NEWS :
13 Juin

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

103 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Saison 1 | Saison 2 | Saison 3Saison 4Saison 5 | Saison 6 | Saison 7 | Saison 8Saison 9

Premier épisode | Épisode précédent

Malek - Saison 10 - Problèmes de famille

Chapitre 14

Le réveil ne fût pas comme d'habitude, les frangins étaient tendus et cela se voyait. Comme Hassan qui semblait désemparé, seul Michaël essayait d'être comme à l'accoutumé, mais il n'y avait pas beaucoup de discussions.
Plus ils se rapprochaient du lieu de rendez-vous avec belle maman et beau papa, plus Malek et Djamel étaient stressés. Djamel était venu se réfugier près de Malek, le prenant par la main et Michaël voyait qu'il la serrait. Alors Michaël a pris Hassan sous son aile pour essayer de le réconforter.

Le sourire de belle maman les a rassuré un peu, ils lui ont souri timidement et elle a eu un petit mot gentil pour chacun des frères, et de conclure :
-vous en faites pas les garçons, je suis certaine que tout va bien se passer! Vous dites que votre père est un grand têtu mais Malek tu me connais dit elle en lui souriant.
Mais Malek avait des doutes, il n'avait jamais pu parler avec son père, avec lui il fallait l'écouter et obéir à tout ce qu'il voulait. Jamais il ne s'est occupé de leurs désirs ni de leurs envies et leur mère était sous son emprise totale. Elle dépendait de lui pour tout.
Les frères étaient devant en montant les marches, s'arrêtant au deuxième et montrent la porte.

D'un pas décidé belle maman s'avance et frappe à la porte. C'est le silence, puis on entend des pas, la porte s'ouvre sur une femme en longue djellabah d'appartement, une femme vieillie par les années, ridées, mais des yeux clairs lumineux, elle les observe étonnée, mais quand elle voit ses enfants, les larmes coulent de ses yeux, avant qu'elle ne dise quelque chose :
-bonjour madame, je suis la mère de Michaël, l'ami de Malek ici présent, nous aimerions rencontrer votre mari monsieur Mohamed.
-mon... mon mari ? mais il le sait ?
-non mais j'aimerais bien le rencontrer pour parler.
On entend une voix venant du fond de l'appartement qui parle en arabe et qui doit demander ce qu'il y a.
-Mohamed, tu peux venir on te demande répond la mère en français.

Un silence se fait, Djamel se serre contre son frère et le père fait son entrée.
Homme d'une bonne cinquantaine d'années, légèrement enrobé dans sa longue djellabah, les cheveux poivre et sel en bataille, pas rasé, les yeux noirs perçants et arrogants les toisent et l'ont voit quand même l'étonnement quand il aperçoit ses fils :
-tiens les pédés se sont retrouvés clame t-il en éclatant de rire, il regarde Belle maman, et vous êtes qui?
-on peu entrer, je n'aimerais pas que vos voisins nous entendent trop quand même, répond belle maman en avançant dans l'appartement, faisant reculer la mère et le père, surpris.

La porte refermée, elle le toise :
-monsieur Mohamed, si je tiens à vous rencontrer, vous et votre femme c'est pour parler de nos enfants et de leur vie, je pense que vous avez envie de savoir qu'ils sont en bonne santé et que leur vie, malgré un manque de parents, n'est pas si mauvaise que ça. Malek ici présent travaille dans la société de mon mari et est apprécié pour son travail et sa gentillesse. Certes votre fils aime le mien, mais monsieur Mohamed qu'y pouvons nous ? Rien, sinon les aider et mettre au fond de sa poche nos à priori. Ils sont nos enfants et nous avons le droit et le devoir de les aider et surtout pas de les mettre à la rue, comme vous semblez l'avoir fait avec Djamel d'après ce qu'il m'a raconté, heureusement qu'il a retrouvé son frère, cela lui a évité de faire de mauvais rencontres la nuit dans Paris.
-vous entrez chez moi, on ne se connait pas et vous venez me donner des leçons de morale et comment savoir élever mes enfants ? Vous ne manquez pas d'air chère madame, j'ai eu quatre enfants et deux sont pédés alors…
-alors vous avez de la chance ils auraient pu être homosexuel tous les quatre! C'est bien la raison comme je vous disais qu'il faut aider ceux qui en on besoin.
-je ne veux pas de pédés à la maison.
-déjà, dit belle maman en avançant d'un pas vers Mohamed venant presque le toucher, vous arrêtez d'être vulgaire comme ça à traiter vos enfants, je dis bien VOS enfants monsieur Mohamed. Vous pourriez parler de gays ou d'homosexuels, mais pas de pédés devant moi!
-ah ah si vous avez les oreilles fragiles fallait pas venir ici! Je suis chez moi, je parle comme j'en ai envie et ces… (il regarde ses enfants) bouffons ne méritent pas qu'on les aide! Ils peuvent aller où ils veulent, je m'en fout complètement!

Un silence se fait.
-et si l'on demandait à leur mère ce qu'elle en pense ?
-ma femme pense comme moi madame, c'est pas la peine!
-mais monsieur Mohamed, vous savez quel est le pays qui vous a accueilli, nourri ? Ici comme vous dites tout le monde a droit au chapitre et peut dire ce qu'il veut! Alors je m'adresse à vous madame, en tant que mère, comme moi, vos enfants ne vous manquent pas ? vous n'êtes pas heureuses de les voir? Vous n'avez pas envie de les prendre dans vos bras ?

Comme si la scène avait été répétée, Djamel et Malek s'avancent et leur mère fond sur eux pour les prendre dans ses bras et les embrasser en pleurant, si bien qu'ils sont trois à pleurer et tous les autres, sauf belle maman, ont des larmes dans les yeux, car elle, elle fixe Mohamed pour graver en elle l'étonnement qu'il manifeste.
Il parle sèchement à sa femme en arabe qui ne répond pas, alors il veut s'avancer vers elle menaçant, mais il y a belle maman devant lui qui ne bouge pas, et là il n'ose pas la bousculer cette bourgeoise!

Et c'est la mère qui prend la parole, personne n'aurait cru qu'elle en aurait été capable.
-Mohamed, ça suffit, ces gens ont raison, ils sont nos enfants et depuis toutes ces années Malek m'a beaucoup manqué, je pense souvent à lui mais tu as supprimé son numéro dans mon portable et tu m'as interdit de l'appeler! Alors maintenant que cette dame vient d'expliquer la situation, j'ai décidé, et toi tu feras ce que tu veux, de les revoir tous les deux et de les accueillir ici à la maison. Si tu ne veux pas les voir, pas les entendre raconter leur vie eh bien tu peux partir!
Elle n'avait pas élevé la voix, c'était clair et net et comme elle ne devait pas avoir cette habitude de faire de si longues tirades, Mohamed est resté la bouche ouverte, les bras ballants.
On sentait bien qu'il était désemparé devant le front de ces deux femmes!
Belle maman en profite, regarde la maman de Malek, lui fait un clin d'œil, prend Mohamed par le bras :
-j'aimerais vous parler de mère à père en particulier Mohamed, si vous le voulez bien, la cuisine c'est par où ?
Il est bien obligé de suivre, et la porte de la cuisine se referme.

Malek regarde son père, lui serre la main et se penche pour écouter ce qu'il va dire :
-je crois qu'elle va sortir sa botte secrète qu'on ne saura jamais Michaël.
Ils sourient tous les deux, et Michaël prend Hassan pour le serrer contre lui :
-ça va p'tit mec ?
-j'en peux plus oui! Elle est ouf ta mère! Je sais pas ce qu'aurait fait mon père si elle lui avait parlé comme ça!
-ah parce que tu veux qu'elle aille le voir ?
-non non laisse moi gérer ça avec eux, je pense que ne je n'aurais pas trop de problèmes !
La maman de Malek le caressait partout, le tâtant, l'embrassant et ils parlaient tous les trois gentiment en pleurant encore.
Michaël surveillait la porte de la cuisine qui restait obstinément fermée, on entendait des murmures, une discussion étouffée, mais pas d'éclats!

Malek a présenté Michaël à sa mère, qui l'a pris dans ses bras, serré contre elle et lui a fait des bises.
-t'es un beau garçon Michaël, eh bien ça va me faire un cinquième garçon!
-je crois madame que vous allez en avoir un sixième, Hassan qui je crois vous avez déjà rencontré ?
-oui disons que j'avais l'habitude de le voir avant dans d'autres positions, ces chenapans! dit la maman en riant quand même, mais ton père n'a pas pris ça de la même façon et ils ont dégusté les garçons, viens là Hassan.
C'était bien la mère de famille qui prenait ses enfants sous on aile et pardonnait tout!
Contente de retrouver tout le monde.
-eh vous monsieur, vous ne dites rien ? dit-elle en s'adressant à beau papa.
-que voulez vous que j'ajoute, avec une femme qui n'arrête pas et des gamins intenables! Mais ce que je peux vous dire madame, c'est que je suis heureux de les connaître tous les quatre, les deux derniers depuis peu, mais les deux autres travaillent avec moi et je viens de leur offrir une belle situation pour l'avenir et je sais qu'ils sont sérieux, Malek peut-être un peu moins, il n'arrête pas de me contredire!
Malek le regarde étonné et subit les foudres du regard de sa mère qui ne voit pas Michaël rire.
-mais c'est lui beau papa qui me cherche tout le temps alors faut bien que je me défende! heureusement qu'il y a belle maman pour me soutenir!
-il a raison madame dit Michaël, mon père adore Malek mais n'arrête pas de chercher à l'agacer et lui il marche à tous les coups, alors mon père est un grand enfant ça l'amuse!

Soudain la porte de la cuisine s'ouvre, belle maman fait son entrée, tout sourire, suivie de Mohamed qui a le sourire également.
-voilà tout est réglé les enfants, chéri tu m'as bien dit que ton surveillant ou portier ou je ne sais plus partait en retraite la semaine prochaine ?
-oui celui qui ouvre la barrière aux camions, pourquoi ?
-tu as quelqu'un pour le remplacer ? parce que Mohamed aimerait bien changer de travail ce qu'il fait lui donne trop mal de dos en vieillissant, eh oui comme tout le monde!
-eh bien son fils Malek lui dira ce qu'il faut faire pour postuler, puisque cela va être son nouveau job et c'est lui me dira ce qu'il pense des compétences de son père pour l'embaucher!
Ah elle avait bien retourné la situation belle maman voilà que le sort du père était entre les mains du fiston!

-Je n'ai pas grand chose à vous offrir dit la maman de Malek, mais je peux vous faire un thé si vous voulez ?
-avec plaisir madame dit belle maman.
-Mohamed, installe les dans la salle à manger et sort les tasses s'il te plait.
Il était dépassé le papa et obéit à sa femme.
Ils ont tous bu le thé en parlant de tout et de rien, mais c'est la maman qui organisait maintenant, quand viendraient ils manger à la maison ? Où vivaient ils ? Qu'allaient faire Djamel et Hassan ?
C'est Michaël qui a pris la parole :
-madame cela me fera un immense plaisir de venir avec Malek, mais pas avant la semaine prochaine, nous avons trouvé du travail pour Djamel et Hassan qui commencent lundi dans un restaurant près de chez nous, nourris logés tous les deux et nous, nous avons notre travail également!
-eh bien mes enfants on verra ça un week-end, de toute façon maintenant on s'appelle, Djamel tu donneras le numéro à ton frère et à Michaël!
-je vous donnerais le mien également dit belle maman car je pense qu'on se reverra, j'adore votre thé!

Si les mères s'entendaient, le père était foutu!
Ils sont allés manger dans un restaurant près du domicile des parents de Michaël.
Les parents de Malek ont décliné, disant qu'ils avaient à parler tous les deux, enfin c'est surtout la maman qui a dit ça en regardant son mari!
Ils sont repassés par l'appartement de belle maman pour parler tranquillement et qu'elle puisse recevoir toutes les bises qu'elle n'avait pas pu recevoir auparavant!
Les frangins en pleuraient encore!
Ils parlaient tous en même temps tellement ils étaient heureux, mais on refusé de rester dîner et comme a dit Michaël à l'oreille de sa mère :
-je crois que les frangins ont envie qu'on se retrouve tous les quatre ce soir.
-eh bien passez une bonne soirée mes enfants!

Lorsqu'ils sont rentrés, Djamel a accaparé les genoux de son frère, le serrant contre lui et lui parlait à l'oreille, ils se sont remis à pleurer tous les deux!
Hassan est donc venu sur les genoux de Michaël :
-on va pas pleurer tous les deux hein ? demande Hassan en souriant.
-bah non, ou alors de bonheur! t'a vu comme ils sont heureux les frangins que tout ce soit bien passé quand même!
-ta mère est extraordinaire dit Hassan, je ne sais pas comment aurait réagi mon père!
-ne dit pas ça devant elle Hassan! dit Michaël en riant. Eh bien une nouvelle vie va commencer pour vous et pour nous également!
-pour nous oui, mais pourquoi pour vous ?
-ben maintenant c'est moi qui me retrouve à me faire adopter par un beau papa bougon et une belle maman adorable!
-pour ce qui est du bougon tu sais les dresser déjà! dit Hassan en riant.
Ils rigolent tous deux.
Ils ont dîner de peu de choses, ils n'avaient pas faim, juste envie d'aller au lit, se réfugier dans les bras les uns des autres.

Quand Malek est venu se blottir contre Michaël, il lui fait un bisou :
-quelle journée quand même!
-alors heureux mon tunisien parisien d'avoir fait des bisous à sa maman ?
-tu peux te moquer mais oui j'ai souvent pensé que cela ne m'arriverait plus jamais tu sais!
-oui mais tu savais pas que ton petit frère allait révolutionner tout ça en se faisant surprendre! dit Michaël en riant.
-et que ta mère, ma belle maman adorée entre en piste, elle est magistrale quand elle s'y met, mais on ne saura pas ce qu'ils se sont dit dans la cuisine!
-et tu sais franchement on s'en fout! le tout c'est que ça soit réglé! Mais tu vas avoir une sacrée responsabilité toi, pour faire embaucher ton père!
-oui mais ton père m'a dit que c'était réglé, mais qu'il fallait que je fasse comme si c'était quelqu'un d'autre et lui montrer que je prends mon travail au sérieux!
-t'es cerné mon pauvre chéri! dit Michaël en lui faisant un bisou.
-je t'aime tu sais! dit Malek en frottant son nez au sien, je suis sûr que je vais être plus serein maintenant que j'ai retrouvé mes parents, mon petit frère, bon il reste les deux autres frères, mais avec ma mère cela devrait bien se passer, et tu sais pas mais je suis tonton en plus, ils ont des enfants, des petits enfants!
-tonton Malek, ça te va pas mal!
-tonton Michaël c'est pas mal non plus!
-mais j'suis pas leur tonton moi! dit Michaël.
-si puisqu'on est pacsé!
-oui, mais tu vois mon chéri que j'adore, que j'aime, tu ne crois pas que ce serait mieux si par exemple, je te fais une proposition ?
-une proposition ?
-tu te souviens quand on s'est pacsé, je t'ai dit que c'était comme nos fiançailles, alors il serait peut-être temps de changer de statut mon chéri ?
-tu veux dire…
-Malek est ce que tu veux m'épouser et devenir mon mari ?
-et toi le mien ?
-si tu dis oui, c'est comme ça que ça se passera dit Michaël en riant.
-bien sûr mon amour que je le veux, que je le désire de tout mon cœur et enfin j'aurais mes parents à un grand repas! Mais tu crois pas qu'Abdallah va dire qu'on les copie ?
-on va les laisser se marier et on le dit après, pour l'instant ce sera notre grand secret mon bébé d'amour!
-j'adore les secrets avec toi, touche mon zob il est d'accord! On se fait un petit 69 pour fêter ça ? demande Malek en tripotant la queue de Michaël, je trouve que t'es bien tendu ce soir mon chéri!
-oui on attendra que les enfants soient partis habiter chez Romain pour qu'on recommence à crier tranquille!
Malek rigole en plongeant sous les draps, tourne son corps pour offrir son beau zob, bien raide, bien dur, comme gourmandise à son chéri qui allait devenir son mari bientôt!

Une nouvelle page de leur histoire se referme.

Fabrice

nico.tendre@orange.fr

TOP AUTEUR 2021 FABRICE

Histoires de l'auteur :

Malek S1 | S2 | S3S4 | S5 | S6 | S7S8 | S9 | S10

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 2 Juin | 117 pages

Les nouvelles | 8 Pages

Balèze Gill
Mon cousin, mon mec Ascavtrln
Petit bourgeois Coolsexe
Pissotières de l'autoroute Fabrice
Poupée Gonflable Fabrice
Viens recevoir ta punition Fabrice
Canon mais timide Meetmemz
Guet-apens Meetmemz

Les séries : 102 pages

La horde sauvage | 8 | +2 Fabrice
Saison 1 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Les contes fantastiques | 2 | +2 Archangeru77
1 | 2
Bilal | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Le quaterback | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre frères rebeus | 8 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 78
Les jumeaux et leur père | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15
16
L’ensemenceur | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 103 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mai 2024 : 3 858 045 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mardi 30 avril 2024 à 07:54 .

Retourner en haut