NEWS :
23 Mai

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

90 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisodeÉpisode précédent

Le Monstre de Pondichery

Chapitre-7

A peine entrés dans la chambre du Consul, qu'Antoine prenait Mohan dans ses bras, le serrait contre lui, couvrant son visage de mille bisous, Mohan se laisse faire en souriant. Il sent les mains d'Antoine caresser son dos, ses fesses, passer sous sa chemisette et caresser tendrement sa peau douce et chaude, le faisant frissonner.
-je t'aime Mohan, tu peux pas savoir comme je t'aime, je suis si content d'avoir parler avec tes amis et que tout le monde le sache maintenant, mais tu sais que tu m'avais fait une promesse cet après-midi ?
-eh bien tu vois, je suis là, je savais que cela allait bien se passer et je dois te dire également que j'apprécie ta présence, ta gentillesse, ta douceur et tous tes mots doux avec tes beaux yeux qui ont tout le temps envie de me manger!
-mais c'est pas la promesse ça ? tu m'avais dit oui à ce que je t'avais demandé cet après-midi!
-ah oui monsieur le Consul veut que je lui fasse l'amour, que je le fasse jouir, que je le fasse crier dans mes bras, c'est ça hein! oui c'est vrai cet après-midi, t'as voulu que je te baise comme une salope, tu as dit, mais là tu veux que je sois ton amoureux tendre n'est ce pas ?

En guise de réponse il a eu la langue d'Antoine qui est venue jouer avec la sienne, pendant qu'il sentait qu'il se faisait déshabiller pour avoir un Consul à genoux devant lui, lui enlevant son pantalon en toile, son slip, ses chaussures.
Antoine était en admiration devant son sexe bandé, son gros sexe bien droit, pas encore décalotté, mais on voyait la mouille qui commençait à apparaître. La toison noire brillait dans la pénombre de l'entrée, Antoine fait un bisou à cette belle bite, aux couilles, aux poils, se relève et emmène Mohan dans la chambre, le fait allonger sur le lit et se déshabille en regardant Mohan dont les yeux scrutent le beau corps du Consul, se dévoiler.
Un corps un peu plus épais que le sien, on voit les marques de bronzages, mais il est musclé Antoine et sa toison châtain claire est magnifique. Il bande le Consul, bien raide, bien droit et son gland est déjà décalotté, il se tourne pour que Mohan regarde ses fesses, qu'il serre, détend, les fait bouger, Mohan rigole devant le spectacle et tend la main à son amant qui se laisse attirer sur le lit et envelopper par le corps de Mohan.

Sentir son sexe se frotter à celui de Mohan, sentir les mouilles qui coulent et qui doivent se mélanger entre leurs corps, les lèvres de Mohan qui mangent les siennes doucement, lentement avec la pointe de la langue qui lèche par intermittence!
Puis les bras de Mohan le serrent contre lui à l'étouffer, en même temps que sa langue va au fond de sa gorge! Les salives coulent de partout, autant d'avaler que de fuites. Les mains n'arrêtent pas de caresser les corps, de les découvrir en fait.
Ils roulent sur le lit et Mohan se retrouve sur lui, écartant ses jambes, frotte son sexe sur le sien, relève les jambes d'Antoine, le fixe :
-je vais te goûter monsieur le Consul, je veux te bouffer ton beau petit cul de blanc, j'adore les culs de blancs et le tient est attirant et après je le ferais visiter à ma queue indienne, lentement, car elle n'a pas eu le temps de bien tout enregistrer cet après midi, alors elle va visiter et si cela lui plait, tu ne te fâcheras pas car elle va cracher, et quand elle crache c'est qu'elle est contente!
Antoine souriait d'entendre le petit discours de Mohan, il n'aurait jamais cru ce jeune capable de dire tout cela, il voyait bien que ses yeux brillaient de mille feux, des yeux noirs tendres, tout en douceur qui disaient eux-mêmes qu'ils étaient amoureux!

Et Monsieur le Consul s'est fait bouffé le cul, oh pas deux minutes à la va-vite, non! Mohan a pris son temps que sa langue aille au plus profond qu'elle pouvait, il a caressé les belles fesses, les claquant gentiment, la salive coulait et ensuite ce sont ses doigts qui ont procédé à la pré visite, déjà qu'avec sa langue Mohan avait fait pousser de petits cris à Antoine, mais quand ses doigts sont entrés en action, là il couinait , s'offrait et se laissait envahir.
Mais ce n'était rien par rapport à l'arrivée de la queue indienne, l'assaut tendre de la bite dans le cul ouvert! Ce gland tout humide de mouille, ouvre encore plus l'anus, Mohan s'appuie sur les cuisses et force lentement en fixant Antoine, qui se mord la lèvre, mais ses yeux sont heureux, sont amoureux!
Il a fait visiter l'antre consulaire à sa queue avant de le baiser comme un métronome régler à plusieurs temps! Entendre râler, gémir Antoine est la récompense de Mohan.

Mais l'envie de posséder, de jouir arrive vite, et c'est yeux dans les yeux qu'il se répand dans le cul chaud, en criant alors qu'Antoine crie plus fort encore!
Ils arrivent à s'embrasser pour étouffer les cris, mais Mohan n'arrête pas de jouir dans ce cul si accueillant.
Son ventre est collé à la queue d'Antoine, et d'un seul coup il sent un liquide chaud se répandre entre eux, Antoine vient de jouir en couinant, et, comme par magie Mohan éjacule encore quelques giclées!
Les bras et les jambes d'Antoine se referment sur le corps mince de Mohan toujours ancré.
-tu es merveilleux mon amour! C'est pas souvent que j'arrive à jouir comme ça en même temps que mon partenaire! Mais t'es magique! je t'aime! je t'aime! je t'aime!
Et à chaque fois il lui faisait des bisous.
Ils sont restés un long moment dans cette position, ils étaient bien tous les deux, d'autant que Mohan ne débandait pas et de temps en temps bougeait en lui, le faisant sourire.
-on dort comme ça Mohan, comme ça au réveil tu me remplis pour la journée mon amour!

Dans l'appartement d'Hassan cela avait sûrement été aussi torride, sauf que c'était Jai qui réclamait le beau zob dans son petit cul! Il n'y avait pas à forcer longtemps Hassan pour obtenir satisfaction!
Celui qui connait Hassan, voyait bien qu'il était heureux, content Hassan d'avoir ce beau mec dans son lit pour baiser autant tendrement que hard. De voir ses yeux brillants quand il l'embrassait, lui caressant la joue, jouant avec ses poils sur la poitrine, lui faisant des bisous partout pour ensuite s'occuper de son gros zob qui a déjà contenté tant de monde!
Et, faire jouir Jai de sa main, le lécher, se partager son jus en riant, pour s'endormir serrer l'un contre l'autre en se faisant de petits bisous câlins.

Quand ils se sont retrouvés au petit déjeuner, on voyait bien sur les visages, tous les visages que la nuit avait été courte et rude! Mais ils avaient tous le sourire.
Jai n'a pu s'empêcher de charrier Antoine, en lui demandant si son pote avait été sage et si il avait su bien se tenir avec un Consul!
-toi tu veux tout savoir Jai! dit Antoine en se penchant au dessus de la table en lui faisant mine d'approcher sa tête, ce que Jai fait pour s'entendre dire :
-ton pote comme tu dis est le meilleur des garçons avec qui j'ai passé une nuit, j'en redemande même et je crois bien que lui aussi!
Jai n'a pas su quoi répondre devant le sérieux de la réplique du Consul qui le regardait en souriant.
Il restait encore une heure avant le rendez-vous avec Darshan, et Hassan explique à Mohan ce qu'il veut, faire parler Darshan sur Chandre, mais surtout prendre son temps, si tu vois qu'il a envie d'en parler fonce, sinon parle d'autres choses et reviens sur le sujet après!
-de toute façon on sera dans le bar aussi, à une table pas loin!
-mais s'il ne veut pas parler de Chandre ? dit Mohan.
-mais t'es un grand garçon quand même non ? c'est bien Chandre qui vous a séparé, donc toi tu as une dent contre lui et d'après ce que l'on a vu hier, Darshan ne doit plus le porter dans son cœur comme avant! Mais ne dis pas que tu l'as vu s'engueuler avec Chandre surtout!
-oh la la ça en fait des choses qu'il faut que je me rappelle gémit Mohan.
-tu vas y arriver, j'en suis sûr et persuadé Mohan, tu vas nous épater et ton amoureux sera encore plus amoureux quand il saura que c'est grâce à toi si on résout cette histoire!
De faire référence à Antoine, l'avait regonflé!

Ils sont allés s'installer dans le bar. Hassan et Jai à une table, et Mohan en terrasse, près de l'endroit où ils étaient. Ils avaient bien un bon quart d'heure d'avance, mais d'un seul coup Hassan fait signe à Jai et ils voient arriver Darshan, un peu mieux habillé que la veille, comme si il avait mis ses habits neufs pour rencontrer son ex ami!
Mohan l'a vu arriver également, s'est levé en lui faisant un petit signe auquel Darshan répond en s'approchant et se jette dans les bras ouverts de son ami. Ils se font la bise, Mohan lui commande à boire et lui prend la main, lui parlant doucement en le fixant, mais Hassan n'entend pas ce qu'ils disent, car ils parlent bas et surtout en sanscrit!
-j'entends rien dit Jai en regardant Hassan.
-eh bien observons dit Hassan fataliste et attendons!

Mais nous on va s'approcher et écouter avec la traduction instantanée…

-Tu es revenu depuis quand ? demande Darshan en mangeant des yeux Mohan.
-il y a deux jours seulement et j'avais envie de te revoir, j'ai souvent pensé à toi tu sais, de t'avoir laissé avec ce mec!
-t'as fait quoi durant tout ce temps ? raconte moi demande Darshan.
Mohan aurait fait pleurer dans les chaumières de raconter, en exagérant, sa situation de mec qui se faisait payer pour coucher avec les étrangers, qu'il vivait mal de faire ça et qu'il avait envie de revoir les vrais amis, comme lui.
Mohan avait parlé un long moment, et Darshan l'avait écouté avec intérêt. Ils s'étaient fait des compliments sur leurs physiques, leurs beautés de mecs en riant.
-et toi Darshan alors t'as fait quoi depuis que je suis parti ?
-pas grand chose, je suis toujours avec Chandre, mais depuis deux jours ça ne va plus du tout avec lui, je ne le comprends plus du tout, tu sais il fait du fric et pas mal de fric même avec ce qu'il raconte à ses soi-disant fidèles qu'il rackette en fait! Bon tu sais que j'aime baiser et bien qu'il ne soit pas un beau mec, j'aimais bien le faire avec lui, mais depuis quelques temps il est devenu ingérable tu peux pas savoir, il faut qu'il frappe quand il me baise et pas à faire semblant tu sais, de vrais coups qui font mal et il a des yeux de fou en plus! Il a un sexe énorme ce mec et avant il prenait son temps pour m'enculer, mais maintenant il me traite de pute, de salope et m'encule toujours avec force!
-mais pourquoi tu restes avec lui alors! Pars, rentre chez toi!
-je n'ai plus personne ici, mes parents sont partis à Chennai et cela fait longtemps que je n'ai pas de leurs nouvelles, je n'ai plus personne, c'est pour ça que j'étais heureux hier quand tu m'as appelé et que tu m'as dit que tu étais ici, là j'ai pensé quitter Chandre rapidement et de venir avec toi, si tu veux bien!
-bien sûr dit Mohan sans trop réfléchir, mais là tu dors où ? chez Chandre ?
-dans le Temple, j'ai une chambre à côté des pri...
Il s'arrête de parler, blanchit le petit mec et baisse la tête.
Mohan lui relève la tête :
-à côté de quoi ? demande t-il le plus doucement possible.

Darshan le regarde et les larmes viennent dans ses yeux, coulent sur son visage. Avec son pouce Mohan les essuie, lui sourit :
-raconte moi Darshan…
-Je voulais dire à côté des prisonniers Mohan!
Mohan aurait fait un bon comédien, fallait le voir écarquiller les yeux en faisant l'air étonné, stupéfait :
-des prisonniers dit il en parlant bas comme s'ils échangeaient des secrets d'état, mais c'est qui ces prisonniers et pourquoi ?
Darshan lui prend le menton, le fixe :
-ce que je vais te dire, tu ne le répètes à personne, sinon Chandre me tue!
-pourquoi tu veux qu'il te tue ?
-parce qu'il est devenu fou complètement et fait des sacrifices sur l'autel du Temple.
-oui des poulets comme d'habitude! dit Mohan en haussant les épaules.
-oui mais il a déjà fait un sacrifice d'un jeune Hindou de Chennai qui était venu le voir, il l'a endormi et égorgé sur l'autel devant cinq personnes, en nous disant que si l'un de nous parlait, se serait son tour de passer sur l'autel! Alors tu penses qu'on a rien dit!
Mohan faisait mine de comprendre en hochant la tête.
-mais les prisonniers, tu parlais de prisonniers ?
-oui se sont deux français qui étaient venus le voir, il les a drogué et enfermé, et il en baise un tous les jours! Remarque que moi ça me soulage, pendant ce temps il s'occupe moins de moi!
-mais il va en faire quoi des prisonniers français ?
-ben il va les sacrifier bientôt, il y en a un de prévu demain soir, car il m'a demandé de préparer l'autel.
-mais pourquoi des français ?
-parce qu'il les hait, il dit qu'ils ont pris notre ville de Pondichéry!
-mais tu vas pas devenir complice d'un meurtre quand même!
-c'est pour ça que je me suis engueulé avec lui hier car je ne voulais pas préparer l'autel et il m'a dit que si je n'obéissais pas, le prochain serait moi!
-faut le dénoncer Darshan et vite!
-mais à qui tu veux que je le dénonce ?
-ben à la Police, tu connais bien le Grand Bazaar Police Station non!
-mais ils vont jamais me croire Mohan, il a bonne réputation Chandre auprès des autorités.
-oui mais il a quand même des prisonniers dans le Temple! Alors c'est bien une preuve ça!
-oui mais la Police va l'appeler pour lui demander si c'est vrai qu'il a des prisonniers! Tu sais bien comment ils font ici ? Ils appellent les gens pour se renseigner et se déplacent pas!
-alors moi je connais quelqu'un qui se déplacera Darshan!
-qui ça ? demande Darshan en ouvrant de grands yeux.
-tu es prêt à lui répéter tout ce que tu m'as dit et lui saura te protéger de Chandre ?
-mais c'est qui ?
-jure moi que tu lui répètes tout ce que tu m'as dit ?
Il fronce les sourcils :
-je te le jure Mohan.
-alors écoute moi bien Darshan, tout va bien se passer maintenant pour toi, je vais prendre soin de toi tant que Chandre ne soit pas arrêté!
-et après tu me jettes ?
-ne dis pas de bêtises, si je t'ai appelé c'est bien parce que je tiens à toi quand même!
-oui oui t'as raison j'suis bête!

Il voit Mohan se relever, se retourner et faire signe à quelqu'un qui se trouve dans le bar, il voit arriver un européen, suivi d'un jeune indien, qu'il scrute et reconnait Jai!
Heureusement qu'il est assis Darshan, il ne sait plus où il en est, tout tourne dans sa tête, avec l'impression de s'être laissé avoir par son ex ami!
Hassan s'assoit près de lui, lui tend la main, que Darshan prend mécaniquement en le scrutant :
-je suis le commandant Hassan, français à la recherche de deux jeunes Maxence et Johan qui ont disparu à Pondichéry en venant voir un nommé Chandre et apparemment tu sais quelques choses à ce sujet!
Il est statufié Darshan, les regarde tous un par un, toise Jai :
-on se connait aussi toi ?
-oui moi c'est Jai, on était en classe ensemble Darshan, c'est vrai que cela fait un moment !
-mais pourquoi vous êtes avec cet homme ?
-c'est une longue histoire Darshan qu'on te racontera dit Hassan, mais ce que je veux savoir c'est si tu sais où se trouvent les disparus ?
Un silence se fait.

Mohan lui caresse l'épaule en disant :
-Darshan tu m'as juré, rappelle toi!
-oui je sais dit Darshan, ils sont renfermés sous le Temple et demain l'un des deux doit être sacrifié au Dieu Ayyapan par la main de Chandre lui-même, comme il l'a déjà fait avec un autre!
-l'autre prisonnier ? demande Hassan.
-non un hindou qui venait de Chennai, mais Chandre a dit que le dieu n'était pas satisfait de ce sacrifice et qu'il réclamait un étranger, et si c'était un français cela serait mieux!
-il est bien bavard son dieu! dit Hassan, et pourquoi un français ?
-parce qu'il les hait, il leur reproche d'avoir pris la ville de Pondichéry!
-bon dit Hassan, je présume que t'as pas envie de rentrer chez toi ?
-non plus maintenant que vous êtes tous au courant, s'il le sait, c'est moi qu'il tue oui!
-eh bien tu vas venir avec nous, on va bien te trouver un lit jeune homme! Tu as des affaires quelque part ?
-oui dans le Temple mais se sont principalement des vieilles fripes!
-eh bien on va te rhabiller en chemin, il est où Chandre en ce moment ?
-là il reçoit jusqu'à ce soir les fidèles qui sont venus le voir.
-allez on y va alors, vous savez bien où l'on peut rhabiller votre ami ?

Il n'en croyait pas ses yeux Darshan de se voir chouchouter par ses amis et par ce beau commandant, que ses amis d'ailleurs semblaient très apprécier, surtout Jai.
-vous êtes à quel hôtel ? demande enfin Darshan.
-t'es français toi aussi ? demande Mohan.
-oui mais je n'ai plus de papiers, Chandre me les a confisqué en disant que je n'étais plus français mais seulement indien!
-c'est pas grave, si on ne retrouve pas tes papiers t'en auras d'autres dit Hassan.
-mais on va ou ?
-ben au Consulat de France, c'est là qu'on est tous logé, même que ton pote est très copain avec le Consul! dit Jai.
Hassan a bien vu que Darshan avait pris son air renfrogné quand Jai avait dit cela, et que ses yeux lançaient des éclairs à Mohan. Il est venu le prendre par les épaules, marchant en avant,
-t'en fais pas jeune homme, tout va s'arranger dans quelques jours, tu vas tout me raconter en détails et après je m'occupe de tout! ça te va ?
-oui dit Darshan en faisant le mec buté.
-alors j'aimerais bien avoir un petit sourire jeune homme, en général quand je sauve quelqu'un il me sourit!
-vous avez raison monsieur!
-alors pour commencer, je m'appelle Hassan, c'est vrai que tes deux potes s'amusent à m'appeler constamment commandant et tu peux me tutoyer comme eux!
Il avait son beau sourire enfin, et il était beau également ce petit mec!

Il allait y avoir de la jalousie dans l'air ce soir au moment du coucher! pense en souriant Hassan.
En attendant ils rentraient au Consulat, Antoine allait être surpris encore une fois!

Fabrice

nico.tendre@orange.fr

Suite de l'histoire

TOP AUTEUR 2021 FABRICE

Histoires de l'auteur :

Malek S1 | S2 | S3S4 | S5 | S6 | S7S8 | S9 | S10

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 23 Mai | 70 pages

Les nouvelles | 17 Pages

Militaire Meetmemz
Mes aventures Devilinme
Mon Inconnu du lycée Guiome
Location estivale Plume-Gay
Service militaire Meetmemz
Chez le docteur Fesses-Rougies
Soumission, domination. Jackx
Soumission au sauna Sylou69
Initiation Yannick
Bois de Vincennes SalopeAJus
Pris en flag Meetmemz
Plage naturiste Colinot
Camping Paradis DelosFairy
Le club des 4 en colo DelosFairy
Chaleur nocturne DelosFairy
Artisan électricien Meetmemz
Pipe à l'aire de repos Halex27

Les séries : 53 pages

Cousins rebeu | 14 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 1314
En exterieur | 3 | +1 TheoWil
1 | 2 | 3
Job à Dubaï | 2 | +2 Dvdstaudt
1 | 2
Abdoul | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Hugo & Ethan | 10 | +4 Hugo_ethan
1 | 2 | 3 | 4 | 5
678910
Sur une île déserte | 6 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Femelle | 3 | +2 RyanSoumis
1 | 2 | 3
Baise dans sa cave | 2 | +1 Djack
1 | 2
Rencontre Twitter | 2 | +1 Shernabog
1 | 2
Chez moi | 2 | +1 Passif17
1 | 2
Hésitation première | 2 | +1 MoietMoietMoi
1 | 2
Le petit pêcheur | 4 | +3 Fabiodimelano
1 | 2 | 3 | 4

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 90 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Avril 2024 : 3 388 758 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mardi 7 mai 2024 à 05:06 .

Retourner en haut