NEWS :
23 Mai

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

90 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisodeÉpisode précédent

Le Monstre de Pondichery

Chapitre-11

Les visages étaient sereins le matin, mais tous avaient des cernes. Ils se moquaient les uns des autres et même Antoine eut droit aux moqueries, car il avait vraiment les traits tirés!
Avec Antoine, Hassan avait l'impression d'être responsable d'un centre de vacances pour jeunes insouciants, tellement ils disaient de bêtises, riaient, se moquaient, racontant leur vie!
Il a fallu toute l'autorité d'Hassan pour obtenir le silence et expliquer ce qui allait se passer.
-Jai, Mohan et Darshan vous restez ici, Antoine et moi on accompagne Maxence et Johan chez le capitaine Mohinder, par contre, j'ai réfléchit Darshan et c'est possible que le capitaine voudra te voir, car ceux qui étaient présent lors du sacrifice, vont sûrement parler de toi, alors si c'est le cas, je t'appelle et vous venez tous les trois.

Darshan avait pâli en entendant Hassan, qui le prend par les épaules :
-tu vas pas flancher maintenant Darshan avec tout ce que tu as fait brillamment jusqu'à présent, tu ne crains rien puisque qu'Antoine et moi on sera là également et je ne te quitterais pas d'une semelle!
-merci commandant.
-de toute façon t'es français également, et Antoine c'est son travail d'être présent, comme moi également.
-oui mais je n'ai plus de papier, Chandre me les a confisqué!
-je vais te faire des papiers provisoires Darshan, en attendant de retrouver les tiens ou d'en refaire d'autres!
-d'accord dit Hassan et allez vous préparer les jeunes on y va! et vous les trois autres, soyez sages durant notre absence!
Mohan vient prendre Hassan dans ses bras :
-je crois que je vais me recoucher oui dit il à l'oreille d'Hassan, si tu savais la nuit qu'on a passé tous les trois!
-je m'en doute bien à voir vos têtes!
-t'as pas l'air fatigué toi, dit Mohan, t'as fait quoi hier soir ?
-oh on a parlé longtemps, ils voulaient que j'explique tout les ex disparus!
-et pas que! dit Jai en rigolant, mais j'ai dû le forcer un peu pour le persuader!
-et moi je tiens le coup! dit Hassan en tirant la langue à Mohan écroulé de rire!

Peu de temps après ils partaient vers le commissariat le Grand Bazaar Police Station où les attendait le Capitaine Mohinder.
Les jeunes ne disaient plus rien, Johan touchait la main d'Hassan qui avait promis de rester avec lui et Maxence ne quittait plus monsieur le Consul Antoine.
Hassan voulait encore faire des recommandations, mais vu l'état d'anxiété qui régnait sur Maxence et Johan, il a préféré ne pas en rajouter!
Mohinder les reçoit tous les quatre, explique que les ex prisonniers doivent être entendus et raconter en disant surtout la vérité sur ce qui leur était arrivé, et surtout tout raconter.
-je vais m'occuper de Johan et mon collègue Amil de Maxence, messieurs dit il en s'adressant à Antoine et Hassan, vous attendrez dans la salle d'attente.
Il avait dit cela sur un ton ferme, avec un petit sourire en coin.
Avant qu'Hassan ne dise quelque chose, c'est Antoine qui est intervenu en citant la loi qui imposait la présence d'un avocat français, et comme celui qu'ils avaient appelé n'était pas arrivé, c'était à eux représentant consulaire d'assister Maxence et Johan.
-le commandant Hassan sera présent à l'interrogatoire de Johan et moi à celui de Maxence! C'est la loi Capitaine Mohinder!
-oui, oui bien sûr, je disais cela pour ne pas vous déranger, mais si vous voulez assister, il n'y a aucun problème!
-effectivement rajoute Hassan, on le veut, car on est aussi là pour donner des conseils à ces jeunes français Capitaine!

Le collègue Amil est sorti du bureau en compagnie de Maxence et d'Antoine.
Mohinder s'est mis derrière son ordinateur et l'interrogatoire a commencé.
Hassan était assis juste à côté de Johan et sentait son genou se coller au sien, tout le temps de l'interrogatoire il ne le quittera pas.
Johan a raconté les faits, déclarant être venu par curiosité pour rencontrer Chandre, voir ce qu'il faisait et qu'à leur arrivée ils avaient été pris en charge par le chauffeur de Chandre qui, au lieu de les conduire à leur hôtel, les a conduit voir Chandre directement, où ils ont été drogué et se sont réveillés dans l'endroit où ils ont été trouvé! Il raconte leurs viols par Chandre tous les jours et même par d'autres participants que Chandre forçait à le faire, sinon Chandre n'a jamais dit ce qu'il voulait d'eux!
-qui était votre chauffeur ? demande Mohinder.
-un jeune indien prénommé Darshan.
-il se trouve où ce Darshan ? demande Mohinder.
Johan regarde le commandant .
-pourquoi tu veux savoir cela Mohinder ?
-parce qu'il n'a pas été interpellé lors de la descente et qu'on a pas mal de questions à lui poser, Chandre le présente comme son complice principal.
-et qu'en disent les autres participants ? demande Hassan.
-comment cela ?
-oui tu dis complice principal, cela sous entend qu'il y en a d'autres que tu as récupéré hier, alors ils disent quoi ceux là ?
-qu'il est comme eux, forcé de faire les choses. Mais vous savez où il se trouve commandant ? demande Mohinder avec son petit sourire sournois.
-bien sûr, c'est un citoyen français et il est sous la protection du Consulat pour l'instant, et si tu veux l'entendre pas problème, mais il le sera comme Johan ici présent, en témoin, victime des agissements de Chandre, car je pense que ce qui t'intéresse c'est la vérité sur le sacrifice d'Amar de Chennai! T'en as entendu parlé quand même ?

Il avait blanchi Mohinder en écoutant Hassan. Décidément il ne faisait pas le poids devant ce commandant!
Mais c'est la voix blanche de Johan qui les surprend tous les deux :
-moi j'ai vomi hier soir quand j'ai appris qu'on devait servir pour un sacrifice, j'ai fait des cauchemars et j'ai mal dormi, pour la première fois dans les bras de Maxence! Moi je crois ce que Darshan m'a raconté hier soir, lui aussi était mal à l'aise d'avoir assisté à cela et si Chandre est honnête, il a dû vous dire qu'il s'est engueulé avec Darshan il n'y a pas longtemps, le menaçant d'être le prochain sacrifice s'il n'obéissait pas à ses ordres ou s'il le balançait aux policiers!
Il se tourne et tombe dans les bras d'Hassan, secoué de sanglots.

Mohinder peine à déglutir, et regarde Hassan.
-il t'a parlé de cet engueulade entre Darshan et lui l'autre soir ? demande Hassan.
-non il ne m'a rien dit.
-parce que tu vois là, eh bien je suis témoin, j'étais de l'autre côté de la rue quand cela s'est produit, j'ai vu comment il l'a pris par les vêtements pour le faire rentrer dans le Temple après l'avoir copieusement injurié! répond Hassan.
-vous comprenez le sanscrit commandant ?
-non mais j'avais mon interprète personnel!
-d'accord, d'accord! je vous crois commandant, mais j'aimerais bien entendre Darshan pour qu'il confirme tout ça! dit le capitaine.
-pas de problème, là nous allons déjeuner, et je reviens dans l'après-midi avec Darshan pour son audition, et je repars avec lui après!
Il n'avait pas parlé fort le commandant en disant cela, mais avait fixé le capitaine de ses durs et d'un ton qui n'admettait pas de réponse. Mohinder a juste hoché la tête pour dire oui!
-viens Johan, on va aller remplir cet estomac qui a eu tant de misères hier soir! dit Hassan en le prenant par les épaules et, se tournant vers Mohinder, bon appétit et à tout à l'heure!

Ils ont retrouvé Antoine et Maxence, blancs tous les deux, Maxence serrait les mains d'Antoine. Quand il les a vu sortir il s'est précipité sur Johan et l'a serré contre lui, il voulait parler, mais Hassan l'a empêché en disant :
-on sort, on va déjeuner, on aura tout le temps de parler Maxence!
Il se tourne vers Antoine :
-et toi Monsieur le Consul tu es chargé de trouver un bon restaurant pour nourrir tous ces ventres affamés, car il y en a trois autres qui attendent!
Il était près de 13h30, cela faisait plus de 3 heures qu'ils étaient au commissariat!
Hassan appelle Darshan :
-vous nous rejoignez au restaurant, mais toi Darshan tu vas t'habiller à l'européenne, bien montrer que t'es français, car après le restau on va voir ton copain le capitaine et je serais avec toi!
Bien sûr Darshan discute :
-Antoine va appeler Mohan pour lui dire où nous retrouver, il cherche pour l'instant!

Antoine trouve un restaurant discret dans le vieux Pondichéry et donne l'adresse à Mohan. Il marchait devant, avec Maxence collé à lui, alors que Johan est venu passé son bras sous celui d'Hassan et appuyé sa tête sur son épaule :
-je vais en avoir des dettes commandant, avec tout ce que tu as fait pour moi aujourd'hui, va bien falloir qu'on te remercie ce soir quand même! dit-il en parlant bas.
Hassan s'arrête, le prend dans ses bras :
-écoute moi bien Johan, ce soir je ne pense pas, mais je vous charge de remercier Jai tous les deux, il le mérite tu sais, il m'a bien aidé le garçon car moi ce soir je crois qu'il faudra que je m'occupe particulièrement de Darshan car Mohinder ne va pas lui faire de cadeau cet après-midi, il va falloir qu'on se batte tous les deux, mais on va y arriver, et après dîner je le garderais avec moi, car il faudra encore parler avec lui, il en aura besoin tu sais!
-mais alors quand ?
-oh mais t'as si hâte que ça espèce de gourmand! dit Hassan en riant, il l'embrasse sur les joues, de toute façon je vous ramène à Delhi tous les deux avec Jai bien sûr, et on a vu que vous aviez une belle maison, alors je propose de m'inviter quand on sera rentré!
Hassan a bien vu que l'idée lui plaisait.

Il était beau comme un jeune communiant Darshan quand les trois les ont rejoint. Ses deux potes se moquaient de lui et c'est encore Hassan qui l'a secouru en le prenant dans ses bras.
Ils ont mangé de bon appétit, tout en parlant de ce qu'ils avaient fait et dit ce matin, c'étaient surtout Maxence et Johan qui avaient parlés, les autres écoutaient religieusement.
Johan a fait rire tout le monde quand il a raconté l'intervention du commandant, essayant d'imiter sa voix dure et convaincante.
-au fait, dit Johan, je peux te poser une question commandant ?
-bien sûr !
-qu'est ce que tu sais sur le capitaine pour qu'il fasse tout ce que tu lui dises! On dirait qu'il a la trouille que tu dises certaines choses!
Hassan cogite rapidement, en regardant Antoine dont les yeux font "non", il va pour dire quelque chose, quand la voix timide de Darshan se fait entendre :
-ça doit être la clé USB dit Darshan.

Si ses potes se demandent ce qu'il veut dire, Antoine et Hassan sont sidérés .
Hassan passe sa main sur la nuque de Darshan :
-alors c'est toi l'informateur anonyme d'Antoine ?
Darshan se rend compte qu'il vient de se piéger tout seul, il blanchit de plus en plus!
-alors il faut nous raconter et voir si on en parle au capitaine!
-je connais le capitaine depuis un bon moment, on le voit souvent sur la jetée venir baiser les garçons, moi j'y allais pour les touristes vous savez bien! Et un soir j'ai vu que Chandre venait également, cela ne m'a pas étonné, je travaillais déjà avec lui, mais il n'avait pas toutes ces idées morbides à cette époque. Quand je l'ai vu je me suis douté qu'il venait baiser également et j'ai regardé avec qui, mais non il prenait des vidéos. Il l'a fait plusieurs fois et repartait discrètement, alors un jour j'ai fouillé son bureau et j'ai trouvé le tiroir où il y a toutes les clés USB, la première que j'ai regardé on voyait le capitaine baiser des mecs et même se faire baiser, puis la seconde que j'ai regardé est celle que j'ai envoyé à Antoine, car ce qu'il y a dessus c'est vraiment horrible de faire ça avec des si jeunes!
-mais pourquoi l'envoyer à Antoine que tu ne connaissais pas ? demande Hassan.
-j'ai piqué la clé, et je l'ai gardé. J'ai décidé de suivre le capitaine le soir pour voir ce qu'il faisait et c'est là que je l'ai vu dîner à plusieurs reprises avec Antoine. Ils avaient l'air de bien s'entendre, se faisaient des regards tendres, se touchaient les mains, je l'ai suivi pour savoir qui il était, et j'ai appris qu'il était le Consul et j'ai voulu qu'il sache qui était ce capitaine qui lui faisait les yeux doux!

C'était au tour d'Antoine d'être tout blanc!
-eh bien! dit Hassan en rigolant, le mystère s'éclaircit, je ne savais pas d'où venait cette clé, mais Antoine m'avait raconté son histoire, après que quelqu'un ici m'ait dit qu'il connaissait le capitaine! Vous êtes bien tous une bande de cachotiers quand même!
Leurs rires sont moins francs…
-et t'as pris combien de clés Darshan ?
-deux et avant que tu le demandes, la deuxième est au consulat dans ton appartement, je l'ai caché! Tu m'en veux ?
-non pas du tout et y'a quoi dessus ?
-la même chose que celle que j'ai donné à Antoine mais avec d'autres garçons!
-il y a combien de clés dans ce tiroir ?
-oh je pense une bonne vingtaine, elles sont avec mes papiers français, je les ai vus! dit Darshan.

Ils voient Hassan réfléchir, et son sourire revenir quand il se lève :
-eh bien Darshan en route pour le commissariat, on va en avoir des choses à raconter et vous autres, vous faites ce que vous avez envie, mais je ne veux pas vous voir près du commissariat et on se retrouve ce soir au Consulat pour aller dîner et fêter cela, car je pense que tout devrait être terminé!
Tout le monde se lève.
Hassan part avec Darshan, la main sur son épaule.
-j'vais dire quoi ? demande Darshan l'air inquiet.
-je vais t'expliquer ce que tu ne dois pas dire toi! dit Hassan en l'entourant.
Tout en allant au rendez-vous, Hassan n'arrête pas de lui parler et Darshan a l'air de plus en plus inquiet:
-t'es sûr que ça va marcher ?
-ben pourquoi pas ? de toute façon il faut que tu rentres avec moi ce soir!

Mohinder les attendait et quand il a vu Darshan, son sourire carnassier s'est élargi, mais il a bien vu dans les yeux du commandant, que la bataille allait être rude.
Hassan s'est retrouvé dans le même bureau que ce matin, à la même place et Darshan tremblait, sa jambe collée à celle d'Hassan comme Johan!
Mohinder lui a demandé de raconter sa vie à Pondichéry, comment il avait connu Mohinder, comment il était arrivé à son service, ce qu'il faisait, s'il avait des relations sexuelles avec lui, s'il était d'accord, ce que Darshan a fait puis, si c'était bien lui son premier adjoint obéissant.
Avant que Darshan ne réponde, c'est Hassan qui a pris la parole :
-c'est ce que Chandre raconte ? qu'il est son premier adjoint ?
-oui c'est ce qu'il dit et il ajoute même que Darshan avait des idées pour baiser les prisonniers et que c'est son idée de s'en servir pour faire les sacrifices! dit Mohinder sourire vicieux aux lèvres.
-ah il reconnait donc les sacrifices ?
-oui à venir!
-pas celui d'Amar ?
-si il dit qu'il y était mais que c'est Darshan et les autres qui ont officiés, lui priait!
-et bien sûr les quatre autres disent cela également ? demande Hassan.

Mohinder bafouille en faisant semblant de chercher dans les papiers sur son bureau…
-bah capitaine pas la peine de chercher, tu sais bien ce qu'ils ont dit ?
-oui je le sais, mais j'aimerais entendre Darshan le raconter!
-eh bien il va le faire, vas y Darshan raconte la soirée du sacrifice d'Amar, comment il est arrivé là et ce qui s'est passé!
Il n'en menait pas large Darshan, mais il s'est mis à raconter, l'arrivée d'Amar, Chandre qui le drogue chez lui, ses amis et lui qui l'emmènent au Temple le livrer aux gardes qui l'attachent dans une pièce que sous-sol, les viols ordonnés par Chandre, à plusieurs et lui qui les sodomisait pendant qu'ils baisaient Amar, puis le jour du sacrifice.
-Amar a été drogué encore une fois par Chandre, pourtant il ne réagissait plus, et faisait tout ce qu'il voulait, on l'a amené sur l'autel, Chandre a sorti son grand couteau, un long kriss torsadé qui est planqué sous l'autel dans une petite cachette, il a fait des incantations pour se pencher sur Amar inerte et l'a …
Il n'en peut plus Darshan, il pleure à chaudes larmes en se jetant dans les bras d'Hassan.
-bon capitaine tu connais la suite ou tu veux forcer Darshan a te le raconter une cinquième fois, car c'est bien ce que les autres ont raconté ?
-oui dit Mohinder dans un soupir.
-et tu persistes à croire les dénégations de Chandre ?

Mohinder ne répond pas.
Les mains de Darshan lui font mal tellement il serre les siennes. Mais dans ses paroles Hassan semble désinvolte!
-au fait le Temple a bien été fouillé ?
-oui oui dit le capitaine
-le kriss a été récupéré ?
-oui
-tu y as touché Darshan ?
-non jamais!
-il y a les empreintes de qui sur le kriss ?
-c'est en cours commandant.
-vous avez fouillé son appartement sur la jetée ?
-bien sûr!
-alors t'as retrouvé les papiers français de Darshan ?
-ah oui c'est vrai dit Mohinder visiblement de mauvaise foi, je vais lui rendre bien sûr.
Hassan se penche vers lui au dessus du bureau :
-donc t'as trouvé dans le même tiroir des clés USB, il doit bien y'en avoir une vingtaine je crois! T'en as fait quoi ? tu ne les as pas soustrait à la Justice quand même ?

Là c'est Mohinder qui baisse la tête et en bon indien devient blanc!
-elles sont là, dans mon tiroir.
-t'es dessus ?
-j'en ai trouvé une où je suis dit il.
-comme celle que j'ai ?
-non, je dirais normale dit Mohinder.
-ah j'ai oublié de te dire que j'en avais une deuxième du même genre au Consulat te concernant!
-vous voulez quoi commandant ? dit Mohinder, les dents serrés.
-que Chandre ne sorte pas du commissariat libre et qu'il aille en prison!
-mais il me fait chanter avec la vidéo!
-avec celle qui est normale comme tu dis ?
-non avec une autre comme la votre.
-eh bien il ne peut plus puisque c'est moi qui l'ai! Bon ça va se savoir que tu aimes les mecs, je pense que tu survivras, c'est autorisé depuis 2018 en Inde non si je ne me trompe pas ?
-oui vous avez raison!
-eh bien on va rentrer avec Darshan si tu n'as plus de questions à lui poser, car franchement il est fatigué et moi aussi! Je ne sais pas si on se reverra, mais je peux te dire une chose c'est de ne pas chercher à embêter Darshan ou ses amis, n'oublie jamais que les clés USB sont au Consulat, et que Darshan est français, employé du Consulat!

Mohinder relevait la tête, mais ne faisait pas le fanfaron, dompté le capitaine, mais fallait voir la tête de zombie qu'avait Darshan à suivre l'échange de paroles. Il tenait toujours la main d'Hassan et n'était pas prêt de la lâcher.
Hassan se lève, Darshan le suit mécaniquement, sans dire un mot, ce n'est que lorsqu'ils sont dehors qu'enfin Darshan dit :
-on peut s'asseoir quelque part commandant, j'ai mes jambes qui tremblent, elles ne me portent plus, regarde comme je tremble!
Ses yeux étaient pleins de larmes. Il soulève Darshan dans ses bras, et entre sous un porche ayant aperçu un banc, ils s'assoient, aussitôt Darshan se met à califourchon sur ses genoux, l'entoure de ses bras, colle sa tête dans son cou, et sanglote longuement.
-dis commandant, tu veux bien que je prenne la place de Jai pour rester avec toi cette nuit, j'ai plein de choses à te dire à toi tout seul!
-pas de problème mon ami, je pense que Jai ne sera pas jaloux!
Darshan finit par rigoler doucement, il fait des bisous dans le cou d'Hassan, le regarde :
-t'es quand même un sacré commandant!
-tes jambes vont pouvoir te porter jusqu'au consulat et après on va dîner, parce que moi j'ai faim! Et je crois qu'il me faut des forces pour passer la nuit avec un jeune indien perdu!

Fabrice

nico.tendre@orange.fr

Suite de l'histoire

TOP AUTEUR 2021 FABRICE

Histoires de l'auteur :

Malek S1 | S2 | S3S4 | S5 | S6 | S7S8 | S9 | S10

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 23 Mai | 70 pages

Les nouvelles | 17 Pages

Militaire Meetmemz
Mes aventures Devilinme
Mon Inconnu du lycée Guiome
Location estivale Plume-Gay
Service militaire Meetmemz
Chez le docteur Fesses-Rougies
Soumission, domination. Jackx
Soumission au sauna Sylou69
Initiation Yannick
Bois de Vincennes SalopeAJus
Pris en flag Meetmemz
Plage naturiste Colinot
Camping Paradis DelosFairy
Le club des 4 en colo DelosFairy
Chaleur nocturne DelosFairy
Artisan électricien Meetmemz
Pipe à l'aire de repos Halex27

Les séries : 53 pages

Cousins rebeu | 14 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 1314
En exterieur | 3 | +1 TheoWil
1 | 2 | 3
Job à Dubaï | 2 | +2 Dvdstaudt
1 | 2
Abdoul | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Hugo & Ethan | 10 | +4 Hugo_ethan
1 | 2 | 3 | 4 | 5
678910
Sur une île déserte | 6 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Femelle | 3 | +2 RyanSoumis
1 | 2 | 3
Baise dans sa cave | 2 | +1 Djack
1 | 2
Rencontre Twitter | 2 | +1 Shernabog
1 | 2
Chez moi | 2 | +1 Passif17
1 | 2
Hésitation première | 2 | +1 MoietMoietMoi
1 | 2
Le petit pêcheur | 4 | +3 Fabiodimelano
1 | 2 | 3 | 4

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 90 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Avril 2024 : 3 388 758 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mercredi 10 avril 2024 à 06:37 .

Retourner en haut