NEWS :
12 Juin

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

145 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Saison 1

Saison 2 : Premier épisodeÉpisode précédent

Le mondial - saison 2 - Quart de finale

Chapitre 7

Mais la nuit n'a pas été aussi douce que je l'espérais..

Saïd m'a réveillé plusieurs fois dans la nuit, il poussait des cris, s'accrochait à moi, en geignant.. me serrait tellement fort, que la première fois j'ai cru qu'il allait m'étouffer..

Il ne s'est pas réveillé, mais j'ai été obligé de lui parler doucement en le caressant.. calme toi Saïd, ça va passer, c'est un cauchemar.. je suis là..

Sa respiration redevenait normale, je sentais ses bras se détendre et il se rendormait sans avoir ouvert les yeux..

Sur le matin, il était en sueur, collé à moi, criait en arabe..

Je me demandais vraiment ce qui se passait..

Quand je me suis réveillé le matin.. le soleil se lève tôt au Qatar.. il dormait, la tête à côté de la mienne, ses yeux fermés par ses longs cils, la bouche entrouverte.. je sentais son souffle venir sur mon visage..

J'ai caressé tendrement son visage, toucher sa peau douce et chaude..

-mais qu'est ce qui t'arrive Saïd ? dis je tout doucement

A force de petites caresses il a ouvert ses yeux.. m'a vu.. et il a souri de suite, se levant sur un coude.. me fixe, sourire disparu..

-je suis sûr que tu as mal dormi avec mes cauchemars.. depuis hier je n'arrête pas de la nuit.. je crie, j'ai chaud, je me réveille en sursaut, j'ai peur.. mais là, cette nuit.. maintenant je me souviens de ta voix qui me disait de me calmer, que c'était un cauchemar.. je m'excuse Fabrice.. je ne voulais pas ça..

Ce n'était plus le Prince arrogant qui parlait, le dur.. mais on aurait dit un enfant qui a peur de ses cauchemars..

-mais qu'est ce que tu fais comme cauchemars ? j'ai demandé

-j'ai honte de le dire tu sais..

-même à moi ? et tu sais on arrive à chasser ses cauchemars en en parlant.. mais je pense savoir..

Il me fait un bisou sur la joue, à la commissure des lèvres..

-je t'aime Fabrice, j'en suis sûr tu sais.. j'ai mon cœur qui bat plus vite quand je suis avec toi.. tiens, touche!

Il me prend la main et la pose à l'endroit de son cœur..

-c'est bien d'avoir le cœur qui bat jeune Prince.. mais j'en suis vraiment la cause ? ça ne viendrait pas de la peur de tes cauchemars ? de ton oncle ?

Il met son nez dans mon cou, me cachant ses yeux..

-depuis la nuit dernière je rêve que mon oncle vient chez moi, ici dans l'appartement, me saute dessus et m'oblige à faire des choses.. puis il veut m'emmener je ne sais où.. la nuit dernière quand je me suis réveillé j'ai cru que mon cœur allait éclater.. mais cette nuit, j'ai fait encore ce rêve.. mais tu étais là et je me suis accroché à toi.. mon oncle me tirait les pieds.. me touchait les fesses, mettant un doigt.. mais tu me tenais bien fort et toi aussi tu criais.. puis je t'ai entendu dire qu'il fallait que je me calme.. et mon oncle est parti.. cela a recommencé dans la nuit.. mais heureusement que tu étais là.. il n'osait plus rien faire quand il te voyait à côté de moi..

Il relève sa tête, me regarde, les yeux larmoyants..

-mais quand tu vas pas être là ? comment ça va se passer ?

Je ne savais pas ce qu'il avait vraiment vécu avec son oncle..

-écoute Saïd.. ce soir tu vas voir le Prince Ali, qui va t'annoncer officiellement que tu es à son service, qu'il sera responsable de toi.. Ali ne va t'obliger en rien.. sinon de te faire travailler.. ton frère m'a dit qu'il était dur quand il est au travail.. et, si tu le désires, tu n'auras plus jamais de contacts avec ton oncle.. je vais en parler à Ali, jeune Prince.. je suis sûr qu'il va trouver une solution..

-c'est vrai ?

-je crois même que j'en suis sûr.. par exemple si ton oncle essaie de reprendre contact avec toi ben t'en parles à Ali..

-t'es sûr que tu peux pas pas rester dans mon pays ? dit Saïd d'une toute petite voix..

-oui je suis sûr mon bébé.. je crois que tu es le meilleur des petits Princes.. sous tes airs de dur, de mec arrogant.. en fait t'es un tendre qui tombe amoureux.. alors tu vas bien trouver un beau mec qui te rendra heureux..

Il se serre contre moi, sa jambe passe entre les miennes et, contrairement à cette nuit, il bande le coquin..

Mais mon téléphone sonne.. je regarde, c'est Jean Alexandre.. je maintiens Saïd dans mon bras et je réponds..

-ah mais t'es pas mort! t'as pas été enlevé! ça va mon chéri ? t'as passé une bonne nuit ?

-oui bonjour à toi obsédé ! tu pourrais me parler doucement au réveil quand même.. c'est pas parce que monsieur l'attaché va au boulot que tout le monde doit se lever..

-ça va, je vois que t'es en forme dit il en riant.. bon je te rappelle que, si tu veux, tu viens déjeuner avec moi.. juste pour le compte rendu ah ah!! et que ce soir on va au match! et que demain tu vieillis mon petit chéri..

-oui oui je n'ai rien oublié mon chéri.. je pense venir déjeuner avec toi.. mais c'est pas encore sûr..

-bon envoie un message si tu viens pas! bisous

-bisous Jean Alexandre..

Je raccroche et serre Saïd dans mes bras, qui me regarde étonné.. et je sais que les questions vont commencer..

Il a fallu que lui raconte ma vie avec Jean Alexandre..

-vous avez vécu ensemble comme un homme avec une femme ?

C'était ce qui l'épatait le plus..

-mais tu lui as dit mon chéri tout à l'heure ?

-on est resté très bons amis tu sais, on a plaisir de se retrouver et de coucher ensemble tu sais.. mais c'est du sexe uniquement et ça nous empêche pas de se dire des mots gentils..

-il est beau Jean Alexandre dit il rêveur..

-il te plait ?

-je crois dit il en rougissant, mais il est pas aussi blond que toi..

Je me penche à son oreille..

-mais il a un cul.. quand tu y as goûté tu ne peux plus t'en passer..

-et tu me dis ça! tu serais pas en train de vendre ton ami ? dit il en riant..

-eh bien figure toi qu'il m'a bien vendu au Prince Ali.. alors si je pouvais me venger.. ça me ferait plaisir.. et je sais qu'avec toi il sera émerveillé de t'avoir dans son lit ou d'être dans le tien..

-t'es sûr ?

-oui

-mais et toi ?

-t'en fais pas pour moi jeune Prince.. je ne suis pas parti encore..

-de toute façon je viens te voir à Paris, c'est sûr, j'en suis certain!

-dis donc, d'habitude au réveil je ne discute pas autant.. en ayant un beau mec dans mes bras..

-ah bon ? tu fais quoi alors ? dit il avec son air vicieux et très coquin.. parce que moi j'ai une idée..

-moi, dis je faisant mon fanfaron, depuis que je suis dans ton pays je mange un Prince tous les matins au réveil..

Il rigole en m'attirant sur lui, sa bouche prend la mienne, sa langue se faufile et échange sa salive avec la mienne.. ses mains passent partout.. on dirait qu'il est plusieurs.. on roule sur le lit.. il vient sur moi..

-je voudrais te niquer ce matin et que tu me le fasses tout de suite après..

-vos désirs sont des ordres mon Prince..

Il rigole en plongeant sur ma queue raide qui suinte, la décalotte et avale le gland comme un morfale.. ses lèvres m'enveloppent la queue, oh pas longtemps, me lève les jambes, lèche mes couilles rapidement pour venir m'aspirer le cul.. l'inonder de salive, le doigter de deux doigts directs.. il était encore pressé de venir dans mon cul.. la préparation a été rapide.. j'ai vu réapparaitre son torse entre mes jambes.. j'ai senti sa queue, son gland se coller à mon anus.. il s'appuie sur mes cuisses.. ses yeux me fixent.. je saisis ses bras..

-attend Saïd! je ne veux pas être niqué.. je veux que tu prennes ton temps.. que tu aimes sentir ta queue envahir mon cul.. je veux de la douceur, de la tendresse.. et tu verras tu jouiras encore plus en me faisant l'amour..

J'ai vu dans ses yeux qu'il avait compris.. et quel plaisir j'ai eu de sentir sa grosse queue m'ouvrir doucement, s'arrêtant quand je poussais un petit cri.. criant plus fort quand le gland s'est installé.. et il n'arrêtait pas de me regarder en souriant.. et quand il s'est enfoncé en moi, m'ouvrant encore plus.. je serrais mon conduit sur cette bonne queue chaude et dure.. j'ai vu qu'il appréciait et ses petites couilles se sont collées à mes fesses..

J'ai passé mes mains derrière son cou, je me suis redressé pour lui prendre les lèvres, et aspirer sa langue qu'il m'a offert.. je jouais avec mon conduit sur sa queue, j'aspirais sa langue..

La vigueur qatari est revenue.. il a commencé à bouger en moi, il allait doucement même quand il la rentrait.. et il a accéléré.. je voyais bien qu'il avait chaud, malgré la clim, la sueur coulait de son front.. sa queue coulissait en moi facilement.. il allait de plus en plus vite, il avait des tics dans le visage, comme de petits rictus quand il donnait ses coups de reins.. et d'un seul coup il s'est bloqué.. et c'est lui qui a hurlé en se vidant en moi, s'écroulant dans mes bras, cherchant ma bouche, mes caresses et me dire je t'aime.. je sentais ses longues giclées chaudes se répandre en moi.. son corps a sursauté, sa tête sur la mienne.. il soufflait fort et j'avais refermé mes jambes sur son corps, le retenant prisonnier en moi.. sa queue encore dure..

Il a voulu bouger, mais je l'ai retenu.. il m'a regardé étonné.. d'un air de dire "tu veux quoi?", j'ai remis sa tête dans mon cou, lui faisant des bisous, le caressant.. sa queue ne débandait pas, je dirais même qu'elle reprenait vie.. il a dû le sentir, car il s'est remis à bouger lentement.. ça coulissait encore mieux avec tout le bon jus qu'il avait déposé.. la sensation devait être autre.. sans rien dire, mais en me fixant s'est de nouveau appuyé sur mes cuisses..

-tu veux que je recommence ? mais t'es un gourmand le français.. dit il en rigolant

-seulement si t'en est capable.. je ne voudrais pas te fatiguer.. dis je malicieusement

Il a encore pris son temps dans mon cul.. faisant claquer son pubis sur mes fesses, mais si vous aviez vu son sourire, ses yeux coquins quand il donnait ses coups de reins.. et naturellement cela a duré plus longtemps.. mais je voyais bien qu'il était content.. comme moi d'ailleurs!

Et j'ai eu droit à la deuxième rasade.. peut être moins importante que la première, mais aussi chaude..

Là il s'est retiré de moi, s'est mis de suite à quatre pattes..

-nique moi comme ça Fabrice.. je veux que tu fasses fort, comme un Prince qatari..

J'étais prêt depuis un moment.. mais j'ai caressé les belles fesses offertes.. passant ma langue dans cette raie profonde.. inondant l'anus qui s'ouvrait tout seul..

Et, après avoir entré mon gland doucement.. je l'ai niqué comme un qatari, enfin j'ai essayé.. mais à entendre ses cris..il devait aimer.. je l'ai redressé pour que ma queue s'enfonce encore plus en lui et que j'ai des bisous.. me saisir de sa queue qui était encore raide.. et je l'ai baisé en le secouant comme un prunier.. pour jouir longuement en lui, en criant tous les deux.. il s'est écroulé sur le lit, libérant ma queue..

Je me suis allongé à côté de lui.. pour le voir se tourner, m'offrir sa queue et venir lécher la mienne..

Mais il était déchaîné Saïd..

On a joui encore une fois, avant de revenir se faire des caresses et des bisous..

-tu vois dit il, j'aime bien niquer avec mes amis, mais ils ne font pas autant de câlins que toi.. on ne joue pas avec nos langues..

-faudra leur apprendre dis je en riant..

Il était songeur..

On a bu le café en mangeant ce qu'il y avait.. douche et j'étais prêt pour aller voir Jean Alexandre..

Je voyais bien qu'il ne voulait pas que je parte, il n'arrêtait pas de me faire des bisous..

-calme toi mon petit chéri.. on se voit tout à l'heure.. il faut que tu sois en forme pour rencontrer le Prince Ali et bien écouter ce qu'il aura à te dire..

-il va me dire quoi ?

-ah ça j'en sais rien mon ami.. mais que de bonnes choses j'en suis sûr..

-tu vas lui en parler à Jean Alexandre ?

Il avait quand même l'air inquiet..

-non on lui fera la surprise.. j'aimerais bien voir sa tête quand il va comprendre que je te l'ai vendu.. j'en rigole déjà!

-mais t'es vraiment un voyou! dit il en riant

-oui mais un beau voyou quand même ? non ?

-tu es le plus beau, le plus gentil.. comment veux tu que je t'aime pas!

J'avais peiné à me séparer de ce Prince.. c'était vraiment un cas.. plus âgé que mon petit Prince mais moins mature en fait.. Hakim avait su saisir sa chance et s'en sortir.. alors que Saïd pleurait dans son coin.. enfin tout ça devrait bien finir..

Quand j'ai retrouvé Jean Alexandre ce fût pour me faire chambrer..

-toi je vais te remettre dans l'avion rapidement, si ça continue tu vas baiser tout le royaume! allez raconte!

J'ai pas tout raconté.. je n'ai pas parlé des cauchemars.. mais j'ai vendu le Prince, je voyais bien qu'il était conquis..

-oui maintenant que tu le dis, alors sous ses airs de se foutre de la gueule de tout le monde, c'est un tendre.. alors t'as dû te régaler mon chéri.. t'aimes ça quand on fait son tendre dans tes bras..

-oh en plus il est bien fait, j'ai adoré sa peau douce et chaude.. ses mains quand elles te prennent la bite mon pote.. des coups à te faire jouir de suite.. et il a un sexe! oh il irait bien dans ton petit cul d'attaché d'ambassade tiens!

-ah ah t'oublies que j'ai son oncle à m'occuper..

-ben moi, à choisir je prends le neveu!

J'ai trainé un peu dans la ville, mais il faisait trop chaud, je suis rentré à l'appart de Jean Alexandre pour l'attendre.. en piquant une petite sieste sur son canapé.. au climatisé.. c'est pas mal!

J'ai pris une douche, fouillé dans sa penderie pour me trouver de quoi m'habiller beau.. et quand il est arrivé..

-oh mon pantalon et ma chemise te vont bien mon chéri..

-oui mais le boxer est à moi dis je en riant..

On se fait un câlin..

-je me prépare, car il faut être là-bas de bonne heure, le Prince Ali veut te voir.. pour parler avec toi avant de rencontrer Saïd..

Lorsque nous sommes arrivés dans la grande loge du Prince, il était déjà là.. entouré de sa cour.. on aurait dit des poules de luxe autour du coq.. quand on est entré, le silence s'est fait..

Ali est venu vers nous.. levant les bras..

-mes amis français sont là..!

On lui a fait le baise main devant sa cour .. ses yeux me dévoraient..

-bon les amis, j'ai une mauvaise nouvelle..

On se regardait inquiet..

-je ne pourrais pas voir le match avec vous.. je dois rencontrer votre Président dans la Tribune Officielle.. avec mon frère.. et après le match j'ai un dîné officiel également car votre Président repart rapidement.. alors tous les deux je vous demande de vous occuper d'Hakim et de Saïd, de ne pas les quitter de la soirée..

Je riais intérieurement en voyant la tête que faisait Jean Alexandre, en pensant qu'il allait devoir rester près de Saïd.. et que Ali ne devait pas savoir comment il m'aidait à piéger mon ami..

-avant qu'ils n'arrivent on doit parler Fabrice..

Il me prend par l'épaule et m'entraine à l'écart, je tourne le dos à tout le monde.. et je lui dis ce que je pense de Saïd, que sous ses airs durs, en fait il est paumé complètement, qu'il a peur que son oncle revienne le chercher, qu'il en fait des cauchemars et qu'il aime bien passer du bon temps avec les garçons, mais qu'il rentrera dans le rang en se mariant.. et qu'il n'attend que la bénédiction de son Prince favori.. et qu'il avait besoin d'être pris en mains..

-je m'en doutais un peu.. mais je vais lui annoncer de bonnes nouvelles.. son oncle a été écarté de toutes fonctions officielles, il ne s'occupe plus que de ses affaires.. donc il ne le verra plus lorsqu'il sera avec moi..

-mon Prince adoré, si tu pouvais le réconforter, lui faire comprendre que, s'il a un problème quelconque il peut t'en parler, t'appeler..

-t'en fais pas mon petit français, je sais les gérer ces jeunes Princes.. en trois jours Hakim a changé.. travailler, avoir des responsabilités l'ont changé.. et j'en suis ravi..

Il se penche à mon oreille

-et en plus on s'aime.. j'ai passé une nuit merveilleuse avec lui.. on a même parlé de toi.. dit il en riant.. alors cette nuit je te le confie.. je sais qu'avec toi au lit il sera très heureux.. j'aurais bien aimé être entre vous deux.. mais ne faites pas trop de folies.. quand on vieilli bientôt..

On rigole tous les deux..

-mais y'a quoi demain à part mon anniversaire? j'aurais bien aimé l'arroser comme on dit en France.. mais ici je ne sais pas ce qu'il faut faire..

-on t'a demandé de faire quelque chose ? non!.. alors demain si tu es avec Hakim, tu le suis, si tu es avec Jean Alexandre tu le suis.. pareil avec Saïd..

-donc y'a que moi qui sais rien..

-ça s'appelle une surprise mon petit Démon français! tiens voilà les frères..

On se retourne et les frangins entrent, Hakim tout sourire, mais on voit bien que Saïd semble gêné.. ils viennent faire le baise main au Prince Ali.. qui leur parle en arabe.. puis prend délicatement Saïd par l'épaule et l'emmène dans le coin où nous étions.. j'ai Saïd de face.. ses yeux fixent Ali, grands ouverts.. on entend rien de leur discussion, mais je vois les beaux yeux de Saïd s'assombrir, les larmes commencer à couler.. Ali parle toujours.. ils doivent se fixer tous les deux.. puis le sourire revient sur le visage de Saïd, la main du Prince Ali, caresse son visage, enlevant les larmes avec son pouce.. l'attire à lui et le serre contre son torse..

Ils reviennent vers nous..

-voilà, tout est réglé dit le Prince Ali.. le Prince Saïd travaille officiellement pour moi à compter de ce moment , il travaillera avec son frère qui le mettra au courant.. en attendant vous allez assister au match, puis ensuite j'ai réservé ma table au grand restaurant français où vous êtes attendus.. tu sais où c'est Hakim.. donc vous restez tous les quatre.. mais il est où Jean Alexandre ?

Il est en train de parler un peu plus loin.. Hakim va le chercher.. il vient vers nous tout sourire, ne sachant pas que le piège se referme sur lui..

-Jean Alexandre, tu n'as rien de prévu après le match ?

-non rien de particulier, à part dormir

-Alors les français, je vous confie mes deux Princes pour la soirée.. passer une bonne soirée et ne soyez pas trop sages..

Il éclate de rire.. moi également, car il faut voir la tête de Jean Alexandre..

-Hakim je t'ai confié aux bons soins de Fabrice.. ils vont bien s'entendre les deux autres ? demande le Prince Ali sans sourire..

-oh je pense mon Prince adoré.. deux beaux mecs ne peuvent que s'entendre..

Saïd et Jean Alexandre rivalisaient dans la couleur rouge.

Fabrice

nico.tendre@orange.fr

TOP AUTEUR 2021 FABRICE

Histoires de l'auteur :

Malek S1 | S2 | S3S4 | S5 | S6 | S7S8 | S9 | S10

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 2 Juin | 117 pages

Les nouvelles | 15 Pages

Gavé au zob Fabrice
Cruising mai 2024 Zebulxxx
Mes débuts Yhan13
Au feu rouge Sexysilver
Cocu Dej407
Le livreur L3vicura
Association Verdunois
Moi Hamiasamira Hamiasamira
Il maestro Fabiodimelano
Brigade de nuit Ceven-X
Pause déjeuner Beardy
Imprévu Petitloupcool
La punition Hagahuk
Le branleur de l'étang Fabrice
Les pieds... Zack

Les séries : 102 pages

Un Cul jouissif | 24 | +1 Cul jouissif
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19 | 20
21 | 22 l 23 | 24
Bénévolat en Australie | 6 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Dans ma librairie | 8 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Stagiaire | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15
Abandon total | 3 | +2 Balthazar
1 | 2 | 3
Au parloir | 2 | +1 Passif17
1 | 2
Les soirées de Mr le Comte 2 | 6 | +1 Fabrice
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Entre vrais mecs | 12 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
1112
Mon couple en main | 5 | +5 Jolecocu
1 | 23 | 45
Vengeance sur Hétéro | 18 | +1 Miangemidemon
1 2 3 4 5
6 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18
Panne de voiture | 3 | +1 Boydu69
1 l 2 | 3

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 145 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mai 2024 : 3 858 045 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : dimanche 5 février 2023 à 11:31 .

Retourner en haut