NEWS :
13 Juin

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

103 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisode

Le cycliste

Chapitre 2

Je le trouvais vraiment sympa ce Timéo qui s'offrait comme ça.. et j'avais l'air de lui plaire aussi..

En plus d'être beau mec, c'est un bon cuisinier.. je ne veux pas vous mettre l'eau à la bouche mais une bonne omelette aux girolles de Sologne.. avec une salade.. fromage et dessert.. agrémenté d'une bouteille de rosé..

On avait repris des forces.. il parlait sans arrêt, racontant des anecdotes sur le vélo qu'il pratiquait apparemment à haute dose.. que c'était vraiment la première fois qu'il faisait une chute pareille.. et qu'il était heureux d'avoir eu un sauveur comme moi..

Il me faisait du charme, des compliments, me draguait comme si on ne s'était pas sucé il y avait deux heures.. oubliant que je l'avais vu nu..

-je ne sais pas pourquoi mais mon cul attire les mecs.. et quand ils y ont touché alors là je suis obligé de passer à la casserole mec!

-obligé ?

-enfin.. disons que j'aime bien me laisser faire! dit il en riant..

On était face à face dans la cuisine, il a fait le tour de la table pour venir s'asseoir à califourchon sur mes genoux, passer ses bras autour de moi.. coller son nez contre le mien.. mes mains lui ont caressé le dos sur son tee-shirt..

-tu sais beau gosse que j'ai envie de te connaître plus..

-ah dis je faisant l'innocent, et tu comptes t'y prendre comment ?

Ses yeux étaient plongés dans les miens.. quand il parlait ses lèvres touchaient les miennes et son souffle chaud sentant le rosé, se répandait sur mon visage..

-tu m'as déjà vu tout nu monsieur l'infirmier paysagiste.. alors je ne peux plus te proposer de me découvrir.. voir mes trésors que tu as déjà tâté, caressé, massé..

-oh pas tous ..

-mais moi j'ai envie de te découvrir lentement, tu sais comme quand on reçoit un cadeau auquel on tient et qu'on ouvre avec précaution, faisant attention de ne rien abîmer, de le mettre à nu et l'admirer.. toucher doucement, le caresser et le voir frémir..

-je suis à toi Timéo.. tu peux faire tout ce que tu veux de ton infirmier par intérim..

-qui a des mains douces et une bouche savoureuse..

Ses lèvres se posent sur les miennes, juste les effleurer, sans fermer les yeux, nos souffles se mélangent, je bande, lui aussi je le sens.. ses yeux se ferment et ses lèvres écrasent les miennes et sa langue vient jouer avec la mienne..

On se serre l'un contre l'autre, en gémissant..

Il me retire mon tee-shirt..

J'enlève le sien, poursuivant mes caresses sur son dos, mais quand mes mains touchent le haut de ses fesses.. il se redresse en poussant un petit cri..

-désolé dis je

-c'est rien, mais j'ai été surpris qu'il y ait une douleur..

Il se relève, défait son jean, et me montre ses fesses..

Les nouvelles couleurs sont déjà là.. du marron clair au marron foncé.. faisant des dessins dans la chair..

-oh ben t'en as des couleurs! dis je en riant.. ça te fait mal ?

Je frôle de mes doigts les endroits colorés.. il ne bouge pas.. je caresse les fesses car au centre de chaque fesse on voit bien l'hématome qui s'est formé.. d'ailleurs quand je touche il gémit plus fort..

-monsieur le cycliste a je crois, ce soir, les fesses fragiles..

Il se retourne, me prend dans ses bras..

-même si j'ai mal je veux que tu me prennes.. je veux te sentir en moi, je veux sentir ton bon jus chaud se répandre dans mon cul monsieur l'infirmier paysagiste.. je suis sûr que t'es un mec doux, qui fera attention à moi..

-c'est bien la première fois que je suis obligé de m'occuper d'un handicapé du cul dis je en rigolant, le soulevant dans mes bras..

Il s'accroche à mon cou.. me fait un bisou sur la joue..

-tu veux m'emmener où ?

-ben si t'as une chambre on serait peut être mieux.. enfin toi tu seras mieux..

Il m'indique le chemin.. je le dépose doucement sur le lit et je me mets à le déshabiller.. virer les pantoufles, caresser ses beaux pieds.. virer le jean, le boxer.. et voilà mon cycliste à poil sur son lit.. mes yeux le parcourent.. il est vraiment magnifique ce petit blond..

J'allais me déshabiller, quand il s'est relevé d'un bond, me poussant sur le lit et c'est lui qui m'a mis nu..

-j'avais dit que j'aimais déballer mes cadeaux me dit il d'un air coquin.

Et le beau blond cycliste c'est occupé de moi des pieds à la tête..

Quel plaisir de le voir, de le sentir me caresser les pieds, les lécher dans tous les coins.. sucer mes orteils comme il suçait ma queue il n'y a pas si longtemps.. Il avait posé un pied sur son torse, sur un téton.. alors je me suis amusé à le gratouiller avec le gros orteil.. il souriait en me suçant l'autre gros orteil..

Puis ses belles lèvres et sa langue sont remontées sur mes jambes pour venir s'accaparer de mes couilles.. faire des bisous à ma queue bien raide.. lécher mes couilles, les avaler, les gober ensemble et les faire rouler dans sa bouche..

Je gémissais en continue.. et, quand sa main a pris ma queue, la décalottant complètement.. pour que ses lèvres entourent le gland.. j'ai bien cru que j'allais jouir de suite..

Mais il a tout lâché et sa bouche est remontée sur mon torse.. me léchant mes abdos apparents.. semblant y prendre du plaisir.. pour arriver à mes tétons et les sucer en les martyrisant doucement.. et revenir sur mes lèvres pour m'embrasser tendrement, collant son corps contre le mien..

Gémissements et caresses..

-tu me prépares mon beau petit cul ? demande t-il

-écoute.. si tu as trop mal.. on peut voir ça une autre fois..

-non mais! ça va pas! y va pas tomber en morceaux mon cul.. mais il faut bien le préparer car monsieur l'infirmier paysagiste a quand même un gros manche je trouve..

-oui c'est pas une seringue..

Il rigole.. se retourne et me présente son cul, sa bouche sur ma queue, il me lèche doucement..

On allait bien voir ce que ça donnerait..

Moi qui aime bien donner de petites claques sur de belles fesses, je me suis abstenu.. j'ai donné que des caresses, les ouvrant pour voir la raie aux petits poils blonds comme garniture et anus rose au centre.. un beau petit trou fermé..

J'étais obligé de prendre les fesses à pleines mains pour les écarter.. et je l'ai entendu grogner..

Mais les grognements se sont changés en gémissements quand ma langue est passée dans la raie, touchant l'anus que j'ai vu bouger..

Il a encore approché ses fesses de ma bouche et j'ai pu noyer de salive ce beau trou qui s'ouvrait sans trop de problème.. d'autant que Timéo devait pousser également et quand ma langue touchait l'entrée de l'anus, fallait entendre les longs gémissements émis par Timéo..

Je l'ai doigté doucement, enfonçant d'abord mon index que je regardais disparaître dans l'antre chaude et humide.. pendant que je sentais sa langue passer sur ma queue, léchant la mouille au fur et à mesure qu'elle sortait..

J'ai caressé le conduit appréciant la chaleur et la douceur.. je me suis enfoncé le plus possible.. pour ressortir et revenir avec deux doigts.. arrachant un petit cri à Timéo qui tendait bien son petit cul malade..

J'ai vrillé dans ce petit cul mes deux doigts, puis trois doigts.. jusqu'à ce que le petit trou reste ouvert..

J'aimais le caresser ainsi.. quel douceur ce cul!

Il a dû sentir qu'il était prêt.. il s'est relevé sur le lit, s'est retourné pour être face à moi.. voir sa queue raide de chez raide.. le gland bien décalotté et couler lentement.. il s'est accroupi sur moi, j'ai relevé ma queue.. il a trouvé l'entrée..

Et il a pris un siège..

Il a tendu les bras vers moi, je le tenais par les mains et il s'est enfoncé sur ma queue à la vitesse qu'il voulait.. moi j'avais la sensation.. mon gland se faire envelopper par du velours chaud et humide.. le sphincter qui serrait.. et l'entendre gémir les yeux fermés..

Quand mon gland est entré.. il a poussé un petit cri en me regardant..

Mes yeux demandaient si ça allait..

-ça va dit il dans un souffle avant de s'asseoir complètement sur moi, ma queue bien au chaud..

Ma queue palpitait toute seule dans sa prison au chaud.. j'étais bien.. j'avais jamais réalisé comment ma queue était bien dans un cul.. les pulsions du sang qui arrivaient la faisaient bouger..

-tes fesses vont bien ? dis je en riant

-pas des masses, ça me tire.. mais c'est rien avec le morceau que mon cul vient d'avaler..

-et le morceau ne peut pas bouger.. dis je

-ouais dit il c'est pas la bonne position.. dit il en riant.. alors si tu veux changer.. même si je gueule.. fais le! ne t'arrête pas et baise moi bien à fond..

Il m'avait dit ça en me fixant de ses beaux yeux..

Sans sortir ma queue, j'ai glissé hors du lit, le tenant dans mes bras, pour le reposer sur le dos, le cul en dehors du lit, juste au bord..

Il ne souriait plus, mais grimaçait..

Je l'avais positionné de manière que ses fesses et le haut ne touchent pas le lit.. si bien qu'il était à moitié dans le vide..

Mais ma queue le maintenait.. lol et, quand j'ai commencé à bouger en lui.. il gueulait de plus en plus fort.. ses yeux me disaient de ne pas arrêter.. si bien que mon pubis s'est mis à claquer sur ses fesses.. et pour gueuler.. il hurlait car je pense qu'il avait mal.. mais il a bien encaissé tous mes coups de reins , son petit trou était bien ouvert et ma queue coulissait en lui comme si elle était chez elle..

Je voyais sa queue raide au milieu de ses jambes, bien raide qui coulait en permanence..

Et le plaisir est arrivé d'un coup.. dans un ultime coup de reins qui l'a cloué sur le lit.. ma sève chaude et abondante s'est répandue dans son conduit.. j'ai crié, il hurlait.. tout le temps de mes décharges.. quand mes yeux sont revenus à sa queue, c'est pour voir qu'il avait juté lui aussi en abondance sur son ventre.. il en avait mis partout le cochon..

On a repris notre souffle en se souriant, lui grimaçait plus quand même..

Je me suis retiré de lui, il s'est vite relevé et est venu m'embrasser..

-j'ai mal jusqu'au milieu du dos Fabrice..

Il avait l'air malheureux en disant cela..

-et les fesses ?

-j'ai l'impression qu'elles sont ankylosées.. dit il en souriant

-pourtant je les ai secoué quand même!

Il rigole quand même..

-viens on va voir dans ma pharmacie, je dois avoir une pommade pour relaxer les muscles.. tu m'en mettras..

On est allé fouiner dans la salle de bains et, effectivement il avait ça..

-Je vais m'allonger à plat ventre sur le lit et tu vas me mettre ça partout où je te dirais que cela me fait mal dit il avec un grand sourire

Il s'installe et je le tâte partout sur le dos pour délimiter les endroits.. quand je pose la pommade, penché sur lui..

-dis.. Fabrice, viens t'allonger près de moi et donne moi ta queue à lécher .. ça va me faire patienter dit il en riant.

J'ai pris la position demandée et ma queue s'est remise à bander dans la bouche experte de Matéo.. putain de coups de langue sur le gland, sa langue l'enveloppait en le caressant.. c'est vraiment un gourmand ce mec!

Et moi j'étalais la pommade de mi dos au bas des fesses.. et ce n'était pas une corvée.. j'ai pris mon temps, appréciant la peau douce et chaude.. j'étalais la pommade et je faisais des bisous sur les fesses qui le faisaient rire.. alors j'insistais.. juste pour l'entendre rire..

Je crois que j'avais jamais caressé des fesses aussi longtemps.. mais quand on se fait sucer et lécher en même temps.. quand il a senti que j'étais encore excité.. il s'est mis à avaler ma queue toute entière, la serrant bien entre ses lèvres.. me piper rapidement.. et quand elle a sursauté dans sa bouche, durcissant encore plus.. je l'ai senti aspirer le gland au même moment que la sauce giclait dans sa bouche.. quelle sensation! et à chaque giclée il aspirait.. comme pour bien être sûr de tout récupérer..

Puis de lécher, lécher encore et souffler dessus.. j'avais l'impression d'être dans une station service de lavage!!

-maintenant j'ai envie de dormir dit Timéo en baillant.. viens dans mes bras Fabrice..

Comment refuser une si belle invitation..

On s'est installé, tous les deux sur le côté, les jambes emmêlées..

-j'aime bien avoir un nin-nin quand je dors dit il en me souriant

-alors dors bien mon beau cycliste!

-pour un jardinier paysagiste tu te débrouilles bien en sauvetage quand même!

-j'adore sauver les beaux gosses! dis je en lui faisant un bisou.. mais toi ? tu fais quoi comme boulot ?

-je travaille comme libraire à la Grande Librairie du centre ville..

-ben! je t'ai jamais vu.. j'y vais de temps en temps.. et je n'ai vu que des filles ..

-pourtant je suis là également dit il, et moi non plus je ne t'ai jamais vu

-dors maintenant mon bel handicapé.. demain c'est dimanche !

Comme on s'est endormi, on s'est réveillé.. on avait pas bougé d'un poil..

Au réveil on bandait.. mais il n'y avait pas que nos queues qui étaient raides.. le dos et les fesses de Timéo avaient encore changé de couleurs.. et il était impossible de le toucher..

J'ai de nouveau étaler de la pommade.. l'effleurant, il criait et ses yeux pleuraient malgré lui..

Lorsqu'il a voulu marcher.. on aurait un petit vieux de 80 ans.. plié en deux..

On en a rigolé.. mais je voyais bien qu'il avait mal..

-je vais aller à la pharmacie de garde leur demander un truc plus fort.. mais pour bien leur faire comprendre je vais prendre en photo ton dos et tes fesses..

Il riait quand même..

-y va aller montrer mon cul à la pharmacie maintenant!!

Mais il s'est laissé faire et je suis allé à cette pharmacie..

J'avoue, et je ne lui ai dit que quelques temps après, que l'on a bien rigolé à la pharmacie avec la femme présente.. mais qui m'a donné la crème et des médicaments.. qui une fois pris lui ont fait un bien fou..

Mais j'ai passé un dimanche à faire le garde malade.. bon c'est vrai qu'il m'a sucé plusieurs fois.. disant que c'est la seule chose qu'il pouvait faire..

Si je lui touchais sa queue bandante, quand il se contractait cela lui faisait mal dans le dos..

Mais on est devenu amis, de grands amis.. on se voit encore.. souvent!

Quand je reçois un message disant " le dos me fera mal ce soir" je sais qu'on va passer une bonne nuit!

Fabrice

nico.tendre@orange.fr

TOP AUTEUR 2021 FABRICE

Histoires de l'auteur :

Malek S1 | S2 | S3S4 | S5 | S6 | S7S8 | S9 | S10

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 2 Juin | 117 pages

Les nouvelles | 8 Pages

Balèze Gill
Mon cousin, mon mec Ascavtrln
Petit bourgeois Coolsexe
Pissotières de l'autoroute Fabrice
Poupée Gonflable Fabrice
Viens recevoir ta punition Fabrice
Canon mais timide Meetmemz
Guet-apens Meetmemz

Les séries : 102 pages

La horde sauvage | 8 | +2 Fabrice
Saison 1 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Les contes fantastiques | 2 | +2 Archangeru77
1 | 2
Bilal | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Le quaterback | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre frères rebeus | 8 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 78
Les jumeaux et leur père | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15
16
L’ensemenceur | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 103 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mai 2024 : 3 858 045 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mardi 7 mars 2023 à 12:52 .

Retourner en haut