Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Premier épisode | Épisode précédent

Quand ton désir ...

4 | Devient amour

On a dîné en tête à tête, ses yeux riaient, il me regardait en coin en souriant! Il avait un air de défi. Je pense qu'il était en train d'imaginer ce qui allait se passer après, dans ma chambre!

-avec la viande, tu veux un verre de Bordeaux ? j'en ai une bouteille d'ouverte.

-je ne bois pas souvent de vin, me répond Sofiane, mais je te fais confiance!

Je lui sers un verre, un bon Bordeaux bien rouge, il le regarde dans le verre, me voit tremper les lèvres dans le verre, il en fait autant en me fixant et je le vois tousser.

-c'est fort ton vin! dit il mais c'est bon! tu veux pas me soûler quand même ?

-tiens c'est une idée ça! et après je fais de toi ce que je veux!

-alors je ne bois plus!

-t'es bête, au contraire je veux qu'on se souvienne tous les deux de ce que l'on va faire, de ce que je vais te faire, se sera notre secret mon bébé!

Il n'a pas répondu, mais j'ai trouvé qu'il mangeait plus rapidement…

On était nu tous les deux et quand je me suis relevé pour débarrasser, j'ai bien vu qu'il bandait encore le marocain!

Je suis passé derrière lui, l'entourant de mes bras.

-mais tu bandes encore! ça serait pas ton état naturel ? dis je en riant.

-oh tu peux te moquer, regarde t'es dans le même état!

Je l'ai pris par la queue, le tirant de la table, il s'est levé rapidement, obligé de me suivre et je me suis dirigé vers la chambre. Il a pris ma main, m'arrêtant.

-on y va maintenant ? il avait l'air inquiet.

Je l'ai pris dans mes bras, serré contre moi, fait un bisous.

-oui! viens on va s'allonger et discuter tous les deux, j'ai plein de trucs à te dire!

A moitié convaincu, vu son air, on s'est allongé sur le lit, m'enveloppant de ses bras, bassin collé au mien, nos queues raides se frottaient!

-je t'écoute mon chéri! qu'est ce que tu as comme secret à me dire ?

-j'ai envie de quelque chose Sofiane! dis je en le fixant.

-je sais tu me l'as déjà dit! dit il d'un air presque agacé.

-non pas ça, j'ai envie d'autre chose et il n'y a que toi qui peut me le donner!

Là j'ai vu qu'il était interrogatif, vu la manière dont il fronçait ses sourcils, et qu'il m'écoutait attentivement!

-voilà... mon beau marocain que j'adore! oh toi le rebeu de mes rêves, le rebeu de mes désirs, j'ai une envie folle de t'avoir tous les soirs avec moi… donc j'aimerais que tu viennes vivre avec moi, ici! Qu'on soit tous les deux tout le temps, que je te vois nu sans arrêt, que je puisse toucher ton gros zob quand j'en ai envie, te branler, te sucer, te caresser et t'embrasser bien sûr! J'aime tellement tes baisers, ta langue chaude et pleine de salive qui vient couler en moi quand tu me l'offres…

Son index est venu se poser sur mes lèvres.

-tais toi que je puisse te répondre voyou de banquier!

Ses yeux riaient, je voyais bien qu'il était heureux, qu'il était content!

-j'accepte mon voyou préféré, j'accepte de vivre avec toi, partager ton lit et être nus tous les deux tout le temps! J'ai goûté ta queue et j'avoue que ça m'a plu énormément, te boire c'est meilleur que ton vin rouge!

C'est moi qui l'ai fait taire en l'embrassant! Ce fut un long moment de silence, de caresses, de bisous, de jeux de langues, nos queues raides étaient collées l'une à l'autre et coulaient l'une sur l'autre!

-tu vois Jonas, mon bébé d'amour, je t'ai à peine menti tout à l'heure, ta queue c'était la deuxième que j'avais en bouche et la première… je n'avais pas aimé! et, quant à ce que tu tiens absolument à me faire ce soir et bien sache que mon cul n'a vu pour l'instant que ta langue!

Je l'écoutais religieusement et, tout ce que je retenais, c'est qu'il ne disait pas non!

-alors oui Jonas, oui je veux vivre avec toi, oui je veux que tu me niques car je sais que tu vas être doux, tendre et que tu veux que je prenne du plaisir, je ne sais pas si j'en aurais autant que toi, mais je te promets mon amour de tout faire pour te faire plaisir et t'aimer encore plus que maintenant!

On avait les larmes aux yeux tous les deux! Alors on a continué de s'embrasser, se caresser, se frotter, se regarder et se dire plein de "je t'aime", les yeux dans les yeux!

J'étais encore une fois ce soir là, l'homme le plus heureux!

On se faisait de petits bisous quand il m'a dit :

-je m'offre à toi bébé! fais moi crier!

Ce qu'il ne savait pas, c'est que j'avais tout ce qu'il fallait pour adoucir le petit trou de rebeu récalcitrant, tout était dans la table de nuit!

Je ne me suis pas précipité comme un sauvage!

J'ai fait mon amoureux, ma salope dans ses bras, je l'ai chauffé comme c'est pas permis et je voyais bien qu'il se posait des questions quand j'ai quitté ses lèvres pour descendre sur son torse et martyriser ses beaux tétons qui pointaient!

Le faire gémir, râler sous les coups de langue et de petites morsures. Puis les embrasser pour descendre sur ses abdos durs, les lécher, voir que son nombril est caché par son gros zob qui repose, bien large, bien dur, le méat grand ouvert laisse couler sa mouille claire. Je fais des bisous autour, je descends vers les couilles, que je hume, je respire, m'énivrant de son odeur de rebeu en rut! J'embrasse les couilles, j'embrasse le gros sgeg en remontant mes bisous vers le gland, que j'embrasse également.

Mes mains caresses ses cuisses musclées, chaudes et lisses d'un duvet noir. Je passe mes mains sous les cuisses pour les lui faire remonter en continuant d'embrasser son zob, et descendant vers les couilles.

Je soulève ses cuisses, les repousse vers lui, je l'entends souffler rapidement, les cuisses remontent en s'écartant et j'ai devant les yeux cette belle raie imberbe de mon amour de rebeu!

Ma langue descend des couilles et la pointe touche le début de la raie ouverte, l'anus n'est pas loin, je vois qu'il pousse déjà, le faisant palpiter!

Mais c'est qu'il en veut mon rebeu macho!

Je suis excité comme à mon premier cul, mon premier mec! Il me revient ce petit mec que j'avais dépucelé du cul dans mon lit et qui avait gueulé comme un malade!

Et ma langue touche l'anus, cette peau douce et chaude, humide, les plis s'enlèvent et ça devient un anus rond et lisse!

J'écarte le plus possible les belles fesses dures et j'arrive à poser mes lèvres sur l'anus, activant ma langue comme un petit marteau piqueur!

Les gémissements ne se font pas attendre, je vois ses mains venir m'aider pour ouvrir encore plus les fesses!

Je suis heureux, il s'offre mon rebeu!

J'ai bouffé du cul du rebeu pendant longtemps, tout le temps qu'il a fallu pour que le trou s'ouvre légèrement, que ma salive coule en lui et qu'il gémisse encore et encore, marmonnant des mots sans suite, en fermant les yeux!

Et j'ai attaqué avec mes doigts, titiller le petit trou qui s'ouvrait un peu plus, en mouillant bien mon doigt, je rentre la première phalange de l'index, je sens son sphincter se contracter dessus, je le laisse s'habituer… j'enfonce jusqu'à la deuxième phalange, il rugit et son rugissement se transforme en plainte quand il sent mon doigt lui caresser sa paroi! Lentement, doucement, appréciant chaque millimètre et je fais glisser tout l'index en lui, cherchant à le caresser encore plus profond.

Pour tendre son cul il le tend, ses mains l'ouvrent bien, je commence à faire quelques lents va-et-vient dans ce petit cul serré, rien que pour l'entendre gémir, je jette un œil, il a les fermé les yeux!

Je sors mon doigt complètement et, avant que le petit trou se referme j'enfonce à nouveau mon doigt rapidement, lui faisant pousser un petit cri de surprise! Mais je le vois pousser, chercher à s'ouvrir encore plus!

J'ajoute ma langue au doigt, je fais couler de la salive, retire mon doigt, le couple et le renfonce dans le trou qui se contracte cette fois, il geint très fort! J'enfonce, je force, je perce avec mes deux doigts que j'écarte dans son conduit, essayant de le caresser à deux endroits en même temps!

Il respire fort, mais tend toujours son cul!

Je fais des va-et-vient rapides et je vrille mes doigts lui arrachant encore des petits cris, les yeux fermés en faisant des grimaces!

Je vais de plus en plus vite, vrillant, tournant mes deux doigts et l'anus reste ouvert quand je les enlève! Oh pas longtemps et je reviens le faisant crier encore!

Mes deux doigts en lui, je me penche au-dessus pour atteindre la table de nuit, d'où je sors un tube de gel! Ses yeux inquiets suivent mes mouvements.

Je libère son trou qui se referme.

J'ouvre le tube et en fait couler juste au dessus de l'anus, je sais que c'est froid, il crie en riant!

Aussitôt je reviens étaler ce gel sur l'anus, enfonçant une phalange de temps en temps, ça glisse de mieux en mieux! J'en remets, j'étale, je fourre d'un doigt puis deux le gel à l'intérieur de son conduit, tartinant le plus possible et là le petit trou reste ouvert! Oh pas de quoi laisser passer ma queue sans problème, mais c'est déjà un bon début!

Si on faisait un essai!

Tout en continuant de le doigter avec le gel, je m'enduits la queue au maximum, la tartinant bien!

En m'appuyant d'une main sur sa cuisse, je me penche au-dessus de lui, présentant mon gland sur son anus semi-ouvert. Il ouvre les yeux, me regarde, je lis l'inquiétude dans ses yeux, je rends mes yeux le plus doux possible, mon autre main se pose sur l'autre cuisse et je commence à me redresser, mon gland appuie bien sur son entrée, avec le gel je sens que ça glisse lentement. Il me fixe toujours, il grimace, sa bouche s'ouvre sur un grand "O" sans son!

Mon gland entre lentement, écartant le sphincter lentement et il se referme dessus! J'aime la chaleur, la dureté de ce cul qui déjà serre la moitié de mon gland!

Je vois la sueur couler de son front!

J'appuie encore sur l'anus, la pénétration continue, on se fixe, il grimace encore plus, une vilaine grimace qui me donne envie de rire!

Et mon gland avance, ouvrant bien son cul de rebeu puceau!

Qu'est ce que je suis fier à ce moment d'être la première bite qui entre dans ce petit cul!

Mais mon cœur d'amoureux se serre de voir les grimaces qu'il fait, la sueur qui coule, les gémissements qui sortent de sa gorge! Il a fini par fermer les yeux!

Je pousse légèrement, mais avec le gel le gland entre, enfin fini d'entrer! C'est toujours le plus dur à supporter!

Il rouvre les yeux et hurle! ça doit le brûler, le déchirer, mais je ne bouge plus le laissant se familiariser avec ma belle queue qui palpite! Son sphincter me serre très fortement.

Je fais glisser ses jambes de chaque côté de ma tête, entre ses genoux et je m'avance vers lui comme si je voulais l'embrasser et ma queue poursuit son voyage, visitant ce nouveau conduit qui n'a jamais vu d'intrus!

C'est chaud, c'est doux, mon gland frotte le conduit, j'ai plein de sensations qui arrivent et je le vois rouvrir les yeux, me fixer, son sourire revient comme s'il était étonné!

J'ai poursuivi mon chemin jusqu'à ce que mes couilles se frottent à ses fesses et qu'il le sente bien!

On a soupiré tous les deux!

Je l'ai pris par le cou et fait avancer sa tête vers la mienne pour l'embrasser tendrement!

-t'es un amour Sofiane! je t'aime tu peux pas savoir!

Il me sourit et va pour dire quelque chose, mais je le coupe :

-maintenant je vais te faire l'amour, je vais te niquer mon beau rebeu, je vais te baiser et tu en redemanderas!

Il m'a fait son petit sourire narquois comme s'il disait "ça ça m'étonnerait!".

Et j'ai commencé à bouger en lui, doucement, de petits coups de reins qui se voulaient secs, mais avec le gel ça coulissait bien! Il gémissait quand je me retirais et criait quand je revenais!

J'ai accéléré lentement, pour prendre une vitesse de croisière, je sortais presque toute ma queue, ne laissant que le gland et rentrais en faisant claquer ses belles fesses, il râlait, gueulait, criait pour me dire dans un cri :

-Plus vite Jonas, plus vite!

Là c'est moi l'étonné, mais j'ai accédé à ses désirs!

Bien appuyé sur ses cuisses ouvertes, je regardais mon sexe faire ses voyages et j'accélérais, la sueur me coulait du front et tombait sur lui! Il avait fermé les yeux, se mordait la lèvre et encaissait mes coups de reins qui n'avaient plus rien de tendres!

Je me suis arrêté sans sortir de lui, je l'ai fait se retourner pour qu'il se mette à quatre pattes, le saisir aux hanches et l'enculer comme une nouvelle salope, comme il me faisait, pour le relever, le coller contre mon torse, lui mordre la nuque, il m'offre ses lèvres, on s'embrasse comme des malades, ma main vient prendre son zob!

-j'ai mal mais c'est tellement bon Jonas! branle moi comme je te fais tu vas voir comme ton mâle rebeu donne du bon jus et après tu me rempliras mon cul!

J'ai accédé à son désir, je l'ai branlé avec force, sentant ses belles fesses dures écraser mon sexe bien fiché en lui! Plus je le branlais plus il serrait des fesses et, quand il a joui c'est en poussant un hurlement de fou, me mordant la joue, m'embrassant, me donnant sa langue, attrapant la mienne, la léchant, gueulant, rugissant avant de se calmer et lâcher ma queue en lui!

Je ne lui ai pas laissé le temps de respirer, je l'ai poussé en avant, repris ses hanches et je l'ai niqué! Niqué comme un chef! Un mâle!

Il tendait son cul, s'offrait encore plus et j'ai joui! J'aurais bien aimé voir la quantité car cela a duré longtemps, c'est lui qui gémissait encore et encore!

Quand il a senti que j'avais terminé, il m'a entraîné sur le lit, toujours en lui!

-reste comme ça bébé! fais la bouger que je la sente me toucher partout!

J'embrassais sa nuque offerte, le couvrant de baisers, en faisant bouger ma queue encore raide en lui!

Je m'allonge bien sur lui, ramène ses jambes qui referme son cul sur ma bite!

-je resterais bien comme ça mon bébé! t'as un cul magnifique, chaud et doux! c'est vraiment un cadeau que tu m'as fait!

-tu sais maintenant je te comprends mieux quand tu cries lorsque je te baise! Si tu as les mêmes sensations que moi j'ai eu, je comprends tout!

Je suis resté fiché en lui, on ne disait plus rien, j'ai recommencé des va-et-vient! Il a soulevé son petit cul en souriant et je lui ai donné une deuxième tournée! Plus douce, plus pénétrante, plus amoureuse et il s'est offert encore! J'ai joui encore de longues giclées chaudes sous ses gémissements!

On a repris notre souffle, je suis sorti de lui doucement, il s'est retourné a plongé sur ma queue et s'est mis à la lécher en me fixant, tout sourire!

-mais c'est que mon beau rebeu fait sa salope maintenant! tu vois une bite de céfran dans ton petit cul et ça change un homme!

Il rigole en passant sa langue partout, aspirant, suçant, pour revenir dans mes bras me dire qu'il m'aime, qu'il m'adore!

-j'ai encore un truc à te demander mon rebeu préféré!

Il me regarde, les sourcils froncés

-qu'est ce que tu vas encore inventer céfran de malheur ?

Je rigole en lui faisant un bisou.

-juste que tu me fasses l'amour à la façon rebeu comme tu le fais si bien!

-ah! ça c'est pas un problème et ton petit cul est si accueillant mon chéri!

-oui, je sais, mais… car il y a un mais!

Il me regarde, sourire crispé, ses yeux disent "tu vas m'inventer quoi encore ?"

-je veux que tu me bouffes le cul avant de me niquer façon rebeu! je veux sentir ta langue me fouiller, et m'inonder de salive!

-je peux mettre du gel si ça te fait mal!

-non je veux ta langue voyou!

-vos désirs sont des ordres mon maître… pour seulement la soirée!

Il éclate de rire en se jetant sur moi, me retourne sur le ventre, soulève mes fesses, me faisant mettre à quatre pattes, ses mains ouvrent brusquement mes fesses et je sens ses lèvres arriver dans la raie, sa langue entre action, sa salive se répand, il me claque les fesses de plus en plus fort, me faisant crier!

-faut attendrir la viande le céfran! t'es crispé!

Sa langue est entrée en moi, ses lèvres sur mon anus ouvert, son doigt est venu me fouiller, caresser le conduit et tout ça en prenant son temps!

Quand j'ai senti ses mains me prendre aux hanches, son gland se trouvait déjà sur l'ouverture!

-pas de gel pour le céfran salope! ça s'ouvre tout seul le cul d'une salope!

Il n'a donné qu'un coup de reins, me faisant me redresser en gueulant de toutes mes forces, il m'a bloqué dans ses bras, sa bouche sur ma nuque!

-j'aime quand tu cries comme la salope qui est en toi mon beau céfran que j'aime! ah tu veux que je viennes vivre avec toi! Je vais te niquer tous les soirs, tous les soirs je vais remplir ton petit cul de salope! tu me demanderas grâce, je serais ton maître, tu seras mon esclave!

Tout en parlant il faisait voyager son gros sgeg dans mon conduit, faisant claquer son pubis sur mes fesses.

Après m'avoir fait des bisous, il a pris ma queue en main, a commencé de me branler.

-t'as encore du jus le céfran ? j'aimerais beaucoup qu'on jouisse ensemble, t'es capable de faire ça le céfran ?

-ça va dépendre de la douceur de ta main, de la tendresse de ton gros zob mon rebeu préféré!

Nos lèvres se sont jointes, les langues ont joué ensemble, longuement, les soupirs sont arrivés, les corps se sont tendus, mes fesses serraient bien son sgeg qui bougeait quand même, c'est lui qui a envoyé la première giclée en serrant ma queue, ce qui m'a fait jouir et sa langue me donnait sa salive!

Mais il n'arrêtait pas de me remplir, je sentais son jus se répandre en moi, pendant que le mien s'échappait! On râlait tous les deux, les langues emmêlées!

Quand les sources ont été tari, on était en sueur, collé l'un à l'autre!

On a commencé à rire en se séparant, sa queue sortait lentement, il s'est relevé du lit et m'a entraîné sous la douche!

je n'avais jamais pris de douche si sensuelle! Il était devenu un vrai bisounours, ses yeux brillaient encore plus! J'ai reçu et donné mille caresses, mille bisous, les doigts allaient maintenant dans tous nos trous, juste des caresses, juste de l'amour, du vrai amour accompagné d'une tonne de tendresse!

On est retourné se coucher , il m'a pris dans ses bras, m'a fait un bisou des plus tendre, m'a relevé la tête pour que je le regarde :

-tu pourras te vanter de m'avoir rendu heureux mon amour!

Moi! J'étais heureux d'avoir rendu un rebeu heureux! Et c'est pas fini…

Fabrice

nico.tendre@orange.fr

Suite de l'histoire

TOP AUTEUR 2021 FABRICE

Histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 1er Sept. | 74 pages

Les nouvelles | 31

Travestie soumise Natravcha
Ami d'enfance Mooner
Rentrée des profs Kurt
Pipe au parking Jlille
Beaux brésiliens Loyxxx
Comme une meuf Sunrisefem
Le dilemme Antocoquin
L'apprenti & les 2 éphèbes Yannick
Un prof à la fac Passif17
L'arbitre de football Campagnard
Meilleur pote TBM Alex
Isaac Isaac44
Eté provençal Plume Gay
Le Minet Parisien Gauthier
Devenir un déchet Subdaddy
Fantasme Weell59
Un bon placement Bouleetbite
Première sodomie Romain_c
Mon dépucelage en extérieur ChaudH24
Devenir chienne Jolecocu
Initié par mon cousin Alex
Paradis en Enfer PandaViril
Entrepreneur Mattadispo
WC de l'autoroute Fantasio517
Bite d’âne Meetmemz
Père et fils Meetmemz
Macho à la salle de sport Meetmemz
Le vrai métier de mon père Meetmemz
Emprisonné par un camionneur Meetmemz
Cours de soutien Meetmemz
La revanche du majordome Meetmemz
12 Sept., +177 pages en Avant-première

Les séries : 43 pages

Massage | 2 | +1 Franck
1 | 2
Bonne pute | 5 | +1 Balthazar
1 | 2 | 345
Maxime au kebab | 3 | +1 Solo
1 | 2 | 3
Sur une île déserte | 3 | +1 Meetmemz
1 | 23
Descente aux enfers | 2 | +1 Lopsa33
1 | 2
Un Cul jouissif | 17 | +2 Cul jouissif
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6789101112 | 1314 | 15 1617
Cristian et Paul | 2 | +1 C&P
1 | 2
Job d'été très formateur | 2 | +1 Romain_c
1 | 2
Amitié austro-galloise | 2 | +2 VolTigeur
1 | 2
Les lettres de Paul | 5 | +2 Plume-Gay
1 | 2 | 3 | 45

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Août 2023 : 3 866 045 pages vues !

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mercredi 28 juin 2023 à 12:43 .

Retourner en haut