te drague ce petit salopiot! viens faire un bisou à ton frère voyou de cité!

-j'suis écœuré Michaël dit Malek en se serrant contre lui.
-de Djamel ?
-non de l'attitude de mon père! Jeter son fils dehors comme ça, sans rien, sans ressource, sans logement! Tu t'étonnes qu'il fasse des conneries après!
-je pense qu'il avait déjà commencé avant Malek.
-il t'a dit quoi ?
-pas plus que ce que tu sais, mais demain soir c'est l'interrogatoire serré qu'il va avoir ton garnement de frangin!
-Sherlock entre en scène ? dit Malek en souriant.
-j'veux des bisous mon chéri.
-que des bisous ? parce que… dit Malek en frottant son sexe bandé contre sa hanche.
-on va pas faire trop de bruit, faudrait pas excité le jeune novice! dit Michaël en embrassant Malek.
-si on se suce tous les deux ensemble, ça devrait atténuer les sons non, tu crois pas ?
-oui et on va faire ça sous la couverture aussi! dit Michaël en plongeant le long du corps de Malek et avale directement le beau sexe qui coule en solitaire, tourne son corps et offre sa belle queue au gourmand de tunisien parisien!
Ils font exprès de faire des bruits de tètes, de lèches et pouffent tous les deux!

Mais le sérieux revient, ils s'appliquent ensemble, les queues raidissent dans les bouches pleines de salive, les mains s'égarent entre les cuisses et cherchent les petits trous qui sont investis en même temps qu'ils jouissent tous les deux dans la bouche de l'autre.
Michaël revient dans les bras de Malek :
-tu vois qu'on est doué! dit Malek les lèvres portant encore des traces de sperme!

Fabrice

nico.tendre@orange.fr

Suite de l'histoire

TOP AUTEUR 2021 FABRICE

Histoires de l'auteur :

Malek S1 | S2 | S3S4 | S5 | S6 | S7S8 | S9 | S10

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 2 Juin | 117 pages

Les nouvelles | 8 Pages

Balèze Gill
Mon cousin, mon mec Ascavtrln
Petit bourgeois Coolsexe
Pissotières de l'autoroute Fabrice
Poupée Gonflable Fabrice
Viens recevoir ta punition Fabrice
Canon mais timide Meetmemz
Guet-apens Meetmemz

Les séries : 102 pages

La horde sauvage | 8 | +2 Fabrice
Saison 1 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Les contes fantastiques | 2 | +2 Archangeru77
1 | 2
Bilal | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Le quaterback | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre frères rebeus | 8 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 78
Les jumeaux et leur père | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15
16
L’ensemenceur | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 103 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mai 2024 : 3 858 045 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mercredi 17 avril 2024 à 08:25 .

Retourner en haut