Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Saison 1Saison 2Saison 3

Premier épisode | Épisode précédent

Le mondial - Saison 4 - Finale

Chapitre 5

Nous avons été aux petits soins durant le vol.. que les meilleurs plats et boissons..

Mais Alif n'arrêtait pas de parler, d'abord il m'a posé plein de questions sur ma vie, ce que je faisais, comment j'avais connu Jean Alexandre, si c'était vrai que j'avais vécu avec lui.. et au détour de ses questions..

-c'est vrai que vous allez bientôt vous mar..

Il m'a regardé, d'un air inquiet..

-eh bien dis je en riant, je vois que ton ami Mehdi ne sait pas tenir sa langue, il m'avait promis pourtant de garder son secret dans son cœur..

Il m'a regardé, a sourit d'un grand sourire..

-mais c'est moi son cœur! alors c'est bien normal que je sache tout..

-oh mais il devient canaille Alif, j'aime ça..

-ça doit être à te côtoyer mon grand ami..

Je lui ai demandé de me raconter son aventure amoureuse avec Mehdi..

Il est devenu intarissable, j'ai cru qu'il allait me raconter heure après heure de leur vie.. mais il était touchant, attachant.. si on avait pas été dans un avion du Qatar, il y a longtemps que je lui aurais fait des bisous.. mais il avait glisser sa main sous le plaid et me tenait la mienne, en la serrant de temps en temps..

J'ai su qu'ils s'aimaient à la folie, qu'ils peinaient tout le temps à se séparer.. c'est pour ça que le bon Prince Ali les envoyait souvent tous les deux ensemble..

-oui tout allait merveilleusement bien avec le Prince Ali.. bon les premiers temps, avant qu'on s'aime vraiment, il fallait aller dans le lit du Prince.. mais, comme tu sais, c'est un homme bon et très amoureux.. cela n'a jamais été une contrainte de faire ça avec lui..

-et vous le faites encore ?

-non plus maintenant, plus depuis que Mehdi lui a dit qu'on s'aimait et qu'on ne voulait plus être séparé.. tout ce qu'il a demandé c'est qu'on soit le plus discret possible et qu'on ne vienne pas lui dire des choses désagréables.. alors comme on s'aime tous les deux, ça nous arrange bien..

Cela ne m'étonnait pas du Prince Ali, avec ce qu'il m'avait dit qu'il voulait changer dans la vie qatarienne.. il l'appliquait déjà chez lui! quel phénomène quand même ce Prince..

Tout le temps du voyage, on a parlé doucement, en se regardant.. avec tous les deux l'envie de se retrouver seuls..

Comme il me l'avait expliqué, à l'arrivée, une voiture de l'ambassade nous attendait et m'a ramené chez moi!

-se sont les instructions du Prince! Fabrice, tu ne changeras plus rien.. et ensuite je te ramène tes cadeaux car je ne peux ouvrir la valise diplomatique, il n'y a qu'un officier de l'ambassade qui peut le faire.. alors tu veux que je te les ramène ce soir ou demain matin ? m'avait demandé Alif d'un regard coquin

-et toi? tu préfères quoi ?

-moi.. ben ce soir..

Et il éclate de rire..

J'ai retrouvé mon appartement, vidé ma valise, mis une machine à laver en route.. et je repensais aux moments que je venais de passer.. j'avais l'impression de me réveiller d'un long rêve..

Quand le coup de sonnette a retenti, que j'ai ouvert sur un jeune rebeu, habillé à l'européenne.. j'ai failli ne pas le reconnaître..

Sûr que, s'il fréquentait le quartier gay de Paris, une meute allait le suivre..

Il s'est jeté à mon cou.. et, nous nous sommes embrassés comme s'il fallait récupérer les 6 heures de vol..

Il m'a donné le sachet contenant mes cadeaux, que j'ai posé sur ma table.. il y avait aussi un gros paquet enveloppé dans du papier kraft.. scotché..

-c'est quoi ça ? j'ai demandé à Alif

-j'en sais rien Fabrice, c'est à toi! j'ai vu le Prince Ali le mettre dans la valise diplomatique avec tes cadeaux..

J'ai ouvert.. curieux que je suis.. pour tomber sur une liasse de billets de 100 euros.. je n'osais imaginer la somme que cela représentait..

J'ai cru que j'allais me trouver mal.. je devais être blanc comme un linge.. Alif m'a soutenu pour que je m'assois..

-regarde Fabrice, il y a une lettre avec..

Je déplie le morceau de papier.. je regarde la signature.. Prince Ali ben... et y'en avait plein la ligne..

Alif m'a laissé seul et est allé regarder à la fenêtre..

"Mon cher grand ami, Fabrice

J'aurais voulu voir ta tête, tes yeux furibonds quand tu ouvres ce paquet.. j'avais très bien compris que tu ne voulais pas un tel cadeau et ce n'est pas un cadeau pour te récompenser de tes prestations sexuelles, loin s'en faut..

Mais un cadeau pour te prouver, s'il faut encore te le prouver, que je suis et serais toujours l'ami à qui tu pourras demander ce que tu veux.. et te remercier, cette fois, pour ta gentillesse, ta bonté, tes manières directes de dire ce que tu penses, cela m'a fait réfléchir à beaucoup de choses..

J'ai aimé te rencontrer, te connaître, te regarder, t'admirer, te jalouser devant mes compatriotes à qui tu faisais de l'effet .. tu as bouleversé ma vie, ma façon de penser sur les gens qui s'aiment.. de me parler directement, avec franchise de ce que les Princes Hakim et Saïd subissaient.. j'ai été très dur vis à vis de leur oncle en le bannissant de la cour et en prenant sous mon aile les Princes.. en plus , je te l'ai déjà dit, tu as mis dans mon lit un garçon qui m'aime, et que j'aime beaucoup.. rien que pour ça, tu mérites ce cadeau..

Et, je pourrais encore trouver d'autres motifs à ce cadeau..

Mais tu sais bien qu'un Prince Qatari fait ce qu'il veux quand il veux et qu'on doit lui obéir..

Tu as appris que je connais très bien ton ami, ton amoureux Jean Alexandre.. je ne connais pas les raisons de votre séparation.. mais, si je peux intervenir un tout petit peu.. il t'aime encore, faut entendre de la façon dont il parle de toi.. ça aussi je voulais te le dire..

Ne rend pas trop amoureux Alif.. son amoureux est déjà triste de le voir partir avec toi.. il attend avec impatience son retour..

Je te serre très fort dans mes bras princiers en te disant que tu tiens une énorme place dans mon cœur qui n'est pas prête de s'estomper..

Ton Prince Ali"

Un petit cœur était dessiné..

J'avais les yeux pleins de larmes qui se sont mises à couler sans que je puisse les arrêter.. j'ai essayé de relire la lettre.. mais je ne voyais plus rien..

-qu'est ce qui se passe ? demande Alif

-rien c'est juste une belle lettre de ton Prince.. tu veux lire ?

-non non j'ai pas le droit.. dit Alif horrifié..

-pourtant il parle de toi !

Et je lis à haute voix la phrase le concernant..

-tu vois! comment ne pas aimer un Prince comme lui..

Alif essuyait de sa main mes larmes sur mes joues..

-fais moi un sourire Fabrice.. il a raison mon Prince Ali.. il a bien vu que tu me plaisais beaucoup.. mais c'est vrai que j'aime plus Mehdi.. et, que moi aussi je n'aime pas être loin de lui longtemps..

Je lui caresse la joue..

-mais dis donc Alif, dis je en me levant.. je crois que j'ai pas ouvert tous les cadeaux que j'ai ramené..

-mais.. tout est là.. dit il interloqué

-oui mais le gros cadeau, faut bien que je l'ouvre aussi dis je en commençant à déboutonner sa chemise..

-ça y est le Démon est de retour dit Alif en me faisant un bisou..

Quand son torse fût nu.. je le regardais tendrement, l'admirant.. j'ai passé mes mains sur sa poitrine.. il souriait en me fixant..

-t'as pas faim ? on mangera mieux demain hein ?

-oui dit il en riant

-tu fais quoi demain ? dis je en me rapprochant de lui

-j'ai comme instructions de rentrer par l'avion de vendredi matin..

-et ? tu fais quoi en attendant vendredi ?

-j'ai ordre de rester avec toi, te surveiller pour ne pas que tu fasses de bêtises..

-alors on va faire plein de bêtises tous les deux ensemble..

-j'espère bien.. que j'ai plein de choses à raconter à Mehdi!

Je l'ai emmené dans ma chambre.. où l'on s'est déshabillé, nus tous les deux.. il a pris ma main dans la sienne, me regardait..

-j'avais pas vu, mais t'as les yeux qui brillent, on dirait que t'as des étoiles dans les yeux..

-c'est ton reflet mon bébé, car se sont tes yeux qui ont des étoiles..

Tout en l'embrassant, je l'ai allongé sur le lit.. ses bras me serraient contre lui, les jambes se mélangeaient, nos sexes durs roulaient l'un sur l'autre.. et sa bonne langue se laissait essorer de sa salive que j'avalais goulument..

J'ai léché sa poitrine, ses tétons, ses abdos, son nombril pour arriver à la belle queue qatari qui reposait, toute coulante sur son ventre.. rien qu'en la caressant de ma main, Alif gémissait.. ses belles petites couilles poilues m'ont attiré, je lui ai bouffé comme un malade, les faisant rouler dans ma salive.. tirant dessus, Alif geignait.. et j'ai avalé sa queue d'un seul coup, bien au fond de ma gorge.. lui faisant pousser de petits cris.. et je l'ai pipé en savourant bien sa queue, serrant mes lèvres dessus, montant et descendant lentement, l'aspirant.. ses mains tenaient ma tête, l'accompagnant.. quand je l'aspirais il soulevait ses petites fesses comme s'il avait peur que je lâche sa queue..

Je variais les vitesses, et quand je sentais cette bonne queue durcir de trop, j'ouvrais la bouche pour la faire respirer.. il poussait un gémissement et je remettais ça..

C'est lui qui m'a bloqué la tête, je sentais bien qu'il n'en pouvait plus.. alors j'ai gardé sa queue bien au fond et j'ai attendu ma récompense.. en poussant son premier cri.. j'ai reçu sa première giclée chaude et moelleuse.. et toujours en criant, s'est vidé complètement dans ma bouche.. et j'ai bien léché cette belle queue qui venait de me donner le meilleur d'elle même..

Je suis revenu lui faire lécher ma langue, lui faire sentir que je bandais dur pour lui..

Il m'a fait rouler sur le lit.. pour venir sur moi.. m'a regardé de ses beaux yeux..

-mon repas est prêt ?

-il t'attend jeune qatari vicieux.. il n'attend que toi..

En riant il est venu me mordre les tétons, fortement même, me faisant déjà crier.. les pincer et rire de me voir faire des grimaces.. me lécher le torse, mettre sa langue dans mon nombril..

Il était à genoux entre mes jambes.. il regardait ma queue et mes couilles.. ma toison de blond presque transparente dans la faible clarté de la chambre.. il a passé ses doigts, traversant les poils.. ses yeux étaient émerveillés.. ça le changeait de son chéri!!

Sa main douce me caressait les couilles, tendrement, l'autre a pris ma queue, la serrant doucement pour finir de la décalotter.. et comme tout arabe qui n'a pas l'occasion de voir des bites européennes, il a joué avec la mienne et mon prépuce.. faisant couler la mouille.. avant de venir la lécher.. entourer mon gland dénudé de ses lèvres chaudes et humides.. sentir sa langue l'envelopper.. je serrais les draps dans mes poings.. et son va-et-vient s'est accentué, il avalait ma queue entièrement, sans effort apparent! et j'ai été pipé comme un chef.. il sentait quand le plaisir arrivait.. s'arrêtait, me regardait et riait.. avant de se remettre à l'ouvrage.. et je me suis laissé faire, c'est lui qui a décidé quand je jouirais.. et quand la première giclée est arrivée.. et qu'il m'a aspiré, j'ai joui de plus en plus.. il m'a sucé jusqu'à la fin.. et est venu se faire sucer la langue en se pelotonnant contre moi..

Je l'ai fait mettre sous les draps et couverture.. nous recouvrant..

-il fait plus froid que dans ton pays Alif, faut se couvrir la nuit..

-dans tes bras je suis sûr que je n'aurais pas froid.. tu sais que tu m'as bien vidé.. j'ai adoré ça Fabrice..

-je te retourne le compliment mon beau Alif.. si tu savais comme je suis content que tu sois là.. j'ai l'impression que mes vacances vont finir tranquillement..

-et je vais m'évaporer.. dit il en riant..

-on dort ? parce que j'avoue que je suis bien fatigué

-oui tu as raison..

Il s'est bien callé contre moi, m'a fait un bisou à la commissures des lèvres que je lui ai rendu.. sa tête appuyée sur le traversin, collée à mon épaule.. j'ai vu ses yeux se fermer.. sa respiration devenir lente.. et un doux ronronnement sortait de son nez.. j'ai caressé sa joue tendrement..

Je me suis endormi..

J'ai passé deux jours magnifiques avec le beau Alif.. on a baisé souvent, très souvent.. mais je l'ai emmené se promener, lui faire voir les merveilles de la capitale qu'il ne connaissait pas.. pouvoir le prendre par l'épaule, lui faire un bisou.. rire, s'embrasser, sans faire attention dans la rue.. je voyais bien qu'il appréciait cela.. il allait en avoir à raconter à son chéri Mehdi et à son Prince.. car j'étais sûr qu'Ali allait lui demander un compte rendu..

Je lui ai fait goûter la cuisine française.. il a bu un peu de vin.. mais ne semblait pas vraiment apprécier.. de l'eau lui suffisait..

Et nos deux nuits suivantes furent épuisantes.. mais comblées de bonheur, de jouissances..

Et le vendredi matin est arrivé.. il est retourné à l'ambassade et est revenu me chercher avec une voiture pour que je l'accompagne à l'aéroport..

Je lui ai dit de bien tout raconter à Mehdi, de lui faire plein de bisous et plein d'autres choses qu'il aimera lui faire.. et de lui dire que je l'aimais beaucoup aussi.. et s'ils revenaient à Paris surtout qu'ils ne m'oublient pas!

-oh ça craint pas! quand on a goûté au Démon.. on revient dit il en riant.. mais là tu vois, tu m'as fait passer deux jours magnifiques de vacances.. c'est tellement un plaisir d'être avec toi..je n'ai qu'un regret, c'est que Mehdi ne soit pas là.. qu'on soit tous les deux là, pour toi!

-bah la prochaine fois.. mais tous les deux en même temps.. ça fatigue!

On rigole..

Mais je voyais bien qu'il était content de rentrer chez lui.. l'accolade dans le hall fût très tendre.. les yeux se disaient tout!

Lorsque je me suis retrouvé tout seul.. cela m'a fait un grand vide..

J'avais envoyé quelques messages à Jean Alexandre depuis mon retour, lui disant que j'étais avec Alif..

J'ai pu lui parler dans l'après midi.. j'ai de suite aimé sa voix qui m'a fait bander.. on s'est dit plein de belles choses et me confirmait qu'il avait un billet pour venir le 30 décembre.. et qu'il restait jusqu'au 3 janvier..

Je l'aimais.. j'en étais sûr et certain.. comme j'étais sur et certain que ma vie allait changer complètement de recommencer une vie avec lui..

Vivement le 30 décembre !

Fabrice

nico.tendre@orange.fr

TOP AUTEUR 2021 FABRICE

Histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 1er Sept. | 74 pages

Les nouvelles | 31

Travestie soumise Natravcha
Ami d'enfance Mooner
Rentrée des profs Kurt
Pipe au parking Jlille
Beaux brésiliens Loyxxx
Comme une meuf Sunrisefem
Le dilemme Antocoquin
L'apprenti & les 2 éphèbes Yannick
Un prof à la fac Passif17
L'arbitre de football Campagnard
Meilleur pote TBM Alex
Isaac Isaac44
Eté provençal Plume Gay
Le Minet Parisien Gauthier
Devenir un déchet Subdaddy
Fantasme Weell59
Un bon placement Bouleetbite
Première sodomie Romain_c
Mon dépucelage en extérieur ChaudH24
Devenir chienne Jolecocu
Initié par mon cousin Alex
Paradis en Enfer PandaViril
Entrepreneur Mattadispo
WC de l'autoroute Fantasio517
Bite d’âne Meetmemz
Père et fils Meetmemz
Macho à la salle de sport Meetmemz
Le vrai métier de mon père Meetmemz
Emprisonné par un camionneur Meetmemz
Cours de soutien Meetmemz
La revanche du majordome Meetmemz
12 Sept., +177 pages en Avant-première

Les séries : 43 pages

Massage | 2 | +1 Franck
1 | 2
Bonne pute | 5 | +1 Balthazar
1 | 2 | 345
Maxime au kebab | 3 | +1 Solo
1 | 2 | 3
Sur une île déserte | 3 | +1 Meetmemz
1 | 23
Descente aux enfers | 2 | +1 Lopsa33
1 | 2
Un Cul jouissif | 17 | +2 Cul jouissif
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6789101112 | 1314 | 15 1617
Cristian et Paul | 2 | +1 C&P
1 | 2
Job d'été très formateur | 2 | +1 Romain_c
1 | 2
Amitié austro-galloise | 2 | +2 VolTigeur
1 | 2
Les lettres de Paul | 5 | +2 Plume-Gay
1 | 2 | 3 | 45

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Août 2023 : 3 866 045 pages vues !

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : dimanche 5 février 2023 à 16:31 .

Retourner en haut