NEWS :
13 Juin

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

103 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Saison 1 | Saison 2 | Saison 3Saison 4Saison 5 | Saison 6 | Saison 7 | Saison 8Saison 9

Premier épisode | Épisode précédent

Malek - Saison 10 - Problèmes de famille

Chapitre 5

Le repas terminé, Malek, son frère et Michaël se sont installés au salon dans le grand canapé.

Djamel voulait les avoir à côté de lui pour raconter toute son histoire.

-je vous ai dit que j'avais arrêté l'école et que je traînais dans le quartier, c'est là que j'ai d'abord fait la connaissance d'Hassan qui, comme moi traînait. On a fait quelques conneries vous vous en doutez, mais on n'a jamais été pécho par les keufs!

-on dit arrêté par la Police Djamel, dit Malek durement.

-laisse le s'exprimer comme il a envie, de toute façon on comprend non ? c'est le principal! intervient Michaël.

-durant ce temps on a fait la connaissance de mecs qui vendaient du shit, ils voulaient nous en vendre, mais comme on avait pas de fric, c'est tourné court et de toute façon ça nous intéressait pas des masses. Et Mourad, c'est le boss du coin, a fait son apparition, il nous a paru sympa et nous a demandé si on voulait gagner du fric, tu penses qu'on a dit oui sans savoir ce qu'on allait faire. On a commencé par faire les Chouf, pardon on a surveillé ceux qui venaient dans la cité, on touchait un peu de fric, puis on est passé vendeur, là on était à l'abri et comme Mourad m'aimait bien, il m'a proposé de tenir les comptes, de faire les liasses, remplir les sacs. Comme tout se passait bien, j'ai été chargé de transporter les sacs chez le grand chef sur le XXe arrondissement. Je travaillais toujours avec Hassan et j'aimais bien être avec lui et vous savez ce qui c'est passé après, les parents, viré de la maison, Hassan était rentré chez lui, j'avais peur que mon père appelle le sien, mais apparemment il ne l'a pas fait et c'est là que j'ai décidé de partir de Paris et d'aller ailleurs, mais je savais pas où. Mais comme j'avais pas de fric, j'ai repensé à tout ce qu'il y avait dans la cachette et je sais comment y aller sans se faire voir, c'est ce que j'ai fait, j'ai piqué plusieurs petits sacs et je les ai vidé dans le mien. Mais quand je suis arrivé à la Gare de Lyon, je ne savais pas où aller et j'avais pas envie de me retrouver tout seul, alors j'ai pensé à toi Malek, je savais que je ne t'avais jamais répondu et que tu devais m'en vouloir, mais j'ai tenté ma chance et je t'ai envoyé des messages, vous connaissez la suite mes sauveurs!

-fait pas ton mielleux frangin! t'es pas sorti de l'auberge encore! t'en penses quoi Michaël ?

-que j'ai pas mal de questions à te poser Djamel et j'aimerais bien que tu me répondes franchement, tout dire, je ne suis pas un keuf comme tu dis!

-demande moi tout ce que tu veux, je te répondrais direct. dit Djamel.

-ça y est Sherlock est en route, on n'est pas couché! dit Malek en soupirant.

Soudain le téléphone de Djamel se met en route, il regarde :

-c'est Hassan, dit il.

-répond lui pour savoir ce qu'il veut, met le haut parleur, mais surtout tu ne dis pas où tu es, même à lui! ok ?

-Hassan ?

-oui Djamel, c'est moi! Mais t'es où tout le monde te cherche et s'inquiète !

-=-=-=-=-=-=-

Hassan s'est assis sur la cuisse de Mourad, le regardant étonné. La main de Mourad, se pose sur son épaule, caresse son dos tendrement, donnant des frissons à Hassan qui sent son zob se redresser. Mourad s'en aperçoit et sourit :

-t'aimes les mecs hein Hassan ?

-oui boss.

-ils t'ont pas fait trop mal Farid et Aziz ?

-si j'ai encore mal au cul et à la mâchoire.

Tendrement Mourad caresse son visage, tournant la tête vers lui, ses yeux se fixent aux siens. Il amène sa tête près de la sienne, leurs fronts se touchent, leurs nez se frottent, Hassan ne respire plus, mille questions arrivent dans sa petite tête et une principale, Mourad n'est pas pédé quand même ?

Les yeux ne se quittent plus, Hassan sent le souffle du boss se répandre sur ses lèvres, glisser sur ses joues, souffle chaud, ses lèvres s'approchent des siennes et Hassan soupire d'un seul coup envoyant son souffle sur le visage du boss, qui sourit! Hassan sent sa main lui tenir la nuque en même temps que les lèvres épousent les siennes. Rien à voir avec celles de Djamel, là ce sont des lèvres qui ont envie de lui, des lèvres qui savent ce qu'elles ont à faire. Il voit que Mourad a fermé les yeux, alors il en fait autant, son corps se détend d'un coup et se laisse déguster quand la langue de Mourad investie sa bouche, lui donnant sa salive.

Hassan ne peut retenir ses bras qui entourent le cou de Mourad a qui il offre sa langue!

Jamais il ne lui a fait cela Djamel, ni lui d'ailleurs ne l'a fait à Hassan.

Il ne pense plus à rien, sa bouche est noyée dans la salive de Mourad, ses mains le caressent partout, deux doigts se sont emparés d'un tétons et le frottent, le serrent, le pincent, le faisant couiner libérant son haleine qui va directement dans la bouche de Mourad qui le serre de l'autre main encore plus fort contre lui.

Combien de temps dure ce baiser, Hassan n'en sait plus rien tellement il est bien, d'autant que la main qui s'occupait de son téton, l'a lâché pour venir caresser son zob. Hassan a bien écarté ses jambes, son zob coulait comme jamais il n'avait coulé, le désir était là, il le sentait quelque part en lui, son zob le titillait, ses couilles s'étaient rétractées sous son zob et la main chaude de Mourad le branlait lentement, passant son pouce sur le gland pour enlever la mouille au fur et à mesure qu'elle coulait.

Et son plaisir est arrivé d'un coup, son corps s'est raidi dans le bras de Mourad, se bloquant et un son rauque est venu de son intérieur, quand il a juté, il a lâché les lèvres, la langue de Mourad pour crier sa jouissance dans les bras du boss qui le regardait en souriant.

Quand il a repris ses esprits, Mourad l'a remis sur pied pour s'agenouiller devant lui et Hassan est resté scotché, stupéfait de voir Mourad le boss venir lécher son zob pour enlever le sperme qui restait.

Le faire mettre à genoux devant lui :

-j'aimerais que tu me suces Hassan, j'aime ta langue et tes lèvres, elles vont bien aller sur mon zob.

Il s'est relevé, Hassan est resté à genoux pour découvrir enfin le gros zob de son boss tomber devant son nez!

-c'est pour toi Hassan, goûte le, suce le, caresse le, tu vas voir le bon jus qu'il va te donner, il aime les jeunes bouches comme la tienne Hassan!

Sans réfléchir Hassan prend le gros zob dans sa main, c'est dur comme une barre de fer, c'est chaud, c'est vivant, le trou du gland est grand ouvert et il voit un liquide transparent en sortir, comme cela lui arrive également, et comme cela arrivait à Djamel l'autre jour.

Il fait comme avec Djamel, il embrasse le gros gland, c'est doux, la mouille se colle à ses lèvres, il donne un coup de langue par réflexe plutôt, et goûte cette mouille!

La main de Mourad se pose sur sa tête et l'approche encore de son sgeg, Hassan ouvre la bouche tire un peu la langue et il sent ce gros zob glisser lentement dessus! Il referme les lèvres dessus, sent la mouille couler et glisser sur sa langue, le gland avance encore, il va étouffer pense t-il, mais quand le gland touche sa luette, il tousse, crache, recule pour voir le zob plein de salive, toujours aussi gros, toujours aussi raide!

-suce moi Hassan dit Mourad d'une voix douce presque suppliante, t'es pas obligé de tout avaler! Prend ton temps!

Hassan en fait à déguster le bon zob, l'a senti se raidir sur sa langue, il a même eu l'impression qu'il grossissait encore plus, quand Mourad a appuyé ses deux mains sur sa tête, le bloquant, il a poussé un long grognement venant du fond de sa gorge et Hassan a senti la première giclée arriver directement dans sa gorge, le faisant encore tousser! Il veut se retirer mais les mains de Mourad le retiennent et les autres giclées arrivent en abondance, il n'a pas le temps de vraiment apprécier ou non que tout coule en lui!

Le zob sort de sa bouche :

-lèche le bien Hassan, faut en prendre soins si tu veux qu'il te donne du plaisir!

Lorsqu'il s'assoit Mourad attire Hassan sur son genou, le prend dans ses bras et l'embrasse passionnément en lui faisant des compliments.

Hassan se sent bien dans ces bras puissants aux mains chaudes et caressantes. Il est stupéfait de voir que le boss Mourad aime les garçons comme lui et que surtout il en sait beaucoup plus que lui. Il ne pense plus à Djamel, il a envie d'appartenir à Mourad, de se donner à lui en toute confiance. Il aimé son zob en bouche, son jus au goût plus prononcé que celui de Djamel, et il aimerait connaître ce que cela lui ferait dans son petit cul!

Mais là ces caresses, bisous, Mourad qui le fixe, lui fait des petits bisous, lui répétant qu'il est beau, le plus beau de tous ses mecs.

Mourad repose sa main sur le zob d'Hassan qui se met à durcir encore plus au quart de tour, la main de Mourad passe entre ses fesses, il se soulève pour la laisser passer et son doigt vient toucher son anus encore ouvert après le passage de Farid et Aziz. Il sent le doigt entrer en lui, doucement, le nez de Mourad est collé au sien et il lui fait de petits bisous.

-j'ai envie de toi Hassan dit le boss.

-tu veux me niquer ? traduit Hassan.

-si tu veux bien Hassan.

Là Hassan ne comprend plus rien, il l'offre à Aziz et Farid, et lui demande la permission de le faire!

-viens t'asseoir sur mon zob Hassan.

Il enjambe Mourad et sent le gros gland se poser déjà sur son anus chaud et ouvert, mais la douleur est encore là quand c'est lui qui s'assoit dessus, il grimace en regardant Mourad, qui lui caresse la joue :

-prend ton temps si tu as mal, tu verras c'est meilleur encore! dit Mourad avec son plus beau sourire et lui fait un bisou sur ses lèvres.

Hassan obéit et s'assoit sur le zob, s'ouvrant lui-même les fesses, mais la douleur revient quand le gland ouvre son anus, il serre des dents et force! Il veut faire plaisir à Mourad.

Le gland plein de mouille glisse d'un seul coup dans l'anus, faisant gueuler Hassan qui serre ses bras autour du cou de Mourad et colle sa joue à la sienne.

-doucement bébé, t'as fait le principal, ça va aller maintenant.

Hassan le croit et n'aurait pas du!

Mourad le prend sous les jambes, soulève doucement et Hassan sent le gros zob glisser en lui, écartant en raclant son conduit. Il a mal mais bien moins qu'avec les deux autres tout à l'heure, on dirait que le zob de Mourad est fait pour son cul!

Mourad se relève, s'avance vers le mur, colle le dos d'Hassan dessus, leurs yeux se fixent mais là les yeux de Mourad ne sont plus tendres.

Mourad a envie de niquer cette salope d'Hassan qui fait la pute avec lui, il en a dressé d'autres des salopes!

Il recule son zob lentement et revient d'un coup faisant encore gueuler Hassan et les va-et-vient s'enchaînent, de plus en plus vite, de plus en plus fort! Hassan pensait qu'il avait déjà été écartelé par Farid et Aziz, là il a l'impression d'être coupé en deux, ouvert! La douleur est revenu, le gros gland lui fait mal au conduit à le racler si vite. Il gueule, pleure, demande à Mourad d'aller moins vite, mais il a son petit sourire sadique en le fixant.

Ce qu'Hassan ne sait pas, c'est que Mourad est un endurant quand il vient de jouir une première fois, surtout dans une bouche de salope! Le quart d'heure accordé à Farid et Aziz est vite dépassé et Hassan est toujours niqué dans la même position quand d'un seul coup Mourad se bloque, le collant encore plus fort le long du mur et c'est comme une lance à incendie qui arrive dans son conduit, un karcher, son conduit est réchauffé d'un seul coup par de longues giclées qui ne semblent pas vouloir s'arrêter!

Enfin tout cesse, Mourad lui fait redresser le menton et l'embrasse tendrement en lui disant :

-t'es vraiment une belle salope Hassan!

Hassan comprend enfin qu'il est manipulé par le boss.

Il sort de lui, lui appuie sur les épaules :

-nettoie mon zob, tu vas goûter à ton cul comme ça!

Hassan obéit se demandant ce que veux Mourad de lui pour agir comme il le fait.

Il redevient sympa, le reprend sur ses genoux, le caresse, l'embrasse :

-tu ne sais pas où se trouve Djamel ?

-non boss, je ne l'ai pas revu ni eu au téléphone depuis la soirée chez lui, je te le jure Mourad!

-pourquoi il est parti ?

-j'en sais rien.

-c'est lui qui a piqué mon fric ?

-mais non, j'en suis sûr Mourad et comment tu veux qu'il fasse ça ? y'a toujours quelqu'un ici qui surveille!

-comment tu sais ça toi ?

-ben je le vois bien.

Mourad sort le téléphone d'Hassan :

-tu vas l'appeler et savoir où il se trouve, et lui dire que je veux le voir rapidement! Met le haut-parleur que j'écoute!

Voilà ce qu'il voulait le boss, qu'il appelle Djamel, et là le cœur d'Hassan bat plus vite, il est sûr qu'il n'a rien à voir là-dedans, pourvu qu'il ne dise pas où il se trouve pense Hassan, car s'il vient là, il va passer lui aussi un mauvais moment, surtout que Djamel n'aime pas trop quand on touche à son beau petit cul. Il se souvient qu'il a bien voulu qu'il le caresse, mais pas que son doigt visite son petit trou! Alors là, s'il vient, on va pas lui demander son avis!

-=-=-=-=-=

Il prend son téléphone, appuie sur le bouton Djamel :

-Hassan

-oui Djamel, c'est moi! Mais t'es où tout le monde te cherche et s'inquiète !

-mais pourquoi ? qu'est ce qui se passe ?

-ben t'as disparu et j'ai pas osé t'appeler avec ce qui s'est passé chez toi.

-tu as la réponse du pourquoi je suis parti, enfin qu'on m'a mis dehors, alors je suis parti!

-mais t'es où ?

Un silence se fait.

-tu ne dis rien à personne Hassan, j'ai confiance en toi!

-oui Djamel.

-je suis en Province dans la famille qui a bien voulu m'accueillir avant de revenir.

-tu reviens quand ?

-oh pas avant une semaine dit Djamel.

-tu me manques Djamel.

-toi aussi Hassan, mais qui me cherche à part toi?

Un nouveau silence se fait entendre, et manifestement le téléphone change de main.

-moi le boss dit la voix.

-tout va bien boss, je vais rentrer bientôt.

-je veux te voir rapidement.

-mais pourquoi ?

-tu oublies que t'as du travail ici, j'te paye pas à rien faire!

-j'peux pas avant la semaine prochaine boss, mais pourquoi c'est si important que je revienne ?

-parce que je veux te voir, j'ai des questions à te poser!

-ah bon, eh bien demande boss je te réponds de suite!

Un nouveau silence se fait.

-t'as fait quoi de mon fric ?

-quoi? quel fric ?

-celui que tu as pris en te sauvant comme un lâche!

-mais ça va pas boss, j'ai jamais pris de fric, je sais pas qui c'est, mais c'est pas moi!

-on verra ça quand tu seras là!

-ça changera rien boss!

-viens de suite!

-j'peux pas boss!

-t'aimes beaucoup Hassan il parait avec ce que vous avez fait tous les deux ?

-oui dit il hésitant.

-eh bien sache qu'il est là, à la cave et y restera jusqu'à temps que tu sois là!

-mais pourquoi ? dit Djamel en pleurnichant, il a fait quoi ?

-lui rien, j'en suis sûr, mais pour l'instant c'est lui qui paye! Tu pourras mieux le niquer Djamel, mes gars ont commencé de lui élargir le cul aujourd'hui et tant que tu ne seras pas là cela va continuer, alors décide toi vite!

-mais j'ai rien à voir avec tout ce que tu dis boss!

-je veux que tu me le dises en face Djamel.

La communication est coupée brutalement.

Hassan regarde Mourad les yeux ronds. Il le fixe et ses yeux ne sourient plus.

-ça te passera le temps de prendre des zobs Hassan, tu vas être une meilleure salope après! dit Mourad en l'attirant à lui pour l'embrasser.

Fabrice

nico.tendre@orange.fr

Suite de l'histoire

TOP AUTEUR 2021 FABRICE

Histoires de l'auteur :

Malek S1 | S2 | S3S4 | S5 | S6 | S7S8 | S9 | S10

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 2 Juin | 117 pages

Les nouvelles | 8 Pages

Balèze Gill
Mon cousin, mon mec Ascavtrln
Petit bourgeois Coolsexe
Pissotières de l'autoroute Fabrice
Poupée Gonflable Fabrice
Viens recevoir ta punition Fabrice
Canon mais timide Meetmemz
Guet-apens Meetmemz

Les séries : 102 pages

La horde sauvage | 8 | +2 Fabrice
Saison 1 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Les contes fantastiques | 2 | +2 Archangeru77
1 | 2
Bilal | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Le quaterback | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre frères rebeus | 8 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 78
Les jumeaux et leur père | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15
16
L’ensemenceur | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 103 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mai 2024 : 3 858 045 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mardi 7 mai 2024 à 05:06 .

Retourner en haut